MW / Accueil / Articles / JOHNNY (30 OCTOBRE 2009)

JOHNNY (30 OCTOBRE 2009)

INTERVIEW - POST ROCK - STRUCK - 07.12.2017
Le lendemain de ce 06 Décembre 2017, jour de quasi-deuil national, Music Waves ressort ses archives en forme d'hommage...
  •  
  •  
    
Quel autre artiste français pouvait être interviewé par Music Waves pour fêter la fin de la première décennie de l'an 2000 ? Pas moins que L'artiste rock français qui a fait beaucoup parler de lui ces dernières semaines...


Salut Johnny, tout d’abord merci d’accepter cette interview sachant que tu as un emploi du temps surchargé…


Salut...


Première question, puis-je te tutoyer ?

Allez, on va faire comme ça (Sourire)...


Qu’est-ce que ça te fait de faire ta tournée d’adieu ?

Ah la tournée d'adieu, c'est (Rires)... Tournée d'adieu, pas forcément, hein ?


Bon on va cesser la supercherie, je suis en compagnie de Johnny Dems un des sosies de Johnny... A ce propos, peux-tu te présenter ?


Bien sûr, je m'appelle Johnny Dems, je suis sosie professionnel de Johnny Hallyday. Je chante en live, ce qui est important quand même par rapport à certains sosies qui ne chantent pas, qui font pas mal de play-back...
Donc, ça fait une vingtaine d'année que je fais ça, que je suis sur toutes les routes de France ou à l'étranger...


... parce que tu joues aussi à l'étranger ?


Enfin, la Belgique, la Suisse...


D'accord et comment devient-on sosie de Johnny ?


Avant d'être professionnel, j'étais à la base sosie parce que pour être professionnel, c'est un peu plus long...





Pourquoi, quelle est la différence ?


La différence entre sosie et sosie professionnel, c'est que professionnel ; on en vit en fait !
Donc, avant d'être sosie professionnel, j'étais sosie tout simplement : je travaillais, je faisais des spectacles mais je n'avais pas assez de dates pour être professionnel...


Et comment vient cette idée de devenir sosie ?


Comment je suis devenu sosie ? En fait, à la base, j'étais auteur-compositeur mais on m'a toujours pris la tête avec le fait que ça ressemblait à Johnny, on dirait Johnny, tu as la voix de Johnny... Et au bout de sept/huit ans, on va dire, j'en ai eu marre et je me suis dis : "Donc, je vais faire sosie !".


Et tu sous-entends que tu es plus sosie vocal que physique...


Non, non, ce sont les deux ! Moi, quand je dis que je suis sosie, je suis sosie social, physique : je mets des costards, lunettes... sosie classique, quoi ! Je ne peux pas dire que je sosie vocal ou physique, je suis les deux, quoi !


Aurais-tu passé le cap de devenir sosie si tu n'avais pas eu la pression de ton entourage qui te comparait à Johnny ?


Non, je n'aurais peut-être pas eu l'idée d'être sosie... Chanter du Johnny, je l'ai toujours fait ! Moi, si tu veux, je suis né bercé dans le rock'n'roll parce que ma mère était fan de Johnny et mon père, fan d'Elvis... Donc, toute la journée, c'était Johnny/Elvis, donc, j'étais bien imprégné déjà (Rires) ! Et donc, j'étais rock'n'roll tout de suite : quand j'étais môme, je faisais des groupes qui faisaient du Johnny et du Elvis...
Donc, j'ai toujours été fan de Johnny mais c'est vrai que par rapport à tout ça, le fait qu'on me dise tout le temps que ce que je faisais ressemblait à du Johnny... et bien, tu es un peu frustré quand tu joues tes propres chansons... C'est vrai que c'est un peu gênant...


Et cette activité de sosie : est-ce un métier ou une passion ?


Ah, c'est plus une passion


Et arrives-tu à vivre de cette passion ?


Absolument ! J'en vis : c'est mon métier... Pouvoir vivre de ce métier-là, il n’y a rien de mieux ! J'avais un beau métier, j'étais pisci-décorateur mais c'était un métier quoi... Mais la chanson, c'est grâce à Johnny, on peut le dire si j'en fais métier... Parce que quand je faisais mes chansons, je galérais, je ramais...


Et tu fais combien de dates par an ?

Ca dépend ? Les impôts vont lire cette interview ou non (Rires) ? Non, je fais -on va dire- avec la tournée d'été, je fais 150 dates à peu près par an...


Donc, tu tournes...

... toutes les semaines ! Ca fait en moyenne deux-trois dates par semaine et l'été, je fais entre 30 et 40 dates sur deux mois... L'année dernière par exemple, j'ai fait 52 dates...


Et tu joues où ?


Partout ! Honnêtement, je fais des soirées privées, anniversaires, mariages, je fais aussi des restaurants... Je fais tout : mairies, CE...


Et où te contacte-t-on ?


Et bien, j'ai une prod’ qui s'occupe de moi, des gens -Franck et Laurence qui sont des amis maintenant- que j'ai rencontré il y a sept-huit ans à peu près et beaucoup de choses ont changé... Et là, on est en préparation de plein de choses : l'année 2010-2011 sera...


... chargée ?


Très chargée : deux grosses années !


Et selon toi, cet emploi du temps chargé est-il lié à...


... l'arrêt de Johnny ?


Exactement, penses-tu que cela va avoir des répercussions positives sur ton travail ?


Oui, je pense, je pense... Enfin, Johnny ne s'arrêtera pas, il va arrêter les grosses tournées comme il fait actuellement. C'est vrai que le mec, il a 66 ans, il va faire 150 dates, donc c'est énorme vu ce qu'il dégage sur scène. Donc, c'est vrai qu'à son âge, il faut qu'il se calme un peu. Donc, je pense qu'il fera une dizaine, une quinzaine de dates par an peut-être, il ne fera pas une tournée comme il fait mais il passera par le Stade de France, ce qui sera plus peut-être plus raisonnable pour lui !


Tu as élu plusieurs fois « meilleur sosie officiel de Johnny » : comment se passe-t-il ?

Alors pas "meilleur sosie officiel" ! "Sosie officiel", ça n'existe pas parce que "officiel", c'est à partir du moment où Johnny dit qu'untel est son sosie officiel et ça, il ne l'a jamais dit !
Mais c'est vrai qu'il y a certains sosies qui se revendiquent "sosie officiel" mais le problème, c'est que quand quarante sosies se disent "sosie officiel", il y a quelque chose qui ne va pas ! "Sosie officiel", il n'y en a qu'un et à ce jour, il n'y en a pas !
Et moi, je suis sosie et doublure professionnel de Johnny...


Quand on parle de sosie, on pense tout de suite aux clichés liés à « Podium » : est-ce le cas ?


Euh moi, j'ai tourné dans ce film-là, et honnêtement moi, je l'ai trouvé pas mal ! Effectivement, c'est une parodie mais sympa !


Donc tu ne trouves pas qu'elle tourne en dérision ton métier ?

Pas du tout ! Au contraire, ça a boosté l'univers du sosie... Moi, j'ai un pote qui fait sosie de Cloclo, j'en ai un autre qui fait Elvis, un qui fait Florent Pagny... et on est tous d'accord là-dessus : ça a boosté le phénomène sosie !
Alors, c'est vrai qu'il y a des trucs pas très sympas mais bon, il faut avoir un peu d'humour ! En tous cas moi, je n'ai aucun problème avec ça (Rires) !


Tu l'as un peu évoqué au début de cette interview mais te considères-tu plus comme un sosie/imitateur ou un chanteur ?


Plus chanteur ! Plus chanteur, ouais ! Tu as des imitateurs aussi : Laurent Gerra, par exemple, c'est encore autre chose... Mais pour ce qui est du sosie, je suis plus sosie chanteur parce que je chante comme je chante...


Mais il y a toujours la notion de sosie...


Oui parce que moi, je commence mon spectacle, je mets les lunettes, j'ai le costume... mais je les enlève vite !


A ce titre, quand tu entres sur scène, tu es Johnny Dems ou Johnny Hallyday ?


Quand j'arrive, c'est plus Johnny Hallyday...


Et comme tu le disais, petit à petit...


... je reprends le dessus !


Et le public, comment te perçoit-il ? Au début, qui vient-il voir ?


Au début, ils viennent voir Johnny....


... oui mais lequel ?


(Rires) Johnny Hallyday ! Alors, il y a deux publics, tu as les gens qui viennent en sachant ce qu'est un sosie parce qu'ils en ont déjà vu et certains qui viennent casser du sosie !


« Casser du sosie » ? C'est à dire : se moquer ?


Oui, se moquer...


Et il y a des gens qui viennent rien que pour ça ?


Ouais, ouais... Certains me l'ont dit ! Certains ne viennent que pour ça quoi ! Et moi, j'ai de la chance, j'ai toujours eu de bons résultats ...


Et à contrario, connais-tu des personnes qui viennent te voir toi personnellement ?


Oui, honnêtement, oui, j'ai des gens qui me suivent...


Donc tu as des fans à ce jour ?


Voilà, j'ai des fans... Il y a des fans de Johnny Dems ! Et il m'est arrivé -et ça, c'est le top pour un sosie, il n'y a pas mieux- que des gens qui n'aimaient pas Johnny Hallyday venaient me voir en spectacle... et je leur ai expliqué que je faisais du Johnny Hallyday quand même (Sourire) et donc, ils sont allés voir Johnny Hallyday et sont devenus fans depuis...


N’es-tu pas frustré de n’être considéré comme sosie avant tout que comme artiste chanteur ?


Ca dépend comment tu le fais... Je crois que c'est plus une question personnelle que ce pense les gens... Moi, quand je suis sur scène, je chante... bon, c'est vrai que j'ai les mimiques, je suis rock'n'roll mais je suis comme ça quoi ! C'est vrai que ça ressemble, je ne peux pas dire que ça ne ressemble pas mais je chante comme je chante sachant que pour moi, Johnny est inimitable ! Donc, je chante come je chante, je suis comme je suis et voilà, à partir de là, quand tu sais ce que tu es, tu n'as pas de problème d'identification !
C'est vrai que quand je suis dans la rue avec mes lunettes, si les gens me regardent, me parlent... c'est par rapport à Johnny, c'est clair !


Tu parles de la rue, cette ressemblance en joues-tu ?


Non !


Et l'attitude des gens ?


Tu as les deux : le cas le plus fréquent heureusement, ce sont les gens sympas mais tu as des gens... un peu con, on va dire (Sourire) !


Et il y en a quelques uns... Tu insistes sur le côté sosie vocal de Johnny Hallyday. Que penses-tu de ceux qui font du playback ?


En fait, j'insiste sur le côté sosie vocal, chanter live... Je ne comprends pas comment quelqu'un peut chanter en play-back du Johnny Hallyday qui ne chante jamais en play-back ! La preuve, il a annulé une date en Belgique, il aurait pu chanter en play-back mais il ne l'a pas fait...
Ca lui a été reproché à un moment en rapport à Bamy (NdStruck : Erick Bamy connu pour être le choriste officiel de Johnny Hallyday) mais Bamy ne chantait pas à sa place ! C'est comme moi, dans mon groupe, j'ai mon bassiste qui donne de la voix de temps en temps mais c'est pour que le spectacle soit bien, ce n'est pas tricher ! Les gens viennent voir un spectacle, il faut que ça le fasse, ce n'est pas pour tricher !





A contrario, tu considères que les autres qui font du play-back trichent ?


Complètement ! Je n'admets pas ça mais bon, je ne suis pas Johnny Hallyday, donc, je n'ai pas trop mon mot à dire là-dessus...


Certes, mais c'est ton avis malgré tout...


C'est mon avis ! C'est comme un autre exemple, je connais des sosies de Johnny qui n'aiment pas Johnny ! Ce sont des trucs voilà, ça ne le fait pas bien !


C'est particulier, en effet ! Tu parlais de ton bassiste, il y a un groupe qui te suit ?


Ouais...


... sur toutes les dates, les 150 par an que tu citais ?


Alors, je ne fais pas les 150 dates avec eux, hein ? Non, j'ai des dates où je suis avec orchestre dans les comités d'entreprise, les mairies, les mariages...


... c'est en fonction du prix que l'on est prêt à mettre ?


Voilà, c'est en fonction du prix parce que les prix ne sont pas les mêmes sinon je travaillerais moins si je ne faisais que de l'orchestre ! Je travaillerais moins malheureusement parce que personnellement, je préfère avec orchestre...
Et à l'inverse, j'ai des dates où je suis sur bande ce qui ne veut pas dire play-back, c'est une bande musicale !


A propos de chant, as-tu déjà enregistré un cd ?


Oui, j'ai déjà enregistré un cd...


Quand ?


(Il souffle) C'était il y a sept-huit ans...


C'était quoi ?


C'était du Johnny... Et donc là, justement je te disais que j'allais avoir deux années chargées on est en train de préparer un album complet, il y aura 14 chansons inédites (Sourire)...


Ce sera donc du Johnny Dems ?


Ce sera du Johnny Dems. C'est prévu pour fin 2009, début 2010 (NdStruck : la sortie de l’album a été stoppée pour l’instant, Johnny ayant décidé avec son producteur de se consacrer uniquement à son nouveau spectacle) ...


Très bientôt donc... Il est déjà enregistré ?


Pas encore... Il reste encore quelques chansons à...


... toutes les chansons ne sont pas faîtes ?


Tout est fait, les maquettes sont faîtes et là, on doit entrer en studio.


Et où vas-tu enregistrer ? Où et avec qui ?


Un de mes musiciens a un home-studio et on fait ça chez lui...


Et tu enregistres cet album avec ton groupe ?


Ah oui, oui, c'est du live...


... non mais je veux dire que tu aurais pu prendre des musiciens studio...


Non, je préfère que ce soit mes musiciens, on se connaît et il y a quand même une touche personnelle par rapport à mes musiciens que je ne pourrais pas avoir avec des musiciens studio... Quoique je n'ai rien contre les musiciens studio, ils connaissent bien leur boulot, c'est leur métier mais il n'y a pas ce côté live qu'on a sur scène, qu'on peut retrouver sur un album !


Et qui a composé les 14 titres de cet album ?


On est deux : un auteur compositeur Robert Lamouroux...


A ne pas confondre avec Robert Lamoureux...


(Rires) pas Lamoureux, non... et moi qui en ai fait aussi et voilà...


Et cet album aura une couleur rock à la Johnny, je suppose ?


C'est rock'n'roll et ça a un timbre sur les années soixante-dix...


Et qu'espères-tu avec cet album ?


Qu'est-ce que j'en espère ? C'est une bonne question... Plein de bonnes choses en fait (Sourire)... Ce que j'espère surtout c'est que les gens voient le sosie un peu différemment... Quand je dis les gens, je ne parle pas du public mais des gens du métier qui ont tendance à penser -alors je ne sais pas si c’est de la jalousie ou non- qu'on n'est pas des artistes !


Ton objectif est donc de prouver que tu es un artiste à part entière et pas seulement à travers un autre ?

Voilà, c'est ça !


Et pour le coup, si l'album marche -ce que l'on te souhaite- est-ce que tu penses te démarquer de cette image de sosie ?

Ce sont les gens qui décideront ! Moi, c'est ce que je te disais tout à l'heure, ça étonne un peu parce qu'un sosie ne parle peut-être pas comme ça mais moi, quand je suis sur scène, je suis moi ! Et pour cet album, c'est la même chose ! Après les gens m'identifient à Johnny Hallyday auquel cas, je suis très content, il n'y a aucun problème où alors ils m'identifient à Johnny Dems auquel cas, je suis très content aussi !
Voilà, moi, je fais mon truc, ça me permet de chanter parce que si je ne faisais pas ça - je n'ai pas vingt ans non plus- je crois que je ne ferais rien tout ! Vraiment, ça me fait chanter !


Et niveau timing, la sortie prévue fin 2009/début 2010 n'est-elle pas prématurée dans le sens où il y a un filon à exploiter avec la fin de carrière annoncée de Johnny Hallyday ?


Tu sais, je suis fan de Johnny ! Donc, je ne conçois pas qu'il s'arrête ! A la base, je suis fan de Johnny et je ne veux pas qu'il s'arrête ! Donc, je ne fais pas ça...


... tu fais ça par passion...


Exactement je fais ça par passion ! Quand Johnny va s'arrêter dans 10, 15 ans... je ne sais pas dans combien de temps... déjà, je ne sais pas si je chanterais encore et si je chante, ça sera toujours de la même façon, ça sera du plaisir...


Et qui dit arrêt de carrière de Johnny, nous fait revenir à son état de santé... Quelle a été ta réaction à l'annonce du cancer de Johnny ?


Première chose, j'ai pensé qu'il allait s'en sortir... Ensuite, je me suis dis qu'il fallait quand même qu'il fasse attention parce qu'il a quand même tiré sur la corde... Et il y a un moment, il faut que tu passes à l'addition... C'est vrai que c'est un martien sur ce point mais il n'en reste pas moins un homme, donc il faut qu'il fasse gaffe !


Quel est ton meilleur souvenir professionnel ?


Alors mon meilleur souvenir professionnel : j'ai passé 48 heures de ma vie, c'était un truc de folie... j'ai remplacé Johnny Hallyday à Marseillan au pied levé dans une concentration de Harley...
En effet, j'ai un copain président des Bres Coudos, une grosse concentration d'Harley : tu as 4/5.000 motos qui débarquent... Donc, ce copain m'appelle une heure avant le spectacle que devait donner Johnny en me disant : "Johnny ne vient pas, vient tout de suite !"... J'avais beau lui dire que j'avais un spectacle juste avant, il n'arrêtait pas de me dire : "Non, il faut que tu viennes !".
C'était chaud quoi donc, j'ai cédé....
Donc, je suis arrivé sur scène en moto devant 15.000 personnes... Une entrée à la Johnny avec trois filles, trois bombes atomiques super belles et je me disais : "Mais qu'est-ce que je fais là ?" sachant qu'en plus, j'étais arrivé avec une heure et demi de retard... C'était chaud, très chaud !


Et donc, tu as chanté devant 15.000 personnes ?


Et j'ai chanté devant 15.000 personnes...


Quelles impressions tu as eu ? Tu as eu peur ?


Ouais, j'ai eu peur parce qu'ils attendaient Johnny Hallyday et c'est moi qui suis arrivé... Et contrairement à ce qu'on peut penser, ça l'a fait ! Ca s'est bien passe même si il y avait un peu de distance au départ...


... comme une partie de ton public qui vient plus voir Johnny ?


Voilà ! Sauf que là, ils n'étaient pas au courant (Rires) !


On a parlé de ton meilleur souvenir, à contrario, quel est le pire ?


Je n'ai pas eu beaucoup de mauvais souvenirs mais mon pire souvenir, c'est cette année en tournée, j'avais 52 dates de prévues, il m'en restait 10 à faire et le matin, je me suis levé aphone, complètement aphone et le soir, j'avais un spectacle ! Là, j'ai flippé !
Donc je suis allé d'urgence à l'hôpital avec ma prod' et heureusement car ils m'ont bien soutenu. On m'a mis une caméra dans le nez, la totale quoi ! Et là, le gars m'annonce : "Soit tu arrêtes de chanter, soit ta voix va se casser !"... Mais il me restait 10 dates et il fallait que je les fasse coûte que coûte à commencer par celle du soir même ! Donc, le médecin me fait une piqûre en me disant que je pourrais chanter le soir même mais après, ce ne serait plus possible !
J'ai pris des cachets, un traitement très puissant... le soir, j’ai chanté et j'ai réussi à finir ma tournée, ça a été un peu difficile mais j'ai réussi ... Mais là, comme j'étais sur des bandes, on en parlait tout à l'heure, j'aurais bien aimé être soutenu par mon bassiste !


Et par rapport à ça, as-tu une hygiène de vie particulière ? Tu t'entraînes ?


Alors là-dessus... Alors, je m'entraine souvent mais non, je ne fais pas attention à ma voix : je fume, je bois un peu, je ne dors pas trop, je fais la foire (Rires)...


Et tu as pris des cours de chant ?


Oui, j'ai pris des cours de chant et j'ai pris des cours de respiration ! Ca m'arrive encore de prendre des cours de respiration... Par contre, quand je fais la tournée en été, je bosse pendant deux/trois mois, je fais un peu de sport, je fais gaffe quand même !


A propos de tournée, comment se tenir au courant de tes dates ?


Je vous tiendrais au courant parce qu'en plus de mon album, on est en train de préparer un spectacle fin 2010/début 2011, on aimerait faire la première à la Cigale...


Une exclu pour Music Waves ?

Oh, je peux le dire, c'est un spectacle qui va retracer non pas la vie de Johnny mais tous ces gros concerts des années 1960 aux années 2000 : celui quand il y avait la main, le Parc des Princes 1993 pour ces 50 ans... Donc, on va mélanger tous ces spectacles-là, ça s'appellera "Hallyday Story"...


Et tu seras le chanteur principal ?

Et je serais le chanteur. Donc, il y aura plein de choses, c'est pareil, c'est en préparation, ça fait quelques mois qu'on est dessus...


... Va vraiment falloir faire gaffe à ta voix...


(Rires) Voilà, ouais, faut faire gaffe...


... Comme arrêter la cigarette !


Oui, au lieu de fumer deux paquets et demi, j'en fumerais deux (Rires) !


Quel est ton avis sur le Net et notamment les sites comme Music Waves ?

Mon avis est que ça aurait dû se faire avant (Rires) !


Ah ouais ?

Ah oui, ça m'aurait bien aidé !


Parce que selon toi, Internet a été un plus dans ta carrière ?


Ouais...


A quel niveau ?


Déjà, aujourd'hui, les gens me connaissent plus, on a beaucoup de contrats grâce à Internet. Ensuite, la grosse révolution, c'est que là justement, je fais mon album et on va essayer de le placer sur Internet, on va essayer de faire le buzz comme on dit (Sourire) !
Et puis voilà, aujourd'hui, tu as peut-être moins besoin de maisons de disques... Sachant que ces dernières ne jurent que par la tendance du moment, dans le cas contraire, tu n'as droit à rien, si tu n'as pas vingt ans, si tu n'es pas beau gosse, si tu ne fais pas ce qu'ils veulent...


Tu vas bientôt mettre en vente un album : quels seraient tes arguments pour le vendre ?


C'est un sosie qui fait des chansons et justement, voilà, c'est intéressant de savoir ce qu'un sosie a dans les tripes... Parce que sur cet album, je mets toutes mes tripes ! Donc, voilà, ce qu'est la vie d'un sosie qui fait des chansons lui-même, qu'est-ce qu'un sosie peut faire !


Et si tu devais ressortir un titre de cet album ? Lequel serait-il et pourquoi ?


Alors, il y a un titre qui me tient à coeur, c'est "Ressemblance" où je parle de Johnny, où je parle de ma vie par rapport à Johnny... Ce que je voudrais que les gens comprennent, c'est qu'on aime notre public autant que Johnny aime son public et cette chanson, c'est un peu ça ! Et le public de Johnny là-dessus, c'est un public hors-norme aussi : quand il t'a accepté, il t'adopte, c'est fini quoi !


Que voulais-tu faire gamin ?


Chanteur...


Donc tu es content de ce que tu es devenu ?


Ouais, très content de ce que je fais...





Sinon quelle est la question qu'on t'a trop souvent posée ?


Quelle est la question qu'on m'a trop souvent posée ? : "Pourquoi as-tu fait sosie ?" et "Est-ce que tu as déjà rencontré Johnny ?"... et tu ne me les as pas posé (Rires)...


A l'inverse, quelle est la question que tu aimerais que je te pose ?


Ah (Silence)... Combien de temps ça va durer par exemple (Rires) ? Et je répondrais : hum, encore une trentaine d'années...


Je te le souhaite mais si tu fais gaffe à ton hygiène de vie... Question "Lost"; ton avion se crashe sur une île déserte mais tu as droit à trois albums dans ta valise, lesquels prends-tu ?


Trois albums ? Ah... Allez, je vais prendre un Michael Jackson, un Elvis et un Johnny...


Tu as cité Michael Jackson, quelle a été ta réaction à l'annonce de son décès ?


Ah là, on a perdu quelqu'un, c'est clair ! Il y a des génies comme ça !
Moi, Michael Jackson me fait penser à Mozart... Franchement, ça me fait penser à ça, c'est un martien aussi, c'est un martien !


Comme Johnny Hallyday ?


Voilà, ce sont des gens qui viennent d'une autre planète !


Avant de se quitter que voudrais-tu dire aux lecteurs de Music Waves ?


De continuer de lire (Rires) ! Qu'ils soient de plus en plus nombreux à lire ce site et qu'on se retrouve tous les plus tôt possible !


Merci beaucoup.


Oh de rien, ça a vraiment été sympa !


Plus d'informations sur http://shelsmusic.com/
EN RELATION AVEC *SHELS
DERNIER ARTICLE
Le lendemain de ce 06 Décembre 2017, jour de quasi-deuil national, Music Waves ressort ses archives en forme d'hommage...

Lire l'article
Voir tous les articles concernant *SHELS
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Sea Of The Dying Dhow (2007)

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant *SHELS

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017