MW / Accueil / Articles / BLIND GUARDIAN (01 DECEMBRE 2014)

BLIND GUARDIAN (01 DECEMBRE 2014)


TYPE:
INTERVIEW
GENRE:
HEAVY METAL
A l'occasion de la sortie du très attendu "Beyond The Red Mirror", Music Waves fait le point avec Hansi Kürsch et vous annonce une exclusivité concernant l'album orchestral...
STRUCK - 21.01.2015

C'est dans la salle inférieure du Cantada aux décors des plus appropriés pour évoquer la thématique fantasy chère à Blind Guardian que Music Waves a longuement échangé avec son leader Hansi Kürsch...


Quelle est la question que l'on t’a trop souvent posée ?


Hansi Kürsch : Voilà une question assez difficile. Je dirais quand quelqu'un me demande d'expliquer intégralement le concept et la conception d'un nouvel album. Voilà comment on fait une interview avec une seule question (Rires) !





Je ne te poserai donc pas cette question là !

(Rires) !


Pour débuter, un fan de Blind Guardian doit être très patient car il s'écoule en moyenne quatre longues années entre deux productions. Comment expliques-tu un tel délai ? 


Ce qui est important pour nous est de pouvoir faire confiance aux titres terminés avant de pouvoir les envoyer en production. Et contrairement à de nombreux groupes, nous n'avons pas de direction prédéfinie à suivre. Nous ne savons jamais où les titres vont nous emmener, de combien de parties ils seront composés, quelles en seront les couleurs. Et puis nous revenons en arrière régulièrement dans notre processus de composition. Quand un titre ne nous interpelle plus totalement, nous le jetons et repartons sur de nouvelles bases. Tout cela cumulé nous prend donc beaucoup de temps sans compter les titres possédant plusieurs couches musicales (dont parfois des orchestrations) qui doivent rester compatibles…


"Nous ne voulons pas nous répéter. Les compositions de nos débuts étaient bien plus faciles à aborder, dans une veine uniquement speed metal et donc plus simples dans leurs structures qu'aujourd'hui."


Mais n'avez-vous pas justement peur de perdre une certaine spontanéité dans tout cela ? Comme celle que vous possédiez dans les premières années du groupe ?

Oui mais à l'époque nous ne tournions pas comme aujourd'hui. Il faut savoir que nos tournées actuelles nous emmènent sur la route près de deux années complètes. Et comme nous n'avons jamais été un groupe capable de composer durant nos tournées, tu peux comprendre pourquoi nous avons de tels délais désormais. Cette fois-ci, nous avons également proposé entre les deux albums un Best-Of et une compilation nommée "Traveler's Guide To Space And Time". Et enfin, comme tu le dis toi même, nous ne voulons pas nous répéter. Les compositions de nos débuts étaient bien plus facile à aborder, dans une veine uniquement speed metal et donc plus simples dans leurs structures qu'aujourd'hui.





"Beyond The Red Mirror" est un nouveau concept basé sur une histoire débutée en 1995 avec "Imaginations From The Other Side" et les titres 'Bright Eyes' et 'And The Story Ends'. Ces thèmes mêlent l'Heroic Fantasy chère à Blind Guardian à un certain mysticisme lié au Graal. Peux-tu nous en dire un peu plus à ce sujet ?

Tout débute en effet dans l'Heroïc Fantasy avec cette histoire de jardin secret mais bien vite l'histoire va se transformer en sorte de dystopie très connotée Science Fiction. Deux mondes vont alors s'opposer tout au long de l'album. Un premier très basique et médiéval et le second très semblable au nôtre. Notre musique joue sur ces deux tableaux et nos textes y sont donc très sensibles.

Ce qui est intéressant ici c'est que très vite le premier monde, très médiéval, va basculer dans une atmosphère  proche de l’œuvre de George Orwell "1984" alors que notre monde moderne va, quant à lui, verser dans un esprit plus mythologique. Nous abordons à ce moment le Graal qui peut aussi symboliser la quête du sens de la vie. C'est alors qu'on retrouve le personnage de 1995. Il cherche à clarifier le sens de sa vie en réparant les erreurs qu'il a pu faire sur 'And The Story Ends'.


Musicalement, ce nouvel album est un très bon compromis entre le Blind Guardian des origines et celui plus épique d'aujourd'hui. Si L'ensemble est très cohérent, il faudra du temps au fan pour l'assimiler.

Oui j'en suis conscient et c'est tant mieux ! Je n'ai jamais aimé, en tant que fan, les albums qui révélaient tout après une simple écoute. Attention, j'adore AC/DC mais tout est une question de paire de chaussures si tu vois ce que je veux dire. Si on est bien dedans, on ne change pas. Nos fans aiment ce côté très riche, complexe et fouillé et nous aussi évidemment. Après "At The Edge Of Time", certains de nos fans se sont plaint de ne pas avoir été assez surpris (Rires) ! Qu'allions nous leur offrir de plus ? Et puis quand j'ai entendu notre nouvel album s'ouvrir avec 'The Ninth Wave', je me suis dit qu'ils allaient en avoir pour leur argent ! Ce besoin de progresser fait partie de nous, de notre monde… Nous ne serions sans doute pas très fiers de proposer de nouveau un album semblable à "Imaginations From The Other Side". Et même si certains fans semblent croire qu'ils aimeraient bien entendre un album dans cette même veine, je suis sûr qu'ils s'en lasseraient très vite.


"L'album orchestral est enfin terminé du point de vue de la composition [...] L'enregistrement devrait être bouclé en 2015 pour une sortie en 2016."


Était-ce votre but initial de créer un album grandiloquent ?

Oui, pour préparer l'arrivée de l'album orchestral à venir il nous fallait passer par là. C'est un titre comme 'Grande Parade' qui nous a définitivement convaincu d'emprunter cette voie. Grande nouvelle d'ailleurs, l'album orchestral est enfin terminé du point de vue de la composition, nous avons même déjà enregistré quelques titres !





Nous n'aurons donc pas à attendre quatre ans avant son arrivée alors !

Je l'espère en tout cas. L'enregistrement devrait être bouclé en 2015 pour une sortie en 2016. Il sera totalement différent de autres albums en tout cas.


Ce concept rappelle un peu l'univers de Tolkien et nous savons à quel point Blind Guardian s'en est inspiré mais avec l'arrivée des films de Peter Jackson, n'avez vous pas cherché à vous éloigner de cette source d'inspiration ?

Mais nous l'avons fait ! Nous ne nous sommes plus inspirés de cette source depuis 1998 déjà ! Alors oui notre musique peut continuer à évoquer ce genre d'univers mais plus nos textes. Quand je suis allé en Angleterre l'an dernier certains fans m'ont dit textuellement "N'en avez vous pas assez des dragons ?". Mais le fait est qu'encore une fois c'est notre musique qui évoque cela et non plus nos histoires. Le seul point commun que notre nouvel album peut avoir avec Tolkien est sa façon de raconter les histoires. Cela m'inspirera toujours : délivrer un message et un feeling, sans chercher à enrôler les fans dans une idéologie, voilà mon objectif.


Pour en revenir à l'orchestration, vous avez travaillé avec trois chorales et deux orchestres de 90 musiciens dans "Beyond The Red Mirror", un record jamais atteint par le groupe auparavant. Est-ce difficile de mixer metal et musique classique tout en évitant de tomber dans la ressemblance avec d'autres groupes comme Therion, Nightwish ou encore Rhapsody ?

Je ne sens pas notre démarche identique à celle de ces groupes même si nous avons avec Nightwish cette façon identique d'inclure les orchestrations. Je crois que la différence vient surtout du fait que depuis l'album "Night At The Opera", nous composons pour l'orchestre avant tout. La musique du groupe arrive en suite et c'est ainsi que nous avons procédé pour 'Grande Parade' ou 'At The Of Time'. Je crois que le lien entre le groupe et l'orchestre est réellement plus fort dans Blind Guardian que chez les autres groupes.

Pour justifier maintenant un tel ensemble, la raison est simple. Si nous n'avions travaillé qu'avec un seul orchestre, il nous aurait fallu attendre parfois longtemps entre deux séances car ces ensembles sont très demandés. Avec deux orchestres nous pouvions tester grandeur nature dès qu'un titre avançait ou même l'enregistrer. Pour l'histoire des trois chorales, cela tient à 'The Ninth Wave". Ce titre devait débuter tel 'Carmina Burana' (NdlStruck : de Carl Orff) or cette pièce nécessite un choeur de 90 personnes. Nous avons donc embauché trois chorales pour obtenir ce résultat.


Cet album sera disponible sous plusieurs formats dont un livre audio. Donnera-t-il naissance à une réelle nouvelle ou plutôt un livre illustré qui abordera une version plus cinématographique de l’œuvre ?

En fait ce sera les deux. Ce livre contiendra toute la genèse de l'histoire et sa vision par les différents protagonistes mais aussi de nombreuses illustrations.


Votre musique est très visuelle et malgré le coût que cela pourrait engendrer, n'avez-vous jamais songé à transformer l'un de vos projets en réel film ?

Bien sûr que nous aimerions mais pas pour ce projet là. Par contre, pour l'album orchestral ce serait génial car en l'absence de chant, des images seraient réellement bienvenues pour mieux soutenir la musique. L'idée d'un film est bien entendu alléchante mais j'ai cette chance de pouvoir faire passer les histoires que j'ai en tête par le biais de la musique donc je ne me sens pas frustré pour autant. A chacun son mode d'expression.


Qu'attendez-vous de ce nouvel album ?


Qu'il touche notre public, tout simplement. Je n'écris pas pour ma femme ou mon fils mais pour les fans de Blind Guardian. Bien sûr que le succès nous fait plaisir mais ce n'est pas le plus important ! Nous faire plaisir et faire plaisir aux fans, voilà le principal !


Questions traditionnelles de Music Waves, quel est à ce jour ton meilleur souvenir en tant que musicien ?

Une question traditionnelle peut être pour vous mais difficile d'y répondre (Rires) … Peut être notre première tournée au Japon. Enfin tournée, c'était plutôt une seule date promotionnelle mais c'est là que j'ai pris conscience de notre succès international. Le voyage tout d'abord fut épique car j'étais le seul à ne pas avoir de passeport à jour donc j'ai du voyager seul avec une autre compagnie. Arrivé sur place au Japon, je me suis senti comme dans le film "Lost In Translation". J'étais totalement perdu, je ne connaissais rien à leur culture ni à leurs coutumes et eux étaient totalement fous car ils rencontraient un membre de Blind Guardian. Ça m'a fait une très curieuse impression !


Et au contraire quel pourrait être le pire souvenir ?

Je dirais les accidents durant les concerts. Jamais rien de mortel entendons nous mais quand un accident arrive et que certaines personnes sont blessées c'est très difficile à vivre. Un jour par exemple au Brésil un promoteur m'avait demandé de jeter mon t-shirt dans la foule pour faire monter l'ambiance et deux personnes ont commencé à se battre violemment. J'ai bien essayé de les ramener à la raison mais il était trop tard, le service d'ordre à du intervenir et les gars étaient salement amochés. C'est vraiment dommage et j'en suis un peu responsable.





Nous avons débuté cette interview avec la question que l'on t'a trop souvent posée, au contraire, quelle pourrait être celle que tu aimerais que l'on te pose ?

Spontanément je dirais qu'il n'y en a pas ! Il existe des questions trop ennuyeuses mais je n'attends jamais une question en particulier. Je préfère largement débuter une interview par "C'est quoi ces textes de merde que vous pondez ?" plutôt que "Expliquez-moi tout votre album !" (Rires)


Pour terminer un dernier mot, en français peut être, pour nos lecteurs ?

(En français) Je t'aime (Rires) !


Merci à Noise pour son contribution et Mr Blue qui a rendu possible la lecture de cette interview...



Plus d'informations sur http://www.blind-guardian.com/
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 3931
  • 3932
  • 3933
  • 3934
EN RELATION AVEC BLIND GUARDIAN
DERNIERE ACTUALITE
BLIND GUARDIAN : Nouvel album en novembre
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant BLIND GUARDIAN
 
DERNIER ARTICLE
Triple live, album symphonique à venir.... Blind Guardian a beau avoir 30 ans de carrière, celle-ci n'est pas prête de se terminer. La preuve dans cette interview.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant BLIND GUARDIAN
 
DERNIERE CHRONIQUE
Live Beyond The Spheres (2017)
Avec "Live Beyond The Spheres", Blind Guardian signe un live complet, frais et authentique qui va ravir ses nombreux fans et qui pioche intelligemment dans toutes ses époques.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant BLIND GUARDIAN

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019