MW / Accueil / Articles / SYLVAN - JANVIER 2012

SYLVAN - JANVIER 2012


TYPE:
INTERVIEW
GENRE:
ROCK PROGRESSIF
A l'occasion de la sortie de leur nouvel album, Sceneries, Sylvan nous a accordé une interview, la première pour MusicWaves
TONYB - 30.01.2012
Interview avec Sylvan (26 janvier 2012)
Marco Glühmann (Chant)
Matthias Harder (Batterie)
Sebastian Harnack (Basse)
Jan Petersen (Guitares)


Bonjour, tout d'abord merci de bien vouloir répondre à nos questions. Pour les quelques lecteurs de Musicwaves qui ne connaîtraient pas encore Sylvan (est-ce possible?), pouvez-vous nous présenter rapidement le groupe et votre musique ?
Matthias : Nous sommes un groupe de rock progressif de Hambourg, en Allemagne, et nous avons sorti 8 albums studio, un album et un DVD live. Notre plus grand succès à ce jour est notre album concept "Posthumous Silence" sorti en 2006 et nous avons à cette occasion visité beaucoup de pays européens, joué en live aux USA et même au Mexique. Mais tout cela ne représente que quelques jalons. Je pense que les lecteurs qui ne nous connaissent pas devraient écouter notre musique sur notre site Web : www.sylvan.de
[IMAGE1]
Le line-up de Sylvan est plutôt stable depuis les débuts du groupe. Comment expliquez-vous cela ?
Sebe : je crois que le grand avantage de SYLVAN est que nous sommes tous de vrais amis, même en-dehors du groupe. Ce n'est pas un groupe de salariés ou il suffit de dire au revoir à quelqu'un pour le remplacer. C'est une véritable amitié qui nous lie.
Jan : Sylvan est une histoire bien écrite de développement et de coopération. Le groupe a réellement commencé dans le rock néo-progressif en 1998. Entretemps, les membres du groupe sont devenus des adultes. Comme la personnalité se développe le potentiel créatif se développe aussi. La musique est bien différente aujourd'hui, mais il y a un aspect constant : nous tous cherchons toujours de nouvelles expérimentations musicales et les expérimentons dans notre musique. Nous tous cherchons toujours à franchir une étape supplémentaire ! Et c'est cela qui nous permet d'avancer.

Pourquoi Guido Bugenstock, qui a démontré de réelles capacités de soliste sur le live de "Posthumous Silence", n'a t-il pas intégré le groupe ?
Matthias : Guido est un excellent guitariste, et c'était génial de travailler avec lui. Mais il a juste été embauché comme musicien invité pendant une durée limitée.
Après que Kay nous ait quittés, nous avons commencé à chercher un autre guitariste qui s'intégrerait parfaitement au groupe. Il devait être bien sûr un brillant guitariste, mais également un ami proche ! Et nous l'avons trouvé : Jan Petersen ?


Parlons maintenant du nouvel album. Cinq années après le remarqué et remarquable Posthumous Silence, vous revenez avec un nouveau concept album. Pouvez-vous nous expliquer ce concept ?
Marco : "Sceneries" aborde de notre point de vue personnel des choses ou des expériences qui font la valeur de la vie. Il contient cinq chapitres, chacun répondant à cette question avec la perspective d'un membre du groupe, avec ses propres images, formant pour ainsi dire son propre paysage personnel.
Ainsi, chaque chapitre représente un élément et ses émotions, des caractéristiques et des émotions associées.

Plus complexe que "Posthumous Silence", "Sceneries" peut-il être néanmoins considéré comme le prolongement de PS ? Ou bien s'agit-il de quelque chose de complètement différent, aussi bien pour le concept que pour la musique ?
Sebe : Nous n'avons jamais pensé à continuer l'histoire de "Posthumous Silence". Même en écrivant et composant "Sceneries", nous n'avons pas vu de parallèles. L'histoire est complètement différente et bien que ce soit une sorte d'oeuvre musicale conceptuelle, ce nouvel album n'a aucun rapport avec "Posthumous Silence".

Etes-vous fans de Yes pour avoir inconsciemment répliqué dans la forme "Tales From Topographic Oceans" ? (?)
Matthias : Je ne connais pas cet album.
Jan : J'aime vraiment Yes et tous les différents aspects de leur fantastique musique. Ils sont parmi les plus grands comme King Crimson, Genesis, Marillion, Pink Floyd, Iron Butterfly, Gentle Giant, The Doors, Led Zeppelin, Deep Purple, Jendrix, Zappa et tant d'autres. Il existe un immense mélange de rock progressif, qui se développe toujours partout dans le monde, et il est tout à fait possible que certaines de ces influences nous viennent à l'esprit de temps en temps. Et si c'est le cas, il faut considérer cela comme un hommage et non pas comme le casse de la banque d'un groupe de prog !
Dans le cas de "Tales From Topographic Ocean", nous n'avions aucune intention de nous orienter vers cela. Quand nous écrivons de la musique, nous ne nous occupons que de nous et de rien d'autre.
Sebe : Franchement, nous ne pensons pas à nous inspirer d'autres albums quand nous écrivons notre propre musique. Parfois, nous composons des parties avec beaucoup de difficultés techniques, et nous appelons cela "The Dream Theater Part" ! Mais cette allusion ne se fait qu'à posteriori, et c'est juste un moyen de s'en rappeler plus simplement.

Quel est votre processus créatif ? Collégial ? Est-ce que chacun compose dans son coin et les idées sont ensuite mises en commun ? Certains sont-ils plus productifs que d'autres ? Le texte avant la musique, ou le contraire, ou au hasard ?
Marco : Cette fois, c'était vraiment très collectif. Nous avons fait un "brainstorming" musical tous ensemble, comme des sessions créatives, au cours desquelles nous avons recensé nos idées brutes. C'était différent de notre processus habituel de composition, où d'habitude certains membres du groupe arrivent avec des compositions ou des parties déjà prêtes. Là, nous avons plutôt capturé notre spontanéité musicale.
Comme toujours, les textes sont venus après la musique, après les mélodies, et s'appliquent à décrire des émotions connectées à la musique.

Est-ce que "Posthumous Silence" ne vous pèse pas trop ? N'avez-vous pas la pression d'être toujours jaugés à l'aune de ce chef d'oeuvre ?
Marco : Définitivement, chaque nouvel opus est désormais comparé à "Posthumous Silence". Je ne considère pas cela comme de la pression, car nous essayons à chaque nouveau CD de créer quelque chose de différent … chacun d'entre eux possède vraiment quelque chose qui lui est propre.
Sebe : Tout d'abord, merci de considérer "Posthumous Silence" comme un chef-d'œuvre. Nous ne sommes pas en compétition avec nous-mêmes. Nous faisons de la musique car nous aimons cela. Chaque membre aime un album plus que les autres et quand nous commençons l'écriture d'un nouvel opus, nous travaillons toujours sans aucune pression. Nous regardons simplement jusqu'où chaque album va nous emmener !

L'album a été lancé lors d'un concert en Allemagne début décembre. pourquoi ce choix ? Quels ont été les retours du public ?
Sebe : Depuis plusieurs années, nous avons désormais l'habitude de faire des concerts à Noël, et l'idée de publier le nouvel album à cette occasion nous est venue automatiquement. Les gens ont pu ramener leur CD à la maison et en être les tous premiers auditeurs, et de surcroît cela nous a apporté un grand nombre de pré-commandes.
C'était vraiment une soirée fantastique au Knust, un club de Hambourg. Tout le monde a apprécié le nouveau matériel, et quand nous avons joué d'anciens titres, chacun était également ravi.

Une tournée est-elle prévue ? Avec un passage en France ? Si oui, jouerez-vous "Sceneries" en totalité ? En profiterez-vous pour refaire un DVD ?
Sebe : Nous allons effectivement tourner l'été prochain. Mais donne-nous des adresses de salle en France, car jusqu'à présent nous n'avons joué que dans des festivals. Il est très compliqué pour nous de trouver des salles pour nous produire, car celles-ci ne veulent prendre que des têtes d'affiche.
Quant au DVD, rien de prévu pour le moment, en raison de la situation financière et de la somme colossale de travail que cela représente.
[IMAGE2]
Plus globalement, comment choisissez-vous les titres joués en concert ? Y a-t-il espoir d'entendre un jour la suite Encounters dans sa totalité en live ?
Sebe : C'est très facile, il n'y a qu'à demander à Matthias ! Juste avant chaque concert, il nous tend une liste … et nous la jouons ;-)
Matthias : La plupart du temps, je viens effectivement avec une idée de set-list, et je la propose aux autres. Quelquefois, ils acceptent mes propositions, quelquefois nous effectuons beaucoup de changements. Mais au final, nous essayons d'avoir une collection de titres qui colle parfaitement à l'endroit et au public.
Nous ne pouvons pas te promettre de jouer "Encounters" en entier dans les années à venir. La dernière fois que nous l'avons fait, c'était pour notre concert de Noël à Hanbourg en 2009.

A votre avis, quel est votre meilleur album et pourquoi (hormis le dernier bien sûr) ?
Marco : Il n'y a pas de meilleur album. chaque album a une signification particulière pour nous, chacun représentant une référence à son époque. Et même si "Posthumous Silence" est probablement notre album le plus ambitieux et le plus populaire, il y en a d'autres comme "X-Rayed" dont le groupe est vraiment très très fier !
Sebe : A mon sens, mais cela n'engage que moi, "Sceneries" est notre meilleur album et de loin. Non pas que j'ai envie que des dizaines de milliers de lecteurs l'achètent aussitôt, mais parce qu'il sonne exactement comme je l'avais souhaité. Comme indiqué, "Posthumous Silence" est aujourd'hui l'album de Sylvan qui s'est le plus vendu, mais je pense que "Sceneries" va marcher sur ses traces …

Plus généralement, quelle musique écoutez-vous actuellement ?
Avez-vous des contacts avec d'autres groupes allemands de la scène progressive ? Y en a-t-il que nous ne connaîtrions pas encore que vous pourriez nous conseiller ?

Sebe : Nous sommes très amis avec les gars de RPWL, j'ai également joué avec Blind Ego en tournée, et nous avons joué plusieurs fois en même temps qu'eux. Sinon, je n'ai pas d'autres groupes à vous citer en particulier.

Question spéciale pour Matthias (et Miriam) : ici à Musicwaves, nous avons adoré l'album Elemental de Rain for a Day. A quand la suite ?
Matthias : Miriam et moi n'avons pour l'instant ni le temps ni la tranquillité, pour nous lancer dans un autre album de "Rain For a Day" … mais peut-être dans quelques années, qui sait ?

Y a-t-il d'autres projets parallèles pour les membres du groupe ?
Matthias : Non, Sylvan est pour le moment le sujet principal pour nous tous

Merci beaucoup pour le temps que vous nous avez consacré … et pour le bonheur que vous nous procurez album après album. A très bientôt !


Un grand merci à ceux qui ont contribué à la réalisation de cette interview : Matthias, Marco, Sebe et Jan pour le temps qu'ils ont bien voulu y consacrer, Antonia pour avoir transmis les questions et les réponses, les membres de MusicWaves Pete,t, Corto, Loloceltic et StevenAkerfeldt, pour leur aide dans l'élaboration des questions



Plus d'informations sur http://www.sylvan.de
Main Image
Item 1 of 0
 
  • 508
  • 509
EN RELATION AVEC SYLVAN
DERNIERE ACTUALITE
SYLVAN à Paris en novembre
CONCERT

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant SYLVAN
 
DERNIER ARTICLE
C'est sous le soleil et quelques minutes avant l'ouverture de la deuxième édition du Prog en Beauce que nous avons eu le bonheur d'interviewer Marco Glühmann et Sebastian Harnack, chanteur et bassiste de Sylvan.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant SYLVAN
 
DERNIERE CHRONIQUE
Home (2015)
Avec ce second concept album, Sylvan frappe un grand coup. D'une grande richesse musicale et émotionnelle, "Home" aborde les angoisses domestiques contemporaines qui parleront aux quadragénaires.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant SYLVAN

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019