MW / Accueil / Articles / WITHIN TEMPTATION (29 NOVEMBRE 2013)

WITHIN TEMPTATION (29 NOVEMBRE 2013)

INTERVIEW - HARD ROCK MELODIQUE - STRUCK - 18.02.2014
Nouvel album, nouvelle rencontre avec la toujours aussi belle Sharon Den Adel qui revient sur les secrets de fabrication de ce "Hydra" avec en prime quelques anecdotes croustillantes...
  •  
  •  
    

La dernière fois que nous nous sommes rencontrés, tu étais enceinte de ton troisième enfant. Question privée pour commencer, n’est-ce pas trop dur la vie avec trois enfants sous le même toit ?

Sharon Den Adel : (Rires) Quelques fois, oui ! Ce n’est pas si différent d’avoir deux ou trois enfants, c’est juste qu’il y en a un de plus qui vient se mêler aux disputes (Rires).


Comment arrives-tu à concilier ta vie professionnelle d’artiste sur la route et ta vie de mère de trois enfants ?

Il faut arriver à faire une distinction entre son travail qui dans mon cas est également ma passion et sa vie de famille. En ce qui nous concerne, depuis que Robert ne tourne plus avec nous et ne fait plus que les albums studios, ça a rendu les choses beaucoup plus faciles. C’était beaucoup plus simple parce que je sais que les enfants sont entre de bonnes mains.



L’actu de Within Temptation est le nouvel album "Hydra" qui suit les traces de l’ambitieux "The Unforgiving". A propos de ce dernier, es-tu satisfaite des résultats d’un tel album qui réunissait une bande dessinée et un film autour de la musique ?

C’était effectivement un projet ambitieux et nous l’avons bien fait finalement. Nous avons énormément tourné et beaucoup de personnes considèrent cet album comme notre meilleur. Certes, certains ont été frustrés mais globalement le résultat est plutôt positif.


Concrètement, es-tu satisfaite du retour sur investissement sachant qu’un tel projet a nécessité du temps et beaucoup de travail ?

Je dirais que je suis agréablement surprise par le nombre de ventes (Rires) ! Nos fans ont l’habitude d’acheter des albums malgré le fait que certains d’entre eux sont très jeunes et viennent de différents pays.


Peut-on imaginer que vous remettiez le couvert par la suite ?


Pas pour le moment mais nous pensons qu’il est probable qu’un jour nous ferons un "The Unforgiving II" notamment pour réaliser le film qui n'a pas été finalisé. La personne qui a écrit le script avec nous et qui a notamment fait le clip de 'Paradise' est très talentueuse et donc très demandée notamment aux Etats-Unis. Mais lorsque le moment sera plus approprié, quand nos plannings respectifs le permettront, nous retravaillerons à nouveau sur ce film.


N’était-ce pas compliqué de trouver l’inspiration pour "Hydra" qui sort finalement assez rapidement après "The Unforgiving" ? En clair, avez-vous trouvé une façon de travailler qui permet de sortir des albums rapidement ?

Le fait est qu’"Hydra" est l’album qui a été le plus simple à écrire dans toute notre discographie. La raison est que nous nous connaissons tous très bien, nous avons à l’avance une certaine vision de comment l’album doit sonner, ne pas se fixer de limites… Et ce dernier élément explique aussi pourquoi nous allons en surprendre plus d’un avec notamment la présence d’un artiste hip-hop (Rires).

Nous avons également repris d’anciens éléments que nous n’avions plus utilisés depuis très longtemps comme les voix gutturales que n’avions plus fait depuis 2003. Nous voulions faire certaines choses sur certaines chansons et non pas sur tout l’album et tout cela dans un but bien précis, comme le choix de chanter avec une voix classique ou une voix normale.


Malgré tout, le succès de "The Unforgiving" n’a pas été un poids au moment de composer "Hydra" ?

Non au contraire, ce fut très simple parce que nous n’avions pas de frontière. Aujourd’hui, nous avons une approche différente et bien plus simple pour composer la musique : nous pouvons faire ce que nous voulons, nous ne ressentons pas le sentiment de devoir prouver quelque chose. Nous sommes beaucoup plus relax au moment de la composition (Rires) à l’inverse, d’un "The Silent Force" qui a été le pire album en termes de processus d’écriture.


Avec "The Unforgiving", Within Temptation a confirmé qu’il était un des groupes de metal majeurs qui a gravi pas à pas les échelles de la notoriété et a prouvé avec le single 'Sinead' véritable tube en puissance que vous pouviez séduire le plus grand nombre. Dans ces conditions, la prochaine étape est d’entrer dans le haut des classements des top albums ?


Non parce que les classements n’ont jamais été notre but. En revanche, les radios sont importantes pour tous les groupes parce que c’est encore et toujours un moyen privilégié pour toucher le public. Le fait est que nous nous sommes fixés certains objectifs à atteindre avec notre musique et nous constatons que nous sommes en tête d’affiche de plus en plus de festivals.


Et penses-tu qu’à ce jour, Within Temptation a atteint le summum de sa popularité ?

Je ne sais pas. Cela dépend un peu de ce qui va se passer avec cet album. Jusqu’à ce jour et à notre grande surprise, nous n’avons cessé de continuer à grandir alors que nous n’aurions jamais pensé que le groupe aurait vécu si longtemps dans un premier temps (Rires). Bref, tant que les gens continueront d’aimer notre musique, nous serons heureux (Sourire) !


Ce nouvel album "Hydra" fait référence à la mythologie et ce monstre a plusieurs têtes. La pochette en présente 2 : peut-on dire que ces 2 têtes représentent les 2 aspects de l’art de Within Temptation : une heavy et l’autre plus accessible ?

Effectivement, sur le visuel de l’album, le monstre a deux têtes mais en fait, il doit en avoir sept ou huit… Ca ne rendait pas bien d’en mettre huit sur la pochette. Ce que je veux dire, c’est que chacune des têtes symbolise une des personnalités de Within Temptation : l’aspect symphonique, le côté metal, le rock, les influences gothiques mais également dance et aujourd’hui, hip-hop…

Nous pouvons dire que nous sommes un monstre musical à plusieurs têtes et à chaque fois que tu lui en coupes une, il en repousse deux (Rires) !


Un bien joli monstre malgré tout...

(Rires) Oui, je l’aime bien aussi même si il est difficile à appréhender parfois parce qu’il ne propose pas toujours le metal ou le rock traditionnel que le public attend.



Dans cet album, vous mélangez l’aspect heavy avec le terrible 'Let Us Burn', le plus calme avec 'Edge of the World' ou encore 'The Whole World is Watching' en duo avec Dave Pirner… Within Temptation est-il devenu un groupe de heavy pop musique ?

Concernant cet album, je ne suis pas d’accord mais le précédent, oui parce qu’il était plus accessible…

Je pense que nous excellons dans la composition de musique heavy avec des mélodies catchy… mais Iron Maiden le faisait très bien également. Nous faisons partie de ces groupes qui aiment et axent leur musique sur les mélodies ce qui est beaucoup plus facile à appréhender par le public que certains groupes de death metal qui ne font que des voix gutturales… Malgré tout, nous aimons la combinaison de tous ces éléments et je pense que c’est une des choses que le public apprécie dans Within Temptation à savoir un groupe heavy mais également catchy.


En clair, "Hydra" est la parfaite osmose des deux aspects de votre musique à savoir le heavy et le catchy accessible sans renier vos racines et devenir trop commercial ?

Oui, tout à fait, c’est exactement ça (Sourire) !


Ton travail vocal et les refrains sont impressionnants : est-ce important pour toi de composer des titres avec des refrains imparables ?

Hum, c’est tout simplement une partie de moi, c’est la façon dont j’écris la musique. C’est également le cas pour Robert. Ce sont nos vies qui nous inspirent ainsi…


Ta voix est à un niveau jamais atteint auparavant: pure et puissante sans être trop symphonique ou doux. Comment as-tu trouvé cet équilibre ?


C’est quelque chose que tu évalues après coup. "The Silent Force" est un bon album mais je ne suis pas très fière de certains parties, certaines choses que nous avons faites sur cet album et notamment la façon dont je chante plus particulièrement. Nous avions une certaine vision à l’époque et avec le recul, très rapidement, je n’étais pas satisfaite du résultat.


Tu parles de ton mécontentement de "The Silent Force" alors que c’est probablement l’album le plus populaire aux yeux de vos fans…

Je le sais mais je pense que certaines personnes considéreront cet album comme leur préféré parce que c’est la première fois qu’ils nous ont entendus. Nous leur avons peut-être procuré une certaine émotion. Et peut-être que cet album leur rappelle certains souvenirs qui n’ont pas forcément de liens avec le groupe… C’est peut-être pour toutes les raisons que je viens d’évoquer ou tout simplement une question de goût musical, je ne sais pas.


Le seul titre qui peut rappeler vos racines metal symphonique est 'Paradise (What about us ?)' en duo avec Tarja Turunen. Est-ce important pour vous de garder un pied dans ce genre ?

Non, non… Nous étions vraiment plus dans une démarche de savoir ce dont la chanson avait besoin, quelles émotions en ressortent et qu’est-ce qui correspond le mieux à la chanson. Si le chant classique revient, c’est juste une coïncidence… Bien sûr, nous avons choisi Tarja pour sa voix classique même si elle est plus "normale" sur ce titre. Ce n’est pas un retour en arrière d’un point de vue vocal de ma part, c’est juste que nous avons construit quelque chose autour de ça.

Un autre titre 'Silver Moonlight' aurait pu être chanté ainsi mais en la chantant normalement, il est devenu original même si c’est un titre épique typique de Within Temptation… nous l’avons appréhendé plus comme un titre épique à la Iron Maiden dirons-nous avec une voix féminine…



Toujours concernant les duos, Perttu Kivilaakso d’Apocalyptica nous avouait la semaine dernière que la prochaine étape dans l’évolution musicale du groupe serait peut-être de mixer leur musique avec de l’électro et peut-être même faire un duo avec Xzibit…


Xzbit ? Nous l’avons fait avant eux (Rires) !


Cela doit te conforter dans l’idée que vous avez fait le bon choix et que vous êtes sur le bon chemin ?


Définitivement !


Malgré tout, tu es consciente que l’exercice de duo va faire parler et notamment ceux qui vont dire que c’est un exercice commercial…

Qu’ils parlent, je ne me soucie pas de ce qu’ils pensent parce que ce que nous avons fait ce que nous voulions à savoir rencontrer de nouvelles personnes et donner une autre couleur à notre musique. Clairement, nous sommes uniquement guidés par des choix artistiques. Dans le cas de "Hydra", nous pensions que ça pourrait être sympa de travailler avec les personnes invitées tout en espérant que ça marche musicalement. Nous espérons que les gens apprécieront également et si c’est le cas, peut-être que cette démarche sera couronnée de succès.


"Hydra" comporte une version limitée avec des reprises notamment de Lana del Rey, Enrique Iglesias… confirmant votre aspect accessible. Pourquoi avoir décidé d’avoir fait ces reprises : une façon de devenir encore plus accessible ou tout simplement parce que vous aimiez ces chansons ?


Ces reprises sont uniquement présentes sur des éditions limitées de l’album vendues en Hollande, en Belgique ou sur notre site Internet. Nous nous sommes lancés dans ce projet afin de reprendre des chansons pop dans une version plus metal ou plus rock. Le but était de nous les approprier afin qu’elles deviennent des chansons de Within Temptation (Rires).

Certaines personnes effrayées au départ de constater que nous reprenons du Enrique Iglesias ont été surprises du résultat… Pour revenir à ce que je disais précédemment, avant de donner un avis sans vraiment savoir, il vaut mieux écouter. C’est exactement la même chose concernant le duo avec Xzibit, les gens se plaignent à l’avance d’un duo avec un artiste hip-hop avant même d’avoir pu écouter la moindre note du titre. Je dirais que c’est assez épuisant… Mais c’est également assez logique, il y a des fans très traditionnels et d'autres plus ouverts qui seront certainement enthousiastes…

Pour revenir à l’édition limitée de l’album de reprises, il y a 10 chansons sur les 15 que nous avons reprises. Un gros travail a été effectué sur ces reprises qui ne sont pas de simples copies des originaux avec guitare acoustique ou piano/voix… Nous avons voulu donner un aspect heavy à ces reprises et après coup, certaines sonnaient si bien que nous regrettions de ne pas être les auteurs originaux. J’aime beaucoup celle d’Enrique Iglesias parce que nous avons su lui mettre un riff agressif (Sourire) un peu comme Alien Ant Farm l’avait fait en reprenant Michael Jackson. Je n’ai pas peur d’essayer de nouvelles choses, de nouveaux styles… L’essentiel est l’émotion que l'on transmet.


Est-ce que reprendre du Lana del Rey au chant si particulier a été compliqué ?


Non au contraire, c’était très simple ! J’ai juste dû relever le ton parce qu’elle chante très bas, trop bas pour moi et nous avons des voix très différentes. Et puis nous avons en avons fait un titre double tempo… Si tu transformes une ballade en morceau double tempo, elles devient tout de suite très heavy avec des lignes très mélodiques. Ca marche très bien !


La dernière fois que nous nous sommes vus, je t’avais demandé de trouver la question que tu souhaiterais que je te pose : as-tu eu le temps de la trouver depuis ?

Non (Rires) ! Mais je peux te raconter l’histoire très drôle de notre rencontre avec Dave Pirner. C’est la personne que je tenais vraiment à rencontrer parce que c’est une personne très spéciale pour moi puisque j’ai grandi avec lui. J’étais une fan de grunge avant d’être une fan de metal : Nirvana, Soul Asylum mais aussi Alice In Chains dans le même temps… A cet égard, tu peux entendre du Alice In Chains dans 'Tell me Why' (elle fredonne)…

Quoi qu’il en soit quand nous avons écrit 'The Whole World is Watching' nous savions que nous étions vraiment à la limite de ce que doit être une chanson de Within Temptation. On a pensé que si Dave Pirner était présent, ça pourrait passer. Notre maison de disques nous a totalement soutenu dans cette idée et après des mois de recherche pour le trouver -parce qu’il n’est pas présent sur les réseaux sociaux- nous avons enfin trouvé quelqu’un qui le connaissait. Quand nous avons commencé à travailler ensemble, il était un peu effrayé de travailler avec nous, du genre "mais qu’est-ce que c’est que ce groupe ?" (Rires) ! En plus nous voulions qu’il porte un costume sur le clip. Il n'était pas du tout chaud pour le faire mais malgré tout, il l’a essayé  et ça lui allait super bien !

Nous avons vraiment passé un super moment ensemble, il est venu à Amsterdam et avec Robert, nous lui avons montré tous les endroits touristiques de la ville… Nous sommes allés au plus grand musée d’Hollande, il est resté toute la journée avec son épouse. C’est la même chose avec Tarja qui est la femme la plus sympa que j’ai pu rencontrer dans le milieu…



Merci pour cette anecdote et avant de se quitter, voudrais-tu dire un dernier mot aux lecteurs de Music Waves et peut-être en français ?

(Rires) C’est difficile ce que tu me demandes… J’aurais dû préparer cette interview (Sourire) ! Je peux passer commande au restaurant en français mais faire une interview est quelque chose qui est trop compliquée pour moi. J’ai étudié le français pendant un an lorsque j’avais 14 ans et je n’ai donc pas pratiqué depuis très longtemps.

Je ne saurais pas le dire en français mais j’aimerais voir le public français lors de nos sept concerts, nous allons nous amuser…

Merci

(En français) "De rien. Merci beaucoup et à bientôt" (Rires) !


Et merci à Noise pour sa contribution...



Plus d'informations sur http://www.within-temptation.com
eventuser_idarticle_comment_id
NOISE le 07/01/2014 07:07:23
Belle interview d'une chanteuse talentueuse et sympathique
6233
EN RELATION AVEC WITHIN TEMPTATION
DERNIERE ACTUALITE
Alcatraz 2016 - 13 et 14 Aout 2016 - Courtrai (Belgique)
CONCERT

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant WITHIN TEMPTATION
 
DERNIER ARTICLE
Pour sa neuvième édition, le festival Alcatraz a une nouvelle fois mis les petits plats dans les grands avec une affiche luxueuse. Cela commence avec un samedi riche en émotions.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant WITHIN TEMPTATION
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Hydra (2014)
Within Temptation conserve avec cet album sa ligne de conduite "commerciale" en proposant un opus ultra-mélodique et très facile d'écoute qui s'éloigne un peu plus encore du Métal Mélodique de ses débuts tout en conservant les teintes symphoniques qui lui sont chères.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant WITHIN TEMPTATION

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, K-scope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017