MW / Accueil / Articles / ANTHRAX + THE RAVEN AGE (Élysée Montmartre - 16 mars 2017)

ANTHRAX + THE RAVEN AGE (Élysée Montmartre - 16 mars 2017)

LIVE REPORT - THRASH - PHOTOGRAPHISTE - 20.03.2017
Ce jeudi 16 mars 2017, l’Élysée Montmartre accueille un monument du Thrash mondial, ANTHRAX, dont le tout jeune groupe, THE RAVEN AGE, devra ouvrir la soirée. Music Waves était sur les lieux !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    

C’est donc dans une salle excessivement embrumée et sombre que THE RAVEN AGE monte sur scène vers 19h40 pour ¾ d’heure de show. Le set commence donc par l’arrivée du batteur, Jai Patel, assénant les premières mesures et hurlant entre chacune d’entre elles. Les lumières sont quasi inexistantes au départ. Seuls les membres du groupe se trouvant au centre de la scène seront à peu près éclairés. Malheureusement les deux musiciens situés aux extrémités de la scène joueront dans une ombre profonde pratiquement permanente… Très mauvais point pour nous autres photographes…

Parlons-en de cette scène : un espace très réduit leur est réservé. Dommage car ce groupe déploie une énergie incroyable sur scène et donne tout ce qu’il a afin d’essayer de réveiller un public plutôt moribond. En effet, à peine 1/3 de la salle est remplie pour cette première partie que peu de personnes connaissent (leur tout premier album ne sortant que le lendemain, ceci explique peut-être cela).




Tout au long du set, le chanteur Michael Burrough (dont la voix rappelle celle de Corey Taylor) se donnera à fond, la rage au ventre. Le bassiste, Matt Cox montrera aussi tout son savoir-faire avec des lignes de basses plutôt rapides. Venons-en maintenant à la paire de guitaristes, Dan Wright et George Harris (fils de Steve, oui, oui, LE Steve Harris de Maiden). Ils sont pour le moment la pierre angulaire du groupe et composent à eux deux tous les morceaux de leur premier album. La maîtrise de leur instrument est totale, les riffs sont un mélange de Hard old-school, de thrash et de nu-metal. Plutôt sympathique mais un poil brouillon par moment. Mettons cela sur le compte de conditions plutôt compliquées du fait de cet espace trop exigüe pour eux.

Allez, ne gâchons pas notre plaisir, leur dynamisme permettra de réveiller quelque peu la salle qui s’est bien remplie et leur offrira des applaudissements bien mérités au final. Espérons les revoir d’ici peu en tête d’affiche ou sur une scène plus vaste et mieux éclairée…


Set-list The Raven Age
Uprising
Promised Land
The Death March
Eye Among the Blind
The Merciful One
Salem's Fate
Angel in Disgrace

 

Aux alentours de 20h50, après une petite intro musicale 'I Can't Turn You Loose' d’Otis Redding (version des Blues Brothers), ANTHRAX arrive sur scène. Celle-ci s’est bien évidemment élargie et approfondie, l’espace est total et permettra à chaque membre de ce groupe légendaire d’évoluer sans encombre.

Rappelons qu’ANTHRAX nous offre sur cette tournée anniversaire la setlist complète de leur album culte "Among The Living" sorti en 1987. Cette soirée promet d’être bouillante et hyper animée ! Seule petite déception, ce n’est pas Charlie Benante, batteur originel qui sera derrière les fûts, mais son remplaçant régulier, Jon Dette. Effectivement, il semble que Charlie ne se soit pas débarrassé de ses soucis médicaux de canal carpien depuis ces derniers (longs) mois… À moins que cela ne soit dû à une toute autre raison qui nous échappe.

C’est donc sur le titre éponyme 'Among The Living' que commencent les hostilités. Le son est énorme mais maîtrisé, le lightshow est coloré, propre et très dynamique. Le groupe commence très fort et déploie une énergie à toute épreuve. Comme toujours Franck Bello semble s’être pris les doigts dans la prise tellement la force et l’excitation qu’il déploie semblent irréelles ! Ce mec est totalement possédé et vit sa passion à chaque fois qu’il monte sur scène : un régal pour les yeux et les oreilles.

Évidemment, Scott Ian, guitariste et membre fondateur du groupe n’est pas en reste. Se riffs rythmiques assassins, d’une force incroyable, envoient du lourd. C’est clair, il n’est pas là pour faire dans la dentelle et balancera la sauce tout au long de la soirée pour le plus grand bonheur d’un public conquis dès les premières secondes qui fêtera ça en slamant de plus belle sur 'Caught In A Mosh'. C’est clair, les gars de la sécu auront de quoi faire !

Joey Belladonna ne faiblira pas une seule seconde, le mixage étant parfait, sa voix restera d’équerre et son attitude enjouée faisant participer la foule à chaque instant et ce au fil des morceaux qui s’enquillent. Cette soirée va vraiment être mémorable !

Une petite trêve de 2 ou 3 mn intervient juste après 'Efilnekufesin (Nice Fuckin' Life)' lorsque le second guitariste, Jonathan Donais, s’attèle à un solo de gratte dans le quel il incorpore certains riffs de leurs différents morceaux. Les lumières se sont plus douces et tous les spots de la scène se focalisent sur lui.




Le reste du groupe revient rapidement sur scène pour entamer les dernières pistes de cet album dont le très attendu 'Indians' pour lequel Joey Belladonna et Scott Ian réclameront un 'Mosh' de folie que la fosse bondée s’empressera de réaliser. On croirait assister à une vraie danse guerrière indienne !

Pour ceux qui pensaient la soirée terminée après cet album joué en intégralité et qui sont déjà sur les rotules, qu’ils reprennent rapidement des forces au bar car le show est loin d’être terminé ! Une petite pause s’impose avant le brulot thrash 'Fight ‘em ‘til you can’t' issu de l’album Worship Music. Suivront ensuite 'Breathing Lightning', 'Madhouse' et 'Blood Eagle Wings'.

Plus que deux avant la fin du show… Les premières mesures de 'Be All, End All' sont entamées par Scott à la gratte puis reprises par Joey au chant, demandant à toute l’audience de participer. Les plus fatigués d’entre nous ont rapidement repris des forces, tout le monde participe.

Enfin, ANTHRAX, comme à son habitude, nous offrira le brulot 'Antisocial', reprise de TRUST, pour clore cette soirée magique autant qu’énergique. Le public a eu droit à une soirée exceptionnelle en compagnie de ce groupe légendaire qui mériterait une reconnaissance internationale bien plus grande que ce qu’il a depuis des années. N’oublions pas qu’ils sont aux sources du thrash avec METALLICA, SLAYER et MEGADETH, mais leur place de 4e est fort peu justifiée à mes yeux (de fan).

Set-list Anthrax

Among the Living
Caught in a Mosh
One World
I Am the Law
A Skeleton in the Closet
Efilnikufesin (N.F.L.)
Guitar Solo (Jonathan Donais)
A.D.I. / Horror of It All

Indians
Imitation of Life
—————————
Fight ‘Em ‘Til You Can’t
Breathing Lightning
Madhouse
Blood Eagle Wings
Be All, End All
Antisocial


Plus d'informations sur http://anthrax.com/nfws/
EN RELATION AVEC ANTHRAX
DERNIERE ACTUALITE
ANTHRAX: For All Kings
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant ANTHRAX
 
DERNIER ARTICLE
Ce jeudi 16 mars 2017, l’Élysée Montmartre accueille un monument du Thrash mondial, ANTHRAX, dont le tout jeune groupe, THE RAVEN AGE, devra ouvrir la soirée. Music Waves était sur les lieux !

Lire l'article
Voir tous les articles concernant ANTHRAX
 
DERNIERE CHRONIQUE
3
For All Kings (2016)
Un album en demi-teinte : tous les ingrédients sont là, mais la sauce peine à prendre.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant ANTHRAX

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, K-scope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017