MW / Accueil / Articles / ALTAVILLA (23 OCTOBRE 2017)

ALTAVILLA (23 OCTOBRE 2017)


TYPE:
INTERVIEW
GENRE:
ROCK INDÉ
Rencontre avec le groupe insaisissable Altavilla qui propose avec "Conquest Of Gravity" un album écliptique
CALGEPO - 14.11.2017
Music Waves est parti à la rencontre du groupe français Altavilla qui propose un second album varié, riche et unique en son genre.


Quelle est la question que l‭’‬on vous a trop souvent posée‭ ?

Alors une des‭ ‬questions qui revient souvent c'est sur l'origine du nom‭ «‬ Altavilla ‭»‬,‭ ‬ce qui correspond pile-poil a la deuxième question de cette interview (Rires).





Et bien non, nous avons cherché un minimum ; Altavilla est une commune situé en Sicile,‭ ‬vous avez des origines italiennes‭ ?

En fait pas du tout (Rires) ‬la salle de répet' du groupe est située à‭ ‬Hauteville dans‭ ‬l‭’‬Ain,‭ ‬dans une des‭ ‬écoles de musique où je travaille,‭ ‬du coup quand on cherchait un nom,‭ ‬ce qui est très compliqué,‭ ‬on a utilisé le nom latinisé de la ville et Hauteville est devenu‭ «‬ Altavilla ‭»‬  avec un petit côté italiano-mexicain qui va bien.‭  


J'avais envie d'un lien plus direct avec le public et de me frotter à une écriture différente


Vous avez débuté par faire du jazz fusion pour ensuite,‭ ‬au fil des ans,‭ ‬densifier votre musique,‭ ‬comment s‭’‬est déroulée l‭’‬intégration des membres à vos débuts‭ ?


Au sein du groupe on a des parcours musicaux assez différents,‭ ‬je viens en effet du jazz,‭ ‬par mes études au conservatoire,‭ ‬et c'est une musique que j'aime.
Mais,‭ ‬j'avais envie d'un lien plus direct avec le public et de me frotter à une écriture différente.‭  ‬Pour le premier album d'Altavilla,‭ ‬j'avais‭ ‬écrit‭ ‬ la musique et j'ai ensuite cherché les musiciens pour la jouer...‭ ‬du coup le projet était un peu‭ «‬ clef en main ‭»‬ l'intégration s'est passée sans soucis,‭ ‬et au bout de quelques répets on était en studio‭.


Avez-vous changé votre manière d‭’‬aborder l’écriture par rapport au premier album‭ ?

Pour la plupart des titres,‭ ‬j'ai écrit la musique et les arrangements mais cette fois-ci‭, ‬Gauthier le chanteur s'est impliqué dans les mélodies et à écrit tous les textes.‭ ‬Et sur l'album il y a un titre‭ «‬ bang bang ‭»‬ dont le riff de base‭ ‬a été composé par‭ ‬Aurélien,‭ ‬le‭ ‬bassiste.‭ Pour le premier album,‭ ‬l'idée était qu'il sonne‭ «‬ live ‭»‬,‭ ‬donc avec un minimum d‭'‬instruments et une production minimaliste.‭ ‬Pour le‭ ‬deuxième,‭ ‬l'idée était justement de miser sur une production dense avec beaucoup d'instruments,‭ ‬et des arrangements plus sophistiqués.


J'aime bien l'idée d'aller où on ne nous attend pas forcément,‭ ‬et de surprendre l'auditeur


«‬ Conquest Of Gravity‭ »‬ est un disque très diversifié on y retrouve du jazz,‭ ‬du rock,‭ ‬du folk,‭ ‬du hip hop.‭ ‬C‭’‬est une richesse mais qui peut aussi désarçonner au début un auditeur habitué à écouter un unique style dans un album.‭ ‬N‭’‬avez-vous pas peur de le perdre‭ ?

C'est vrai qu'il y a un peu de tout...‭ ‬ça peut‭ ‬déstabiliser,‭ ‬mais‭ ‬j'aime bien l'idée d'aller où on ne nous attend pas forcément,‭ ‬et de surprendre l'auditeur.‭ ‬Et écrire des chansons dans des styles aussi différents c'est un défi.‭ ‬Un de mes album préféré c'est‭ «‬ The Butterfly Ball and the Grasshopper's Feast ‭»‬  de Roger Glover,‭ ‬le bassiste de Deep Purple.‭ ‬Les chansons sont‭ ‬extrêmement‭ ‬différentes les unes des autres,‭ ‬pourtant il y a une vrai cohérence mélodique,‭ ‬et au final l'album ne lasse jamais.‭ ‬Un but a atteindre en somme.


D‭’‬où vous viennent toutes ces influences‭ ‬à chacun,‭ ‬Blur ou Gorillaz semblent être une de ces influences‭ ?


Blur,‭ ‬Gorillaz et tous les projets de Damon Albarn sont une influence majeure.‭ Aurélien et Bastien,‭ ‬la section basse-batterie du groupe sont très influencés par le stoner rock US,‭ ‬Gauthier le chanteur écoute beaucoup de hip-hop,‭ ‬et j'aime le surf,‭ ‬le garage rock,‭ ‬Queen,‭ ‬la musique traditionnelle mongole,‭ ‬et le jazz. 


Avec cette diversité qui semble individuelle‭ (‬avec des influences communes‭)‬,‭ ‬comment arrivez-vous à vous mettre d‭’‬accord‭ ? ‬ça n‭’‬entraîne pas plusieurs engueulades‭ ?

En fait pas tant que‭ ‬ça,‭ ‬vu qu‭'‬au-delà des différences il y a un socle‭ «‬ pop-rock ‭»‬ commun‭.


L'idée‭ ‬de ne pas refaire deux fois la même chose est un des‭ ‬leitmotiv du groupe.‭


Au final,‭ ‬l‭’‬album est quasi unique comme vous pouvez l’être,‭ ‬votre volonté est-elle de ne pas faire deux fois le même titre dans un album voire deux fois  le même album d‭’‬affilé‭e ?

Exactement,‭ ‬explorer le plus d'univers possible,‭ ‬tenter de les digérer pour essayer‭  ‬d'écrire une pop music ‬où aucun des titres ne se ressemblent,‭ ‬tout en ayant une identité forte et reconnaissable...‭ ‬Pour le studio,‭ ‬il y a tellement d'outils et de méthodes différentes,‭ ‬ça donne envie d'essayer des trucs...‭ ‬le premier album avait été réalisé en prise‭ «‬ live ‭»‬,‭ ‬celui-ci a été enregistré en‭ «‬ piste par piste ‭»‬ avec une production très dense,‭ ‬effectivement,‭ ‬l'idée‭ ‬de ne pas refaire deux fois la même chose est un des‭ ‬leitmotiv du groupe.‭


On a tendance à vouloir coller des étiquettes aux groupes,‭ ‬pour donner ne serait-ce que des repères,‭ ‬vous,‭ ‬au contraire vous êtes comme une anguille,‭ ‬insaisissable,‭ ‬est-ce pour vous une manière de lutter contre cette mauvaise habitude‭ ?

Les‭ cases, on ne peut‭  ‬pas y échapper,‭ ‬même‭  ‬pour participer à une simple‭  tremplin rock,‭ ‬il faut une‭ ‬étiquette clairement définie... ‬Ce qui est réducteur et finalement dommage.‭  ‬Difficile de lutter contre un fait aussi établi,‭ ‬mais si on peut brouiller un peu les pistes, on le fait avec plaisir !





Vous apportez dans vos compositions des éléments world notamment dans le très beau et surprenant‭ ‬‘Aihe Ni Kpe We‭’‬,‭ ‬est-ce une manière de vous ouvrir au monde et de proposer une telle vision à vos fans‭ ?

Oui,‭ ‬pour ce titre l'idée de départ c'était de mélanger une tourne bossa-nova,‭ ‬une guitare jazz à la Wes Montgomery,‭ ‬et des paroles scandées façon hip-hop‭ ‬vintage.‭  ‬Un de nos amis,‭ ‬le‭ «‬ Yu ‭»‬ ,‭ ‬à eu la gentillesse d'écrire et de chanter les couplets de ce titre dans sa langue natale du bénin,‭ ‬et le résultat nous a convaincu‭s ‬.‭     


D‭’‬ailleurs vous utilisez un instrument,‭ ‬le Erhu‭ (‬sorte d‭’‬instrument à cordes chinois‭)‬,‭ ‬peu commun.‭ ‬Qu‭’‬apporte-t-il dans vos titres‭ ?

Ah oui le erhu‭…‬ c‭’‬est en écoutant la B.O de‭ «‬ tigres et dragons ‭»‬ que j‭’‬ai découvert cet instrument,‭ ‬et comme c’était pas très cher sur ebay,‭  ‬j‭’‬en ai acheté un et j‭’‬ai appris à en jouer,‭ ‬ça amène des sonorités peu communes,‭ ‬ça sonne comme un violon mais pas exactement non plus,‭ ‬et l‭’‬instrument est particulièrement expressif‭…‬ ça permet de faire des‭ «‬ solos ‭»‬ je dirais‭ «‬ émouvants ‭»‬ là où une guitare aurait sonné un peu creux ou hors-sujet.‭ ‬On l‭’‬entend à la fin de la chanson‭ 'Whales' sur une tourne de valse qui accélère.‭  ‬J‭’‬adore cet instrument.


On sent presque une démarche dans la veine de Peter Gabriel,‭ ‬est-ce pour vous un artiste qui compte, lui qui a ouvert le monde restreint du rock à de telles expérimentations‭ ?

Dans la démarche oui,‭ ‬d‭’‬ailleurs les artistes qu‭’‬il produit sur son label sont‭  ‬très intéressants.‭  ‬Pour l‭’‬influence‭ «‬ cosmopolite ‭»‬ il y a aussi Björk‭ ‬,‭ ‬son live avec une musicienne à la‭ «‬ pipa ‭»‬ (sorte de guitare chinoise‭) ‬ et son mélange pop/musique asiatique ont été révélateurs.


‘‬Bang Bang‭‘‬ à son tour surprend avec ses rythmes hip-hop.‭ ‬Ce style est par essence revendicatif,‭ ‬de quoi parle le titre‭ ? ‬Avez-vous quelque chose à revendiquer‭ ?

L‭’‬idée c’était de vraiment faire sonner le morceau comme le hip-hop du‭ ‬ début des années‭ ‬90,‭ ‬à l’époque de‭ «‬ De la soul ‭»‬ etc‭… Les claviers utilisés sont d‭’‬ailleurs des machines d’époque,‭ ‬yamaha DX7,‭ ‬synthé analo etc‭… Pour le texte, c‭’‬est plutôt‭ ‬ du second degré sur une histoire de crime nocturne vu par un témoin plus ou moins atteint du syndrome de La Tourette‭.‭  ‬Rien de revendicatif là-dedans, juste un prétexte‭ .


Pour Cuckoo c‭’‬est un hommage à peine déguisé à Blur


‘‬Cuckoo‭’‬ semble être assez drôle à écouter,‭ ‬vous jouez sur les sonorités dans vos textes qui sont tous en anglais‭ ?

Pour Cuckoo c‭’‬est un hommage à peine déguisé à Blur,‭ ‬le texte signé Gauthier‭ ‬,‭ ‬est en effet très second degré également,‭  ‬pour les parties‭ «‬ parlées ‭»‬ c‭’‬est le propre frère du chanteur,‭ ‬Boris qui s‭’‬est plié à l‭’‬exercice grâce à sa diction parfaite et très middle-class.‭ Les textes sont tous en anglais,‭ ‬difficile de faire de la pop‭ ‬musique en français,‭ ‬c‭’‬est un parti-pris.


Vous n‭’‬allez pas y manquer à cette question‭ ‬:‭ ‬‘Harrison Ford‭’‬ est-elle une chanson hommage à l‭’‬acteur‭ ?

Pas spécialement,‭ ‬c‭’‬est surtout que ça sonnait bien comme titre ‭! On était parti au début sur Richarddeananderson,‭ ‬sans rire,‭ ‬mais c’était trop long et‭  ‬finalement difficile à caser ‭!





Votre album est-il un concept sur l‭’‬espace avec des titres comme‭ ‬‘Echoes‭’‬,‭ ‬‘Mercury‭’‬ ou‭ ‬‘Bugs‭’‬ ?

Sur l‭’‬espace,‭ ‬la solitude,‭ ‬l‭’‬introspection‭  ‬y a un peu de tout...


L‭’‬avenir de la musique ne trouve-t-il pas son espoir dans la fusion des genres comme vous le faites‭ ?

Le décloisonnement,‭ ‬le mélange des genres et des sons ne peuvent qu‭’‬enrichir la musique et la rendre neuve et intéressante.


Vos titres disposent d‭’‬un beau potentiel et d‭’‬une belle énergie scénique,‭ ‬avez-vous pu les tester en live‭ ?

Oui,‭ ‬et ça fonctionne plutôt bien (Sourire)‬ on a fait des festivals sympa cette été,‭ ‬et les retours ont étés‭ ‬encourageants.


Qu‭’‬attendez-vous de la sortie de cet album avec le soutien de Dooweet‭?

Une vraie visibilité,‭ ‬et l‭’‬accès aux media - ce qui est très compliqué voire impossible sans une agence professionnelle.


Quel est votre meilleur souvenir en tant qu‭’‬artiste‭ ?

Jouer cet été devant‭ ‬5000‭ ‬personnes juste avant les Fatals Picards,‭ ‬c’était plutôt cool‭  ‬je mets ça dans le top‭ ‬10‭ ‬des meilleurs souvenirs scéniques.


Au contraire le pire‭ ?

Avoir un souci de jack au moment de faire le solo,‭ ‬alors que tout allait bien avant,‭ ‬je le souhaite à personne.‭


Quelle est la question que vous aimeriez que l‭’‬on vous‭ ‬pose‭ ?

Celles que vous avez posées sont parfaites ‭!!!! ‬


Un dernier mot pour les lecteurs de Music Waves‭ ?

Merci d‭’‬avoir tout lu ‭! ‬Et‭ n‭’‬hésitez pas à écouter l‭’‬album,‭ ‬il est disponible sur toutes les plateformes de téléchargements,‭ ‬et en streaming ‭!


Plus d'informations sur http://altavilla.wixsite.com/altavilla
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 11824
  • 11825
EN RELATION AVEC ALTAVILLA
DERNIERE ACTUALITE
ALTAVILLA : Nouveau clip
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant ALTAVILLA
 
DERNIER ARTICLE
Rencontre avec le groupe insaisissable Altavilla qui propose avec "Conquest Of Gravity" un album écliptique

Lire l'article
Voir tous les articles concernant ALTAVILLA
 
DERNIERE CHRONIQUE
The Conquest Of Gravity (2017)
Altavilla propose un album jubilatoire aux mélodies qui font mouche et offrant une belle diversité.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant ALTAVILLA

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019