MW / Accueil / Avis / filtrés par groupe : PINEAPPLE THIEF
  • RECHERCHER...
    Genre:
    select
     Format:
    select
       
AVIS & NOTES
production_review_iduser_idtx_imagetx_data
Data pager
Data pager
123
 Page 1 sur 3, éléments 1 à 10 (22 au total)
203199075
PINEAPPLE THIEF: Your Wilderness (2016)


ROCK PROGRESSIF
4
Un album très mélodieux, qui développe des harmonies classieuses. On peut lui reprocher certes un certain manque de caractère, mais personnellement, je préfère une musique que je prends plaisir à écouter que des expérimentations attirant les louanges mais qui me laissent de marbre. Bruce Soord exite à côté d'un Steven Wilson ou d'un Rob Reed, et c'est tant mieux !
LOLO_THE_BEST59 (08/01/2017)
195841847
PINEAPPLE THIEF: Your Wilderness (2016)


ROCK PROGRESSIF
3
Je serai donc le seul à émettre un petit couac dans ce concert de louanges mais, si je reconnais volontiers que les musiciens jouent bien leur partition, je ne trouve que peu d'intérêt à la musique interprétée ici, manquant trop de caractère et d'âme. Bref, Pineapple Thief fait du Pineapple Thief : si vous aimez ce groupe, vous ne devriez pas être déçus, sinon, comme moi, vous vous ennuierez profondément à l'écoute d'un disque un peu fade.
CORTO1809 (25/07/2016)
19581629
PINEAPPLE THIEF: Your Wilderness (2016)


ROCK PROGRESSIF
4
Très agréable. Pour être franc, je n’entends pas vraiment le côté progressif dans la musique de Pineapple Thief. Plutôt des titres à consonance atmosphérique avec des parties instrumentales plus longues que les morceaux mainstream, mais qui ne s’évadent guère du thème de départ. Nous sommes plutôt dans une mouvance anathémienne, seulement voilà : Bruce Soord n’a pas le timbre exceptionnel de Vincent Cavanagh, et ne possède pas non plus le même talent pour faire monter les ambiances. "Your Wilderness" doit surtout sa valeur à la qualité des arrangements, extrêmement soignés, avec notamment un travail de batterie d’une rare finesse.

Au fait, c’est qui à la batterie ? Ah, ouais, j’aurais dû m’en douter : Monsieur Gavin Harrison. Bien sûr. Quel prodigieux musicien ! "Your Wilderness" lui doit sa quatrième étoile : rien que pour lui, album recommandé.

ABADDON (25/07/2016)
165072003
PINEAPPLE THIEF: Magnolia (2014)


ROCK ATMOSPHERIQUE/ POP
2
TPT a basculé vers la pop atmosphérique. Je me rappelle de l'interview qu'avait donné Bruce en novembre 2012 où il annonçait que les morceaux courts le dérangeaient, qu'il aimait développer...Bref on est à l'opposé de ce que j'attends de TPT.
Forcément, je suis déçu (d'où ma note) mais conscient que ce virage peut plaire, pas de soucis.
Ceux qui ont aimé le coté ambitieux des albums de TPT seront désappointés. Ceux qui aime les morceaux courts, concis, précis seront ravis.
Certes la production est toujours aussi clean, le travail sur les voix impeccables mais l'ensemble est fade malgré les belles mélodies.
Un album vite remisé dans ma CDThèque.

PETE_T (08/10/2014)
165051595
PINEAPPLE THIEF: Magnolia (2014)


ROCK ATMOSPHERIQUE/ POP
2
Je suis déçu par cet album, car malgré la qualité sous-jacente, je le trouve trop mièvre dans les arrangements, et bien trop timide musicalement.
ANCESTOR (08/10/2014)
128351611
PINEAPPLE THIEF: All The Wars (2012)


ROCK ALTERNATIF
4
Je ne peux pas dire que je suis un fan de la première heure de ce groupe, l'ayant découvert avec leur précédent album qui aux dires des vrais fans marquait un tournant dans leur carrière. "Someone..." est un disque qui passe très souvent sur ma platine, mais qui a mis du temps à se faire apprécier à sa juste valeur. Alors pour "All the wars" j'ai pris le temps... Et force est d'avouer que la magie opère encore! Le son est assez proche du précédent, enregistrement superbe avec des guitares très saturées aux sons très moderne et la voix de Bruce Swoord très belle finalement. Toutefois, les sonorités un peu "electro" du précédent ont quasiment disparu pour laisser la place à partir du 3ème titre ('Last Man Standing', l'un des meilleurs) à un orchestre de chambre très bien intégré et qui donne un gros poids mélodique à l'ensemble (au détriment des claviers certes, très en retrait). Ici encore il ne faut pas se fier aux premières écoutes qui peuvent laisser une impression de facilité ou de "déjà entendu" mais bien se laisser emporter par la force mélodique et rythmique de chaque morceau et on entre vraiment dans un univers particulier, certes très sombre, mais qui, tout en étant résolument "rock" se démarque à la fois de la pop anglaise (qui ne cesse de vouloir imiter U2 depuis 3 décennies) et de groupes prog de référence comme Porcupine Tree (même si le son y fait parfois référence, ici pas de soli ou de longueurs).
Surtout ne pas se passer de la version digipack qui vaut vraiment le détour avec un second cd qui offre 7 des 9 morceaux en version acoustique laissant une grande place à la guitare acoustique et soulignant la belle voix du chanteur, plus 2 morceaux supplémentaires.
Un très beau disque qui comme le précédent reviendra souvent sur ma platine.

TOPPROG (19/11/2012)
125412
PINEAPPLE THIEF: All The Wars (2012)


ROCK ALTERNATIF
2
Fan invétéré depuis "Variations on a Dream", c'est avec une certaine déception que j'ai accueilli ce "All The Wars"... Où sont passées les montées en puissance jubilatoires, les parties atmosphériques planantes ? La magie n'y est plus et l'on retrouve un album indé/alternatif certes pas mauvais mais au final assez banal.
TORPEDO (06/10/2012)
125472003
PINEAPPLE THIEF: All The Wars (2012)


ROCK ALTERNATIF
3
"All The Wars" était attendu après le virage moderne et rock pris par le groupe lors de son précédent effort.
Confirmant la tendance rock, les morceaux courts sont légion et synthétisent le propos de Bruce Soord. Mettant de coté les influences plus modernes, mais avec une production plus directe et sans fioriture, le groupe ne s'épanche plus trop dans la broderie musicale et pourra perdre encore quelques fans de première heure.
Finalement, cette livraison vaut en grande partie par le 2ème CD où les reprises acoustiques sont une grande réussite.
"All The Wars" mérite un donc bon 7 mais est, pour moi, le plus faible depuis "What We Have Sawn". Malgré tout, il reste une bonne galette pour une découverte.

PETE_T (06/10/2012)
11374118
PINEAPPLE THIEF: Little Man (2006)


ROCK ATMOSPHERIQUE
4
Le premier titre de cet album concept "Dead in the Water" se termine en substance par :"There is no other place to die except for my arms". Il n'est nul question ici de noyade accidentelle mais de la fausse couche qu'a faite la femme de Bruce Soord, le chanteur compositeur. Vous l'aurez compris, la joie de vivre n'est pas ce qu'on retiendra de cet album. Les mélodies mélancoliques s'enchainent ici, et il n'y a guère que quelques clappements de mains sporadiques pour vous sortir la tête de cet océan de chagrin. Laissez-vous submerger par les émotions dispensées par cette véritable catharsis où tout est à pleurer, au propre comme au figuré. Dans 'Journal intime", Chuck Palahniuk soutenait l'idée que les plus grands chefs-d’œuvre sont nés de la pathologie ou de la souffrance de leurs auteurs. Pour le coup, il avait fichtrement raison, le bougre....


VUNKCLE (19/02/2012)
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, K-scope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017