MW / Accueil / Articles / MARK MORTON (27 FEVRIER 2019)

MARK MORTON (27 FEVRIER 2019)


TYPE:
INTERVIEW
GENRE:
THRASH
Après plus de vingt ans de bons et loyaux services au sein de Lamb Of God, le guitariste Mark Morton a décidé de sortir son premier album en solo. Il ne nous en fallait pas moins pour partir à la rencontre de ce musicien emblématique de la scène metal !
DARIALYS - 12.04.2019

Quand le guitariste d'un groupe de thrash metal légendaire sort son premier album solo en compagnie d'invités prestigieux de la planète metal, cela ne peut que donner envie de découvrir tout cela avec impatience ! Connu pour être le guitariste de Lamb Of God depuis la création du groupe, Mark Morton aura attendu ce début d'année pour sortir son tout premier album en solo. Recensant une vingtaine d'invités de renom tout au long des dix pistes du disque, nul doute que cet opus sera très attendu des fans du combo américain ! A l'occasion de cette interview, Mark Morton est revenu sur l'origine de ce disque pour Music Waves.


Nous aimons commencer nos interviews sur Music Waves par la question suivante : quelle est la question que l'on t'a posée trop souvent ?

Mark : La plupart d'entre elles ! (Rires). Certaines questions sont posées très souvent, mais ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas me les poser. Certaines veulent savoir pourquoi j'ai sorti un album solo dont le style est différent de Lamb Of God, et je pense que c'est une bonne question, ça ne me dérange pas qu'on me la pose. Ça fait partie des questions que l'on me pose communément. Elle mérite d'être posée car j'ai beaucoup travaillé avec Lamb Of God. Les gens ne sont pas censés savoir que quand je ne suis pas avec Lamb Of God, je joue d'autres styles de musique, et c'est pour ça que j'ai fait un album solo. Finalement, je me mets à répondre à la question moi-même ! Je me suis retrouvé à avoir écrit tout un tas de chansons qui ne rentraient pas dans le cadre de Lamb Of God. Les chansons existaient avant d'avoir le projet d'enregistrer un album solo.

 

Pendant un certain temps, j'ai aspiré à faire des choses hors du metal

 

Pour nous, cet album est comme un enfant que l'on attend avec hâte, comme si tu avais ce besoin en toi d'écrire cet album et d'avoir une carrière solo. Tu es d'accord avec ça ? Ou est-ce simplement que tu as écrit des chansons qui ne coïncidaient pas avec le style de Lamb Of God ?

Mark : Eh bien… Pendant un certain temps, j'ai aspiré à faire des choses hors du metal. Je n'ai pas décidé consciemment que j'allais jouer autre chose que du metal. J'écrivais déjà dans ce style-là. Je jouais déjà du blues à la guitare. Quand je suis chez moi, je ne fais pas du headbang sur du thrash metal ! J'écoute du rap, j'écoute The Allman Brothers, je jamme en écoutant ce genre de choses. J'adore le thrash metal. J'ai grandi avec ça, je suis bon dans ça, donc c'est ce que je joue sur scène avec Lamb Of God. C'est mon truc. Cet album ressemble plus à ce que je joue sur mon temps libre.


Pourquoi ne pas avoir sorti cet album solo plus tôt, dans la mesure où tu jouais ce genre-là depuis longtemps ?

Mark : Je n'avais pas vraiment eu l'opportunité de le faire. J'ai montré les chansons que j'avais écrites à Josh Wilbur, qui est mon producteur depuis longtemps. Je lui ai demandé son avis sur ces chansons. Je lui ai dit que pour moi c'était bon et qu'il fallait en faire un album. Pour mener un projet comme celui-ci, comme tu le sais probablement, cela demande beaucoup de ressources et d'investissement, et il faut être bien entouré. C'est le moment où Jake (Jake Oni, ndlr) a monté son label WPP Records. Josh et moi, on a développé les chansons ensemble. C'est la réalisation de ces choses-là simultanément qui a fait qu'"Anesthetic" est sorti. Il y a quelques années, j'ai publié des chansons instrumentales sur Soundcloud. Donc tout ça est venu progressivement.

C'est aussi le meilleur moyen de ne pas avoir de pression, de ne pas avoir de date butoir pour sortir un album.

Mark : C'était bien de ne pas avoir de deadline, en effet. C'était même nécessaire pour ce projet car il y a tant de personnes impliquées (une vingtaine de musiciens ont collaboré sur cet album, ndlr). Josh, mon producteur, est un homme à tout faire. Il travaille constamment sur plusieurs projets. Je suis quasiment à temps plein avec Lamb Of God et on a un emploi du temps très chargé, donc pour Josh et moi, c'était difficile de trouver un moment pour travailler ensemble. Ça a été un challenge de ramener tous ces gens qui ont leur propre groupe. Logistiquement, ça a été un challenge. Ça a pris plus de deux ans pour pouvoir rassembler tout le monde. Donc en réalité, ça faisait un moment que je travaillais sur ce projet. Il y a des chansons que j'ai commencé à écrire il y a trois ou quatre ans.


Penses-tu que cet album solo peut trouver son public ? Tu es connu pour être le guitariste de Lamb Of God, un très gros groupe de thrash metal, mais cet album n'est pas de ce style. Est-ce que tu n'as pas peur de l'accueil que va avoir cet album ?

Mark : Non, je n'ai pas peur. Ce n'est pas mon travail de vendre l'album. Mon travail, c'est de l'écrire. Ce sont ceux qui vont vendre l'album qui pourraient répondre à cette question. J'espère que ça se vendra ! Je pense que oui. A l'heure actuelle, on a sorti trois chansons et elles ont très bien été reçues. Il y a des invités comme Chester Bennington et Myles Kennedy. Ça aide ! L'accueil a été plutôt bon jusqu'à présent !


Tu dis toi-même que cet album est très loin de ton univers. Est-ce que ces chansons peuvent trouver un écho favorable chez les fans de Lamb Of God ?

Mark : Ça m'importe peu. Je pense qu'il y aura des fans de Lamb Of God qui vont aimer et que d'autres n'adhèreront pas. Ce n'est pas un problème ! Il y a sûrement des fans de thrash metal qui ne vont pas comprendre, mais il y en a plein qui aimeront. C'est un album diversifié et c'est très bien. Je ne suis pas le premier à sortir un album comme ça.



Avec cet album, je fais en sorte que les gens entendent ce que je joue

Il y a le morceau 'Reveal' qui a un côté jazz et soul et qui pourrait rappeler Amy Winehouse ou Aretha Franklin. On voit bien qu'on est loin de ton style habituel. N'est-ce pas dommage que ces chansons ne touchent pas le public de ces styles de musique ?

Mark : C'est ce que je joue depuis des années. C'est ma zone de confort ! Pour moi, c'est naturel. Je ne me suis pas dit que j'allais à apprendre à jouer du blues teinté de soul ! Cela m'est venu naturellement. Avec cet album, je fais en sorte que les gens entendent ce que je joue. Les gens ne me connaissent que comme le guitariste de Lamb Of God, mais sur le plan personnel, c'est le genre de choses que je joue et je voulais le faire savoir aux gens. Pour moi, c'est une démarche assez anodine, même si ce ne sera pas le cas pour certains de mes fans. Je ne voudrais pas sous-estimer les fans de Lamb Of God et les fans de metal en général. Je pense que beaucoup de nos fans ont des goûts très larges.
 

Ce qui nous a le plus marqué, c'est le nombre d'invités sur cet album. Tu n'as pas eu peur de perdre une certaine cohérence en réunissant sur un même album Alyssa White-Gluz (chanteuse de Arch Enemy, ndlr), Chester Bennington (chanteur défunt de Linkin Park, ndlr), mais aussi Mark Lanegan (ancien chanteur de groupes comme Mad Season et Queen Of The Stone Age, ndlr) ou encore Naeemah Maddox ?

Mark : J'imagine que ça n'a pas été évident pour Josh Wilbur en termes de production en ayant plusieurs chanteurs, des instruments différents. Il y a Alex Bent de Trivium qui joue de la double pédale, Jean-Paul Gaster de Clutch, Steve Gorman de The Black Crowes… Josh a fait un très bon travail en faisant le lien entre tout ça en rendant ça fluide. On a eu envie que l'enchaînement des pistes soit fluide. On ne voulait pas que la première moitié de l'album sonne d'une certaine manière et que la deuxième sonne différemment. On voulait que ça sonne de la même manière. J'ai écrit les chansons les unes après les autres. Ce sont les chansons elles-mêmes qui ont dicté de quels musiciens j'avais besoin. Je n'aurais pas eu envie que Mark Lanegan chante sur 'The Truth Is Dead' ou que Chester Bennington chante sur 'Axis'. L'enjeu a été de trouver les chanteurs qu'il fallait en fonction des besoins de la chanson pour révéler tout son potentiel.




Chester Bennington chante sur 'Cross Off'. Est-ce que tu as hésité à sortir cette chanson après son suicide ?

Mark : Non, je n'ai pas hésité. Je sais à quel point Chester aimait cette chanson. Je le sais car je l'ai écrite avec lui. Je sais à quel point il était excité quand on travaillait dessus, quand il a enregistré son chant et qu'il s'est entendu. Pour moi, la question n'était pas de savoir si les gens devaient écouter cette chanson ou non. Il s'est passé un certain temps entre le décès de Chester et la sortie de cette chanson, et cette période était probablement nécessaire. Je n'aurais pas aimé qu'elle paraisse juste après son décès. Je voulais m'assurer que le timing serait bon pour les proches de Chester et ça a été le cas. J'ai le sentiment qu'on a fait les choses correctement. Je pense que Chester voulait vraiment que les gens écoutent sa performance.

 

Je pense que tout le monde sur cette planète est d'accord pour dire que Chester Bennington était l'une des voix les plus incroyables dans la musique rock



Et sa performance est remarquable. Il met toute son âme et toute sa force sur ce morceau. Au-delà des émotions, il prouve qu'il était un très bon chanteur de metal. As-tu été impressionné par sa performance également ? Penses-tu qu'il a eu la reconnaissance qu'il méritait par les médias et par les fans ?

Mark : Je pense que tout le monde sur cette planète est d'accord pour dire que Chester Bennington était l'une des voix les plus incroyables dans la musique rock. C'est un des meilleurs chanteurs de rock.

C'est le cas depuis son décès, mais ça ne l'était pas forcément avant.

Mark : Je ne sais pas. Il a chanté pour Stone Temple Pilots et beaucoup ont trouvé que c'était une très bonne idée. Vocalement, il a fait des choses impressionnantes. Je ne suis pas journaliste, mais pour moi, Chester Bennington était l'un des meilleurs chanteurs de notre génération, et c'est pour ça que j'ai voulu qu'il chante sur cette chanson. Mais peut-être que tu as raison, peut-être que les gens le trouvent meilleur encore depuis sa disparition.

Selon nous, il était en tout cas sous-estimé, et grâce à ce genre de chansons, tu as prouvé qu'il était un excellent chanteur.

Mark : Merci de dire ça. Je n'ai pas cherché à prouver quoi que ce soit mais je me considère chanceux d'avoir travaillé avec lui. Ayant été dans un studio d'enregistrement avec lui, j'ai vu ses capacités techniques, j'ai pu lui demander de changer certaines notes, de changer son vibrato, je lui ai fait quelques remarques, et il a donné satisfaction immédiatement. Il est vraiment maître de sa voix. C'est l'un des meilleurs chanteurs de notre génération.

Mark Lanegan est un autre très bon chanteur. Il chante sur 'Axis'. Cette chanson a vraiment sa patte. Elle met en valeur sa voix grave et profonde et son univers mélancolique. Est-ce que tu avais pensé à collaborer avec Mark quand tu as composé cette chanson ? C'est une chanson qui rappelle Nick Cave et Alice In Chains.

Mark : Je n'avais pas vraiment Mark à l'esprit quand j'ai écrit la première version de cette chanson qui a une histoire intéressante. J'ai écrit une première version de cette chanson, je l'ai envoyée à Mark qui a écrit des paroles et qui a enregistré son chant. Quand il me l'a renvoyée et que j'ai entendu son chant, cela m'a donné de nouvelles idées. On a réécrit une chanson complètement différente en gardant son chant, et c'est la version que l'on entend sur 'Axis'. Cela a pas mal évolué. Dans une certaine mesure, ça a été très collaboratif, car je lui ai envoyé une chanson, il a enregistré son chant qui était très bien, et j'ai changé tout le reste.
 

Tu aurais pu mettre la version initiale en tant que piste cachée ou en tant que B-side ?

Mark : Mais c'est toute la beauté de cette histoire !

On retrouve aussi les morceaux 'Sworn Appart', 'Save Defiance' et 'Back From The Dead' qui sont plus typés rock alternatif heavy, avec un côté très accrocheur et mélodique, avec Jacoby Shaddix, Myles Kennedy et Josh Todd en featuring. Là encore, est-ce que tu as pensé à eux pour chanter ces morceaux quand tu les as écrits ? Es-tu d'accord si je te dis que ces chansons ressemblent à des chansons qu'ils auraient écrites avec leur groupe ?

Mark : Je prends ça comme un compliment. Non, je ne les avais pas vraiment en tête, la raison est que sur ces chansons, on a écrit l'instrumental en premier, toujours. Sur 'Sworn Appart', j'avais quasiment toutes les paroles du morceau avec une démo du chant que j'avais faite moi-même. On a écouté cette chanson, et instantanément, on a entendu Jacoby. Dans plusieurs cas, les chanteurs que l'on entend sur le disque sont ceux à qui on avait pensé initialement, car leur voix allait bien avec les chansons qu'on avait écrites. En écoutant les chansons instrumentales, on s'est demandé qui pouvait les chanter.


Mais ce que tu as fait avec 'Axis', modifier la chanson après avoir eu la version chantée par l'un des invités, tu ne l'as pas refait pour les autres morceaux de l'album ?

Mark : Non, elles sont restées telles qu'elles existaient. On ne les a pas vraiment changées. Dans le cas de 'Save Defiance' et de 'Back From The Dead', Myles Kennedy et Josh Todd ont respectivement écrit les paroles. Je leur ai envoyé les chansons instrumentales et ils ont écrit les paroles et les lignes de chant. Mais effectivement, les chansons semblent être des chansons à eux, c'est pour ça que j'apprécie ta remarque. Pour 'Back From The Dead', on avait écrit une chanson de rock un peu miteuse et il nous fallait une rockstar pour la chanter. Josh Todd a été le choix parfait. Sur 'Save Defiance', je n'ai imaginé personne d'autre à part Myles. Avant même qu'on lui propose de la chanter, on savait que c'était une chanson pour lui. Quant à Jacoby, on avait écrit la chanson et j'avais écrit les paroles. La majorité des lignes de chant venaient de moi, mais il se les est réappropriées. Il a une vraie énergie dans sa voix. Il a donné une autre dimension à cette chanson. C'était parfait pour lui.


Il y a aussi des chansons plus brutales comme 'The Never' et 'The Truth Is Dead'. Qu'est-ce que ça fait de travailler avec une légende comme Chuck Billy ? C'est un rêve qui est devenu réalité pour toi ?

Mark : Aujourd'hui, Chuck est devenu un ami. On a tourné ensemble de nombreuses fois. C'était facile pour moi de penser à lui étant donné que nous sommes amis. Sa voix est légendaire dans le thrash metal. En tant qu'adolescent ayant grandi à la fin des années 80 et au début des années 90, j'étais un gros fan de Testament, et aujourd'hui, Chuck est un ami et on a écrit une chanson ensemble ! C'est incroyable ! Pour moi, le choix de collaborer avec lui sur ce titre a été facile.


Sur 'The Truth Is Dead', on a apprécié que tu fasses chanter Alyssa (White-Gluz, la chanteuse d'Arch Enemy, ndlr) avec une voix claire, car les gens oublient souvent qu'elle est une chanteuse très complète. On y retrouve aussi la voix de Randy Blythe (le chanteur de Lamb Of God, ndlr) avec des interventions beaucoup plus violentes. Est-ce que tu cherchais à faire un morceau plus typé death metal ?

Mark : Oui. A la base, je n'avais pas pour objectif de jouer du thrash metal ou du metal extrême à la Lamb Of God. La vision que j'ai eue était de faire un album plus rock. Josh, mon producteur, m'a suggéré d'ajouter davantage d'éléments du thrash metal, pour que des fans de Lamb Of God y trouvent leur compte.





Les chansons présentes sur cet album sont des chansons que tu jouais de ton côté depuis un certain temps, ce qui n'est pas le cas des deux chansons que je viens de nommer. Est-ce que l'idée de les mettre sur un album de Lamb Of God t'a traversé l'esprit ?

Mark : Non, je n'ai pas voulu écrire ces chansons pour Lamb Of God.


Car ces chansons ont tous les ingrédients pour être jouées par Lamb Of God !

Mark : Je suis d'accord. Je joue aussi du metal tout seul aussi, bien sûr ! J'aime le metal, mais j'aime aussi d'autres styles. Je travaillais sur ces chansons de mon côté, pas spécifiquement pour Lamb Of God, même si je pense que Lamb Of God aurait pu les jouer. Ça aurait très bien sonné puisque Randy a fait du très bon travail sur 'The Truth Is Dead'. Quant à Alissa, je ne lui ai pas demandé de chanter en voix clean. Elle a fait ce choix elle-même, et c'était magnifique. Je suis ravi qu'elle ait chanté de cette façon car elle a une voix claire incroyable et des capacités fantastiques, et elle le montre vraiment sur 'The Truth Is Dead'. Comme je le disais, Josh a pensé que ce serait bien d'incorporer quelques chansons de thrash metal plus traditionnelles. Ces deux morceaux sont le résultat de sa suggestion.


Tu chantes sur le morceau 'Imaginary Days'. Pourquoi as-tu pris cette décision ?

Mark : Tout a commencé assez naturellement. J'ai écrit beaucoup de paroles sur l'album. Quand j'écris, j'utilise le chant comme un outil pour voir si les paroles fonctionnent. J'écris aussi pour Lamb Of God. 'Imaginary Days' fait partie des premières chansons écrites pendant cette session. J'avais les paroles, j'avais les mélodies vocales, donc j'ai enregistré le chant dans la foulée, mais avec le temps, je me suis habitué à mon chant. Ça a été pareil sur quelques autres chansons également. Pour cette chanson, et comme pour les autres, on avait prévu d'appeler quelqu'un pour la chanter, mais on s'est vraiment habitués à ma version, et on s'est demandé pourquoi on ne garderait pas mon chant.


C'est ton chant original sur ce morceau ?

Mark : Non, on l'a réenregistré.


Et que penses-tu de ta voix ? Est-ce que ça t'a fait bizarre de l'entendre ?

Mark : Non, ça ne m'a pas fait bizarre car c'est ma voix !


Mais en général, ça nous fait bizarre d'entendre notre propre voix dans un enregistrement quand on n'y est pas habitués ! Ça n'a pas été ton cas ?

Mark : D'une certaine manière oui, mais avec Lamb Of God, j'ai déjà fait les chœurs. Pour moi, chanter fait partie du processus en studio.


Est-ce que tu penses que cet album va changer quelque chose au niveau de ton implication dans Lamb Of God ? Maintenant, tu t'es mis en valeur avec cet album, tu chantes. Est-ce que cela va te donner plus de confiance dans ton rôle dans Lamb Of God ? Sur le plan artistique, mais aussi au niveau humain.

Mark : Non, je ne pense pas. Je pense que nos rôles dans Lamb Of God sont établis depuis longtemps. Je contribue beaucoup au niveau artistique dans ce groupe.


Mais avec cet album, tu prouves que tu n'es pas qu'un simple contributeur mais que tu pourrais carrément être un leader d'un gros projet comme Lamb Of God. Peut-être qu'un album comme ça va te donner des ambitions plus élevées pour la suite ?

Mark : Je suis déjà très ambitieux avec Lamb Of God ! (Rires). Je contribue sur le plan créatif. Randy est une vraie rockstar. Il a une voix énorme et il représente très bien le groupe. Il contribue énormément au niveau des paroles également. De mon côté, je suis aussi très ambitieux pour Lamb Of God.


Dans un groupe, le chanteur attire souvent toutes les lumières sur lui. Souvent, le chanteur est aussi le frontman, et c'est lui qui assure les promos pour son groupe. Ce n'est donc pas à toi que l'on pose les questions en interview en général.

Mark : Dieu merci ! (Rires).


Et qu'attends-tu de cet album ?

Mark : C'est un peu cliché mais j'étais très excité à l'idée de sortir cet album. Les chansons ont du potentiel. J'ai eu la possibilité et les ressources pour travailler avec Josh, qui est l'un de mes meilleurs amis et mon producteur préféré. Et la meilleure partie du travail a été l'opportunité que j'ai eue de pouvoir travailler avec tous ces artistes incroyables et de collaborer avec eux. Je ne m'attendais pas à ça. Les trois chansons que l'on a sorties avant la parution de l'album ont été très bien reçues.





Ce n'est pas frustrant pour toi de ne pas pouvoir jouer ces chansons-là sur scène ?

Mark : En réalité, on va les jouer à l'occasion de notre prochaine tournée en Amérique du Nord, à la fin du mois de mars.


Très bien, et qui va les chanter ?

Mark : Mark Morales qui chante sur 'Blur' sera le chanteur principal lors de la tournée.


Peut-être vas-tu chanter davantage à l'avenir ?

Mark : Qui sait ! Je continuerai à chanter en composant mes chansons, mais je ne souhaite pas vraiment être le chanteur principal dans un groupe.


Est-ce que l'on peut s'attendre à un deuxième album solo de ta part ?

Mark : Je ne sais pas encore, mais si l'opportunité se présente, je la saisirai. De mon côté, je continuerai d'écrire des chansons.






Nous avons commencé cette interview en te demandant quelle était la question que l'on t'avait posée trop souvent. Au contraire, quelle serait la question que tu voudrais que je te pose ?

Mark : Je ne sais pas, je ne suis pas journaliste !


Tu n'es pas venu ici faire cette promo en ayant des sujets à évoquer en particulier ?

Mark : Non, honnêtement. Pour moi, tout se joue au niveau de la musique. Je communique les choses que j'ai à dire en musique. Si j'ai quelque chose à dire, je le dis à travers les paroles et à travers la musique. C'est comme ça que je communique et pas en disant : "écoutez-moi, j'ai quelque chose à dire !". Mais ça n'engage que moi ! Certains sont bons là-dedans, mais chez moi, tout passe par la musique.


Donc tu es dans une situation délicate à l'heure actuelle ? (Rires).

Mark : Oh non ! (Rires). Je suis reconnaissant que vous soyez là pour me parler de tout ça !





Merci beaucoup !

Mark : Merci à vous !


Merci à Noise pour sa contribution...



Plus d'informations sur https://www.markmortonmusic.com/
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 16522
  • 16523
  • 16524
  • 16525
  • 16526
  • 16527
  • 16528
EN RELATION AVEC MARK MORTON
DERNIERE ACTUALITE
MARK MORTON ANESTHESIE MUSIC WAVES!
INTERVIEW

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant MARK MORTON
 
DERNIER ARTICLE
Après plus de vingt ans de bons et loyaux services au sein de Lamb Of God, le guitariste Mark Morton a décidé de sortir son premier album en solo. Il ne nous en fallait pas moins pour partir à la rencontre de ce musicien emblématique de la scène metal !

Lire l'article
Voir tous les articles concernant MARK MORTON
 
DERNIERE CHRONIQUE
Anesthetic (2019)
Mark Morton se lance en solo et propose un disque frais et varié qui le voit toucher avec bonheur à des styles très diversifiés.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant MARK MORTON

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019