MW / Accueil / Articles / OPERATION: MINDCRIME + I.C.O.N + FIRE AND WATER -FORUM VAUREAL- 18 DECEMBRE 2015

OPERATION: MINDCRIME + I.C.O.N + FIRE AND WATER -FORUM VAUREAL- 18 DECEMBRE 2015

LIVE REPORT - METAL PROGRESSIF - DOUGLAS - 04.01.2016
Quand le chanteur mythique de Queensrÿche rencontre le bassiste de Disturbed et l'ancien batteur d'AC/DC au Forum de Vauréal, ça poutre grave!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    

Vendredi 18 décembre, comme si il ne faisait pas assez "chaud" comme ça pour un mois de décembre, Opération: Mindcrime (supergroupe mené d'une main de fer par Geoff Tate, chanteur mythique de Queensrÿche) débarque au Forum de Vauréal pour mettre le feu (ou,i c'est très recherché, je vous l'accorde), avec I.C.O.N et Fire and Water sur la dernière date de leur tournée et, surtout, unique date en France! Heureusement, Music Waves est partout et vous a fait des photos qui déboitent juste pour vous!

Fire And Water


Et la soirée débutait acoustiquement (une fois n'est pas coutume) avec Fire And Water, un couple d'Irlandais à la guitare pour l'homme, et à la trompette pour la dulcinée. Aucun jeu de scène en particulier, le duo se contentant du peu de place qui leur était accordé sur scène pour jouer des titres issus de leur EP intitulé "Cocoon". Le seul petit artifice se place en fin de partie, lorsque le chanteur guitariste se sera mis à genoux devant sa guitare, posée sur un tabouret à l'horizontale (tout en continuant à jouer s'il vous plait), terminant son morceau dans cette position peu agréable j'imagine (voir photos). Evidemment pas un gros artifice scénique, mais il n'en fallait pas plus pour captiver l'assemblée, qui répondait positivement aux 'tapements' sur le corps de guitare en guise de tempo.





Fan de live acoustique, je n'ai pas été déçu, le chant rock se prêtait bien au style tantôt pop, rock, soul. Le mini-groupe aura même eu la surprise de voir débarquer les musiciens d'Operation: Mindcrime sur scène pour une petite impro qui aura donné une touche humoristique au court show. Court, parce qu'il n'aura duré que 6 titres, ceux de l'EP + un titre inédit.







Ce n'était certes pas le concert de l'année, ni le plus attendu d'ailleurs puisque je n'ai pas spécialement remarqué leur nom où que ce soit sur les différents évènements Facebook ou même sur l'affiche de la salle de concert, mais le groupe est quand même une très belle découverte que je vous invite également à écouter si vous êtes fan d'acoustique.


I.C.O.N


La suite du menu est composée de I.C.O.N. Groupe Anglais de Metal/Hard-Rock. Une instru assez lourde et lente accompagnée par Mark Sagar, le chanteur du quatuor qui ira jusqu'au screaming (screaming soft hein, pas du Death Growl non plus...) sur certains titres.








Le groupe bénéficie d'une certaine prestance sur scène à l'image du guitariste qui fait doucement penser à Zakk Wylde. Les autres membres ne sont pas moins charismatiques du haut de leur quarante ans passés. Sans passer trop de temps à établir un genre de review de leur musique, le set se compose de dix titres avec le chant des années 90 et une instrumentation tantôt moderne, tantôt rétro.





Bonne communication du groupe qui incite le public à applaudir en rythme à plusieurs reprises. Le combo est très peu connu en France mais ce n'était pas un prérequis pour continuer tous nous chauffer avant Operation: Mindcrime. L'ambiance était même bon enfant puisqu'en plein milieu du set, ces derniers se sont invités sur scène, champagne à la main, pour fêter l'anniversaire du batteur et la fin de cette tournée, que l'on imagine triomphale.

Setlist I.C.O.N :
1. Feeding The Negative
2. Devil's Blacklist
3. Drowning In Their Screams
4. Messiah Complex
5. Grindin' Wheel
6. Welcome To My War
7. Deconverted
8. Prizefighter
9. New Born Lie
10. Seven Second Warning

Operation: Mindcrime


La soirée continue, le troisième groupe s'apprête à entrer sur scène. L'affiche ne mentionnant pas Fire & Water, la soirée est plus chargée que prévu du coup, ce qui finalement n'est pas une mauvaise chose. La scène se vide pour laisser place aux instruments d'Operation: Mindcrime. Les backliners bossent tranquillement, et mon attention se fige sur la setlist scotchée au sol. Une setlist de chef d'orchestre qui me confirme que la soirée est vraiment plus chargée que prévu :  23 titres sont à l'honneur ce soir. 23! Le concert va durer deux jours ou quoi?





En ce qui me concerne, tout commence par l'entrée en scène du bassiste John Moyer, que j'attendais particulièrement et que je connais surtout grâce à sa présence dans Disturbed. Sa présence dans Operation: Mindcrime ne peut être qu'un atout, le musicien est d'une présence incroyable sur scène. Se la jouant très Rock And Roll, il bouge partout, occupe l'espace, interagit avec les autres membres du groupe, tiens sa basse de façon originale, balance ses dread partout, etc ...
Cette entrée se fait sur l'intro de l'album à succès de Queensrÿche, 'Operation: Mindcrime'. Album qui, je le rappelle, a servi de base à la création du groupe qui jouera devant nous ce soir, grâce notamment à Geoff Tate, le chanteur de Queensrÿche au moment de ce fameux album.





D'ailleurs la setlist est majoritairement composée de 'cover' de cet album. Seuls trois ou quatre morceaux étaient tirés du nouvel opus sorti en septembre 2015.
Moi qui pensais d'ailleurs que ce show allait s'éterniser, il en sera tout autrement. Les chansons défilent à un rythme effréné. Pas trop de parlote entre deux titres, à part les traditionnels "Con-ment ce va Vauréal!".







 
On ne peut pas nier le talent vocal de Geoff Tate qui force le respect. Les deux guitaristes ne sont pas en reste, chacun avec leur propre style, chapeau pour l'un, grosse carrure de métalleux pour l'autre, on se plait à tous les regarder un par un faire son propre spectacle sur une scène qui laisse peu de place à tout ce beau monde (6 musiciens avec le claviériste).







Le groupe ne semblait vraiment pas vouloir quitter la France, le rappel de quatre morceaux n'a fait que le confirmer. Mais ce n'était que pour notre bien, avec 'Jet City Woman' que j'attendais particulièrement. La soirée se termine sous un tonnerre d'applaudissements amplement mérités. Les trois groupes s'en sont donnésà cœur joie et nous ont vraiment transporté dans leur show, ils ne venaient pas seulement jouer un total d'une trentaine de titres, ils venaient clôturer leur tournée dans un esprit de fête qui nous a pris aux tripes et qu'on aimerait tout le temps ressentir.


Setlist Operation: Mindcrime :
(Intro) I Remember Now
1. Anarchy-X
2. Revolution Calling
3. Operation: Mindcrime
4. Speak
5. Spreading the Disease
6. The Mission
7. Suite Sister Mary
8. The Needle Lies
9. Electric Requiem
10. Breaking the Silence
11. I Don't Believe in Love
12. Waiting for 22
13. My Empty Room
14. Eyes of a Stranger
15. Re-Inventing the Future
16. The Stranger
17. Burn
18. Damaged

Rappel:
19. Silent Lucidity
20. The Thin Line
21. Jet City Woman
22. Empire

Douglas 'Picturacy' CAVALERA

 


Plus d'informations sur http://www.operationmindcrime.com/
EN RELATION AVEC OPERATION: MINDCRIME
DERNIERE ACTUALITE
OPERATION: MINDCRIME : Nouvelle lyric video
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant OPERATION: MINDCRIME
 
DERNIER ARTICLE
Quand le chanteur mythique de Queensrÿche rencontre le bassiste de Disturbed et l'ancien batteur d'AC/DC au Forum de Vauréal, ça poutre grave!

Lire l'article
Voir tous les articles concernant OPERATION: MINDCRIME
 
DERNIERE CHRONIQUE
2
Resurrection (2016)
«Resurrection» est un album ennuyeux, dénué d’inspiration et d’émotion et manquant cruellement de musicalité.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant OPERATION: MINDCRIME

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018