MW / Accueil / Articles / The Experiment (10 JUILLET 2014)

The Experiment (10 JUILLET 2014)

INTERVIEW - METAL PROGRESSIF - PROGRACER - 19.09.2014
Après la sortie de The Experiment N°Q, Paolo Vallerga, personnage atypique haut en couleur, nous a confié ses doutes, ses certitudes, ses attentes dans une interview par mail pleine d'une bonne humeur communicative.
  •  
  •  
  •  
  •  
    

Bonjour Paolo. Tout d'abord, une question traditionnelle chez Musicwaves: Quelle est la question que l'on t'a trop souvent posée ?

Paolo Vallerga : Bonjour à tous ; Je vais répondre directement en français parce que je préfère, même si mon accent n'est pas très correct... Donc, pour répondre à la première question... Tout le monde me demande que signifie «Number Q» et pourquoi ? Ma réponse est toujours la même : j’aime bien entretenir le secret (rires). Peut être est-ce parce que je ne suis pas seulement un compositeur de musique (donc je ne suis pas un «numéro»)... Ou peut être parce que c’est comme dire «Numéro Quatre» ... en abrégé «Numéro Q» ... Et pourquoi «Numéro Quatre» ? On pourrait continuer à l’infini... 


Tu as voulu réunir tous les musiciens au même endroit et en même temps pour enregistrer l'album, pourquoi ?

La musique ce n’est pas seulement mathématique, 2+2 certaines fois n’est pas égal à 4 ... Aujourd’hui c’est facile d’envoyer un message à un musicien connu, lui donner une partition et avoir un «nom» sur l’album. Mais ce serait sans l’esprit que je veux mettre dans ma musique. A mon avis la musique c’est aussi s’amuser ensemble, regarder le travail des autres et aussi découvrir l’inspiration et l’improvisation du moment où l'on va jouer. Je crois que c’est une des bonnes choses de l’album. J’ai cherché à mettre dans la musique mon expérience artistique extérieure. 


Ça ne doit pas être simple de jongler avec tous les agendas ?

L’organisation, c’est fondamental. Il faut que tout soit parfait, et pour nous Italiens, c’est la chose la plus difficile (rires). Mais tous les musiciens sont super professionnels. Jouer c’est plus facile que faire le mixage ou créer l’ambiance musicale idéale. 


Pour les concerts à venir, comptes tu faire de même, réunir tout le monde ? 

Ah c’est le délire ! J'aimerais bien organiser une tournée, aussi vite que possible, mais vous savez, ce n’est pas facile. Le projet est nouveau et il faut avoir le temps de faire connaitre la musique. Pour ça on jouera au Rommel Rock en Belgique en août et ensuite on verra pour une tournée. J’ai réalisé avec des scénographes un show particulier qu’on a testé pour le concert d’ouverture à Turin et donc on est prêt ... Pour ce qui concerne les musiciens, on ne sera jamais tous sur scène en même temps parce que il y a trois batteurs, trois bassistes, 5 chanteurs etc... Donc l’idée c’est d’avoir un line-up restreint avec ceux qui ont joué sur l’album mais qui ? Cela fait partie de l'Expérience (ndlr.  The Experiment) et ça donne un charme particulier au spectacle et à la musique même ! Ceux qui ont joué l’album sont comme une famille pour moi et s’il y avait la possibilité de jouer tous ensemble on le ferait. Si un des musiciens n'est pas là, ça ne signifie pas qu'il est banni du projet. Au Rommel Rock on sera 8 et je peux te dire qu’il y aura Nalle Påhlsson et Linnéa Vikström (qui jouent régulièrement dans Therion). Tous les musiciens du projet sont super, certains sont connus et d'autres moins, mais le niveau est exceptionnel. C'est un vrai plaisir jouer avec eux.


The Experiment N°Q ressemble à un album concept. Avec ces inspirations poétiques et épique, pourquoi ne pas en avoir écrit un ? 

C’est compliqué de répondre à cette question. Dans un passé proche j’ai beaucoup écrit pour des histoires, de la musique (pas encore publié ni fini), mais ce projet n’est pas né comme une histoire unique. D’un certain point de vue l’histoire est visible pendant le spectacle Live avec le scénario que j'ai imaginé. Le laboratoire de Number Q est rempli de ces expérimentations sur les musiciens et la musique... Différents genres musicaux, différentes expériences pour les musiciens créant une alchimie particulière… en effet c’est ça le concept... mais les chansons doivent raconter différentes histoires, celles pour lesquelles elles ont été écrites. 




Les instruments classiques tels que la flute ou le violon donnent une dimension épique et progressive à l'album. Était-ce le but ?

Il fallait les avoir pour raconter l’histoire. Quand j’écris, je cherche à raconter ce que je vois avec mes yeux, pas seulement ce que j’ai dans la tête. Certains instruments donnent les couleurs, l’esprit, l'expression de mon imaginaire. Et donc ils étaient nécessaires. Une belle histoire n’est pas uniquement faite de mots poétiques, mais il faut avoir quelqu'un qui lit l’histoire avec l'atmosphère adéquate.


Progressive, Epic, Opera, Metal, toutes ces influences sont présentes dans l'album. Quel genre de musique écoutes-tu ? Quels sont les artistes qui t'inspirent ?

Je suis arrivé à la musique avec Iron Maiden, Judas Priest, Saxon... Mais ça c’était comme une goutte d’encre sur du papier absorbant, elle ne prend pas une seule direction... Donc j’ai commencé à écouter d'autres styles, de King Crimson à Paolo Conte plutôt connu en France je crois, de Metallica à Uriah Heep, de Frank Zappa à Ivano Fossati et, évidemment, Therion ! Ils sont une très grand source d'inspiration et pas seulement pour leur musique. Tout le projet 011 est né cette inspiration (ndlr. www.therion011.com pour en savoir plus). 


Tu as fait plusieurs vidéos pour promouvoir ton travail. Je suppose que tu les as réalisées toi-même. Penses-tu que ce soit un bon média pour promouvoir la musique métal ? 

Faites moi-même !!! C'est un compliment j'espère (Rires). Oui, c'est un bon média pour le métal et obligatoire. La plupart des vidéos de métal sont faites dans la même ambiance, une usine abandonnée avec un groupe qui joue et headbang, beurk ! C'est la même chose pour beaucoup de vidéo de Rap, la voiture, les filles avec un beau châssis et les bagues !

Lorsque je veux raconter une histoire il ne suffit pas de mettre de belles images sur de bons mots sans la sacrosainte usine et le headbang. Concernant la vidéo de Labyrinth que j'ai faite moi-même, cela participe du désir de raconter une histoire. La chanson est poétique avec des paroles douces, mais le clip raconte les choses d'une façon totalement différente, c'est une question de choix et l'on pourrait en débattre longtemps.




C'est ton premier projet musical en temps que compositeur et auteur ? Dis-nous si tu considères que c'est un travail différent que de faire partie d'un groupe ?

Un groupe, lequel ? (Rires). Si tu veux parler de ma famille musicale, en effet, le projet ressemble plus à ça qu'un groupe traditionnel. C'est comme une famille pour moi, des frères éloignés la plupart du temps, vivant dans d'autres pays. Quand on se retrouve, c'est la fête. Chacun parle de ses expériences personnelles, on s'amuse beaucoup et on travaille dans cet esprit. Le plus stressé c'est moi car la logistique doit être réglée parfaitement, une gageure quand on est italien (rires). Ce n'est pas une réponse à ta question mais c'est ainsi que je vois le projet The Experiment N°Q


Je suppose que tu a pris beaucoup de plaisir à le faire. 

Bien-sûr. C'est très amusant et satisfaisant de jouer avec des musiciens de ce talent. Je m'amuse beaucoup et le plaisir est là également dans le travail. Tout ceci devient une nouvelle source d'inspiration pour d'autres histoires et chansons.


Certains d'entre nous chez Music Waves n'apprécient pas certaines parties vocales de l'album, et notamment, la voix un peu trop théâtrale de Kevin (Zwierzchaczewski). ne crains-tu pas que cet aspect puisse rebuter certains auditeurs ?

Mmm ça dépend. Si tu prends les fans de Rammstein ils pourraient aimer Romantiquesque, mais ils n'aimeraient pas Labyrinths. Mais pour ceux qui aiment Arjen Lucassen ou Wake Of Poseidon de King Crimson, ce sera probablement le contraire. Cela fait partie de "l'Expérience". La véritable dimension de notre spectacle s'exprime en live et là, on mélange tous les genres pour donner différentes sensations et atmosphères au public, pas simplement une image cadrée, lisse et stéréotypée.



Peux-tu nous en dire un peu plus sur tes autres projets artistiques ?

Tu as une semaine devant toi ? (Rires). Je suis un créatif. je travaille dans tous les domaines de l'expression de l'imaginaire. Je fais des matchs d'improvisation théâtrale depuis 1999 en Italie et en France, Belgique, Québec. Ça m'a aidé à mettre le même esprit dans ma musique, de la spontanéité. L'idée d'avoir chaque soir un spectacle différent parce que les interprètes ne sont pas les mêmes. A coté de ça quand j’étais jeune j’ai travaillé comme graphiste dans un des journaux de Bande dessinée les plus importants d’Italie, juste à coté des plus grands auteurs Italiens (Sergio Toppi, Roberto Rinaldi, Giuliano Giovetti, Ferdinando Tacconi) et ça m'a donné un gout particulier pour l’image. Depuis, je travaille personnellement sur le graphisme de tous mes projets artistiques. 


Quel est le lien entre ceux-là et "The Experiment" ? 

Je crois qu'en fait, c’est la même chose. J’aime raconter des histoires et de différentes manières artistiques. Je mélange toutes les idées que j’ai et je cherche à construire mes projets pour qu'ils laissent l'auditeur les regarder avec différentes perspectives. En effet, pour moi c’est comme travailler à chaque fois sur un seul projet narratif. 


Est-ce qu'un second album est prévu ?

En effet j’ai déjà écrit la plupart des musiques du nouveau «Experiment», je dois finir les textes parce que la plupart sont encore dans ma tête en forme embryonnaire, mas l’album est prévu, oui. 


Avec les même musiciens ?

Les musiciens n’ont encore rien écouté parce que je dois mettre mes idées en ordre avant de leur donner du travail ! La plupart de ceux qui ont travaillé sur le premier album joueront dans le second, parce que j’aime bien travailler avec eux. Il y aura probablement de nouveaux "invités" parce il y a de nombreux musiciens que j’aimerais bien introduire dans la famille, mais par exemple, il y aura plus travail pour Fabio, qui interprète la seule chanson en Italien (Il commandante) dans une atmosphère éloignée des territoires traditionnels. Vous pourrez l’écouter au Rommel Rock où dans le vidéo de Romantiquesque qui est sur Youtube... 


Avant de terminer, une autre question "made in Musicwaves" : Quelle est la question qu'on ne t'a jamais posé et à laquelle tu aimerais répondre ? 

Difficile. C’est plutôt moi qui aimerai te demander, si toi tu a beaucoup d’histoires à raconter... Parce que le secret d’une bonne histoire c’est de savoir bien écouter. J’adore parler (vous voyez) mais surtout écouter les autres... écouter et mettre ma propre expérience quand c’est le moment de raconter. Donc, la prochaine fois, si j’ai le plaisir de boire un verre avec toi j’écouterai bien attentivement…  et peut être il y aura quelque histoire qui en sortira, comme une chanson, un roman, un jeu pour plateau ou autre chose, ... qui peut savoir ?


Un mot pour les lecteurs de Music Waves ?

J'aimerais que mes mots arrivent au public qui écoute «The Experiment no.Q» et aussi à ceux qui liront l’interview ; L’esprit du travail sérieux, les images poétiques, les images agressives, la spontanéité. Cet Album ce n’est pas une opération commerciale avec des musiciens connus. Tous ceux qui y ont participé ont souhaité le faire exactement comme ça, en apportant leur propre touche artistique dans mes chansons. Donc, explorez l’album (et le livret) parce que c’est comme un livre d’histoires, dans les dessins, dans les mots, dans la musique... et dans les prochaines live show j’espère le plus vite possible! Et merci beaucoup pour cette agréable interview ; pardonnez moi pour l'accent et la grammaire toute italienne ! Bonne exploration ! 

Merci Paolo. 

Non, merci à toi, ciao !



Plus d'informations sur https://www.facebook.com/theexperimentnoq
EN RELATION AVEC THE EXPERIMENT
 
DERNIERE CHRONIQUE
3
Right After The Experiment (2016)
Dans la lignée du premier acte, ce deuxième volet de l'opéra-rock "N°Q" est moins barré mais plus homogène et mieux travaillé mélodiquement. La cohérence l'emporte sur la folie et c'est tant mieux.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant THE EXPERIMENT

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018