MW / Accueil / Articles / Ensiferum + Ex Deo + Wind Rose- Courtrai - De Kreun - 30 Avril 2018.

Ensiferum + Ex Deo + Wind Rose- Courtrai - De Kreun - 30 Avril 2018.

LIVE REPORT - PAGAN/VIKING METAL - NOISE - 14.05.2018
Music Waves est en Belgique pour une soirée festive placée sous le signe d'un folk metal endiablé.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    

Quoi de mieux en une veille de jour férié qui plus est pluvieuse qu’une date brûlante en Belgique placée sous le signe du folk metal ? Nous retrouvons à De Kreun à Courtrai une étape de la tournée marathon donnée par Ensiferum. Pour l’occasion les Finlandais se sont bien entourés avec les Italiens de Wind Rose et les Canadiens d’Ex Deo. Avec une telle affiche la salle affiche un joli taux de remplissage et les gens se pressent devant l’entrée.

C’est donc devant un parterre bien rempli que Wind Rose débarque. Depuis 2009 ils œuvrent dans un folk mélodique teinté de power metal et commencent à se faire connaitre notamment grâce à ‘Stonehymn’ sorti en 2017. Les musiciens sont costumés dans un esprit folk médiéval et ils vont aller droit au but d’entrée histoire de chauffer le public. Le clavier de Federico se taille une place de choix dans le mix et on apprécie un ton speed avec ce côté épique typique. Il n’y a rien de neuf là-dedans mais le côté entrainant est assez irrésistible et Francesco montre un certain charisme derrière son micro avec sa grosse voix d’orc. On apprécie aussi un bon break avec un passage en chant clair et une belle alternance entre puissance et mélodie. Le public répond à fond et ‘Rebel & Free’ achève de mettre le feu. Les musiciens vont chercher les specateurs avec brio et la partie est gagnée. Avec ‘The Returning Race’ puis ‘Drunken Dwarves’, Wind Rose continue de plus belle et confirme son aisance pour un folk frais, accessible et remuant. Le concert passe à toute allure et avec ‘To Erebor’ et ‘The Breed Of Durin’ il s’achève en beauté. Les titres sont tous assez longs et permettent au groupe d’alterner les ambiances. Les deux chansons sont ancrées dans le style avec une facette folk bien mise en avant et une vélocité qui en fait remuer plus d’un. Wind Rose a donné un concert frais et enthousiasmant, il sait manier cette poudre folk mélodique avec talent et a rencontré un succès mérité auprès d’un public déjà bouillant.


Après ce bon moment place à Ex Deo. Le projet des membres de Kataklysm a été réactivé en 2015 avec un troisième album, "The Immortal Wars", toujours dédié à l’histoire de la Rome antique. Pour cette tournée, les Canadiens ont mis les petits plats dans les grands avec un back impressionnant et chacun est costumé en soldat romain prêt à en découdre. Et on s’attend à voir souffler sur la nuque ce souffle antique. Pour cette tournée Ex Deo évolue sans bassiste et après une introduction parfaite pour poser l’ambiance il nous plonge dans l’histoire avec ‘The Rise Of Hannibal’, faisant savourer un death épique haut en couleurs teinté de heavy qui donne l’impression d’écouter un Manowar en version survitaminée. Au chant Maurizio en impose et vit à fond ces thèmes historiques. Après ce début ‘I, Caligula’, enfonce le clou avec un côté power metal se fondant parfaitement à la face death. On retrouve dans ce titre toute la force et la folie de cet Empereur et on apprécie ce souffle épique amené par les claviers. La face intense et puissante va s’exprimer plus encore avec un superbe enchainement entre ‘Pollice Verso’ et ‘Cato Major’. Le public est à fond et apprécie une face mystérieuse propre à cet univers antique. Entre les deux titres ‘Suavetaurilla’ est un parfait intermède avec une batterie en avant. On ne peut qu’aimer cet univers avec une force énorme, des riffs et soli heavy et une fougue intense. Ex Deo est une machine de guerre au service de Rome, qui impressionne plus d’un dans une salle où la chaleur se fait sentir. Avant ‘The Final War’, Maurizio rend un bel hommage aux fans et salue avec classe Ensiferum. Puis le groupe achève son monde avec ce titre d’une puissance énorme, très death dans l’esprit mais avec ce côté épique bien impressionnant et qui donne le frisson. Enfin ‘The Roman’ et ‘Romulus’ finissent le concert en beauté dans un esprit guerrier et flamboyant. La première montre que le nouvel album possède la même classe que ses ainés, tandis que la seconde, premier titre de ce projet à avoir vu le jour, reste un classique parfait pour conclure ce brillant concert. Ex Deo a donné une leçon de heavy death épique, avec un tel représentant la gloire de la Rome antique a repris vie avec force.


Après cette bourrasque le terrain est parfaitement préparé pour l’arrivée d’Ensiferum. Les Finlandais ne sont que quatre depuis le départ de leur accordéoniste Netta Skog fin 2017. Il faut signaler  la proximité du groupe avec ses fans : en organisant un meet & greet gratuit avant le concert d’Ex Deo ils ont fait plaisir et surtout ont montré qu’eux aussi ne cédaient pas à cette mode du pass VIP hors de prix. Même sans clavier ni instrument folk le groupe va en imposer avec une force énorme et sera soutenu par un public en fusion dès l’introduction. ‘For Those About To Fight For Metal’ lance les hostilités de manière parfaite. Ce titre extrait du nouvel album, "Two Paths", est un formidable hymne d’une grande force épique avec des chœurs parfaits, un riff énorme et une facette folk entraînante. Les samples sont discrets et bien utilisés et en quatuor le groupe gagne pas mal en puissance brute. Après ce début énorme l’enchainement avec ‘Two Paths’ se fait sous les vivats. Cet autre nouveau titre fait un carton en proposant un parfait condensé du meilleur du genre avec une face mélodique accentuée et un break folk prenant. Le concert est lancé de manière idéale et ‘Heaten Words’ va enfoncer le clou. Epique, sautillant, doté d’un riff énorme et de chœurs guerriers il fait voyager le public avec un break folk remarquable. Les musiciens sont en forme, la tournée est intense mais cela ne se voit pas et avant la suite ils appellent aux mosh pits et pogos.


La réponse va être instantanée dès l’entame de ‘King Of Storms’. Cet autre nouvel extrait voit la fosse exploser sous cet air folk metal très entraînant et confirme la force du nouvel album. Dans ce cœur du concert l’ambiance est formidable, très fraiche et divertissante et Ensiferum ne relâche pas la pression. Plus ancien, ‘Wanderer’ avec son joli début folk fait son effet, avec des chœurs parfaits et un refrain repris par le public dans une jolie communion avec le groupe. ‘Twilight Tavern’ extrait de l’excellent ‘From Afar’ met le feu dans un pur esprit folk metal mélodique avec de jolis chœurs féminins. Tout aussi épique et flamboyant ‘Treacherous Gods’ nous renvoie vers le premier album du groupe et rencontre un succès important. Avec ‘Lai Lai Hei’, Ensiferum vogue vers son deuxième album, ‘Iron’, et fait un carton.  De son excellent riff introductif en passant par un superbe air folk et un refrain énorme, c’est un superbe moment taillé dans le meilleur du genre. Le groupe prend le temps de souffler pour mieux présenter le titre suivant, en communiquant avec un public qui lui mange dans la main. Et derrière l’unique extrait d’un "Unsung Heroes" qui avait divisé à sa sortie fait l’unanimité. Il faut dire qu’avec son refrain imparable ‘In My Sword I Trust’ est taillé pour cartonner. Après ce bel enchainement la dernière ligne droite approche et la salle est envahie par la sueur mais sans que la fatigue ne se fasse sentir.


L’interlude ‘Tumman Virran Taa’ retentit et derrière Ensiferum propose un morceau de bravoure issu de "From Afar" avec ‘The Longest Journey’. Sur plus de 10 minutes le public est aux anges devant cette démonstration avec une belle alternance entre calme et puissance et toujours cette force épique que le groupe manie comme peu savent le faire. Après ce moment fort du concert ‘Way Of The Warrior’ revient une dernière fois vers le nouvel album. Plus direct, ce titre tabasse et la fosse s’enflamme notamment sur un refrain encore bien troussé. C’est ‘Into Battle ‘qui va clôturer les festivités et le moins que l’on puisse dire est qu’il porte bien son nom tant il voit la fosse se déchainer. Doté d’un riff bien heavy il ne fait pas de quartier et montre le groupe sous sa face heavy avec une force redoutable. Le groupe se retire pour peu de temps, il est réclamé et ne tarde pas à faire son retour pour les rappels. Avant cela Sami se tape un bon délire à la basse et enflamme un public bouillant. Le groupe remercie chaleureusement son public et avec ‘Iron’ propose un dernier moment de bravoure folk. La fosse est en fusion sous le rythme intense du titre et chante en chœur avec le groupe. Mais ce n’est pas tout à fait fini, le groupe achève son concert avec un bout du ‘Sweet Child O’Mine des Guns N’Roses chanté par le bassiste et repris joyeusement par un public qui savoure ce bon moment. Ceci achève une soirée brulante et un concert haut en couleurs parfaitement maitrisé par un groupe maitre de son art qui mérite le succès qu’il rencontre. En matière de folk metal entrainant les Finlandais ont encore prouvé leur statut de patron difficile à déloger de son piédestal.


Il nous reste à remercier Filip et l'organisation Alcatraz pour son accueil toujours chaleureux et sa parfaite organisation, et leur donner rendez-vous très vite pour d’autres grands moments de ce genre.



Plus d'informations sur http://www.ensiferum.com/
EN RELATION AVEC ENSIFERUM
DERNIERE ACTUALITE
ENSIFERUM annonce sa tournée Européenne
CONCERT

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant ENSIFERUM
 
DERNIER ARTICLE
Music Waves est en Belgique pour une soirée festive placée sous le signe d'un folk metal endiablé.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant ENSIFERUM
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Two Paths (2017)
Ensiferum propose un nouvel album assez classique dans le genre metal viking, pouvant servir de rite initiatique pour ceux qui ne connaissent pas ce genre. Mais manquant d'innovations, les fans pourraient rester sur leur faim.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant ENSIFERUM

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018