MW / Accueil / Articles / HACRIDE + JARRELL + COMO MUERTOS + T.A.N.K. AU GIBUS (23 OCTOBRE 2009)

HACRIDE + JARRELL + COMO MUERTOS + T.A.N.K. AU GIBUS (23 OCTOBRE 2009)


TYPE:
LIVE REPORT
GENRE:
METAL PROGRESSIF
Grosse soirée metal placée sous le haut de forme du Gibus en ce 23 octobre 2009
STRUCK - 12.11.2009
Pas moins de quatre groupes vont se succéder sur la scène parisienne et tout commence dès 19h15 avec le combo local T.A.N.K. en promo permanente via son myspace dont le chanteur n’aura de cesse de vanter les mérites entre chaque titre. En dehors de ce détail mercantile dirons-nous, le quintet nous propose un metalcore de bonnes factures qui essayera de bouger une fosse à moitié remplie (ou moitié remplie, c’est selon)… La majeure partie des spectateurs présents apprécieront silencieusement la prestation d’un groupe qu’il semble découvrir… De cette prestation découverte, on retiendra le titre « Destination » initialement enregistré avec Zuul et Aurel du groupe Zuul FX qui aura un effet immédiat sur la foule pris dans les griffes d’un metalcore catchy alliant agressivité et tout ce qu’il faut de mélodicité.
Il ressort de cette prestation de 30 minutes plus qu’honorable devant un public néophyte en matière de T.A.N.K., une prestation que nous n’avons pas apprécié à sa juste valeur au regard de ce qui suivra…

En effet à 20h déboule le combo death Como Muertos qui visiblement ont plus que travaillé la forme du concept… A cet égard, à une semaine près, le look des membres aurait fait sensation au moment d’Halloween. Et c’est bien là le problème, un groupe qui mise à ce point sur son apparence me laisse augurer du pire quant au contenu musical qui serait passé au second plan… Fort heureusement, ce ne sera pas le cas, cependant le death balancé en espagnol des protégés de notre amie Jess s’avère finalement très commun, sans compter un chant quasi-inaudible ce soir-là ! Mais en connaissant celle qui a porté aux firmaments la carrière de la tête d’affiche de ce soir, Hacride, on ne peut pas penser que le combo nous ait tout donné lors de ces 30 minutes globalement décevantes !

[IMAGE1]

20h45 arrive Jarrell qui va nous balancer son metalcore avec à sa tête, son chanteur -dans une tenue que n’aurait pas renié Pascal Obispo- qui n’aura de cesse que vouloir enflammer le Gibus… en vain ! Même si la fosse s’est gentiment remplie depuis l’entame de cette soirée, les spectateurs resteront globalement de marbre… Et ce ne sont pas les soli de claviers qui y changeront quelque chose : très typés metal symphonique par moment, ils prêteront plus à sourire qu’à provoquer l’enthousiasme général… Pire, c’est à ce moment qu’on regrette de ne pas avoir mieux profiter de la prestation autrement plus charismatique du groupe d’ouverture… En bref, une soirée qui ne laissera un souvenir impérissable à personne… A oublier et vite !

C’est dans ce climat relativement froid que débarque la tant attendue tête d’affiche, Hacride ! Et comme c’est maintenant de tradition, les poitevins débutent leur show par l’instrumental « Phenomenon »…
Pas de surprise de ce point de vue-là, comme en attestera la suite, Hacride nous balance exactement la même set-list qu’au Nouveau Casino six mois plus tôt… La seule surprise viendra de l’absence du nouveau papa Olivier Laffond suppléé (et de quelle manière !) par Mike de la nouvelle sensation Om Mani… Et ceux qui connaissent la complexité du travail de ce dernier combo, ne seront pas étonnés d’apprendre que la prestation de Mike est couronnée d’un sans faute… Ce qui ne sera malheureusement pas le cas de celle du combo en général ! Non pas qu’Hacride nous ait inondé de fausses notes et autres pains, non tout simplement la sono du Gibus justifiera la piteuse réputation dont elle jouit…

[IMAGE2]

Après un « My Enemy » noyé sous les notes de la section rythmique et notamment la basse omniprésente de Benoist Danneville, la sono s’améliorera au fil des titres ce qui n’empêchera pas qu’on tire l’oreille sur certains passages tant on aura du mal à les discerner distinctement.
Malgré ces conditions difficiles, Hacride ne décevra pas la foule venue les acclamer en donnant tout ce qu’ils ont avec comme point d’orgue le monumental « Pertubed » et « On the Threshold of Death » qui clôturera un show de 55 minutes qui aura laissé finalement laissé un Gibus sur sa faim !

[IMAGE3]

Set-List Hacride
Phenomenon
My Enemy
To Walk Among Them
A World of Lies
Perturbed
Act of God
On the Threshold of Death


Comment ne pas rester sur sa faim à l’issue d’une telle soirée ? Outre les problèmes exogènes inhérents à la qualité de la sono de la salle, comment rassasier un public venu soutenir Hacride avec comme support deux combos metalcore et un autre de death old-school ?
Sans remettre en question la valeur intrinsèque des trois groupes en question, il aurait été tellement plus judicieux de réunir sur une même affiche des combos aux registres hétérogènes ! Et quand on sait qu’à ce jour, la France regorge de talents évoluant dans la scène que l’on qualifiera de death postcore progressif : sans parler des combos du collectif Klonosphère, il est fort à parier qu’une affiche réunissant autour d’Hacride, Mindslaved, Om Mani, Ahimsa aurait le mérite d’être fédératrice au contraire de celle sans véritable fil conducteur de ce 23 octobre…

Au final, une soirée globalement décevante à vite oublier ce qui ne m’empêchera pas de remercier Steffie et Listenable ainsi qu’Aurélie pour ses splendides photos.


Plus d'informations sur http://www.myspace.com/hacride
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 83
  • 84
  • 85
EN RELATION AVEC HACRIDE
DERNIERE ACTUALITE
Hacride: Back To Where You've Never Been
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant HACRIDE
 
DERNIER ARTICLE
Grosse soirée metal placée sous le haut de forme du Gibus en ce 23 octobre 2009

Lire l'article
Voir tous les articles concernant HACRIDE
 
DERNIERE CHRONIQUE
Chapter I - Inconsolabilis (2017)
Nous tenons avec "Chapter I - Inconsolabilis" l’EP de l’année… précédente !

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant HACRIDE

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019