MW / Accueil / Articles / ABBATH (12 AVRIL 2019)

ABBATH (12 AVRIL 2019)


TYPE:
INTERVIEW
GENRE:
BLACK METAL
Après avoir marqué la scène black metal avec Immortal, Abbath vole à présent de ses propres ailes et revient sur la sortie de son deuxième album, "Oustrider"
DARIALYS - 28.06.2019
Derrière ce maquillage noir et blanc devenu culte se cache Olve Eikemo, plus connu sous le pseudonyme d'Abbath Doom Occulta, et surtout sous sa forme raccourcie, Abbath. Il a  fait partie des pionniers du black metal en fondant le groupe Immortal en 1992 avec Demonaz, mais en 2015, la formation se sépare, et le guitariste fonde son nouveau groupe, sobrement baptisé Abbath. Accompagné de son fidèle parolier des premières heures, Simon Dancaster, Abbath s'est prêté au jeu de l'interview pour présenter son deuxième album, "Oustrider".





Nous aimons commencer nos interviews sur Music Waves par la question suivante : quelle est la question que l’on t’a posée trop souvent ?

Abbath : Les questions qui portent sur nos paroles chrétiennes ! (Rires).



Simon, en tant que parolier, es-tu surpris par l’intérêt que les gens portent à tes paroles ?

Simon Dancaster : Les paroles méritent toujours que l’on s’y attarde. En tant que parolier, j’y accorde beaucoup d’attention. Tous les détails ont leur importance, donc c'est un privilège.

Abbath : Les paroles sont le fruit d’un effort collectif.

Simon : Absolument.


J'aimerais retourner à l'ère de ton premier album solo, Abbath. Comment as-tu vécu cette période ? Il s'est passé quelques années entre la sortie de "All Shall Fall" (huitième album d'Immortal, ancien  groupe d'Abbath, paru en 2009, ndlr) et le lancement de ton projet solo. N'as-tu pas eu peur d'être oublié dans une industrie de la musique où tout va si vite aujourd'hui ?

Abbath : La seule chose dont j'ai peur c'est de me perdre, moi. Perdre ce pourquoi je suis fait. Je pense qu'il ne faut pas croire que les choses sont acquises.

 

Je suis constamment sous pression

 

Est-ce que tu as ressenti de la pression au moment de sortir ce premier album solo ? Car tous les fans d'Immortal attendaient cet album.

Abbath : Je suis constamment sous pression. Même dans mes rêves ! Je ne vis pas un cauchemar, je le crée. Je suis un mortel maintenant.

Simon : Maintenant, il y a un apostrophe entre le i et le m, ce qui donne "I'm mortal" (jeu de mot avec le nom de l'ancien groupe d'Abbath, ndlr).

Abbath : Il est fort pour trouver des trucs comme ça !


C'est lui le parolier !

Abbath : "Oustrider" (nom du deuxième et dernier album d'Abbath, ndlr), c'est aussi lui qui a eu l'idée du nom.


Est-ce que tu as songé à appeler ton projet solo "I'm Mortal" au lieu d'Abbath ? Ça aurait été drôle !

Simon : Pas pour quelqu'un comme Olve (Olve Eikemo, nom civil d'Abbath, ndlr).

Abbath : Pour le prochain album peut-être ! Ou "We're Mortal" ! (Rires).

Simon : "Oustrider" parle du fait d'aller hors de sa zone de confort. Il aurait pu monter un cover band d'Immortal, mais ça aurait été trop facile. Quel en aurait été le but ? Où est le challenge là-dedans ? C'est bien de ressentir une certaine pression et de travailler sous pression, il ne faut pas passer son temps à se reposer !



Ce premier album solo a été un vrai succès.

Abbath : Je n'aime pas trop le terme "solo". C'est un groupe, une équipe. Je suis toujours le frontman, mais on est tous des leaders.


Le succès du premier album d'Abbath a-t-il été un soulagement pour toi, ou étais-tu sûr que ce serait un succès ?

Abbath : Je ne pense pas vraiment à tout ça. J'aime ressentir les choses.

Simon : On ne parle jamais vraiment de ça.

 

Je suis juste un rockeur

 

Est-ce que tu considères ce nouvel album, "Outstrider", comme un moyen de prouver que tu es toujours le leader de la scène black metal ?

Abbath : Pas le leader. Je suis juste un rocker.
 

Mais pour tes fans, tu es une icône de la scène black metal. Tu parlais de pression tout à l'heure. Cette pression, peut-être vient-elle de ton statut d'icône ?

Abbath : Eh bien… Appelle-moi comme tu veux. J'ai été là, et je suis toujours là.


Et tu en es fier je suppose ?

Abbath : Je suis fier de l'équipe. Si l'équipe marche, peut-être qu'un jour je pourrai être fier de moi-même.


Cette équipe, justement, a changé depuis la création du groupe. Comment expliques-tu ça ? Tu es un dictateur ? (Rires).

Abbath : Non, c'est lui le dictateur (en parlant de Simon, ndlr) ! (Rires). Moi, je suis le capitaine.


En tant que capitaine, peut-être as-tu considéré que les autres membres n'étaient pas assez impliqués dans le groupe ?

Abbath : Aujourd'hui, je suis entouré de musiciens au talent immense. Je ne suis pas un dictateur. Je supervise le groupe.

Simon : Pour que les meilleures idées puissent émerger, le groupe ne peut pas être une dictature. Olve est très créatif, mais il a autorise les autres à être créatifs eux aussi. Au final, tu obtiens des chansons qui fonctionnent bien, et personne ne se rappelle qui a écrit quoi.
 

Cet album est diversifié, mais il semble très cohérent. Est-ce un album concept ? J'ai lu qu'il traitait de psychanalyse et de mysticisme. Est-ce que c'était important pour toi Simon, et pour le groupe, de renouveler les thèmes des chansons ?

Simon : Oui. 'Harvest Pyre' traite de la naissance d'un phénix. Je me documente beaucoup sur la mythologie, la religion, la philosophie, et ce depuis des années. J'essaye de parler de ces sujets avec un regard moderne. Pour moi c'est très important de rester dans l'air du temps.


Musicalement parlant, la rage et la puissance de cet album sont incroyables. On est au cœur du son black metal. C'est en quelque sorte un retour aux sources. C'était le but ? Retourner au black metal old school des années 90 ?

Abbath : Merci ! Oui, il y a des morceaux inspirés de cette époque-là. Par exemple, le riff de 'Land Of Khem' est influencé par 'School Daze' de W.A.S.P. Je suis souvent influencé par des morceaux déjà existants qui me traversent l'esprit. Il faut que ça marche, que ce soit authentique.



Oui, et c'est authentique ! Ça fonctionne.

Abbath : Au final, il faut que ça sonne. Les riffs les plus simples, les arrangements les plus simples, c'est ce qui marche.


Beaucoup d'artistes que l'on rencontre recyclent des idées de chansons d'un album à l'autre. Ils enregistrent leurs idées sur leur dictaphone, sur leur ordinateur… Tu as aussi des idées des anciens albums que tu gardes de côté pour plus tard ?

Abbath : Oui, j'ai déjà 2 albums qui sont prêts !


Ça doit être dur pour toi Simon de suivre au niveau des paroles ! (Rires).

Simon : Non, non ! J'écris tout le temps !

Abbath : Tout le temps ! Ça lui vient tout seul, il a beaucoup de choses à dire ! Il est plein de poésie. C'est un poète !



Abbath, n'est-ce pas compliqué de vivre avec ce personnage que tu t'es créé ? As-tu hésité à enlever ce maquillage que tu portes pour te révéler en tant qu'Olve ?

Abbath : Je ne me cache pas derrière ça.

Simon : Le masque est une expression de sa personne, il ne se cache pas derrière.


As-tu des attentes concernant cet album ?

Abbath : Bonne question. Tout ce qu'on veut c'est continuer d'écrire des albums. Le challenge a été de faire des chansons qui ne soient pas trop longues.



Nous avons commencé par vous demander quelle était la question que l'on vous avait posée trop souvent. Au contraire, quelle serait celle à laquelle vous auriez aimé répondre ?

Simon : Je les ai toutes aimées !


Merci beaucoup !

Simon : Merci !

Abbath : C'était parfait !




Merci à Noise pour sa contribution...




Plus d'informations sur http://www.abbath.net
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 17099
  • 17100
  • 17101
  • 17102
  • 17103
  • 17104
  • 17105
  • 17106
  • 17107
  • 17108
  • 17109
  • 17110
  • 17111
  • 17112
  • 17113
EN RELATION AVEC ABBATH
DERNIERE ACTUALITE
L'IMMORTEL ABBATH EST SUR MUSIC WAVES!
INTERVIEW

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant ABBATH
 
DERNIER ARTICLE
Après avoir marqué la scène black metal avec Immortal, Abbath vole à présent de ses propres ailes et revient sur la sortie de son deuxième album, "Oustrider"

Lire l'article
Voir tous les articles concernant ABBATH
 
DERNIERE CHRONIQUE
Outstrider (2019)
Abbath signe avec "Outstrider" un disque intense dans lequel il propose le meilleur de son art avec son black metal épique teinté de heavy.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant ABBATH

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019