MW / Accueil / Articles / BONNIE TYLER + LANNY LANNER - L'OLYMPIA - 20 MAI 2019

BONNIE TYLER + LANNY LANNER - L'OLYMPIA - 20 MAI 2019


TYPE:
LIVE REPORT
GENRE:
POP
Intemporel
ROCK'N'RAW - 12.06.2019

Bonnie Tyler, chanteuse galloise dont la réputation n’est plus à faire, vient de sortir en mars son dix septième album studio "Between the Earth and the Stars" qui a fait l'objet d'une chronique à lire dans nos lignes ici et part écumer les salles européennes pour promouvoir ce tout nouvel opus et les quatorze chansons qui le composent.
Déjà quarante quatre ans que la britannique, à la voix et à la gouaille reconnaissables entre mille, écume les planches à travers le monde et on est en droit de se demander si elle est toujours aussi populaire de ce coté-ci de la Manche.
A vingt heures les doutes s’estompent immédiatement dès qu’on pénètre dans l’Olympia qui est archi-comble.
Le public, certes essentiellement constitué de quinquagénaires (voire plus) est là, et bien là, au rendez-vous.


LANNY LANNER


L’ouverture de la soirée est assurée par le chanteur autrichien Lanny Lanner qui entre en scène accompagné de sa seule guitare electro acoustique et de son Stetson.



Il démarre par un long medley revisitant de monuments de la chanson américaine que sont Eagles, Stevie Wonder, Bon Jovi, Bryan Adams... 
Peu original mais le public accroche et tape même dans ses mains à chaque fois que ce cher Lanny le réclame.



Ce que l’on pensait, initialement être un show solo se transforme en trio « familial » avec l’entrée en scène de la femme et d’une amie de notre sympathique chanteur autrichien. Elles vont nous faire, entre autres, un revival Abba, certes correct, mais sans originalité.



Une demi-heure de show est suffisante et il y a fort à parier que ce préambule ne va pas laisser un souvenir mémorable dans les esprits de l’auditoire.  



BONNIE TYLER

Avant l’arrivée de Bonnie Tyler sur scène, on peut se poser quelques questions sur les capacités vocales et scéniques actuelles de la chanteuse galloise. Cela fait en effet plus de dix ans qu’elle n’est pas venue à Paris. Le doute n’aura pas le temps de s’installer car dès les premiers accords de ‘Flat on The Floor’ qui débute le concert, Bonnie assure magistralement.



Voix certes cassée, c’est sa marque de fabrique, mais sûre et puissante.
On sent que la Britannique maîtrise son sujet : la suite se déroule sans aucune anicroche.



Les chansons, que dis-je, les hits s’enchainent dans une liesse et bonne humeur entretenue par Bonnie, distillant anecdotes ou révélations entre chaque chanson. Elle enchaîne donc, avec ‘Hold On’ (de son dernier album) puis, ô surprise, ‘It’s Heartache’. Il va sans dire que la salle reste interloquée par cette arrivée si soudaine et précoce dans la set list mais, une fois la surprise passée, le public est aux anges.



Beaucoup des fans s’attendaient certainement à une place plus tardive dans le show de ce méga hit des années soixante dix et à qui lancé la carrière internationale de Bonnie Tyler.
‘Seven Waves Away’ (également du dernier album) a la lourde tache de suivre, mais le concert est admirablement équilibré entre anciennes et nouvelles chansons : à aucun moment on n’a l’impression d’un quelconque remplissage.
Ainsi sept chansons du dernier album sont incorporées à l’ensemble du set. Bien évidemment les hits que sont ‘Have You Even Seen The Rain’ ( Creedence Clearwater Revival cover) et ‘Total Eclipse of The Heart’ sont un cran au-dessus, mais l’homogénéité de la prestation est remarquable.

  



Douze chansons constituent la partie principale du concert mais, ce n’est pas suffisant. C’est donc un rappel musclé, constitué de cinq chansons s’il vous plait, qui conclut cette soirée dont un ‘The Best’ (plus connu sous le titre ‘Simply The Best’ qu’a également interprété, mais deux ans plus tard, une certaine Tina Turner) rageur et plein de puissance.
Si à l’époque Bonnie Tyler n’a pas eu le succès escompté, on sait ce soir qu’elle a les capacités pour faire vivre un tel morceau.
Ce sont donc deux heures de show qui laissent l’Olympia et son public sur un nuage et des étoiles plein les yeux.



Chapeau Madame Bonnie Tyler, même si comme vous nous l’avez avoué entre deux chansons, vous vous faites injecter du Botox deux fois par an votre prestation ne souffre d’aucune ride.
Votre voix, votre bonne humeur et votre charisme l’emportent sur tout même sur votre permanente trop clinquante et votre costume noir à paillettes trop étriqué. Espérons seulement qu’il ne faudra pas attendre quatorze ans avoir de vous revoir sur scène !

 


Pour ceux qui voudraient prolonger le plaisir, voici l'interview exclusive réalisée par votre site préféré quelques semaines avant cette date...


Christophe MENG - Rock'N'Raw - Reproduction interdite © Tous droits réservés.

Les photos en HD sont également visibles  sur Facebook

Main Image
Item 1 of 0
 
  • 17128
  • 17129
  • 17130
  • 17131
  • 17132
  • 17133
  • 17134
  • 17135
  • 17136
  • 17137
  • 17138
  • 17139
  • 17140
  • 17141
  • 17142
  • 17143
  • 17144
  • 17145
  • 17146
  • 17147
  • 17148
  • 17149
  • 17150
  • 17151
  • 17152
  • 17153
  • 17154
  • 17155
  • 17156
EN RELATION AVEC BONNIE TYLER
DERNIERE ACTUALITE
MUSIC WAVES S'ECLIPSE TOTALEMENT DEVANT BONNIE TYLER!
INTERVIEW

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant BONNIE TYLER
 
DERNIER ARTICLE
Intemporel

Lire l'article
Voir tous les articles concernant BONNIE TYLER
 
DERNIERE CHRONIQUE
Between The Earth And The Stars (2019)
Entre la terre et les étoiles, Bonnie Tyler est à nouveau en apesanteur. Si sa voix rauque s'exprime sur ces 14 titres avec joie et en compagnie d'invités prestigieux, on regrettera quelques longueurs et l'absence d'un tube épique.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant BONNIE TYLER

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019