MW / Accueil / Articles / CHEVALIEN (21 MAI 2019)

CHEVALIEN (21 MAI 2019)


TYPE:
INTERVIEW
GENRE:
AUTRES
Music Waves ouvre ses portes à Chevalien
CALGEPO - 13.06.2019
Chevalien s'invite chez Music Waves afin de nous parler de son EP "Moonglasses".


On aime commencer nos interviews par cette question, quelle est la question qu’on vous a trop posée ?


Ah bah pas celle-là ! « Peux tu présenter Chevalien ? »  





Tu sors ton nouvel EP "Moonglasses". Sur la cover tu apparais aveugle. Est-ce que cette image illustre ta volonté de ne plus voir ce monde qui est de plus en plus sombre ?


Oui, il y a cette idée là, il y a aussi le fait que je suis mort à la fin de la saison zéro (cf clip « Happy Color ») et les ophtalmos sont pas mal pris en enfer, du coup je suis revenu un peu de travers.
C’est le principe des Moonglasses, pour tenter de continuer d’y voir clair malgré la nuit qui tombe, rester concentré, et en voir le moins possible lorsque tout est exposé. Tel que tu peux le voir dans le clip de ‘Black Speech’ c’est des lunettes avec deux pièces de monnaie à la place des verres, tel une obole permanente qui permet des allers-retours entre le monde des vivants et des morts. Même Charon veut sont bakchich.  


J’ai un mal fou à rester dans un style bien délimité tout en gardant un intérêt pour le morceau à mesure que je travaille dessus.



Ton projet mêle trap, électro, des notes indus. Peut-on voir en toi une volonté de ne pas être catalogué comme on aime le faire souvent ici ?


C’est plutôt que j’ai un mal fou à rester dans un style bien délimité tout en gardant un intérêt pour le morceau à mesure que je travaille dessus. J’ai des morceaux plus classiques mais je ne trouve pas ça suffisamment intéressant pour vouloir les partager. J’ai besoin de tout bâtardiser. Je préfèrerais ne pas avoir ce démon et apprécier des trucs beaucoup plus génériques, je serais nettement plus heureux, aucune affaire de volonté là-dedans, ça me dépasse totalement.


Vu la richesse de ton projet, ta musique est exigeante, presque intellectuelle. Mesures-tu le risque donner une image élitiste aux yeux du grand public et de te fermer certaines portes dans une industrie musicale où on ne prend plus le temps d'écouter et d'approfondir ?


Le simple fait que ces trois adjectifs sonnent presque comme des insultes graduelles en dit pas mal sur notre belle époque ! Y’aura de l’auto-tune sur le premier album j’espère, je laisserai mon frigo mesurer le risque après.  


Ton authenticité est ta force, serais-tu prêt à faire quelques compromis pour accéder à une reconnaissance encore plus grande ?


Un bâtard authentique, je prends, merci. Selon mes critères, non surtout pas, j’ai quitté tous mes groupes pour ces raisons-là. Mais je pense que chacun a sa propre définition du compromis concernant les autres. Où tu imagines la place de quelqu’un et comment tu perçois cette personne, ce qu’elle devrait faire ou pas selon toi, comment tu projettes tes propres limites sur les limites des autres. Si je me bougeais plus je produirais pour des chanteuses de R'N'B américaines, peut-être que tu y verrais un compromis de ma part, mais moi je serais refait.


Quand j’ai envie de me pendre après avoir exterminé le dernier humain, c’est bien plus puissant de laisser la basse et la batterie le dire, ça s’exprime dans un spectre auquel je n’ai pas accès


Tu apportes des touches metal qui donnent à ta musique un côté organique, qu'est-ce que le metal apporte à ton propos ?


Que quand j’ai envie de me pendre après avoir exterminé le dernier humain, c’est bien plus puissant de laisser la basse et la batterie le dire, ça s’exprime dans un spectre auquel je n’ai pas accès, c’est de la force pure, c’est comme la nature, c’est magnifique.  A coté de ça c’est un langage des tripes qui n’a pas vraiment d’équivalent.





Ton travail est d'une grande exigence qui s'apparente à ce que l'on peut retrouver dans le rock progressif des années 70 où il y avait énormément d'expérimentations sonores, te sens-tu proches de ces pionniers tels que King Crimson ou Pink Floyd ?

A part quelques morceaux classiques parvenus jusqu’à moi, je crois que je n’écoute rien qui date d’avant les Smiths. Mais j’irai faire mes devoirs pour te répondre correctement la prochaine fois.


L'electro en France connaît un succès énorme à l'international, est-ce le dernier style dans lequel on peut encore inventer des choses et être avant-gardiste ?


La notion d’avant-garde est biaisée : si l’on se réfère à la norme pour juger du caractère avant-gardiste d’une musique, et que l’on se trouve dans une industrie musicale qui définit la norme comme ce qui est le plus vendu, le plus diffusé, et le plus rentable, alors Chevalien est avant avant-gardiste.


Sens tu qu'avec "Moonglasses" tu as franchi un cap par rapport à "Sunderground", et si oui en quoi ?

Ça me permet surtout de virer du set les morceaux que je ne peux plus encadrer car maintenant j’en ai des nouveaux.

    
Comme nous l'avons vu ta musique est très dense, comment arrives-tu à restituer cette densité en live ? Est-ce que tu privilégies une partie de ta musique le trap, le metal au risque d'en sortir frustrés .. ?


Trap et metal c’est pas antinomique pour nous, y’a qu’à voir les foules déchainées dans les concerts de trap en ce moment. Leur violence est très similaire, donc il n’y a pas de frustration spécifique par rapport à ça en concert. On s’est même posé la question dans l’autre sens, le challenge était plutôt de retranscrire cette intensité sur l’EP.


Nous sommes dans une société où l'image a de plus en plus d'importance, pour cela tu as réalisé des clips très cinématographiques, je crois même un documentaire. Avec qui travailles-tu sur ces vidéos, de quels moyens disposes-tu ?

Dans l’ordre, Valentin Petit, Vincent Tournaud, Xavier MC, Anthony Mathieu Girard, Charly Bonal, Kokou Girault, Jérémie Rocques, Yannis Pachaud et Noémie Barillet on travaillé avec moi sur les vidéos respectivement.
Mes ressources sont très limitées et je ne peux pas t’en dire plus la dessus, sache juste que les réalisations débordent d’ingéniosité, afin de faire beaucoup avec peu, et beaucoup des personnes de bonne volonté qui m’entourent. Pour ces raisons-là je ne travaille quasiment jamais avec les mêmes personnes deux fois. Tu peux demander une fois la lune à mille personnes mais pas mille fois la lune à une personne.


Si je pleure c’est parce que le gouvernement tire sur ses citoyens et parce que quatre beaux buts mobiliseront toujours plus que la vente du pays au plus offrant.



Dans le clip 'Bleu Blanc Blood' des images sont issues de liesse populaire mais aussi de violence. Tu apparais dans chacune de ces images tel un messie aux jambes ensanglantées et à la fin de la vidéo tu t'éloignes en pleurant comme un symbole... L'actualité a démontré avec les gilets jaunes que la violence fait avancer les choses et nous n'aurions pas obtenu un infléchissement du Gouvernement sans cette violence, penses-tu que c'est dans la nature humaine d'être violent et pourquoi en arrive-t-on à ces extrémités qui semblent te toucher ?

En vérité je suis habillé en drapeau français, avec un clin d’œil au ruissellement vers le bas si chère à notre gouvernement. Y’avait pas encore de Gilets jaunes au moment où le clip a été tourné mais le contexte était clairement déjà là. Ensuite, je ne suis pas sûr de savoir à quel infléchissement tu fais référence. On en est à 800 signalements, un décès, 289 blessures à la tête, 24 éborgnés, 5 mains arrachées. Et plus chaque week-end, tout ça dans l’impunité vis-à-vis des forces de l’ordre.
En ce qui concerne la violence des Gilets Jaunes, on parle d’une violence en réponse à une autre. On ne peut pas décemment attendre d’un humain poussé dans ses retranchements, frustré, acculé, dans une situation de précarité importante de prendre des coups sans les rendre. La soi-disant violence des Gilets Jaunes, c’est la réponse à la violence économique, politique, sociale, judiciaire et policière de nos sociétés, qu’on décide de ne pas regarder en face.
Si je pleure c’est parce que le gouvernement tire sur ses citoyens et parce que quatre beaux buts mobiliseront toujours plus que la vente du pays au plus offrant.





Dans cet EP, 'Sunderground' a été remixé ce qui lui donne encore plus de densité, pourquoi un tel choix ?

Parce qu’à partir de 5 titres, tu peux avoir des subventions de la Sacem pour l’autoproduction.

Tu es présent sur les réseaux sociaux qui sont à la fois indispensables pour une bonne promotion mais aussi, revers de la médaille, un lieu où on peut déverser anonymement son sac voire être insultant, quel est ton rapport par rapport à ces réseaux ?

Je dirais qu’on est toujours ravis de ne pas laisser indifférent.


Quels sont tes futurs projets ?

Pour le moment, rester en vie, m’hydrater & écrire de nouveaux morceaux.


Ta musique est cinématographique non seulement par l'image que tu en donnes par le biais de tes vidéos, mais aussi intrinsèquement. Elle pourrait être la musique d'un film ou documentaire ou jeu vidéo, est-ce que ça te plairait de travailler sur un tel projet et avec qui ?


Absolument, Neil Blomkamp, Jean Pierre Jeunet, Marc Caro, Hélène Cattet et Bruno Forzani, les suites potentielles d’Alien et tous les documentaires sur les loutres à venir...


Qu'est-ce que tu attends de cet EP ?

Qu’il nous amène à l’étranger.


On a commencé par la question qu'on t'a trop posée, quelle est la question à laquelle tu aimerais répondre ?

Juste qu’on me demande à quelle question j’aimerais répondre, bravo & merci beaucoup du coup.


On te laisse les derniers mots pour nos lecteurs ...

On vient d’entamer officiellement la 6ème extinction de masse, on invite tout le monde à faire des barbecues nucléaires dans des piscines gonflables et à arroser vos plantes au gasoil pour accélérer le mouvement. C’est l’affaire de tous et chacun doit aider comme il peut. Ce qu’il y a de mieux à faire pour les générations futures c’est probablement qu’elle ne voient pas le jour (Sauf en Alabama, ça risque d’être plus compliqué pour eux, là).
Bisous



Plus d'informations sur https://fanlink.to/moonglasses
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 17172
  • 17173
EN RELATION AVEC CHEVALIEN
DERNIERE ACTUALITE
CHEVALIEN: Nouvelle vidéo
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant CHEVALIEN
 
DERNIER ARTICLE
Music Waves ouvre ses portes à Chevalien

Lire l'article
Voir tous les articles concernant CHEVALIEN
 
DERNIERE CHRONIQUE
Moonglasses (2019)
"Moonglasses" est un OMNI (Objet Musical Non Identifié) qui déborde d'une énergie urbaine contemporaine complexe avec ce qu'elle a de froideur mais aussi de violence, d'amertume et dans le même temps d'espoir furtif et organique.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant CHEVALIEN

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019