MW / Accueil / Articles / ANNA MIRANI (27 MAI 2019)

ANNA MIRANI (27 MAI 2019)


TYPE:
INTERVIEW
GENRE:
POP
Music Waves continue de voyager pour se rendre en Russie d'où est originaire Anna Mirani afin de nous parler de son clip
CALGEPO - 12.06.2019

Anna Mirani est une artiste voyageuse : originaire de Sibérie, elle est partie étudier l'art en Allemagne afin de devenir une artiste complète. Rencontre.


Anna, quand nous évoquons ton nom, Mirani, nous pensions avoir affaire à une artiste d'origine italienne alors qu'en fait tu es d'origine russe (Sibérie), je suppose que la confusion est fréquente ?

Bonjour ! Oui, je m'appelle Anna Mirani et dans certaines langues, comme l'italien et le persan, c'est vrai que ce nom de famille peut apporter une confusion. Mais dans la langue russe, "Mirani" combine deux mots "mir" et "ani" ce qui signifie "le monde d'Anna". Dans ce cas, si vous lisez mon nom d'artiste en russe, vous entendrez "Anna et le monde Anna". Bien sûr, le monde, dans ce cas, est une métaphore de ma vision artistique.





Tu expliques que tu écris depuis ton enfance, quel a été le déclencheur de ton implication dans la musique ? Un artiste en particulier ou la volonté de voyager ?


Ce sont de beaux exemples de motivation mais, malheureusement, ni l'un ni l'autre. Mon véritable déclencheur a été l'évasion dans un autre monde, qui n'est pas si abimé, c'est un endroit pour les rêves, et un meilleur endroit. C'est un thème difficile pour moi... J'ai perdu ma mère quand j'avais 7 ans et j'ai essayé de créer dans mes textes sur ce que je n'avais plus. C'était mon déclencheur dans mon enfance en Sibérie.


Je l'ai vu sourire en larmes en écoutant ma chanson le 1er décembre à l'hôpital.





Dans ce projet, as-tu reçu des avertissements de ta famille ou des conseils, tes parents t'ont-ils encouragé ?


La vie est si triste que je me suis débrouillée toute seule. Mon père est mort le 24 décembre de l'année dernière, 24 jours après la sortie de mon dernier single "Nights Are Cold". Mais je suis contente, j'ai pu lui montrer ma dernière chanson avant sa mort. Il était si fier que je l'aie faite en collaboration avec Paramount Recording Studios au milieu de la ville de production de rêve - Hollywood, Los Angeles. Je l'ai vu sourire en larmes en écoutant ma chanson le 1er décembre à l'hôpital.


L'écriture de chansons est-elle pour toi un moyen d'exprimer ce que tu n'oserais pas dire normalement, une façon d'exprimer une  frustration ou une catharsis ?

Pour moi, écrire des chansons est une possibilité de créer un autre monde - un monde de rêve, de partager mes pensées et mes idées sur les choses qui pourraient être.


Tu as également rejoint une école allemande de talents musicaux, un peu comme "Fame", comment as-tu réussi à rester si loin de ton pays d'origine et que t'a apporté cette formation ?


N'abandonnez jamais. Ce genre d'entraînement est très difficile : 12 heures par jour, tous les jours, pas de week-end sans devoirs... Ce que nous voyons dans le film c'est  seulement 10% de la réalité. Tu dois être dur et avoir la peau dure pour fréquenter de telles écoles. Endurer la douleur physique à cause de trop d'heures de danse, et la pression psychologique à cause des critiques. J'ai fréquenté cette école sans aucune connaissance de l'allemand. J'avais juste le rêve d'être artiste. Et je suis tellement reconnaissante pour cette éducation que Stage School m'a donnée (ils m'ont donné une bourse, je ne pouvais pas payer cette éducation par moi-même).


Ta vidéo est "Nights are Cold" et contrairement au nom, le rythme est très dansant, chaud et presque sensuel, est-ce que tu es arrivée au résultat que tu voulais obtenir c'est-à-dire quelque chose de contradictoire au morceau ?

Oui. J'aime travailler avec les contrastes. Sans eux, nous ne pouvons pas ressentir pleinement la vie. Il faut être une fois triste ou en colère pour comprendre le bonheur.





L'actualité de l'année dernière a été particulièrement marquée par le témoignage de femmes qui ont été victimes de comportements masculins dans leur travail mais aussi dans leur vie quotidienne, penses-tu qu'il y ait une réelle prise de conscience qui va continuer ? As tu senti une différence entre la Russie (Sibérie) et d'autres pays d'Europe occidentale ?


Oui, je pense que oui. Malheureusement, l'histoire a fait que "l'homme a un pouvoir" et les femmes ont juste essayé d’en récupérer une partie au siècle dernier. Bien sûr, il y a beaucoup de choses à penser et à changer pour un avenir meilleur. Il n'y a pas une grande différence entre la Russie et l'Europe occidentale dans ce domaine. Bien sûr, dans certains pays de l'Europe c'est plus ou moins accentué, mais si l'on regarde en général, il y a encore beaucoup de points sur lesquels il faut travailler dans tous les domaines dans le monde, pas seulement en Europe et en Russie.


Je pense que c'est la mission de n'importe quel artiste - créer ce "monde rêveur" pour trouver le chemin de la connexion entre les gens.


Tu fais quelques performances en discothèques, il y a une vidéo sur votre site où tu performes justement dans une d'entre elles, comment te sens-tu quand tu es sur scène et qu'est-ce que tu espères provoquer dans le publi
c ?

J'aime me sentir en harmonie avec le public. Quand je suis sur scène, il n'y a pas de moi, je disparais dans la rue au milieu des gens. Je veux créer l'ambiance et la musique pour leur faire vivre la meilleure expérience et les transporter vers un autre "monde de rêve". Je pense que c'est la mission de n'importe quel artiste - créer ce "monde rêveur" pour trouver le chemin de la connexion entre les gens.


Avec une telle expérience et vie, te sens-tu plutôt comme un citoyenne du monde ?


Oui, bien sûr.


Ton style évoque la danse et la pop qui semblent renaître un peu de leurs cendres, ce qui était très réussi dans les années 90 et 2000. Est-ce que tu penses que les gens, en ces temps troublés, ont besoin de se retrouver dans des moments plus joyeux, plus lumineux, dans les rythmes que tu proposes ?


Oui, je pense que oui. La musique comme la mode a ses propres cycles. Nous n'aurions jamais pensé reporter les pantalons larges étranges qui étaient populaires dans les années 80-90, mais la saison dernière c'était totalement le cas ! Il en va de même pour la musique. Bien sûr, c'est difficile à dire avec certitude ce que ce sera l'avenir, mais si vous suivez votre cœur vos sentiments, vos vibrations vous amèneront là où vous devriez être.





L'image est aujourd'hui essentielle pour un artiste. Nous sommes ici pour parler de cette vidéo, de quels moyens disposes-tu et où le clip a-t-il été tourné, nous supposons en Allemagne ?

Oui, ils ont tous été tournés en Allemagne, surtout à Hambourg. Tu sais, Hambourg est la ville de mes rêves. La première fois que j'ai vu cette ville, je n'arrivais pas à penser qu'il était possible de combiner la nature avec une mégapole et d’obtenir un résultat si merveilleux ! C'est une ville particulière : "technologique" par endroits et ailleurs vous pourrez peut-être voir des écureuils et des lapins de votre fenêtre. J’adore ça !


Nous te sentons tout à fait à l'aise avec ton image, presque comme une actrice, le cinéma est quelque chose qui pourrait t'intéresser aussi, on a vu des chanteurs  devenir acteurs (on pense récemment à Lady Gaga dans "A Star Is Born") ?

Oui, jouer la comédie est l'une de mes compétences les plus fortes (c'est ce que m'ont dit mes professeurs) et je l'ai utilisée dans quelques petits films réalisés pour des festivals, et quand j'ai travaillé dans un théâtre en tant qu'actrice de musique. Bien sûr, ce serait un honneur de jouer un rôle dans un grand film.


Qu'est-ce qui t'attend après cette vidéo ? As-tu un album en préparation
?

Oui, il est fait ! De nos jours, quand tout est numérique, c'est difficile de travailler à l'ancienne - écrire un album pendant un ou deux ans et le sortir ensuite, seulement quelques stars peuvent se permettre de le faire de cette façon. Mais pour la création actuelle et en tant que musicienne en devenir vous ne devez pas attendre longtemps, vous pouvez sortir un single après l'autre. Mettre tout ce qu'il y a de mieux, toute ton énergie dans une chanson. C'est ce que j'ai l'intention de faire. Mon prochain single "Loving Me" sortira en septembre prochain. C'est une chanson triste à propos de la fin de l'été qui met fin aux sentiments amoureux comme, je pense, tout le monde en a eu une fois.


La France est la capitale de l'EDM et je pense que dans ce monde il n'y a pas d'artiste musical qui ne connaisse pas des DJs et des producteurs de musique aussi célèbres que David Guetta, DJ Snake, Martin Solveig... ! Je serais vraiment aux anges si je pouvais travailler avec l'un d'eux !



La France est réputée pour son savoir-faire en matière de danse électro, aimerais-tu travailler ici un jour et avec quel artiste souhaiterais tu collaborer (français ou non) ?


Bien sûr ! La France est la capitale de l'EDM et je pense que dans ce monde il n'y a pas d'artiste musical qui ne connaisse pas des DJs et des producteurs de musique aussi célèbres que David Guetta, DJ Snake, Martin Solveig, et bien d'autres ! Je serais vraiment aux anges si je pouvais travailler avec l'un d'eux ! Le dernier single de Martin Solveig ‘All Day And Night’ m'a rendu folle. Dans cette chanson, je peux sentir le parfum des années 90 et 2000.


Il y a peu d'artistes russes qui parviennent à s'imposer sur la scène internationale alors qu'ils ont un grand succès national (on pense à Cream Soda, Kristina Bardach, plus connue sous le nom de Louna ou Monetotchka par exemple), comment expliques-tu cela
?

Cream Soda est dans une de mes meilleures playlists Spotify "EDM / POP 2019 Summer HOT TOP Europe". Comment expliquer leur succès ? La passion est tout ce qui compte. Si vous avez la passion qui sommeille en vous, alors vous trouvez votre style et votre public.


Qu'attends -tu de cette dernière vidéo ?


Rien. Rien. Les attentes nous rendent tristes si elles ne se réalisent pas ou si nous comparons notre expérience avec celle d'autres personnes. Je veux juste que les gens apprécient la musique et plongent dans le "monde rêveur" de l'art.


Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Suivez vos propres règles. Je me souviens encore de l'auberge de jeunes en Russie, si petite que la fenêtre était de la même taille que la chambre, 4 personnes par pièce, trop chaud l'été, trop froid l'hiver. L'odeur de... tout. Tu n'arrivais pas à dormir à cause du frigo dans le coin. Mon amie Katja était une artiste, elle ne voulait pas étudier l'économie dans cette chambre mais elle devait le faire parce qu'il n'y a aucun moyen de gagner de l'argent avec l'art. Le soir, nous sommes allées dans l'escalier, où il faisait encore plus froid, mais avec une meilleure acoustique. Elle jouait de la guitare et nous avons chanté ensemble, essayé de construire des harmonies avec nos voix.... Un jour, elle me l'a dit : "Si tu doutes, ne le fais pas" J'essaie toujours de suivre cette règle. Si vous doutez, ne le faites pas. Suivez vos propres règles.



Plus d'informations sur https://www.facebook.com/anna.mirani.artist/
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 17219
  • 17220
  • 17221
EN RELATION AVEC ANNA MIRANI
DERNIER ARTICLE
Music Waves continue de voyager pour se rendre en Russie d'où est originaire Anna Mirani afin de nous parler de son clip

Lire l'article
Voir tous les articles concernant ANNA MIRANI

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019