MW / Accueil / Articles / NICK BARRETT (PENDRAGON) - 4 MAI 2013

NICK BARRETT (PENDRAGON) - 4 MAI 2013

INTERVIEW - ROCK PROGRESSIF - PETE_T - 13.05.2013
Il y a une très grande complicité entre nous qui te permet de jouer depuis aussi longtemps ensemble de la musique, de vivre ces moments lors des tournées… C’est important et nécessaire.
  •  
  •  
  •  
    
Bonjour Nick. Merci d’avoir accepté cette interview pour MusicWaves.fr en marge du concert qui a lieu ce soir. Et pour commencer une traditionnelle question : quelle est la question que l’on t’a le plus posée ?

Ha…D’où vient le nom de Pendragon ? Ce nom provient d’une vieille légende celtique et Pendragon était le nom du père.


Pourquoi ce mini-tour maintenant deux ans après la sortie de "Passion" ?

Pourquoi pas ? (Rires…)


Vous ne pouviez pas caser ces dates dans le premier tour ?

Nous devions faire quelque chose… Nous aimons jouer en live même si nous n’avons pas de disques à promouvoir, c’est juste pour le plaisir. C’est aussi un «Classical Tour», nous avions envie de jouer les titres que nous aimons le plus.


Après 30 ans, quel est ton regard sur l’histoire du groupe

C’est comme un vrai beau mariage, avec le temps c’est de mieux en mieux même s'il y eu des hauts et des bas. Quelque chose de magique s'est développé qui permet de régler les problèmes d’une manière simple. Il y a désormais une très grande complicité entre nous qui nous permet de vivre bien lors des tournées… C’est important et nécessaire. On grandit ensemble, ça permet de se comprendre, de prendre chacun son espace et de respecter celui des autres.

[IMAGE1]

Justement, dans ce mariage, il y a un nouvel arrivant : Scott. Penses-tu que son arrivée est à l’origine aussi de cette orientation un plus métal

Non car c’est moi qui écrit la majorité des morceaux et qui les propose au groupe par la suite. Lorsque Scott est arrivé, l’orientation était déjà prise et ça a été un concours de circonstance qui fait qu’un batteur un peu plus métal a intégré le groupe à ce moment-là.


De plus Scott est un show-man, quand tu le vois sur scène derrière toi avec cette énergie cela doit te changer un peu non ?

Oui, c’est bon pour moi d’avoir cette énergie communicante.


J’ai un petit jeu pour toi : peux-tu me citer, dans l’ordre chronologique, les albums studios de Pendragon et les caractériser par un mot ?

Je ne peux pas te donner un mot mais plutôt une phrase :

"The Jewel" : un nouveau territoire,
"Kowtow" : un nouveau territoire,
"The World" : nous a sauvé,
"The Window Of Life" : nous a réveillé,
"The Masquerade Overture" : nous a établi,
"Not Of This World" : nous a émotionnellement connecté à un public,
"Believe" : le signe d’un changement
"Pure" : la confirmation
"Passion" : un nouveau commencement, encore.


Et le prochain ?

Il sera un peu différent, plus atmosphérique, moins métal…


De nombreux lecteurs voudraient savoir si cette composante métal sera encore présente ?

Je veux vraiment que le prochain album soit plus atmosphérique, qu’il sonne plus rock, plus mélodique.

[IMAGE2]

Quelle est la meilleure chanson que tu aies pu écrire ?

Certainement This Green And Pleasant Land, Indigo..(Rires…), non c’est probablement Your Black Heart, elle est réellement pleine d’émotion et est très importante pour moi.


Pendant la tournée « Script For A Jester’s Tour » (ndlr : avec, entre autres, Mick Pointer pour les 30 ans de l’album de Marillion) tu as joué Grendel qui est un titre que Fish n’a jamais aimé. Comment as-tu ressenti le fait de jouer ce monument ?

Ce n’est pas une chanson que j’ai composé donc c’était plus facile pour moi. Tu sais quand tu joues une chanson tout le temps tu peux en devenir malade, c’est surement ce qui a dû lui arriver. Mais pour moi, jouer ce morceau qui date vraiment du début du groupe c’était comme le faire en tant que fan. On a donné de l’énergie pour elle. Chaque soir, on la jouait différemment, on ne voulait pas que ça fasse tout le temps : boum, boum, tchak, boum boum, tchak. Un soir, je me rappelle c’était plus soyeux et c’était tout aussi bien… Ca a été très fun de jouer Grendel


Clive et Agnieszka (Swita) ont fait des fundraiser pour Alchemy afin de récolter de l’argent. Penses-tu que Pendragon pourrait un jour le faire aussi ?

Pas avec Agnieszka (Rires…). Faire quelques concerts solo avec une guitare acoustique cet été ? Pourquoi pas ? Je vais faire un petit périple en Hollande et en France en moto…


L’été dernier, au festival Loreley, tu étais assis deux mètres devant moi et j’ai pu voir une quantité de gens venir te voir pour te demander des autographes, prendre des photos… Aimes-tu cela ou est-ce de trop à un moment ?

C’est une partie du job. J’adore rencontrer des gens, discuter avec eux… Pour Neil Harper, qui n’aime pas ça, c’est un cauchemar. Tu sais, Pendragon est un petit groupe, pour nous c’est super ces situations, j’adore discuter de ma musique, de leurs sentiments, cela m’aide aussi… Nous avons de la chance, sérieusement ! Les gens qui viennent nous voir aiment ce que nous faisons. Des fois, certaines personnes un peu spéciales (il mime le gars balourd) viennent vers toi et même si ce n’est pas facile tu dois être présent. On ne peut pas leur refuser cela.


Dans le passé tu as combattu le P2P. Maintenant, penses-tu que c’est encore un problème ?

Oui, c’est encore un problème. Quand tu es un groupe, tu as besoin de vendre sinon tu ne vis pas. Si les gens téléchargent ton album tu ne gagnes pas d’argent. Faire un album est un travail difficile et savoir que rapidement les gens ont ton disque sans payer reste incompréhensible.


Comment expliques-tu que le line-up n’ai pas bougé depuis 25 ans

Nous sommes différents bien sûr mais entre Peter, Clive et moi c’est une histoire d’amis. Je laisse de la place à chacun pour grandir dans Pendragon, je ne suis pas un dictateur, je ne dirige pas Pendragon par la peur :”tu ne veux pas faire ça, tu pars !” , je ne suis pas comme ça… Chacun a sa valeur ajoutée, propose des idées sur les arrangements, je ne suis pas obtus et c’est aussi pour ça que Pendragon perdure.


Pendragon joue du rock progressif : tu acceptes cette affirmation ?

Oui, j’ai toujours eu l’habitude de ne pas y faire attention. Nous sommes à la limite parce que nous avons beaucoup de fans de métal, de fans de Muse ou de Coldplay qui écoutent notre musique. Pour moi, le rock progressif est quelque chose de plus mélodique : Pink Floyd, Genesis, Camel mais sans obligatoirement de grands soli ennuyants. J’aime ce qui donne de l’émotion. Je ne trouve pas d’intérêt à de longs jams comme Van der Graaf Generator, King Crimson ou Gentle Giant, ce n’est pas ce qui m’intéresse.


En ce moment, tu écoutes quoi ?

Des groupes qui écrivent de belles chansons comme Coldplay, Biffy Clyro…


The Pineaple Thief ?

Oui, j’adore ce qu’ils font ! C’est ce style que j’aime…


[IMAGE3]

Au début je t’ai demandé quelle était la question que l’on t’a trop posée. A contrario, quelle est celle que tu attends ?

(Soupirs)…(Rires)…Où pourrais-je acheter une bouteille de Jack Daniels ? (Rires…)….


Merci Nick

Merci à thibautk, Peter Hackett, TonyB pour leur aide. A Phenomena et Dominique Bordas pour les photos et à Claudine (la fille de Paulette) pour nous avoir autorisé à utiliser son salon pour l’interview. Et bien sûr Arpegia.


Plus d'informations sur http://www.pendragon.mu
EN RELATION AVEC PENDRAGON
DERNIERE ACTUALITE
PENDRAGON: Masquerade 20
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant PENDRAGON
 
DERNIER ARTICLE
Une chaleureuse 15ème Editon du Festival de Raismes

Lire l'article
Voir tous les articles concernant PENDRAGON
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Masquerade 20 (2017)
Nouveau DVD pour Pendragon, témoignage de la tournée du 20ème anniversaire de la sortie de "The Masquerade Overture". Classique mais de qualité, de nature à régaler le plus grand nombre.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant PENDRAGON

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018