MW / Accueil / Articles / Interview Weend'ô

Interview Weend'ô

INTERVIEW - ROCK PROGRESSIF - ABADDON - 06.12.2013
En marge du festival Prog en Beauce, le quatuor français qui a impressionné par sa prestation, a accepté de répondre à nos questions.
  •  
  •  
  •  
  •  
    
Music Waves : Bonjour, et ravis de vous retrouver à ce Prog’ en Beauce. La balance vient de se terminer, ça se présente comment ?

Maxime : Très bien, bon son, bonne ambiance ...

Laetitia : Oui, ça sonne bien !



MW : Parfait ! Nous nous étions vus la dernière fois pour le fundraiser de Villamblain avec Clive Nolan, quel souvenir en gardez-vous ?

Terence : Que du bon, une super-rencontre avec un Clive très discret ...

Laetitia : Malgré une grosse pression avant de commencer, et puis une fois qu’on a commencé à se parler, ça s’est fait tout naturellement.

Nathanaël : ... et puis il y avait plein de gens passionnés, ce qui a contribué à avoir une ambiance très familiale.


MW : Espérons qu’il en soit de même ici ! Concert acoustique à Villamblain, ce soir ce sera totalement électrique, ou un mix des deux ?

Laetitia : Totalement électrique !


MW : Est-ce que la performance particulièrement appréciée de Villamblain vous a donné envie d’intégrer une dimension plus acoustique à l’intérieur des concerts électriques ?

Laetitia : On l’a déjà fait une fois, parce que c’était demandé ...

Nat : En tous cas, on a la volonté de le faire, de développer ça, mais il faut aussi être cohérent par rapport aux scènes : vu la taille de la salle ici, ça serait pas forcément cohérent. Dans le futur, on aura des morceaux électriques, et d’autres morceaux qui seront uniquement acoustiques.


MW : Donc écrits pour être joués en acoustique.


Nat : C’est une des idées !

Laëtitia : ... pour que ce soit plus riche sur scène.


MW : Déjà, à Prog’ Sud, nous avions eu un joli moment de complicité sur scène avec le duo Terence - Laetitia, c’était un peu dans cet esprit.

Laëtitia : Ah, ça, oui, et ce soir, ce duo y sera !

Nat : Fallait pas dévoiler !

Laëtitia : Oui, mais eux, ce sont des privilégiés ! (rires)


MW : Pour futur un peu plus lointain, vous êtes en train de finaliser un projet DVD, pouvez-vous nous en dire plus ?

Laëtitia : Aujourd’hui, les finances ont dépassé les attentes ! Du coup, à la base on était partis sur un simple DVD et au final, on va faire un double DVD, avec une écriture différente pour chacun, un DVD plus lunaire et l’autre plus solaire. avec un travail différent sur les lumières. Au retour de Prog en Beauce, on va travailler sur des images tournées en forêt, on attend les images pour monter la musique, c’est un travail nouveau, on n’a jamais fait ça !


MW : Il y aura une piste CD sur ce DVD ?

Laëtitia : Non, seulement un son dématérialisé, en vente numérique : le live acoustique en vente numérique.


MW : Avec tout ça, est-ce qu’il n’y a pas la crainte de se disperser ou de trop reporter l’échéance d’un futur CD à venir ?

Nat : C’est une question qu’on se pose souvent, étant donné qu’on fait pas mal de choses ... Ce  n’est pas une crainte, c’est une gestion à avoir : quand on se concentre sur l’acoustique, ça prend beaucoup d’énergie et du coup, on ne se concentre plus sur l’électrique.

Laëtitia : Côté timing, il faudrait que le DVD sorte avant les fêtes de Noël, donc sur décembre, et moi j’ai commencé tout ce qui est promotion ...


MW : De toutes façons, Music Waves relaiera l’information !

Laëtitia : Mais une fois que ça, c’est passé, pour les garçons, c’est compo ....


MW : Et vous avez déjà commencé, en parallèle, la nuit, sous la douche ... ?


Terence : Oui, on a des pistes !


MW : Et il y a une date d’échéance hypothétique ?

Laëtitia : Idéalement, il faudrait que ce soit prêt fin 2014 ...

Terence : ... prêt à enregistrer !

Laëtitia : Oui, qu’on puisse au moins savoir les jouer ! Ce serait bien de pouvoir l’enregistrer, peut-être deuxième semestre 2015.


MW : Y aura-t-il des évolutions côté instruments, plus de claviers peut-être ?

Tous : On sait pas, ça dépendra des morceaux

Nat : Selon la musique, on s’adapte !

Terence : On peut déjà dire qu’il y aura des bribes de morceaux plus ambient, avec des parties beaucoup plus floydiennes.

Laëtitia : Côté histoire, je voudrais bien faire un concept sur le manga, j’ai déjà des gens avec qui je voudrais collaborer en dessin ... transposer Weendô dans cet univers et voir ce que ça pourrait donner, ça m’intéresse !


MW : Et la durée des morceaux resterait dans ce que vous avez déjà fait, pas de projet sur un gros morceau ... ?

Térence : Si !

Laëtitia : Ah, si !

Térence : Il y en a un qui a déjà le potentiel pour faire au moins seize minutes !

 
MW : Voilà qui sera très attendu des amateurs de progressif ! Est-ce que vos écoutes évoluent, ces derniers temps ?

Nat : En fait, on essaye de se contaminer les uns les autres, pour élargir les univers, les cultures musicales. Moi, en ce moment, c’est Altered State de Tesseract

Terence : Moi, toujours pareil, Dream Theater et Gilmour ! Et encore, le dernier DT, c’est très démo, super bien produit, mais ...  trop parfait !

Laetitia : Dans l’esprit global, c’est plutôt métal prog, en ce moment ...


MW : Toujours pour l’avenir, il y a une tournée nord-américaine ...

Laëtitia : A partir de début juin ; c’était 23 dates au départ, et puis en fait se serait entre 30 et 45 dates pour Weend’ô, donc il faudra compter deux mois. Canada et Etats-Unis ....


MW : Avec des dates communes avec Lazuli ?

Laëtitia : Aucune idée ! On n’est pas du tout sur le même créneau musical... Si on doit ouvrir, on ouvrira plutôt sur un groupe métal progressif. Dans deux semaines, j’aurai plus d’infos su les dates, tout ça ... On commencerait par Montréal, avec des salles de 250 personnes, et puis ça grossira ... là-bas, ce sera la période des festivals, et comme les festivals sont un peu tardifs dans leurs réponses ...


MW : Et toujours rien en Belgique ?

Laëtitia : Les contacts sont pris, rien pour le moment ...


MW : Et de façon plus générale, en Europe ? Il y a des pays qui sont plus acquis à la cause progressive, l’Allemagne par exemple ...


Laëtitia : Alors, oui, en mars-avril, on va faire une tournée avec Deafening Opera, le groupe allemand de Münich, dont le claviériste est français, c’est lui qui m’a contacté via Facebook pour faire cette tournée.


MW : Avez-vous signé pour un label ?


Laëtitia : Backstage Montréal, ils ont monté leur label, et ils veulent nous signer, les contrats ne sont pas faits ... PPR, ça s’est pas fait, il m’a dit “je suis pas du tout axé voix féminine”, bon ...

Nat : Il n'a pas eu le coup de cœur, il y a eu des bons retours sur la musique, mais pas de coup de cœur. Il préfère les voix d’homme.


MW : La volonté d’écrire en anglais, c’est parce que la langue anglaise est mieux adaptée à la musique ?

Laëtitia : Moi, j’écris directement en Anglais, c’est ça qui vient !

Nat : C’est un autre travail de travailler la musique pour la langue française, et je pense que dans ce qu’on a à exprimer comme musique, si on mettait de  la langue française, ça passerait peut-être pas. en tous cas, ce qu’on a entendu en français dans ce style de musique, honnêtement c’est pas cohérent. Le français, c’est différent rythmiquement, alors forcément, l’écriture musicale derrière change, nous on n’a pas travaillé comme ça jusqu’à présent.


MW : A propos d’anglais et de français, à quand un site en français ?

Nat : On y travaille ... c’est une question de contraintes techniques, il fallait qu’on mette le site en anglais ou en français, parce que tel qu’il était conçu, il n’y avait qu’une seule langue possible. Comme on doit le refaire, on va le faire bilingue. on a commencé par la langue qui était cohérente par rapport à la musique, et plus tard on le fera bilingue. C’est en cours, d’ici quelques mois, ça devrait être fait.

Laëtitia : Après, certains nous disent que c’est un avantage pour nous de chanter en anglais, parce que nous correspondons au public américain. D’où les dates en Amérique ...


MW : Et votre style peut toucher des gens du prog, mais aussi un public rock ... et en acoustique, c’est encore un autre public !

Laêtitia : C’était le but de l’acoustique, pouvoir ouvrir à des oreilles pas habituées au progressif : si ça plait en acoustique, les gens prennent l’album en électrique - je les préviens, attention, c’est de l’électrique ! - et ça permet de faire découvrir. En France, les gens qui sont variété ne vont jamais écouter de prog. Si on fait écouter du prog acoustique, ils ne savent même pas que c’est du prog, ils disent c’est bien, ils rentrent, ils apprécient. Donc il faut, en France, faire une version acoustique.


MW : Et la suite ?


Laëtitia : Le prochain concert, il faudra attendre fin mars avec Deafening Opera .. et d’autres qu’on va voir ce soir !


MW : en Lorraine, c’est ça ?


Laëtitia : ... entre autres !


MW : Nous croisons les doigts pour vous ! Rendez-vous ce soir !


Plus d'informations sur http://www.weendo.fr/
EN RELATION AVEC WEEND'Ô
DERNIERE ACTUALITE
WEEND'Ô signe chez Sonicbond pour la sortie de "Time Of Awakening"
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant WEEND'Ô
 
DERNIER ARTICLE
En marge du festival Prog en Beauce, le quatuor français qui a impressionné par sa prestation, a accepté de répondre à nos questions.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant WEEND'Ô
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Fairytalacoustic (2014)
Indispensable pour les fans et largement recommandable pour les autres, ce concert acoustique nous révèle une nouvelle facette de Weend'ô qui nous happe dans son univers féerique.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant WEEND'Ô

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018