MW / Accueil / Articles / MAXIME GINOLIN (19 JUILLET 2017)

MAXIME GINOLIN (19 JUILLET 2017)

INTERVIEW - HARD ROCK - CALGEPO - 02.08.2017
A l'occasion de la mise en ligne de la vidéo sanguinolente du premier extrait du prochain album de Maxime Ginolin, nous avons rencontré l'artiste en mode Zombie, 100% hémoglobine.
  •  
  •  
    
Music Waves a pris rendez vous avec Maxime Ginolin, un artiste à multiple facettes qui nous parle de la réalisation et du sens de l'excellente vidéo "Zombie's Wolrd". Une interview certifiée sans maquillage ni trucages ou presque.


Cette interview se tient dans le cadre de la sortie de la vidéo « Zombie’s World ». Première question, as-tu réalisé le clip seul et comment s’est déroulé le tournage ?

J'ai réalisé le clip en collaboration avec un ami réalisateur (Hugo Grenier) avec qui j'ai fait mes études. Le clip a nécessité 3 semaines de préparation, 4 jours de tournage, une bonne semaine de montage et 2 jours de post - production (fx/étalonnage).  Le tournage s'est déroulé dans une super ambiance avec une équipe plus que motivée.





Le clip fait une référence aux films d’horreur des années 70-80 dans le style Zombie de Romero qui nous a quittés récemment ou à la "Braindead" de Peter Jackson voire à la "Rocky Horror Picture Show" totalement délirant, ses références t’ont-elles servi pour réaliser la vidéo ?

Effectivement pour faire ce clip  je me suis inspiré de différents styles trash/gore des années 70, 80 et 90. George Romero m'a bien sûr influencé avec son utilisation des zombies comme critique de la société. Je suis d'ailleurs fan depuis tout petit de son film "Le jour des Morts-vivants". "Braindead" et le "Rocky Horror Picture Show" ont aussi beaucoup fait partie de mon imaginaire depuis très jeune. Pour ce clip en particulier je me suis aussi beaucoup inspiré du film "Street trash, Return of the living dead 3" et "Atomic College", films que j'adorais quand j'étais adolescent.


Justement ton clip fait plus référence à du Romero que Walking Dead. Doit-on penser que ce clip est une sorte d’hommage au maître du genre et en quelque sorte ?

C'est vrai ! Ainsi qu'à tous ces films trash de mon enfance grâce auxquels, sans eux, mon clip n'aurait potentiellement jamais vu le jour. Tout comme le magazine MadMovies que je lisais tout le temps ado et qui m'a permis de découvrir une quantité incroyable de perles cinématographiques qui sont devenues des références pour moi.


J'ai collaboré avec le make-up artist avec qui je travaille depuis plus de 6 ans, qui est aussi un de mes meilleurs amis et une personne d'un grand talent Jérémy Guerdat


Les trucages sont très bien faits, avec qui as- tu bossé pour obtenir un tel résultat ?

Pour les prothèse en latex et les maquillages de Zombies j'ai collaboré avec le make-up artist avec qui je travaille depuis plus de 6 ans, qui est aussi un de mes meilleurs amis et une personne d'un grand talent : Jérémy Guerdat. Ainsi que 4 autres make-up artists talentueuses avec qui nous avons collaboré pour la première fois : Samantha Navarro, Océane Lathuillere, Marine Jakubowski et Noémie Vargas.





Pour en revenir à Romero, penses-tu que tu aurais pu faire un tel clip dans les années 1970 ?

J'aurais pu faire un tel clip dans les années 70, le problème aurait été le coût car on l'oublie souvent mais aujourd'hui on tourne tout en numérique et à l'époque on tournait en pellicule ce qui était beaucoup plus coûteux et ce qui impliquait plus de travail de préparation.  De plus j'aurais probablement eu pas mal de problèmes quant à ma critique des religions avec la scène du prêtre et de ses fidèles.


Aujourd'hui je pense que notre société a dressé en valeurs la compétition et la recherche du plus fort en nous vendant que le but d'une vie passe par le fait de toujours plus consommer.


« Zombie’s World » comme la plupart des films d’horreur de cette époque semble être une analogie de la société actuelle. Penses-tu qu’elle est gangrénée par le pouvoir, l’argent et la désinformation ?

Effectivement aujourd'hui je pense que notre société a dressé en valeurs la compétition et la recherche du plus fort en nous vendant que le but d'une vie passe par le fait de toujours plus consommer. Tout devient produit de consommation, même l'information et on voit l'émergence de médias qui font du sensationnel ou encore de la pollution du net par des hoaxs et autres fake news. Ça me désole en effet d'observer que cette quête d'argent et de pouvoir gangrène l'évolution de notre espèce.  Il est plus que jamais vital de développer l'esprit critique des gens afin qu'ils puissent pratiquer l'auto-défense intellectuelle.  


Malgré le fait que nous semblons être anesthésiés, il y a pourtant raison d’espérer avec 2 « zombiettes » qui manifestent pour sauver les humains, certes elles finissent mal ! Mais y-a-t-il tout de même toujours une force de contestation aujourd’hui ?

Oui, bien sûr ! Et cette force est en chacun de nous. Il n'appartient qu'à nous de prendre conscience à quel point nous pouvons changer ce monde et nous même. Je suis très confiant en l'humanité. Mais pour cela il faut agir chacun.e à notre niveau.





A l'image d’Avatar, tu t'es créé un personnage extra-terrestre MajiCJack, Avatar est-il une de tes références et quelle est la part du personnage dans ses projets musicaux ?

MagiCJacK tires ses racines esthétiques et artistiques de plusieurs personnages tels que : Powder, Ace Ventura, The Mask, V pour Vendetta, Alex dans Orange mécanique, The Crow ou encore le Joker de Batman. Lorsque j'ai créé MagiCJacK, le film Avatar n'existait pas encore. MagiCJacK a sa propre carrière musicale et cinématographique, je ne m'occupe que d'organiser ou d'écrire certaines de ses vidéos... (rires).


À mes yeux les artistes ont le pouvoir de toucher les sens des humains et cela implique beaucoup de responsabilités


Ton prochain album s’intitulera sauf erreur « Evolution ou Extinction », le titre semble être très révélateur après ton premier album « Human or not Human », te considères-tu comme un chanteur concerné ou engagé ? Tu es d’ailleurs impliqué dans la lutte contre le génocide animal, sauf erreur, mais pas seulement ?

En effet je me considère comme un artiste engagé. À mes yeux les artistes ont le pouvoir de toucher les sens des humains et cela implique beaucoup de responsabilités car par leurs paroles, leurs textes, leurs voix, leurs musiques, leurs films, leurs peintures... ils font le choix ou non de diffuser des messages, de dénoncer des injustices ou de participer à la propagation du vide intellectuel de notre société moderne.
Oui cela fait une dizaine d'années que je suis devenu végétarien et environ 7 ans que je suis végan car le génocide animal et une des questions les plus préoccupante de notre époque.


Penses-tu qu’il appartient aussi aux artistes de faire passer des messages à leur public par le biais justement de leur travail notamment musical ?

Plus qu'une simple pensée, je suis certain que c'est un devoir.


L'album a été construit de telle façon à ce qu'il soit à la fois une aventure musicale mais aussi cinématographique


Le style s’inscrira-t-il dans la même veine que son premier single à savoir un rock un peu grunge ?

Oui, certaines chansons sont dans un style beaucoup plus agressif, incisif et sombre que le premier album mais d'autres sont très calmes, planantes, presque mystiques. Globalement l'album sera un mélange de grunge, de rock et de musiques de film ponctuées de sonorités tribales. L'album a été construit de telle façon à ce qu'il soit à la fois une aventure musicale mais aussi cinématographique : l'intégralité des chansons a été scénarisé pour pouvoir être tourné en clip/court-métrage. La seule difficulté est le budget pour pouvoir les réaliser car offrir des vidéos visuellement abouties est très coûteux...


En clair quand nous donnes-tu rendez-vous pour une interview plus détaillée ?


Quand vous voulez ! Je suis très bavard et je serai plus qu'heureux de vous donner tous les détails que vous souhaitez ! Merci pour votre temps.  


Plus d'informations sur http://www.magicjackofficial.com/
EN RELATION AVEC MAXIME GINOLIN
DERNIERE ACTUALITE
MAXIME GINOLIN vous présente son nouveau clip "Zombies' World"
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant MAXIME GINOLIN
 
DERNIER ARTICLE
A l'occasion de la mise en ligne de la vidéo sanguinolente du premier extrait du prochain album de Maxime Ginolin, nous avons rencontré l'artiste en mode Zombie, 100% hémoglobine.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant MAXIME GINOLIN

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017