MW / Accueil / Avis
  • RECHERCHER...
    Genre:
    select
     Format:
    select
        
AVIS & NOTES
 
 production_review_iduser_idtx_imagetx_data
Data pager
Data pager
234181572
BLOOD RED SAINTS: Pulse (2019)


HARD ROCK MELODIQUE
LOLOCELTIC  (21/03/2019)
Si la qualité de cet opus ne peut pas être remise en question, le fait est que nous sommes en présence d'un clonage de Def Leppard sans aucune tentative d'originalité. On passe un très bon moment mais si l'envie d'écouter ce type d'album se profile, autant se diriger vers l'original.
 
 com_user_id

STRUCK  le 21/03/2019 18:05:19
Syndrome Greta Van Fleet fait des émules
 234059075
MOONGARDEN: Align Myself To The Universe (2019)


ROCK PROGRESSIF
LOLO_THE_BEST59  (16/03/2019)
Un album dispensable qui vaut uniquement pour sa très réussie pièce centrale The Immutability. Quant aux incursions métallo / hard rock Here Now et Run, elles ne m'ont guère convaincues.
 233989075
DREAM THEATER: Distance Over Time (2019)


METAL PROGRESSIF
LOLO_THE_BEST59  (16/03/2019)
Bon, désolé, je ne rejoindrais pas les avis laudateurs sur cet album. Non pas qu'il ne soit pas bon : Dream Theater retrouve un son direct, métal, avec un John Petrucci mis en avant au travers de descentes de manche toujours aussi étourdissantes, et un James Labbrie toujours aussi étincelant et qui distinguera toujours DT des autres groupes. Mais je reste marqué par l'atypique et grandiose "The Astonishing", qui garde une place à part pour moi. Et donc j'ai un peu de mal à revenir à l'essence du groupe, trop métal, pas assez progressif.
 234009075
JOHN MAYALL: Nobody Told Me (2019)


BLUES
LOLO_THE_BEST59  (16/03/2019)
Un album de blues enlevé, fort sympathique et remarquablement exécuté. On navigue en terrain connu, mais c'est maîtrisé de bout en bout.
 233851405
DEVIN TOWNSEND: Empath (2019)


METAL PROGRESSIF
NUNO777  (08/03/2019)
Totalement en accord avec cette très complète chronique. Le génie Canadien atteint un degré d’aboutissement impressionnant et créé une œuvre équilibrée et totalement cohérente dans sa globalité alors qu’"Empath" est probablement son travail le plus radical dans les contrastes et le plus jusqu’au-boutiste dans ses délicieux excès de lyrisme. Cet album est une sorte de version musicale de la Genèse avec ses développements épiques, ses imaginaires foisonnants et sa dimension allégorique évocatrice d’un langage qui touche à l’universel. L’écoute d’"Empath" est aussi abordable par ses choix mélodiques évidents qu’ardue par certains de ses formats très étendus et exigeants. Mais que le récompense est belle une fois accoutumé à cette œuvre totale et monumentale.
9/10

 233811847
RPWL: Tales From Outer Space (2019)


ROCK PROGRESSIF
CORTO1809  (07/03/2019)
Tout est dit dans la phrase d'accroche : "agréable mais sans aucune surprise". Pas de faute de goût, les mélodies sont sympas, les musiciens jouent bien et les effluves floydiennes se dégageant de l'ensemble ne peuvent que plaire aux amateurs de prog à l'ancienne. Mais RPWL n'est pas Pink Floyd et si l'album s'écoute avec un certain plaisir, il manque le petit quelque chose qui en ferait un disque mémorable. Ne boudons cependant pas notre plaisir, "Tales from Outer Space" reste un disque plaisant.
 23376999
CURVED AIR: The Second British Rock Meeting 1972 (remastered) (2018)


ROCK PROGRESSIF
TONYB  (06/03/2019)
Chronique aussi gouleyante que cette nouvelle production est affligeante, suivant en cela le chemin tracé par "Tapestry of Propositions".
Et si on zappait ?

 23372999
RPWL: Tales From Outer Space (2019)


ROCK PROGRESSIF
TONYB  (04/03/2019)
RPWL revient à ses premières amours ... et ça fait du bien !
On retrouve ici l'esprit des premiers albums, ambiances floydiennes et soli de Moog à la Manfred Mann.
Pas original ? Qu'importe. Quand la musique est bonne ...

 2337314376
SECRET SPHERE: The Nature Of Time (2017)


METAL MELODIQUE
M. CYCLOPÈDE  (04/03/2019)
Je connaissais vaguement ce groupe s’en vraiment trop accroché, mais l’arrivée de Michele Luppi (ex Vision Divine) a fait évoluer le quintet italien vers un metal plus mélodique, on est clairement assez proche de Circus Maximus ou de Pagan’s Mind, mais contrairement à ces deux formations norvégiennes, l’aspect prog est plus nuancé et laisse souvent la place à un power metal typique des groupes italiens (l’intro de Relance est là pour le prouver).

Le signore Luppi n’est pas uniquement un vocaliste hors pair, mais c’est aussi un poly-instrumentiste (il est également claviériste au sein de Whitesnake) accompli qui est capable de distiller des lignes de chants d’une très grande richesse et d’apporter un brin d’originalité, qui manquait jusqu’alors à ce groupe.

Le disque est très dense, tous les morceaux s’enchaînent parfaitement sans réel temps mort, du coup difficile de trouver un titre plus fort qu’un autre, toutefois je citerai quand même The Awakening (avec sa magnifique intro) qui est d’un puissance phénoménale tour en conservant un très belle ligne mélodique.

Je sais que bon nombre de fans de Secret Sphere avaient été déçus par les dernières créations du groupe, mais cet album devrait en réconcilier plus d’un !

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion

© Music Waves | 2003 - 2019