MW / Accueil / Articles / GHOST (25 JUIN 2015)

GHOST (25 JUIN 2015)

INTERVIEW - HARD ROCK - STRUCK - 01.09.2015
Nouvel album, nouveau costume, c'est donc tout naturellement que Music Waves a rencontré un nouveau Nameless Ghoul...

La dernière fois que nous nous sommes rencontrés, c'était en novembre 2013 pour la promo de l'EP "If You Have Ghost". Vous voici de retour avec ce nouvel album "Meliora" et un Papa Emeritus III (ndlr : le chanteur reste le même depuis le début, seul son titre change). Comment tout cela s'est-il passé ?

Nameless Ghoul : C'est très cool de l'avoir avec nous à bord, il apporte une certaine fraîcheur à l'ensemble.


Ton homologue Ghoul disait il y a deux ans que le futur album serait plus orienté guitare et claviers. C'est en effet le cas mais l'arrivée du nouveau Pape y est-elle pour quelque chose ?

Non, cela n'a rien à voir. Nous composions déjà la musique à l'époque et nous savions donc que la trame musicale serait plus riche et étoffée. Le chant est vraiment arrivé en second, avec les textes et l'univers du groupe.


Le rythme tenu depuis le premier album reste serré, une publication par an. Votre objectif est clairement de rester très présent sur la scène rock ?

Oui, c'est assez important pour nous. Non pas pour nous mettre en avant mais dans notre business, album et tournée sont les deux choses primordiales. Nous allons donc visiter plusieurs pays et une fois que nous avons bien tourné, nous voulons y retourner ! De ce fait, arriver avec de nouvelles surprises pour notre public me semble la moindre des choses.


"Meliora" compte 40 minutes de musique pour 8 titres. Vous semblez vouloir maintenir un esprit vintage en allant à l'essentiel. Est-ce un élément important pour le groupe?

En fait nous en avons 10. Nous nous sommes assis autour d'une table avant de débuter la conception de l'album et sommes vites tombés d'accord sur une moyenne de 10 titres. Nous en avons enregistrés 11 mais, en fonction de son pays de sortie, l’album contient entre 8 et 10 titres. Tu sais quand tu veux faire une fête chez toi, ça n'est pas la même chose si tu invites 5 ou 20 personnes. Avec 5 personnes, tu as le temps de te poser, de parler, d'échanger. Tu peux porter ton attention sur chaque invité. Pour notre album c'est tout à fait pareil. Et puis 10 c'est bien assez. Après cela nous pouvons plus facilement passer à autre chose et garder un esprit vif et neuf. Si nous enchaînions des sessions de 15 titres, tout serait bien plus forcé et fatiguant.





Vous avez toujours été un groupe indépendant...

(coupant)... En fait, nous venons de signer chez Universal (rires).

Malgré tout, vous avez toujours été proches des fans et des médias, aussi variés soient-ils. Quelle différence pourrait apporter votre signature chez Universal ?

Cela nous donne les muscles nécessaires pour progresser musicalement et administrativement, tout simplement. Nous avons un certain poids et notre nom va se répandre encore plus vite. Mais tu sais, nous faisons les choses à notre manière. Nous faisons notre propre musique, puis ensuite nous démarchons des labels qui pourraient nous distribuer. Certains groupes, les pauvres, sont tenus par des labels qui leur demandent tel type de musique pour tel type de public. Si nous faisions ainsi, très vite le public se rendrait compte de l'arnaque et nous serions très vite oubliés. Tout le monde serait perdant.


Vous soufflez un vent de fraîcheur dans une industrie musicale trop lissée. Loin du jeu commercial de nombreux groupes. Quelle est la place de Ghost dans un tel monde ?

Je te rejoins partiellement. Il est vrai que de nombreux groupes aujourd'hui sont commerciaux mais il faut savoir que bien plus de gens écoutent de la musique et ceci tous genres confondus. Et les supports d'écoutes sont bien plus variés et forts qu'avant - comme Internet par exemple. Je trouve que beaucoup de groupes viennent souffler un vent de fraîcheur dans la musique ces dernières années. Prends le metal par exemple, à quoi bon vouloir chez certains chercher à aller toujours plus vite, crier toujours plus fort, plus haut, frapper plus fort, avoir les plus longs cheveux, le plus sombre maquillage, boire le plus de whisky, être plus choquant et plus agressif encore ? Tout ne doit pas aller toujours ainsi dans ce mouvement perpétuel. Nous ne cherchons pas à conquérir les masses. Notre nom commence à être connu mais nous ne voulons pas devenir un gros groupe au sens exposé du terme. Attention, nous aimons le hard rock et le monde du metal, mais je crois que nous appartenons à ce genre qui met en avant le fait de divertir les foules. Notre image ne pousse pas à enrôler les fans dans notre style, par exemple. Qui oserait se parer d'un costume de Pape ou d'un masque de fantôme, c’est horriblement chaud (Rires) ! Notre auditoire n'a pas à s'identifier à nous pour apprécier notre musique. Personne ne peut reconnaître un fan de Ghost, et c'est assez cool je trouve (Rires).


En parlant de votre image, il  me semble que l'image du groupe et vos artworks sont aussi importants que votre musique. Un peu comme Maiden qui offre toujours un package musique ET univers visuel. Est-ce volontaire et cherchez-vous à perpétuer cet esprit ?


Alors oui nous aimons Maiden mais je vais t'expliquer comment nous souhaitons fonctionner, indépendamment de cela (il fait des gestes et utilise le matériel posé sur la table). Voici la musique, pure, sans instrument, juste les notes, sans paroles ni vocaux. A côté, et cela chez chaque artiste, il y a les paroles, celui qui les chante et de quoi cela parle, on trouve ensuite les instruments et ceux qui en jouent (même de façon synthétique comme chez Kraftwerk), puis il y a le look de ce groupes, les rumeurs ensuite, et enfin l'aura et l’univers qu'il défend comme Dylan par exemple. Et bien en piochant dans tout cela, les gens orientent leur choix. Certains n'aiment pas la guitare, ils zappent, d'autres n'aiment pas telle voix, tels sujets, ils zappent, ce type a couché avec deux jeunes filles, frappé quelqu'un, ils zappent... Tous ces éléments que je viens de te citer entrent en compte chez un auditeur. Nous avons, chez Ghost, volontairement ôté l'aspect vie privée et image de l'artiste. Quand je monte sur scène personne ne sait rien de moi. Nous devons donc jouer plus fort sur d'autres tableaux et c'est pourquoi notre univers, notre aspect, notre artwork sont si importants.


La dernière fois que j'ai rencontré ton homologue, il disait vouloir diffuser un message important. Celui que les gens devraient penser par eux-mêmes, selon leurs propres convictions plutôt que de suivre les masses ou se faire dicter ce qu'il faut penser par d'autres. Y êtes-vous parvenus ?


Non (Rires) ! Et puis nous sommes là pour divertir les gens. Sur scène en tout cas, nous ne pouvons pas avoir un message trop important. Nous jouons du rock'n'roll après tout !





Parlons un peu de la vidéo de 'Cirice' si tu le veux bien...


La première idée était de présenter un show type "talent show" avec des enfants qui joueraient notre rôle. Je ne suis pas fan des clips qui mettent en scène un groupe faisant son show. Certaines vidéos live sont sympas mais globalement je ne trouve pas d'intérêt à ce genre de clips. L'idée initiale était de proposer quelque chose de drôle et de décalé afin d'attirer également des gens qui ne nous connaissent pas du tout. Le second degré est très facile d'accès et attrayant. Voir ces enfants en costume de kraft jouer au groupe de rock dans une salle des fêtes au milieu des parents nous branchait vraiment. Après l'idée a évolué un peu mais l'esprit de base reste présent.


Et y aura-t-il une suite à cette vidéo qui se termine en laissant la porte ouverte à l'imagination ?


Les portes de la salle sont bien fermées en tout cas (rires) ! Non, je ne crois pas qu'il y aura une suite mais nous discutions encore il y a quelques jours du prochain clip et je crois que nous allons continuer à exploiter ce format sous forme d'histoire. J'aime beaucoup.


Vous avez eu des problèmes avec Youtube concernant l'une de vos vidéos…

Oui, je me souviens, à la fin d'un clip l'un des membres montrait son sexe même si c'était un faux mais nous avons remédié à ça en floutant l'objet en question.


Etes-vous donc plus attentifs dans la conception de vos vidéos ?

Non, mais je préfère largement qu'une image soit floutée ou un texte bipé plutôt que de choquer et créer un mauvais buzz.


D'un point de vue musical votre musique est très orientée hard rock et 70's plutôt qu'un réel metal. On y retrouve des influences comme Blue Öyster Cult, Deep Purple, Alice Cooper ... Es-tu en accord avec cette impression ?

Tout à fait. Mais tu sais, aujourd’hui de nombreux groupes se la jouent vintage. Dans le son des guitares, dans l'esprit, ils essayent de reproduire le plus fidèlement possible ce qui se faisait en 1973 par exemple, ça n'est pas très intéressant en soi. La musique doit toujours garder un œil vers l'avenir même si elle emprunte au passé. En 1973 toujours, de nombreux groupes cherchaient à sonner comme "le Rock du Futur", comme ce qu'ils pouvaient imaginer comme la musique du siècle à venir pour sonner d'une façon plus fraîche et grisante. Piocher dans les 70's pour créer la musique du futur, là est le vrai challenge.


Allons plus loin encore, si je te dis que nous trouvons des réminiscences des Doors, des Who voire même des aspects psyché pop à la Pink Floyd, tu me suis toujours ?

Oui bien sûr, même si nous ne cherchons pas cela sciemment. Nous aimons tous ces groupes dans Ghost donc c'est tout à fait normal que tu fasses ce genre de lien.


Ces groupes proposaient de véritables voyages avec leurs albums, tout comme vous. Considères-tu Ghost comme un héritier de ce genre de groupes ?

Non je ne crois pas. Je ne pense pas en termes d'héritier. Notre obédience est la même bien entendu, mais être l’héritier de telles formations serait bien trop lourd à porter, non merci (Rires) ! Après, l'avenir pourra en décider, mais ça n'est pas à nous de le faire, ni de chercher à le faire.


L'artwork de "Meliora" est très fort également. Nous retrouvons l'aspect du Pape bien entendu mais de nombreux détails nous rappellent ces films d'épouvante de la Hammer...

Je ne connais pas assez personnellement le créateur de notre artwork donc je ne suis pas très bien placé pour te dire si cela a été l'une de ses influences, mais nous sommes très contents de cette pochette. Elle était déjà là bien avant l'écriture de notre précédent EP et nous a en quelque sorte inspirés dans la composition.


Qu'attendez-vous de ce nouvel album ?

Et bien je suis très impatient et excité de savoir comment il sera reçu. Nous avons déjà reçu des retours très positifs et cela m'a surpris en bien. Non pas que je ne crois pas en l'album mais de tels échos sont toujours impressionnants.


Votre précédent EP de reprises n'a aucun impact sur la direction musicale du groupe de façon générale. Il semblait être plus un support ou une sorte de récréation. Pensez-vous déjà à un nouvel EP de reprises pour l'année prochaine?

Un EP devrait en effet paraître en 2016 mais il ne sera pas forcement composé de reprises. Nous avons maintenant pas mal de titres ou d'idées en tête pour le futur, donc … Il y aura peut-être une ou deux reprises mais elles ne sont pas enregistrées encore. En tout cas il s'agira de reprises plutôt inattendues comme la dernière fois. Des titres issus de notre style musical ou trop évidents n'aurait pas vraiment d'intérêt.





Et la prochaine étape pour le groupe ?

Et bien tout d'abord la sortie de l'album, les tournées et après nous verrons bien. Nous n'avons pas de plan pré-établi.


En parlant de tournée, le Hellfest de 2014 vous avait laissé de très bons souvenirs. Pas trop déçus de manquer celui de cette année ?

Nous aurions dû y figurer effectivement mais nous devons nous préparer pour cet automne, nous ne pouvons pas tout faire...


En revanche, vous serez au Rock En Seine qui ne brasse pas le même type de public.


Oui nous savons pertinemment que le genre n'est pas au metal mais cela nous motive plus encore. Nous avons déjà participé à de nombreux types de festivals différents mais à chaque fois la peur du public nous force à jouer mieux et à développer au maximum nos compétences. C'est un très bon challenge !


Merci

Merci, tes questions étaient très intéressantes et agréables à répondre...



Un grand merci à Noise pour sa contribution et Mr Blue pour la retranscription ainsi que Jenna Lefebvre de Rock'n'Live pour la photo / vidéo...


Plus d'informations sur http://ghost-official.com/
EN RELATION AVEC GHOST
DERNIERE ACTUALITE
GHOST: Détails sur l'album live
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant GHOST
 
DERNIER ARTICLE
Trois jours en cette année 2017, et pour sa 10ème édition l'Alcatraz a mis les petits plats dans les grands et démarre avec un vendredi déjà royal.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant GHOST
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Popestar (2016)
Nouvel EP de Ghost, "Popestar" est un mini-album original d’un groupe pas comme les autres.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant GHOST

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017