MW / Accueil / Articles / THE MUGGS - LE 16 AVRIL 2009

THE MUGGS - LE 16 AVRIL 2009

INTERVIEW - STONER - LOLOCELTIC - 19.04.2009
Difficile d’imaginer plus sympathique et disponible que Tony DeNardo, bassiste de The Muggs, véritable coup de cœur de notre rédaction avec son album, « On With The Show ».
Bonjour Tony. Peux-tu présenter The Muggs à nos lecteurs ?
Tony : The Muggs est un power-trio blues-rock venant de Detroit, Michigan, Etats-Unis. Nous nous produisons sous le nom de The Muggs depuis Février 2000. Danny Methric est notre chanteur-guitariste, j’assure la basse sur un Fender Rhodes Mark I, et Matt Rost est notre batteur. Nous avons déjà sorti 2 albums, « The Muggs » et « On With The Show », ainsi qu’un vinyl 2 faces intitulé « Bite Of The Waredog ». Nous nous sommes déjà produits sur la chaîne nationale Fox dans l’émission « The Next Great American Band », assuré la bande-son des publicités Dodge à la télévision, tourné en Espagne, gagné le concours du « Meilleur Groupe de Rock » au Detroit Music Awards, et ouvert pour les concerts de groupes tels que Cactus, Savoy Brown, Robin Trower, Glenn Hughes, etc…

En raison de problèmes de santé, tu as été oblige d’apprendre à jouer tes lignes de basse sur claviers. Combien de temps t’a t’il fallu pour jouer à nouveau et comment as-tu vécu le fait que Danny et Matt décide d’attendre ton retour ?
Il m’a fallu une pratique intensive, 3 heures par jour, de Février à Juin 2003, pour apprendre à jouer de mon nouvel instrument au plus vite. Ce que je veux dire avec insistance à vos lecteurs, c’est que tu peux tout faire dans la vie si tu crois en toi. J’étais persuadé que je pourrai à nouveau être un musicien et j’ai organisé ma vie en fonction de ce projet. Ainsi, j’ai pris le temps nécessaire avec mon nouvel instrument. Je suis devenu aussi à l’aise avec le Fender Rhodes que s’il s’agissait d’une extension de moi-même.

Je pense en grande partie, que Danny et Matt m’ont sauvé la vie. Leur décision d’attendre mon retour et de mettre le groupe en suspens, au lieu de me remplacer, m’a donné beaucoup d’espoir ainsi qu’un but pour m’en sortir. C’est un véritable geste d’amour et de courage que de ne pas avoir continué le groupe sans moi alors que The Muggs se portait très bien. Je ne pourrai jamais les remercier comme ils le méritent, mais j’essaye, à travers mes actes de tous les jours, de les honorer en me donnant à 110 % dans ma rééducation.

[IMG]http://musicwaves.fr/Pics/Upload/Articles/Extras/TMU01.jpg[/IMG]

Quelles sont les principales influences de The Muggs ?
Peter Green’s Fleetwood Mac, Rory Gallagher, les Beatles (nos favoris de tous les temps), Howlin’ Wolf, B.B. King, Savoy Brown, Matt adore Stelly Dan, et Danny et moi avons beaucoup écouté Led Zeppelin « III” et “Physical Graffitti” ces derniers temps.

Comment travaillez-vous au sein de The Muggs ? Il y a t’il un compositeur principal ou est-ce un travail d’équipe ?
Un peu des deux. En général, Danny apporte une idée de départ. Que cela soit un riff ou une progression, nous le jouons encore et encore, et nous l’enregistrons pour voir si l’idée fonctionnera ou pas. Si nous sommes satisfaits de l’idée initiale, alors nous la développons avec l’apport de la batterie et de la basse. La mélodie vient ensuite et les paroles sont en général la dernière étape de la composition. Danny et moi avions partagé l’écriture des paroles sur « The Muggs », mais Danny a composé leur intégralité sur « On With The Show » en me laissant quelques lignes par-ci, par-là. Je pense que Danny a fait d’immenses progrès en tant que compositeur et que parolier.

Comment avez-vous choisi le titre “On With The Show” et il y a t’il un concept pour cet album ?
C’est Danny qui a choisi le titre “On With The Show”. Il a aussi bien écrit les paroles que choisi le titre « On With The Show » car il voulait signifier au monde que The Muggs était reparti de l’avant. Cela me fait toujours râler de constater que nous n’avons ni management, ni label, alors que nous avons sommes passés sur la télévision nationale US. Nous avons enregistré « On With The Show » en Février 2008 après notre passage télé. Je pense que Danny le dit à la perfection dans les paroles du titre « On With The Show » : « C’est tout ce que nous savons, continuer le spectacle. C’est tout ce que nous devons faire, continuer le spectacle ». Nous essayons toujours de tresser nos chanson comme un lien entre chacun, faisant de nos albums une expérience auditive. Je ne suis pas un fan du téléchargement. Le téléchargement est nécessaire, mais Danny et moi sommes persuadés que faire un album reste important. Nous souhaitons que l’industrie musicale redonne sa place à l’album.

Votre album commence et fini avec le titre “Motown Blues”. Peux-tu nous expliquer pourquoi ?
Danny aime lier les idées entre elles et cela lui semblait logique que le même thème débute et conclue « On With The Show ». « Motown Blues » et « Motown Blues (Reprise) » sont l’alpha et l’omega de l’album, et à la fin de « Motown Blues (Reprise) », l’instrumental revient sur « Motown Blues » ! Sur notre premier album « The Muggs », Danny avait écrit une chanson intitulée « Said & Done » avec la même structure en conclusion.

Comment sont les premiers commentaires sur “On With The Show” ?
Nous avons reçu des chroniques dithyrambiques jusqu’à maintenant. Les gens semblent l’avoir adopté et nous en sommes vraiment heureux. The Muggs a été nommé dans la catégorie des « Meilleurs enregistrements locaux » avec « On With The Show » au Detroit Awards qui doivent se tenir le Vendredi 17 Février. Notre meilleure chronique jusqu’à maintenant, a été faite par Classic Rock Magazine. L’édition d’Août 2008 avec Rush en couverture. CRM a donné un 8/10 à “On With The Show” !

Les ventes d’albums confirment-elles ce sentiment ?
”On With The Show” se vend plutôt bien. Nous en avons distribué plus de 500 exemplaires en Allemagne sur les 3 derniers mois. Nous sommes à la recherche de distributeurs et de labels en Espagne, France, Italie, et pour toute l’Union Européenne en fait. Nos ventes en ligne et nos téléchargements sont bons pour un groupe indépendant, mais nous sommes prêts pour la scène mondiale !

Votre musique est profondément ancrée dans les 60’s et les 70’s. Pensez-vous qu’il existe un mouvement Revival et comment le ressentez-vous ?
Malheureusement, je dirai oui et non. Oui, je pense qu’il existe un mouvement Revival actuellement, mais je ne pense pas que les radios veuillent le suivre. Des gens viennent me voir et me demandent pourquoi The Muggs ne passent pas à la radio, et je n’ai aucune réponse à leur donner. Les gens me disent qu’ils n’en peuvent plus de ces groupes superficiels et formatés qui passent sur les radios, et encore une fois, je n’ai pas de réponse à leur donner. L’Europe est l’endroit où The Muggs veut être. Les Européens adorent le véritable rock’n’roll. Les Américains ne questionnent jamais les radios. Ils sont heureux avec ce qu’on leur donne. Les radios US dans leur ensemble semblent avoir banni les groupes de véritable rock’n’roll comme The Muggs. C’est vraiment dommage. Il reste quelques petites stations qui vont nous passer le dimanche comme WRIT 101.1 FM.

Comme ce mouvement semble avoir de nombreux fans en Europe, aimeriez-vous tourner dans ces pays ?
Oui ! Mille fois oui ! Nous travaillons à la recherché d’un management, d’un agent et d’un label qui nous feraient traverser l’océan vers cet endroit auquel nous appartenons. C’est notre espoir qu’en 2009, un label nous aide à décoller et nous envoie vers l’Europe.

[IMG]http://musicwaves.fr/Pics/Upload/Articles/Extras/TMU02.jpg[/IMG]

Il y a t’il des groupes avec lesquels vous aimeriez tourner ?
Ma liste de voeux comprend Gov’t Mule, The Black Keys, The Black Crowes, et tous les groupes de cet acabit. Idéalement, The Muggs voudrait jouer devant des assistance de 1.000 personnes et émouvoir quelques visages !

Votre activité musicale est elle viable ou avez-vous des jobs en parallèle ?
Malheureusement, les Muggs doivent encore avoir des jobs réguliers pour pouvoir payer leurs factures. Danny travaille au Cadieux Café de Detroit, Matt est directeur funéraire chez Harris Funeral Homes, et je suis toujours en cours de rééducation dans le centre-ville de Detroit.

Si tu travaillais dans un magasin de musique, quels arguments utiliserais-tu pour vendre “On With The Show” ? (La violence n’est pas autorisée !).
Je passerai “On With The Show” dans le système audio du magasin pendant les heures d’ouverture. Je pense que “On With The Show” se vendrait de lui-même quand les clients rentreraient. Je ne forcerai jamais personne à acheter notre album ni ne me disputerai à son sujet. La musique est une chose sacrée. Chacun a sa propre idée de ce qu’est de la bonne musique. Je préfère montrer l’exemple et les Muggs ont toujours joué la musique qui les fait frissonner.

Que penses-tu du role croissant d’Internet dans le milieu musical ?
Internet est génial pour un groupe comme The Muggs. Il nous permet d’être en contact avec nos fans à travers les Etats-Unis et l’Europe. De toute façon, il a démystifié les groupes et les a rendu plus disponibles du fait de la baisse de leur impact. Il y a 30 ans, si The Muggs étaient passé sur la télévision nationale, notre carrière aurait décollé, mais aujourd’hui, il est aussi intéressant de passer dans une émission de télé-réalité. Je pense que cette même règle s’applique à Internet.

La France n’est pas réputée pour être un pays très receptive au rock. Sais-tu pourquoi et que penses-tu de ce pays ?
Je ne sais pas pourquoi la France n’est pas réputée comme une place forte du rock, mais dans tous les cas, les Muggs aiment la France. Je suis déjà venu dans votre beau pays. Paris était adorable, les gens étaient sympathique et la cuisine était magnifique. Je me précipiterai sur une chance de tourner en France, ainsi qu’en Europe !

Parles-tu Français ? Connais-tu quelques mots en Français ?
J’ai honte d’avouer que je connais deux mots: « oui » et « merci ». L’ai-je bien écrit ? (rougissements)

Oui, c’est parfait ! Struck, notre “grand maitre des interviews” a l’habitude de poser la question “Lost”. Je vais donc la reprendre à mon compte. Imagines que ton avion s’écrase sur une île déserte: quels sont les 5 albums que tu garderais avec toi ?
The Beatles - "White Album"
The Who - "Sellout"
Savoy Brown - "Raw Sienna"
Led Zeppelin - "III"
et The Beach Boys - "Friends/20-20"


[IMG]http://musicwaves.fr/Pics/Upload/Articles/Extras/TMU03.jpg[/IMG]

Avant de nous quitter, quells sont vos projets pour les prochains mois ? Concerts ? Enregistrements ?
Nous avons quelques concerts de prévus dans les environs de Detroit Durant les prochains mois. Nous composons également pour notre troisième album. Mais le plus important, c’est que nous cherchons avec insistance pour trouver un label, un management, et agent pour nous permettre de commencer à tourner le plus vite possible. Nous possédons l’intégralité de notre catalogue jusqu’à maintenant et c’est très bien. Nous sommes prêts pour la scène mondiale et nous sentons que nous pourrons être un groupe rentable et populaire si l’on nous donne notre chance. Nous avons fait tout ce que nous pouvions faire à Detroit et les fans ici nous supportent super bien. Malgré tout, nous voulons jouer pour le reste du monde maintenant !

Pour conclure, as-tu un messgae particulier à délivrer à nos lecteurs ?
Merci d’avoir supporté The Muggs pendant les 4 dernières années. Nous nous nourrissons, dormons et respirons le Blues-Rock et nous voulons vous apporter du bon vieux rock’n’roll qui vient du cœur. Danny, Matt et moi vous remercions !

Merci à Tony pour son enthousiasme communicatif et pour l’exemple de courage qu’il représente, et bonne chance pour la suite à The Muggs que nous espérons voir dans nos contrées au plus vite.


Plus d'informations sur http://www.themuggs.com/
EN RELATION AVEC THE MUGGS
DERNIERE ACTUALITE
THE MUGGS: Straight Up Boogaloo
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant THE MUGGS
 
DERNIER ARTICLE
Difficile d’imaginer plus sympathique et disponible que Tony DeNardo, bassiste de The Muggs, véritable coup de cœur de notre rédaction avec son album, « On With The Show ».

Lire l'article
Voir tous les articles concernant THE MUGGS
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Straight Up Boogaloo (2015)
Avec "Straight Up Boogaloo", The Muggs semble revenir aux affaires plus fort que jamais et mérite enfin toute sa place au côté des meilleurs espoirs vintage du genre. A consommer sans modération !

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant THE MUGGS

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, K-scope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017