MW / Accueil / Articles / BLIND GUARDIAN ELYSÉE MONTMARTRE 01/10/06

BLIND GUARDIAN ELYSÉE MONTMARTRE 01/10/06


TYPE:
LIVE REPORT
GENRE:
HEAVY METAL
Compte rendu du concert de Blind Guardian + Astral Doors à l'Elysée Montmartre le dimanche premier octobre 2006.
BOULISTO - 12.12.2006
C’est par une ensoleillée soirée d’automne que l’Elysée Montmartre s’apprête à recevoir Blind Guardian. Les bardes allemands n’ont pas foulé les terres françaises depuis presque cinq ans, aussi n’est-il pas étonnant de voir la forte affluence languir devant les portes de l’enceinte parisienne.

Quelques minutes après l’ouverture des portes, Astral Doors se voit confier la difficile tâche d’accueillir les spectateurs. Les Suédois délivrent un heavy metal des familles qui sied parfaitement au public de BG. Le son ainsi que le light show sont plus qu’honorables pour une première partie. Le charismatique chanteur, qui n’est pas sans rappeler David Coverdale, que ce soit dans le look qu’il cultive ou dans son timbre de voix rocailleux, est d’un professionnalisme étonnant. Même si les refrains de certains morceaux sont téléphonés, le combo rempli pleinement son office de chauffeur de salle et quitte un public vraisemblablement conquis.

Il faudra ensuite s’armer de 45 minutes de patience avant d’entendre retentir le fameux « The field is lost, everything is lost » de War of Wrath, la désormais célèbre intro’ que beaucoup récitent en chœur. S’ensuis les premières mesures d’Into the Storm, l’hymne du groupe, qui nous dévoilent des Allemands visiblement heureux d’être là. Et déjà, le public reprend le refrain « guerrier » d’un seul homme. On assiste ensuite à une avalanche de classiques, tels Born in a Mourning Hall, Nightfall, ou encore The Script for my Requiem, tous taillés pour la scène. Le son est excellent et le light show superbe, notamment grâce à l’utilisation d’écrans illustrant la plupart des morceaux à merveille. Hansi, très en voix et en verve, n’hésite pas à blaguer avec le public entre deux morceaux (notamment lors du problème de micro sur Another Stranger Me). Il est aussi beaucoup moins statique que ce que laissait présager le récent DVD live. Le nouveau batteur Frédérike Ehmke, qui fait ses premières armes sur cette tournée, semble très à l’aise et martèle ses fûts comme un damné. Quant à André et Marcus, ils nous gratifient d’une prestation exemplaire, faite de soli exécutés à la perfection pour le premier, et de rythmiques carrées au possible pour le second. Il est en revanche dommageable de constater que les bassiste et claviériste guests, mais toujours présents sur les tournées, soient encore mis à l’écart de cette façon.

On déplorera aussi que seuls deux titres du nouvel album A Twist in The Myth ainsi que de A Night At the Opera ne soient joués ce soir. Autant il est aisé de comprendre l’occultation des compo’ d’ANATO, du fait de leurs orchestrations et chœurs complexes, autant ceux du dernier album comme This Will Nerver End ou Otherland auraient certainement passé l’épreuve du live haut la main.
Quelques surprises dans la set-list sont à signaler, comme l’excellent Ashes to Ashes, rarement joué en live, la très belle balade Harvest of Sorrow, qu’Hansi, si l’on veut pinailler, aurait quand même pu interpréter en français, et surtout l’énorme And Then There Was Silence qui, même tronqué de sa sublime fin, restera sûrement l’un des plus beaux moments du show, avec son passage de « Lala lala lalala lalala » jouissif à souhait.

Des moments magiques, il y en aura à foison, comme sur le génial dernier single Fly et ses couplets enchanteurs, le prodigieux Vahalla et son entêtant refrain, l’inévitable The Bard Song (In The Forrest) que le public chantera tout entier, ne laissant à Hansi que trois ou quatre mots, frissons assurés ! Ou encore le dernier morceau de la soirée, l’incroyable Mirror Mirror et son refrain fédérateur, sur lequel le public s’époumonera comme jamais.

Ce soir, Blind Guardian a prouvé combien il est devenu un grand groupe de scène, en osmose totale avec son public. Hansi a promis de repasser nous voir l’année prochaine, le rendez-vous est d’ores et déjà pris !


Plus d'informations sur http://www.blind-guardian.com/
Main Image

Item 1 of 0
 
EN RELATION AVEC BLIND GUARDIAN
DERNIERE ACTUALITE
BLIND GUARDIAN : Nouvel album en novembre
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant BLIND GUARDIAN
 
DERNIER ARTICLE
Triple live, album symphonique à venir.... Blind Guardian a beau avoir 30 ans de carrière, celle-ci n'est pas prête de se terminer. La preuve dans cette interview.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant BLIND GUARDIAN
 
DERNIERE CHRONIQUE
Live Beyond The Spheres (2017)
Avec "Live Beyond The Spheres", Blind Guardian signe un live complet, frais et authentique qui va ravir ses nombreux fans et qui pioche intelligemment dans toutes ses époques.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant BLIND GUARDIAN

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019