MW / Accueil / Chroniques / MIKE OLDFIELD
MIKE OLDFIELD (Royaume Uni)
Genre(s) : AUTRES, POP, ROCK PROGRESSIF
GROUPES PROCHES : MAGENTA, FROMUZ, US, KOMPENDIUM, XII ALFONSO, EUREKA, BEN CRAVEN, COLIN MASSON, ANTONIUS REX, WILLOWGLASS, ERIC VALLEY, NATHAN MAHL, AETHER, DREAM ARIA, ROBERT BERIAU, MORILD, QUORUM, QUANTUM FANTAY, TEMPUS FUGIT, SENSITIVE TO LIGHT, KARDA ESTRA, YANN TIERSEN, TROY DONOCKLEY, ETERNAL WANDERERS, PANDORA
Michael Gordon Oldfield est né à Reading le 15 mai 1953. A cause de la maladie de sa mère, il devient maladivement introverti et dès l’âge de 7 ans, il se réfugie dans la musique et apprend la guitare en essayant d’imiter les guitaristes folk britanniques de l’époque.
A 15 ans, il joue dans quelques clubs folk et forme le duo Sallyangie avec sa sœur Sally. Ils enregistrent l’album ‘Children of the sun’ qui sort chez Transatlantic en novembre 1968.
Suite à la séparation du groupe, il s’associe avec son frère Terry pour former ‘Barefoot’, dont l’existence sera elle aussi éphémère. Il s’offre la Fender Telecaster ayant appartenue à Marc Bolan (T.Rex).
En 1971, il se joint au groupe de Kevin Ayers (ex Soft Machine) ‘The Whole World’ en tant que bassiste avant d’en devenir le guitariste et de participer à l’enregistrement de l’album ‘Shooting at the Moon’ sorti en 1970.
Il commence à composer et à enregistrer une maquette sur un magnétophone bricolé. En 1972, cette démo lui ouvre les portes de Virgin, que vient de créer Richard Branson, en signant un contrat pour dix albums.
Tubular Bells (‘Opus 1’ à l’origine) sort le 25 mai 1973 sous la référence V2001. L’album est joué en public au London’s Queen Elizabeth Hall, le 28 juin 1973. Les critiques et le public s’enflamment immédiatement, l’album devient une des plus grosses ventes de tous les temps, vente qui va s’amplifier avec la sortie de l’Exorciste qui reprend le morceau titre comme thème principal. Il reçoit un Grammy Awards, en 1974, pour la meilleure composition instrumentale.
Sortie en 1974 de ‘Hergest Ridge’ (le nom est tiré de la région Herefordshire où il s’était retiré), puis ‘Ommadawn’ en 1975.
Mike Oldfield dérouté par la vague punk, va se mettre en retraite pour trois ans. Mis à part le coffret ‘Boxed’, sorti en 1976, contenant des versions remixées des 3 albums agrémenté de ‘Collaborations’, il faut attendre 1978, à l’occasion de la sortie d’Incantations, pour revoir un Mike totalement transformé, en effet suite à une thérapie controversée, il s’est coupé les cheveux, rasé la barbe et a perdu ses inhibitions.
Il se lance alors dans une tournée, accompagné de pas moins de 100 personnes. Vu le coût de cette tournée et bien que les dates soient sold-out, elle est stoppée brutalement avec un déficit d’un million de livres. Des extraits se trouvent sur le double album ‘Exposed’.
Changement de ton également dans les albums qui deviennent plus ‘accessibles’ ‘Platinum’ en 1979, plus pops en 1980 avec QE2, avec la participation de Phil Collins, suivis de ‘File miles out’ en 1982 qui atteint la 20ème place dans les charts allemands, ‘Crises’ en 1983, avec son tube international ‘Moonlight Shadow’ et Discovery en 1984. Il réalise pendant cette période de nombreuses tournées, entre autres, pour acquérir du matériel pour réaliser des vidéos. Parallèlement, il travaille sur la bande son du film de Roland Joffé ‘The Killing Fields’ (La déchirure).
Durant les deux années suivantes, Mike va s’impliquer dans la conception graphique en vue de travailler sur son projet d’album vidéo. Seuls deux singles sortiront pendant cette période, ‘Pictures in the dark /Legeds’ et ‘Shine / The path’.
En 1987, sort ‘Islands’, suivi de la vidéo ‘The wind chimes’ qui lui était liée à l’origine.
De nouveau un break de 2 ans avant la sortie de ‘Earth moving’ en 1989, bientôt suivi par ‘Amarok’ en 1990 conçu comme un Ommadawn 2, et qui, malgré son échec commercial, devient un album de référence pour les fans.
Il termine son contrat avec Virgin par l’album ‘Heaven’s open’ en 1991, chanté par lui, mettant ainsi fin au conflit qui règne entre lui et Richard Branson depuis plusieurs années.
En 1992, après avoir signé avec Warner, et pris Clive Banks (Simple Minds) comme manager, sort ‘Tubular Bells II’, album qui le relance sur le devant de la scène.
‘The songs of distant earth’, basé sur la nouvelle éponyme d’Arthur C. Clarke, sort en 1994, sans grand succès ; c’est la 1ère fois qu’un album sort avec une piste CD-Rom comprenant un jeu et un vidéo-clip.
1996, sortie de ‘Voyager’, album qui contient sept reprises de morceaux traditionnels celtiques, ‘Tubular Bells III’ en 1998, ‘Guitars’ en 1999 et ‘the Millenium Bell’ en novembre 1999.
A l’occasion du passage à l’an 2000, il propose, à Berlin, un show devant 500000 spectateurs dont la trace se trouve sur le Dvd ‘The Art Of Heaven Concert: Live in Berlin’.
En 2002, sort ‘Tres Lunas’ accompagné d’un cd-rom contenant un jeu 3D dont la bande son est composée de musique originale (Pour info, il proposera en 2004, un autre jeu ‘Maestro’ en téléchargement sur son site).
A l’occasion du 30ème anniversaire de Tubular Bells, sort ‘Tubular Bells 2003’, qui est réinterprété et réenregistré pour l’occasion.
2005, arrivé chez Mercury Records, il sort le double ‘Light + Shade’, une partie de l’album contient des extraits des jeux ‘Tr3s Lunas’ et ‘Maestro’, sans grand succès.
En 2008 sort son album ‘Music of the spheres’ qui renoue avec les longs morceaux instrumentaux. Il est accompagné d’un orchestre classique nommé pour l’occasion ‘Sinfonia Sfera Orchestra’ et dirigé par Karl Jenkins, lui-même, jouant du piano et de la guitare acoustique.
2014, voit son retour discographique très attendu avec l'album 'Man On The Rocks'.


Plus d'informations sur http://www.mikeoldfieldofficial.com/
 
CHRONIQUES
 
MIKE-OLDFIELD_Return-To-Ommadawn Return To Ommadawn (2017)
MERCURY - ROCK PROGRESSIF

5
MIKE-OLDFIELD_Man-On-The-Rocks Man On The Rocks (2014)
VIRGIN - POP

3
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Beats Tubular Beats (2013)
EDEL - AUTRES

1
MIKE-OLDFIELD_Music-of-the-Spheres Music of the Spheres (2008)
UNIVERSAL - ROCK PROGRESSIF

2
MIKE-OLDFIELD_Light--Shade Light + Shade (2005)
MERCURY - AUTRES

1
MIKE-OLDFIELD_Art-In-Heaven-Live-In-Berlin Art In Heaven (Live In Berlin) (2003)
WARNER - ROCK PROGRESSIF

2
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Bells-03 Tubular Bells 2003 (2003)
WARNER - ROCK PROGRESSIF

5
MIKE-OLDFIELD_Tres-Lunas Tres Lunas (2002)
WEA - AUTRES

1
MIKE-OLDFIELD_Guitars Guitars (1999)
WARNER - ROCK PROGRESSIF

2
MIKE-OLDFIELD_The-Millenium-Bell The Millenium Bell (1999)
WARNER - POP

1
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Bells-III Tubular Bells III (1998)
WEA - ROCK PROGRESSIF

4
MIKE-OLDFIELD_Voyager Voyager (1996)
WEA - ROCK PROGRESSIF

2
MIKE-OLDFIELD_The-Songs-Of-Distant-Earth The Songs Of Distant Earth (1994)
WEA - ROCK PROGRESSIF

4
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Bells-II Tubular Bells II (1992)
WEA - ROCK PROGRESSIF

4
MIKE-OLDFIELD_Heaven-s-Open Heaven's Open (1991)
VIRGIN - ROCK PROGRESSIF

1
MIKE-OLDFIELD_Amarok Amarok (1990)
VIRGIN - ROCK PROGRESSIF

5
MIKE-OLDFIELD_Earth-Moving Earth Moving (1989)
VIRGIN - POP

1
MIKE-OLDFIELD_Islands Islands (1987)
VIRGIN - ROCK PROGRESSIF

3
MIKE-OLDFIELD_The-Complete The Complete (1985)
VIRGIN - ROCK PROGRESSIF

2
MIKE-OLDFIELD_Discovery Discovery (1984)
VIRGIN - POP

5
MIKE-OLDFIELD_The-Killing-Fields The Killing Fields (1984)
VIRGIN - AUTRES

4
MIKE-OLDFIELD_Crises Crises (1983)
VIRGIN - ROCK PROGRESSIF

4
MIKE-OLDFIELD_Five-Miles-Out Five Miles Out (1982)
VIRGIN - ROCK PROGRESSIF

5
MIKE-OLDFIELD_QE2 QE2 (1980)
VIRGIN - ROCK PROGRESSIF

4
MIKE-OLDFIELD_Platinum Platinum (1979)
VIRGIN - ROCK PROGRESSIF

3
MIKE-OLDFIELD_Exposed Exposed (1979)
VIRGIN - ROCK PROGRESSIF

4
MIKE-OLDFIELD_Incantations Incantations (1978)
VIRGIN - ROCK PROGRESSIF

4
MIKE-OLDFIELD_The-Orchestral-Tubular-Bells The Orchestral Tubular Bells (1975)
VIRGIN - ROCK PROGRESSIF

2
MIKE-OLDFIELD_Ommadawn Ommadawn (1975)
VIRGIN - ROCK PROGRESSIF

5
MIKE-OLDFIELD_Hergest-Ridge Hergest Ridge (1974)
VIRGIN - ROCK PROGRESSIF

5
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Bells Tubular Bells (1973)
VIRGIN - ROCK PROGRESSIF

5
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017