MW / Accueil / Articles / ALTER BRIDGE (12 NOVEMBRE 2010)

ALTER BRIDGE (12 NOVEMBRE 2010)


TYPE:
INTERVIEW
GENRE:
GRUNGE
Quelques heures avant son concert à la Maroquinerie, Alter Bridge représenté par son bassiste Brian Marshall, et malgré un planning très serré, accordait à Music Waves une interview entre quatres yeux !
HYPERUNKNOWN - 29.11.2010
Vous êtes en tournée depuis quelques semaines, est-ce que tout se passe comme vous l’espériez ?

Brian : Oh oui, tout se passe très bien. Nous avons débuté par le Royaume Uni pour neuf concerts et on était presque complet à chaque date. Nous avons adoré tourné là-bas. Nous sommes beaucoup supportés par les fans, ils sont aussi très demandeurs de nos albums précédents. C’est tout que l’on espère en fait, juste former une sorte de collectif, essayer de progresser vers un niveau supérieur, et tenter de construire une plus grande communauté de fans.


Vous avez stoppé la tournée de Creed pour promouvoir “AB III” et vous êtes supposés vous réunir à nouveau en 2011 pour commencer à travailler sur un cinquième album de Creed. Où trouvez-vous autant d’énergie et d’inspiration ?

Brian : En fait, rien n’est vraiment confirmé quant à un prochain album de Creed. Il y a toujours un processus d’écriture qui continue, et nous essayons généralement de décider si c’est du matériel plus pour Creed ou pour Alter Bridge. Pour 2011, rien n’est sûr. On parle de repartir en tournée mais je ne pense pas qu’il soit question d’album pour l’instant.
Mais concernant ta question sur notre énergie, nous essayons de planifier le plus en avance possible, entre les tournées et les enregistrements de Creed et Alter Bridge, car ça nous prend beaucoup de temps. On s’amuse quand même beaucoup, mais c’est parfois dur de trouver de l’énergie (rire). Ma famille me manque, mais il est seulement question de passion et d’humilité, d’aimer ce que l’on fait et ça c’est assez génial.


Même s'il y a une continuité entre “AB III” et les deux précédents albums, “AB III” semble sensiblement plus sombre. Etait-ce nécessaire pour coller à la nature des textes ou bien la musique vient en premier ?

Brian : La musique vient en premier. Généralement Mark a une idée de mélodie, et le travail de Myles vient après. Concernant le côté sombre de l’album, tout est assez imprégné de hard-rock et de classic rock. C’ est une évolution qui est arrivée naturellement au groupe, ce n’est pas lié à une discussion sur où nous devons aller. Cela part de riffs qu’on aimerait joué. Rien n’est planifié.


A ce propos, concernant les paroles, vos deux premiers albums possédaient des messages positifs comme l’espoir et la persévérance. Aujourd’hui, c’est comme si vous remettiez en question beaucoup de choses…

Brian : …Nous sommes devenus pessimistes selon toi ? (rire)


Oui un peu, et tout en ayant des sentiments contrastés tels que le doute, la peur ou la désillusion. Comment peux-tu expliquer ces changements ?

Brian : Je pense qu’automatiquement l’album s’en ressent du fait que Myles se conforte sur le fait qu’il est agnostique.
Moi je ne crois en aucune religion ségrégante ou dans les paroles d’une personne spirituelle qui me dirait ce que je dois penser.
En ce qui concerne l’album, chacun peut s’y retrouver selon son point de vue. L'album parle d’ un homme ou d’une femme sur le point de prendre une décision dans sa vie. C'est comme sur "Words Darker Than Their Wings" sur laquelle Myles et Mark chantent ensemble et qui est en quelque sorte comme s'il s'agissait d'appels et de réponses, une espèce de conversation entre deux personnes…


...mais donc pour les paroles, c’est un peu un grand écart entre celles de Myles et de Scott Stapp. [Le chanteur de Creed Scott Stapp en tant que fervent défenseur des idées chrétiennes en imprègne fortement ses paroles, NdHyper]

Brian : Oui (sourire pincé) Oui, c’est vrai


C’est un problème pour toi ?

Brian : Pour moi non. Les paroles de Creed sont très spirituelles. Elles touchent beaucoup de gens. Je suis relié à elles, mais les paroles d’Alter Bridge sont un peu sur moi et ma vie aussi. Je comprend les deux points de vue. J’ai un esprit plutôt ouvert sur ces choses. Cela dépend de ce que chacun ressent, de ce qu’il croit. Je ne suis pas du genre à dire, non telle chose n’est pas vraie.

[IMAGE1]
Brian Marshall

Quelque chanson signifie le plus pour toi dans cet album ?

Brian : (longue attente) Je pense que personnellement en tant que bassiste j’ai un penchant pour la section rythmique. J’ai toujours été plus attaché à la musique qu’au contenu des paroles. J’ai toujours adoré les sections rythmiques de Rush, Iron Maiden, de John Paul Jones de Led Zeppelin, de King’s X… Pour moi “I Know It Hurts ” serait en ce sens plus proche de mon cœur…


Tu me rappelais tout à l’heure que Mark partageait le chant avec Myles sur le dernier titre “Words Darkest Than Their Wings”. Serait-ce dans ses intentions de participer plus activement au chant dans vos futures productions ?

Brian : Je crois que oui. Mark est très bon ! Ces deux dernières années, il a été en quête de culture du chant, il a participé aux vocaux sur les anciens album de Creed comme “My Own Prison”. Je pense qu’il adore chanter. Myles joue de la guitare, il y a donc deux guitares, deux chants, c’est un mix unique…


“AB III” a été enregistré et mixé en seulement deux mois…

Brian : …trois mois et demi à vrai dire… L’écriture, deux mois en effet…


…mais avez-vous choisi de travailler avec un échéancier si serré ?

Brian : Oui, pour ne pas trop faire attendre nos fans. Et parce qu’il fallait gérer avec Creed et la tournée de Myles avec Slash. C’est important de se fixer des délais quand il faut être présent tel ou tel jour à tel endroit…


“AB III” est déjà l’album qui a le mieux marché en termes de vente. Comment expliques-tu cela ?

Brian : En fait, on a travaillé très dur, on a laissé beaucoup de sueur dans les tournées des deux précédents albums, et j’espère que les gens l’ont remarqué. Et en même temps, nous avons changé de label, et ils font du très bon boulot pour le promouvoir auprès de toi et des autres médias. Nous sommes plutôt fiers de ce succès et des ventes qui s’accroissent aussi aux Etats-Unis.


Mais ne crois-tu pas qu’il puisse y avoir un lien avec la nouvelle carrière de Myles avec Slash ?

Brian : En effet, c’est une bonne observation. Myles est un grand chanteur, il a passé des auditions pour rejoindre Led Zeppelin. C’était énorme et très excitant pour lui, mais il a finalement décidé de ne pas faire de tournée avec eux. Ensuite ce fut le tour de Slash qui l’a invité sur quelques chansons et pour lequel il est parti en tournée. Donc à partir de là, les gens ont su qui il était, d’où il venait, et donc ouais définitivement, c’est comme si la planète était connectée, et l’impact a été l’arrivée de nouveaux fans…


Il a été dit que les futures productions d’Alter Bridge ne sortiraient qu’en format EP ou en digital. Qu’en est-il vraiment ?

Brian : Oui… enfin nous n’avons pas vraiment choisi de faire ainsi mais il semble que c’est la façon dont le monde des affaires musicales fonctionne aujourd’hui. Alors plutôt que de faire attendre nos fans un an et demi ou peut-être deux ans de plus pour qu’ils puissent écouter de nouvelles chansons, nous enregistrerions deux trois titres pour en retirer un EP que nous sortirions tous les quatre à six mois.

[IMAGE2]
Scott Phillips

Sinon quel est ton meilleur souvenir au sein du groupe ?

Brian : Tu sais c’est amusant que tu me demandes ça parce que l’autre soir, nous avons participé aux Classic Rock à Londres. Nous avons joué deux titres, dix minutes, et devant moi sur des strapontins, il y avait Geddy Lee et John Paul Jones. Il y avait aussi Ronnie Wood des Stones. Je me suis dit "Mon Dieu". Slash est venu jouer un de nos titres sur scène. Je pense que c’est probablement l’un des moments les plus cools de ma vie.


Et au contraire, quel serait le pire ?

Brian : Le pire ? Je suppose que c’est de ne pas être avec ma famille, de se retrouver dans des chambres étroites et ne pas les sentir auprès de moi tous les jours, de ne pas les entendre chanter. L’attente est longue quand on est en tournée. Mais ça peut être le cas en studio aussi. C’est ce genre de choses qui peut être le pire pour moi.


Vous semblez avoir une belle complicité et beaucoup de respect pour vos fans. Penses-tu que c’est l’une des clés du succès ?

Brian : Oui bien sûr, on essaie de se connecter aussi souvent que possible, et pas seulement pour notre musique, à Facebook, Twitter et tout ce genre de choses. C’est important pour nous !


Si tu devais choisir une chanson afin de faire découvrir la discographie d’Alter Bridge, tu choisirais laquelle ?

Brian : (longue attente) Je pense que pour moi, ce serait une chanson de notre premier album, “One Day Remains”, car ce titre tient un discours sur la fait de croire en soi-même, et musicalement aussi car Mark fait vivre ce titre…


Selon toi, qu’est-ce qui est le plus excitant : Etre bassiste d’un groupe très connu ou gérer un hôtel de luxe ? [Brian possède une hôtel de ce genre au Costa Rica : NdHyper]

Brian : (Rire) Les deux font connaître des hauts et des bas. Mais je te dirais jouer de la basse, être musicien… Bon ma femme et moi avons décidé de nous installer là-bas il y a trois ans. Elle s’occupe de beaucoup de choses. Nous avons un programme chargé mais c’est un changement de latitude, c’est plutôt amusant, et c’est un autre environnement aussi. Tu vis avec des gens cools. Ils viennent et veulent juste s’asseoir et discuter. C’est un peu la même chose quand on est sur scène, de se sentir comme un hôte.


Et quelles sont en fait tes influences en tant que bassistes ?

Brian : Geddy Lee, John Paul Jones,… Rush, Led Zeppelin.


Qu’est-ce qui tourne le plus sur ta platine en ce moment ?

Brian : C’est plutôt des vieux trucs : “2112” de Rush, "Reign In Blood" de Slayer (rire).


Quel est la question qu’on t’a trop souvent posé ?

Brian : Es-tu chrétien ?


Et celle que tu voudrais que je te pose ? Après un long moment, Scott Phillips (batteur d’AlterBridge) rentre dans la pièce et Brian Marshall lui pose la question.

Scott Phillips : Comment tu peux supporter ce batteur ? (rire)


Un dernier mot quand même ?

Brian : Alors, je voudrais juste dire merci, que c’est bon d’être de nouveau ici !


Merci à Brian Marshall, Karine & Holly de Roadrunner pour leur accueil, sans oublier bien sûr Struck et Cécile.


Plus d'informations sur http://www.alterbridge.com/
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 290
  • 291
EN RELATION AVEC ALTER BRIDGE
DERNIERE ACTUALITE
ALTER BRIDGE: Les détails sur "Walk The Sky"
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant ALTER BRIDGE
 
DERNIER ARTICLE
C'est dans un Elysée Montmartre toujours aussi beau, qu'Alter Bridge nous a donné rendez vous ce soir !

Lire l'article
Voir tous les articles concernant ALTER BRIDGE
 
DERNIERE CHRONIQUE
Walk The Sky (2019)
En apportant séparément leur pierre à l’édifice, Tremonti et Kennedy amènent une touche de diversité et de fraicheur à leur sixième album "Walk The Sky". Alter Bridge trône au sommet d’un genre dont il raffine la définition album après album.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant ALTER BRIDGE

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019