MW / Accueil / Articles / DELIVERANCE (04 AOUT 2017)

DELIVERANCE (04 AOUT 2017)

INTERVIEW - BLACK METAL - STRUCK - 07.08.2017
A l'occasion de la sortie du premier album de Deliverance, Pierre Duneau a bien voulu répondre aux questions de Music Waves...

Quelle est la question que l’on t’a trop souvent posée ?

Pierre : Pour ce premier album, les questions sont plutôt diverses et variées. On a vraiment à répondre à des personnes qui ont écouté l'album et qui ont pris le temps de se renseigner sur ce dernier, sur ce qu'il contenait à la fois musicalement, visuellement et sur les paroles. Les échanges sont assez intéressants. De plus, les différentes interviews proviennent de divers pays ; donc on n'a vraiment pas à se plaindre.


Deliverance est présenté comme un groupe de black metal (entre autres). Or les membres du groupe sont issus de scènes très différentes. Que représente le genre pour vous ? Quelle "culture" black possédez-vous ?

Pierre : Quand on a commencé à composer avec Deliverance, on ne s'est pas dit qu'on allait faire un groupe de black. On pouvait écouter du « At the gates » surtout « Slaughter of the Soul » (le chant est fou sur cet album) comme du « Unfold ».  Etienne m'a proposé des riffs, on les a fait tourner en répète et on a décidé d'enregistrer notre EP, « Doomsday, please ». On a enregistré une grande partie des voix en une matinée et après une pause, j'ai proposé autre chose à Etienne, beaucoup plus black et il m'a dit : « c'est ce qu'il faut ! ». On a tout réenregistré...  Pour CHRST, on a suivi les traces de l'EP, en développant et en allant plus loin.





Qu'est-ce qui vous attire dans ce genre ?


Pierre : C'est un genre qui a des codes mais qui reste très varié. Il y a une diversité énorme dans la composition des morceaux : il y a des tubes ! ('Tyrants'  d'Immortal ou 'Quintessence' de Darkthrone). L'écriture de ces titres est basique mais fonctionne. Niveau vocal, des chanteurs comme Attila Csihar, Ihsahn ou Niklas Olsson sont habités et ont quelque chose à transmettre ; il y a un côté d'Absurde dans le black metal, un décalage entre ce qu'on entend et ce qui se cache derrière.


Quelles sont vos références dans ce style ? "Chrst" possède un feeling très norvégien de par sa froideur, on pourrait donc penser que vous êtes attachés aux hordes scandinaves originelles...

Pierre : Etienne étant suédois et le compositeur du groupe, il y a en effet un côté scandinave dans notre musique et il y est très attaché. Mayhem, Darkthrone, Watain, Shining... On reste en Scandinavie !


Le black metal est un genre plus protéiforme qu'on ne le pense, qui ne cesse de muter. En quoi Deliverance participe-t-il de cette mutation ?


Pierre : On est assez attachés à des groupes comme Darkthrone, Immortal mais aussi Morbid Angel, Neurosis et même Unfold. On ne se considère pas forcément comme un groupe de black metal, on suit une sorte de ligne directrice et nos diverses sources d'inspiration ressortent fatalement.


Vous n'êtes donc ni des puristes ni des intégristes. On a l'impression que le black est pour vous un matériau, un véhicule pour exprimer des ambiances glaciales, des émotions mélancoliques...

Pierre : J'aime pouvoir associer un blast à un passage beaucoup plus lancinant. Toutes ces variations d'émotions : c'est très riche ! La voix dans le black est un instrument à part entière, poussée à son paroxysme : angoisse, souffrance, mélancolie. Il y a un côté initiatique dans ce style, des personnes y verront qu'un bruit informe alors que d'autres percevront le panel de sentiments qui s'y cache.


Comme le suggère son titre, la religion est au cœur de "Chrst". Mais là encore, ce sujet inhérent au black metal, est abordé d'une manière très différente sinon personnelle. A la haine et aux rejets habituels, vous privilégiez une forme de réflexion sur le christianisme... Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

Pierre : Il est vrai que la religion est assez présente dans cet album. J'ai énormément de contradictions sur ce sujet ; il y a une forme de haine et de rejet du créateur ou de la créatrice. On n'a de cesse de bâtir, d'ériger des dieux pour se sentir moins seul ; alors un Dieu ou un Méphistophélès pour moi ça revient au même. Mais que la croix soit à l'endroit ou à l'envers, le Crucifié reste présent.


L'orthographe de "Chrst" sans le 'i'  intrigue. Quelle est sa signification ?


Pierre : Il est justement question de ce Crucifié. Cette icône est présente dans beaucoup de religions. Ce CHRST sans ce « I » qui en anglais est le « Je » , représente un Christ désincarné, « Le Christ mort »


Vous citez souvent Dostoïevski et "L'idiot" comme référence. Vous sentez vous proches d'un Michel Onfray par exemple, dont les travaux questionnent sur Dieu et la religion ?

Pierre : Il est dur de voir écrit le nom de Dostoïevski à côté d'un écrivain de latrines s'autoproclamant philosophe. Pour en revenir à « L'Idiot » de Dostoïevski, la figure du prince Mychkine est christique .


Le groupe est né de la rencontre entre Pierre (Memories Of A Dead Man) et Etienne (AqME).  Comment décririez-vous votre collaboration ? Quelle a été la part de chacun d'entre vous dans l'élaboration de "Chrst" ?

Pierre : La collaboration est assez simple. Étienne arrive avec des riffs ou même des titres complets en répète, on les joue plusieurs fois pour se les approprier et voir notre ressenti. Les lignes de chant viennent assez rapidement ce qui permet de déterminer les cycles et de commencer l'écriture des textes. Pendant l'enregistrement il arrive qu'on fasse des changements, on essaie au maximum d'être à l'écoute des propositions des autres pour réaliser au final ce qu'il y a de mieux pour le groupe.


J'ai lu que vous aviez envisagé de faire un double album. On peut donc penser que le successeur de "Chrst" devrait arriver assez vite...


Pierre : On y avait pensé pour CHRST mais on ne pouvait pas commencer par un double album, c'est trop indigeste et on s'y serait probablement perdu. Il nous reste des titres qu'on a mis de côté pour un prochain album ou pas et on compose entre deux concerts mais rien ne presse, on va déjà exploiter au maximum ce premier album !





Le nom du groupe vient du film de John Boorman. De quelle manière ce film évoque-t-il votre univers ?


Pierre : « Squeal like a pig ! Come on, squeal like a pig ! » ou peut-être le duel guitare / banjo avec le consanguin : J'hésite !


Qu'en est-il de vos autres groupes ?


Pierre : Etienne et Djulby continuent dans AqME avec d'autres projets pour Etienne. Fred a lui aussi ses projets perso. comme BLVL et Junior Rodriguez & the Evil Things. Quant à Sacha et moi, on reste sur Deliverance.


Qu’attendez-vous de ce premier album?

Pierre : De pouvoir partager un maximum de concerts avec d'autres groupes et de faire connaître le nom de Deliverance.


Quel est votre meilleur souvenir en tant qu’artiste ?

Pierre : La confiance que Ben (MoadM) a eue en moi en tant que chanteur alors que je sortais de nulle part et l'appel d’Étienne après les prises chant de Memories, me disant : « Passe à la maison, j'ai écrit pas mal de titres et je pense que ça peut être grave cool avec ta voix ! ».


Au contraire le pire ?

Pierre : Dans un ancien groupe, un album fini dans la précipitation. Il y avait pour moi un arrière-goût de non abouti ; j'ai ma part de responsabilité mais j'ai trouvé ça dommage !


Quelle est la question que vous aimeriez que l’on vous pose ?

Pierre : Peut-être une question sur l'artwork, on y attache une grande importance et des groupes comme « Deftones » ou même « Defheaven » sont des sources d'inspiration. Pour la pochette, on a pris des photos de Matphotograph (Mathieu Piranda) et Pauline Talarn s'est occupée de toute la partie graphisme, design. On a la chance d'avoir Sacha dans le groupe qui a dessiné les t-shirts dont un modèle limité pour l'achat du pack CD + t-shirt.


Un dernier mot pour les lecteurs de Music Waves ?

Pierre : Encore un grand merci à l'intérêt que vous avez porté sur le groupe.


Merci à Childeric Thor pour sa contribution...



Plus d'informations sur https://www.facebook.com/deliveranceband/
EN RELATION AVEC DELIVERANCE
DERNIERE ACTUALITE
DELIVERANCE: Les détails sur "Chrst"
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant DELIVERANCE
 
DERNIER ARTICLE
A l'occasion de la sortie du premier album de Deliverance, Pierre Duneau a bien voulu répondre aux questions de Music Waves...

Lire l'article
Voir tous les articles concernant DELIVERANCE
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Chrst (2017)
Immersif et convulsif, "Chrst" est une gemme noire qui vous hante longtemps après que son écoute se soit achevée.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant DELIVERANCE

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017