MW / Accueil / Articles / FESTIVAL PROGRESSIF : UNE HISTOIRE DE FOUS !!

FESTIVAL PROGRESSIF : UNE HISTOIRE DE FOUS !!

EDITORIAL - ROCK PROGRESSIF - PETER HACKETT - 01.04.2016
Quelle meilleure date que celle de 1er avril, que les anglosaxons nomment April Fools' Day, pour vous parler d'entreprises menées par des fous ?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    
Reconnaissez qu'il faut être fou pour oser organiser un festival orienté rock progressif au XXIème siècle, alors que depuis des années des intellectuels bien pensants nous annoncent la mort irrémédiable de ce genre musical par trop prétentieux.
Et pourtant, si par le passé certains organisateurs ont jeté l'éponge plus ou moins rapidement, en cette année 2016, ce n'est pas moins de six festivals typés musiques progressives qui auront lieu entre le début mai et la fin octobre !!!

D'abord, d'abord, il y a les ainés, les survivants du désamour, qui ont réussi à tenir contre vent et marrées : Crescendo et Prog' Sud qui approchent lentement de leur vingtième édition. 
 
Le festival Crescendo a lieu dans un site magnifique à Saint Palais sur Mer (17). La scène fait face à l'océan, offrant à l'occasion le jeu de lumière le plus écolo qui soit : le coucher du soleil.
Comparé aux autres festivals, Crescendo à l'énorme avantage d'être entièrement subventionné. Ce qui permet à un grand nombre de spectateurs (3000 selon les organisateurs) de découvrir gratuitement une programmation éclectique.
La 18ème édition proposera du jeudi 18 au samedi 20 Août, pas moins de 12 groupes venus de 10 pays : Basta!, Telescope Road, The Wrong Object, IO Earth, Audio'm, Light Damage, Flor de Lotto, My Brother the Wind, Anaïd, L'Herba d'Hameli, Seven Steps to the Green Door et Anekdoten.



Le festival Prog' Sud a lieu aux Pennes-Mirabeau (13), pas très loin de Marseille, et, si on n'a pas vue sur la mer, le climat méditerranéen permet de profiter de bien belles soirées lorsque le mistral à le bon goût de ne pas pointer son souffle. La 17ème édition aura lieu du jeudi 5 au samedi 7 mai et affiche 9 groupes : G Nova, Glazz, Mörglbl, Deafening Opera, Lazuli, Telescope Road, Alex Carpani Band et Osanna. 
Si le public reste fidèle à ce rendez-vous (plus de 300 personnes par soir pour la dernière édition), les subventions locales et régionales sont elles à la baisse et ne représentent aujourd'hui qu'environ 30% du budget global.



Il faudra attendre plus d'une douzaine d'années pour voir naître de nouveaux événements progressifs qui donneront la réplique à ces deux "ancètres". Et pendant cette période de vaches maigres, un bon nombre de manifestations et d'organisateurs auront disparu : ProgLaVie, Fantastiques Musiques, Horizon Rock de Sarlat, Prog Live de Corbigny, Eclipse, etc...

En 2013, partant du constat qu'il était fort difficile d'assister à un concert de rock progressif hors les deux festivals précités et de quelques initiatives locales fort louables, un quatuor d'amis décide d'organiser quelque chose dans la région Centre. Le projet se transformera en un mini festival, dans un village d'Eure et Loir, sous l'appellation Prog en Beauce. Cet événement rencontrant un fort succès d'estime, les organisateurs décidèrent de se lancer dans une deuxième édition, malgré l'absence de toute subvention. Avec un capacité d'accueil de 250 personnes, Prog en Beauce fédère un public venu de toute la France et de bien au-delà et semble devenu pour un noyau dur de fans un festival incontournable. La quatrième édition aura lieu le samedi 29 octobre à Villemeux sur Eure (28) et proposera 4 groupes sur la scène principale : Motis, Children In Paradise, Karnataka et RPWL, et un groupe local, Fleur de Ruine en intermède sur une scène annexe.



Le Péage du Rock est né en 2014 , des suites d'une tradition de concerts et festivals rock sur le territoire. Le public tardant à honorer de sa présence cette belle initiative (100 personnes la première année, 200 la deuxième), ce festival doit sa survie à l'acharnement de ses organisateurs et une subvention de la commune à hauteur du déficit de l'exercice. 
La troisième édition aura lieu le samedi 1er octobre au Péage de Roussillon (38) et proposera 5 groupes : MDS, Credo, Antimatter, Lazuli et Vanden Plas.



En 2015, le groupe Gens de la Lune ayant rencontré de francs succès sur différentes scènes françaises et belges, Francis Décamps, son leader-fondateur, décide d'apporter sa pierre à l'édifice de la promotion du rock en général et du rock progressif en particulier. Avec sa compagne Michelle, il se lance dans l'organisation d'un festival en plein air, sur deux jours, dans le parc du château de Villersexel (70). Le festival Rock au Château était né. Il bénéficie de quelques subventions locales et privées, mais il fonctionne surtout avec la bonne volonté d'un groupe de fidèles bénévoles.
La deuxième édition aura lieu le vendredi 5 et le samedi 6 août, avec une première journée "Rock au Féminin" : Lybellulla, Ars Nova, Manu et Carolyn Wonderland, et une deuxième journée "Rock Progressif" : JPL, Logos, Special Providence et Pendragon.



Le denier venu des festivals français est né à l'initiative de Jean-Pierre Louveton, leader-fondateur du groupe Nemo.  Jean-Pierre étant bien placé pour juger de la difficulté de trouver des dates de concert lorsqu'on est un groupe français de rock progressif, décide de faire un pas de plus dans la promotion de ces oubliés des programmations. En 2015, s'appuyant sur son label de distribution, il créé le Festival Quadrifonic, le seul à ne promouvoir que des groupes hexagonaux. Malgré une première édition qui souffrira d'un manque d'audience, malgré des subventions qui ne couvrent même pas 10% du budget global, Jean-Pierre récidivera en 2016 !   
La deuxième édition aura lieu le samedi 10 septembre à Chadrac (42) et proposera 5 groupes : Rosa Luxembourg, James Van Deek, Motis, JPL et Gens de la Lune.



Il parait fort improbable qu'un festival français programmant du rock progressif, non ou peu subventionné, atteigne un jour l'audience de ses homologues allemands ou hollandais. Aujourd'hui faire venir 200 à 300 spectateurs sur ce type d'événement est chaque fois un challenge, un pari, un défi qu'une poignée de fous tente de relever.
Et pourtant le spectateur "progueux" n'hésite pas à faire des centaines de kilomètres pour se rendre aux six coins de l'Hexagone. Mais combien sommes nous ? Nous les amoureux de la musique ambitieuse, persuadés que nous sommes les acteurs de la pérennité des festivals. Combien sommes-nous à être conscients de notre rôle de mécènes ? Sans nous, mais surtout sans vous, ceux qui hésitent parce qu'il y a toujours mieux à faire, la survie des concerts et des festivals restera à chaque fois aussi évidente qu'un coup de bluff au poker.
Alors oui, ceux qui continuent à organiser de telles manifestations en espérant qu'elles soient viables à long terme, sont vraiment des inconscients, des utopistes, de gentils fous !!!    
EN RELATION AVEC ADMINISTRATION

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017