MW / Accueil / Articles / FLAYED (02 OCTOBRE 2018)

FLAYED (02 OCTOBRE 2018)

INTERVIEW - HARD ROCK - CHILDERIC THOR - 08.11.2018
Music Waves aime beaucoup Flayed. La sortie de "Empty Power Part" est l'occasion de questionner à nouveau le groupe. C'est fois, c'est Charly, le bassiste, qui s'y colle...
  •  
  •  
    

Nous nous étions rencontrés à l’occasion de la journée promo Flayed à Paris fin 2016. Que s’est-il passé depuis pour le groupe ?

Depuis notre dernière rencontre, nous avons défendu notre EP "XI Million"  sur scène pendant la saison 2016/17 et comme discuté précédemment nous sommes rentrés en studio, pour l'enregistrement de notre troisième album "Empty Power Parts", en mai 2017. Ayant pour objectif de passer un cap et de moins courir, comme à notre habitude, on a passé une année  à rechercher la meilleur formule pour ce nouvel album tant au niveau de la production, que des partenaires de distribution et de promotion. D’où notre signature chez Overpowered Records avec toujours le Vamacara Studio à la prod’ et les prises sons effectuées au Studio Cartellier. Une année pleine de galères et rebondissements !


Lors de cette interview, vous aviez alors - déjà - évoqué votre troisième album qui sort aujourd'hui. C'était il y a deux ans donc. Est-il juste de dire que, mus par une grande exigence, vous avez cherché à réaliser le disque plus parfait possible, celui dont vous pourrez être fiers quand viendra l'heure de la retraite ?

On aimerait bien dire ça mais en réalité, la perfection n’existant pas, et agenda oblige, on a réalisé nos prises studio de la même manière que pour les anciens albums, trop vite !!! Et je pense que chaque album apporte son lot de fierté à un moment donné mais au final il y a toujours un truc a redire… On rêve de passer des mois en stud’ à peaufiner notre son comme c’était le cas à une certaine époque mais en application c’est pas évident !


Le EP avait - notamment - attiré l'attention pour la reprise "Fortunate Son". N'avez-vous pas été tenté de reproduire l'exercice pour ce nouvel album ?

On s’est déjà surpris à sortir cette reprise à l'époque, je crois que ce sera la seule fois !


Par rapport aux disques précédents, quels domaines souhaitiez-vous améliorer ?

Nos compos sont, comme sur les précédent opus toutes composées par Julien, ce qui amène une cohérence et une évolution "logique" tout est plus Rock plus speed, plus groovy qu’ avant.





A l'écoute de cette troisième rondelle, nous avons tout d'abord été impressionnés par le chant de Renato, puissant et plein de nuances... Est-ce que l’expérience Les Tambours du Bronx et la confiance qui en découle, a contribué à quelque chose ?

Du tout, sa collaboration avec les Tambours du Bronx étant toute récente et rendant à César ce qui lui appartient, le bonhomme se bonifie tout seul avec l âge ! Imaginez la suite !


L'album est bourré jusqu'à la gueule de très belles compos. Il y a déjà  "Homeland", une amorce du feu de dieu, magnifique et plein de fougue. Que pouvez-vous nous dire à son sujet ? L'avez-vous immédiatement conçu pour lancer l'écoute ?

A l’écoute de la démo de ce morceau, avec ce riff d’intro de guitare et son bourdon qui nous rappelle une bonne vieille cornemuse (d'ailleurs avec plus de temps de studio, il y aurait peut-être eu une tentative...), on a tout de suite vu ce titre avec un gros son. C’est une bonne mise en bouche pour un album et pour un live par la même occasion ! De grosses pêches avec du punch, de la cadence et une sorte de puissance à nos oreilles. A écouter fort mais surtout en live...


Le menu ne manque pas de relief avec des titres parfois bien lourds. C'est votre côté doom ?

On est plus Duke Nukem mais bon… plus sérieusement sur cet album tout est PLUS, même notre blues est plus lourd, associé a une bonne production, on s’ en rapproche involontairement.


Vos racines blues font aussi parfois plus qu'affleurer à la surface. Cela fait aussi clairement partie de votre identité. Qu'en pensez-vous ?

Le blues fait parti de notre bagage, notre rock en découle forcement, c ‘est quand même son plus proche parent !


Attention cliché,  peut-on dire que "III" est l'album de la maturité ?

C’est ce qu’ on a toujours entendu dire et on y a cru toute notre vie à ce truc ! Maintenant, à voir ce qu il va se passer par la suite ; En tout cas ce "III" représente un vrai tournant pour nous !





Lorsque nous nous étions rencontrés, nous avions parlé de votre signature chez Kaotoxin et notre surprise puisque vous étiez le groupe le plus mainstream du label. Pourquoi avoir depuis signé chez Overpowered ? Ce label vous correspond-t-il finalement mieux à votre musique ?

Depuis notre dernière rencontre nous avons arrêté notre collaboration avec Kaotoxin suite à l’arrêt du label pour raison de santé du boss. Nous sommes donc partis de nouveau en quête d'un label ce qui a pris la majorité de ces deux années, Overpowered Records a écouté notre album, on a eu un retour enthousiaste et la décision a été assez vite prise ; on se retrouve dans la même position du groupe mainstream avec autour de nous des groupes comme Psykup, 7weeks, Gorod ou SUP. Si l'équipe est sérieuse et que tu joues le jeu, je ne pense pas que l'étiquette musicale soit réellement un problème !


Non seulement le label, mais aussi  la promo : vous êtes désormais soutenus par Dooweet. Pourquoi ce choix et avoir totalement changé votre environnement ? Vous n’étiez pas satisfaits des résultats précédemment ?

Comme dit plus haut, nouveau label donc nouveaux partenaires et par la même occasion d'autres médias touchés ce qui est bien pour nous je pense.


Biberonné à AC/DC, Purple, Led Zep ou les Who, votre rock peut aisément franchir les frontières de l'hexagone. Quels sont les retours de l'étranger ? 

Les retours médiatiques sont très bons, après nous sommes conscients que nos influences sont plus parlantes pour d’autres pays qui ont une culture plus rock comme le Royaume-Uni, l'Allemagne ou les pays nordiques. Ce qui n’empêche pas en France d'avoir de plus en plus de demandes de ce côté là. En tout cas la sortie de nos frontières reste notre prochain objectif !


Beaucoup de groupes s'inspirent des années 70. Comment, d'après vous, expliquer cet engouement ? Vous sentez vous proches de ce revival ?

Pour moi le revival 70’s va pousser le concept son/matos/compo voir fringues jusqu au bout, c’est un choix. De notre point de vue nous ne faisons que digérer nos différentes influence...s étant un groupe de 6 musiciens, la tâche de Julien n'en est que plus intéressante et le fait de se connaître depuis très longtemps fait que tout le monde s’y retrouve parfaitement !


Au final, qu’attendez-vous de cet album ?

Qu’il nous permette de faire toujours plus de concerts et de kilomètres, de jouer notre musique devant le plus grand nombre, quoi ! C est pas ça la maturité ?






Plus d'informations sur https://www.facebook.com/pages/flayed/462560553814748
EN RELATION AVEC FLAYED
DERNIERE ACTUALITE
FLAYED: Nouvelle vidéo
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant FLAYED
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Empty Power Parts (2018)
"Empty Power Parts" est l'œuvre de la maturité pour Flayed qui n'a certainement pas fini de nous faire taper du pied !

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant FLAYED

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018