MW / Accueil / Articles / Kraken Rock & Metal Fest - Soignies - 07 Novembre 2015

Kraken Rock & Metal Fest - Soignies - 07 Novembre 2015


TYPE:
LIVE REPORT
GENRE:
METAL MELODIQUE
Pour sa troisième édition le Kraken Metal Fest a réuni une affiche de qualité et très éclectique avec en point d'orgue la venue de Vanden Plas.
NOISE - 19.11.2015

Pour sa troisième édition, le Kraken Metal Rock Fest a connu quelques rebondissements avant de finaliser son affiche définitive.  En définitive ce ne sont pas moins de huit groupes qui se sont donné rendez au centre culturel de Soignies en ce samedi de début Novembre. A l’honneur  on retrouve les Allemands de Vanden Plas qui viennent juste de proposer le second volet de "Chronicles Of The Immortals". Et au vu de la qualité remarquable du disque, Music Waves ne pouvait que répondre présent pour cette journée de heavy métal qui s’annonce très riche. Aux côtés de Vanden Plas on retrouve en effet une belle diversité avec du death métal, du folk,  du métal progressif et du métal symphonique. Et tout cela va s’avérer de fort belle qualité, il faut dire que le cadre de la salle est très sympathique, grand et chaleureux et qu’à côté la salle dispose d’un large salon qui permet au public de bien se détendre entre chaque set.

 

C’est à 13h30 pile que les hostilités commencent avec Innerfire. Le groupe joue à domicile et est très motivé malgré un public encore assez restreint. Auteur d’albums salués par la critique, par exemple "Of Legends & Allegiance" sorti en 2007, le groupe est de retour après une pause et avec un nouveau chanteur depuis 2014, Thomas Hubert. Innerfire va nous offrir une belle petite prestation, il œuvre dans un death mélodique assez rentre-dedans, la voix gutturale de Thomas y contribuant beaucoup, à la croisée du Soilwork des débuts et d'Amorphis. En ajoutant à son death une couleur atmosphérique, Innerfire apporte un joli supplément d’âme à sa musique. La puissance de l’ensemble était très appréciable et on regrettera une certaine mollesse du public, d’ailleurs Thomas tentera en vain de bouger les gens avant ‘The Blast Of Decadence’. Cela ne change rien en tout cas à la bonne note que l’on donnera à ce concert et un groupe attachant que l’on espère vite retrouver en live et sur disque.

 


Lemuria
remplace finalement Aktarum, le groupe anversois officie dans un black métal teinté de folk dans l’esprit d’Ensiferum et d’Amon Amarth. Et même si encore le public reste restreint, et cela restera malheureusement une constance malgré la qualité de l’affiche, le groupe ne va pas ménager sa peine pour convaincre. Après une entame en douceur le groupe monte en puissance dès le deuxième titre et nous entraîne avec  efficacité dans son univers musical. D’ailleurs au cours du concert le groupe prend une belle assurance et son mélange musical fait des ravages tant il est puissant et accrocheur. On en retiendra en particulier un très bon ‘The Cross And The Crusade’ qui a regroupé toutes les qualités du groupe.

 

Les Anglais d’Apparition prennent le relais, soulignant au passage la parfaite organisation de ce festival avec un temps d’attente réduit entre les groupes et un très bon respect des horaires. Depuis sa création en 2004, le groupe a eu une histoire agitée et vécu pas mal de changements. Il officie dans un métal symphonique porté par la voix à la fois puissante et mélodique de Fiona Creaby. En fait on se rapproche pas mal d’un Epica avec la prestation des Anglais. Certes cela n’a rien de follement original mais le groupe combine bien la puissance du heavy avec le lyrisme du symphonique. Et tout cela ravit un public que l’on sent amateur du genre. Celui-ci aura apprécié la belle capacité d’Apparition à mélanger les plaisirs en proposant quelques aspects folk de bon aloi et en sachant se faire sacrément heavy. Ce concert aura été une belle rencontre musicale avec un groupe attachant.


Et il ouvre parfaitement la voie à un groupe très attendu. Les belges d’Azyla enchaînent ainsi dans un genre assez similaire, un heavy symphonique et mélodique avec quelques voix death métal, le tout sonnant comme un bon croisement entre Epica et Within Temptation. Au chant, Jemmy Lee dégage un joli mélange d’émotions, se faisant à la fois puissante et accrocheuse, elle dégage aussi un charme certain tout en parvenant à conserver une belle part de mystère, et elle s’impose ainsi comme une frontwoman de tout premier ordre. Et cela nous donne un très bon concert, avec sur le premier titre, ‘Incest’, une belle mise en scène qui fait son effet avec des aspects théâtraux prenants. Ensuite avec ‘Delirius’ ou encore ‘Azylya’ le groupe propose de très bonnes chansons qui ravissent le public, les aspects death mélodiques apportant aussi une puissance bienvenue. Azyla a pris du plaisir à jouer, sa sympathie ainsi que son envie de partager sa musique lui amenant un beau supplément d’âme. On souhaite clairement à cette formation de vite confirmer ces belles promesses.

 

Après ce très beau moment nous retrouvons un ami de Music Waves avec Max Pie. Les Belges ont souvent eu l’honneur de nos comptes-rendus et les retrouver est un plaisir certain tant leur métal progressif est d’excellente qualité. "Odd Memories" qu’ils viennent juste de sortir étant sans nul doute l’un des meilleurs dans le genre proposé cette année.  Et une nouvelle fois Tony, Damien et leurs deux acolytes vont nous ravir. Leur métal progressif est à la fois puissant et accrocheur et ne laisse jamais la mélodie de côté, il prouve vraiment que ce style peut se faire très séduisant et qu’il n’est pas juste un déballage technique. Avec des titres comme ‘Promised Land’, ‘Unchain’ ou encore ‘Odd Future’ ou le formidable final qu’a été ‘Lies’ ils sont largement au niveau des meilleurs du genre. Max Pie est venu et a vaincu et on leur souhaite vraiment de monter très haut dans la hiérarchie du genre, ils le méritent amplement.

 

La fin de la journée approche doucement et avec Skeptical Minds on change assez radicalement de style. Les Belges proposent en effet un heavy mélodique teinté d’aspects industriels avec la voix angélique de Karolina pour adoucir le tout. Le groupe a déjà de la bouteille et est bien connu outre-Quiévrain. De plus son dernier album, "Omega Thanatos", superbement illustré lui a permis de faire parler de lui de très belle manière dans les médias. Et tout cela va nous donner un très bon concert à la fois martial et accrocheur, car la force du groupe est de combiner parfaitement les deux aspects de leur musique, sortant ainsi d’un lot trop classique du heavy symphonique à chanteuses. Ici la surprise est belle pour les non-initiés tant l’impression d’écouter un Fear Factory qui pencherait vers le gothique à tendances lyriques est forte.  Skeptical Minds aura été une belle révélation pour beaucoup de monde, le groupe aura aussi mis une sacré belle ambiance et a achevé son set en beauté avec une reprise explosive d’Ace Of Spades.



Vanden Plas
a donc l’honneur de clôturer cette belle journée. Les Allemands sont de retour en force et en forme, la première partie de leurs "Chronicles Of The Immortals" a largement été saluée par la critique et le groupe a donné de forts bons concerts. Comme promis ils sont de retour avec la suite, "Netherworld II", juste sorti pour le concert et dont on va découvrir des extraits. Le groupe doit ce soir jouer sans son bassiste Torsten Reichert qui est souffrant mais cela ne va pas entamer l’envie des Allemands. On ne répétera jamais assez  à quel point la sympathie et la gentille d’Andy Kuntz sont appréciables. Le chanteur a passé pas mal de temps à discuter avec les gens. Et sur scène il dégage un charisme certain et une aura forte tant on sent qu’il vit sa musique à fond.

 

Et en un peu moins d’une heure et demie Vanden Plas va délivrer un excellent concert devant un public attentif et passionné, le tout servi par un son puissant faisant honneur à la beauté des chansons. La set list fait la part belle à la carrière récente du groupe, un seul titre évoquant ses débuts. Mais cela n’est pas décevant, au contraire au vu de son excellent discographie depuis 2006. Ainsi retrouver ‘Holes In The Sky’ et ‘Scar For An Angel’ de "The Seraphic Clockwork" est un pur bonheur qui lance le concert de la meilleure des manières.  Ensuite les chroniques sont à l’honneur, d’abord avec ‘Godmaker’ du premier volet puis avec deux extraits tout frais. Et même si encore peu connus des fans ces morceaux fonctionnent très bien, ‘Stones Roses Ages’ et ‘The Last Fight’ regroupent en effet le meilleur des qualités des Allemands avec une belle technique, des mélodies fortes et surtout un beau supplément d’émotion. Clairement ces titres augurent du meilleur pour un album très attendu.  Enfin le groupe achève son concert en beauté avec des extraits de l’excellent "Christ 0". Et retrouver en live ‘SIlently’ ou ‘Postcard To God’  reste un formidable moment , montrant Vanden Plas à l’apogée de son art.

 

Ce très bon concert est le point d’orgue d’une formidable journée, après cela les musiciens du groupe viennent à leur stand discuter et prendre pas mal de photos.  Peu de temps après le Kraken nous fait plaisir en proposant un after avec Machine Gun.  Le groupe de reprises d’AC/DC est idéal pour achever la soirée en beauté et nous fait plaisir à reprendre des standards comme ‘Back In Black’, ‘Thunderstruck’ ou encore ‘Rock’n’roll Damnation’ ainsi que le plus récent ‘Play Ball’ qui met bien le feu.

Cela clôture une très belle édition du Kraken, certes chacun aurait aimé voir un public plus nombreux, le travail de l’équipe le méritait amplement, mais les gens présents sont sortis ravis de cette journée. Avec Moris nous remercions très chaleureusement Sylvie et son équipe pour leur énorme travail et souhaitons fortement les retrouver pour une nouvelle édition.



Plus d'informations sur http://www.vandenplas.de/
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 5916
  • 5917
  • 5918
  • 5919
  • 5920
  • 5921
  • 5922
  • 5923
  • 5924
  • 5925
  • 5926
  • 5927
  • 5928
  • 5929
  • 5930
  • 5931
  • 5932
  • 5933
  • 5934
  • 5935
EN RELATION AVEC VANDEN PLAS
DERNIERE ACTUALITE
VANDEN PLAS: Nouvelle vidéo
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant VANDEN PLAS
 
DERNIER ARTICLE
Pour sa troisième édition le Kraken Metal Fest a réuni une affiche de qualité et très éclectique avec en point d'orgue la venue de Vanden Plas.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant VANDEN PLAS
 
DERNIERE CHRONIQUE
The Ghost Xperiment – Awakening (2019)
“The Ghost Xperiment” est un album étrange et déstabilisant... qui joue le contre-pied. Même s'il semble facile d’accès, ses secrets se dévoilent au fil des écoutes.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant VANDEN PLAS

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019