MW / Accueil / Avis / filtré par groupe : TARJA
  • FILTRER PAR GENRE
Data pager
Data pager
12
production_review_iduser_idtx_imagetx_data
Data pager
Data pager
12
237741847
TARJA: IN THE RAW (2019)
METAL MELODIQUE
Personnellement, je n'ai pas vu de grandes différences entre cet album et les précédents. On retrouve ce mélange de metal mélodique et de ballades mélancoliques sur lesquels Tarja pose sa très belle voix. "In the Raw" s'écoute sans déplaisir, sans plus.
CORTO1809 - 12/08/2019 -
196591607
TARJA: THE BRIGHTEST VOID (2016)
METAL MELODIQUE
Alors là je dis non.

C'est crispant parfois, énervant par moments et écoutable rarement.
Je n'arrive plus à accepter cette voix, stridente à en devenir horripilante et constamment dans la démonstration.
Quant à la musique ça part dans tous les sens, ça se veut diversifié mais c'est simplement incohérent. Du coup, les pauvres et rares essais mélodiques se plantent inexorablement.

A contrario de mon ami le chroniqueur, je n'ai apprécié que Goldfinger et Paradise.

Je ne jetterai même pas une oreille sur le prochain album. Tarja, au panier, fini pour moi.

LYNOTT - 17/08/2016 -
145772516
TARJA: COLORS IN THE DARK (2013)
METAL MELODIQUE
Incontestablement, Tarja sait prendre des risques, et s'éloigner de son étiquette "chanteuse à voix de métal gothique", pour s'orienter vers des influences progressives et électroniques, mais tout en restant dans l'univers métal mélodique. Autant préciser tout de suite que cet album est tellement riche qu'il faudra plusieurs écoutes avant de se l'approprier pleinement

On pourrait résumer cet album en 3 parties. Tout d'abord, les perles. "500 letters", assez classique, mais très réussie ; puis "Mystique Voyage". La plus belle chanson de l'album. Une véritable invitation au voyage, magnifique. "Deliverance", et ses influences progressives. "Neverlight" très punchy, et "Until silence", superbe ballade qui évoque Nightwish. Et puis, il y a les chansons qui auraient pu être des perles. "Victim of ritual", très théâtrale, mais sur laquelle Tarja roule les "r" de façon outrée, ce qui devient vite agaçant. "Lucid Dreamer" et son break entrecoupé inutilement de murmures et de son électroniques. Dommage. "Medusa", et une belle intro avec ses influences orientales, mais avec une voix masculine qui vient un peu gâcher l'ensemble.

Puis il y a "Never Enough", et son intro tellement lourde qu'elle en devient indigeste, et surtout, un final insupportable. Et enfin "Darkness", reprise de Peter Gabriel, somme toute pas si éloignée de l'original, mais dispensable. Album réussi, mais pas encore parfait, qui mérite en vrai un 3,5.

ELVAD - 23/10/2013 -
127682516
TARJA: ACT 1 (2012)
METAL MELODIQUE
Enregistré dans un magnifique théâtre à Rosario (?) en Argentine, ce concert, proposé en version CD, DVD et Blu-ray fait la part belle au 2me album de la diva "What lies Beaneath", qui succédait au premier opus un peu trop mou du genou.
La belle Tarja s'entoure d'un groupe irréprochable (mention spéciale à Mike Terrana qui nous livre un solo de batterie époustouflant), et nous livre des compositions mêlant puissance et finesse.
Tarja se présente sur scène alternant les robes sombres ou claires, et excelle tant sur les titres métal que sur les compositions plus calmes.
La plupart des morceaux s'enchaînent avec bonheur, avec quelques moments très forts (la reprise de « Nemo », ou « Where Were You Last Night », interprétée magistralement par Tarja), beaucoup d'émotion aussi après le très beau "Underneath" lorsque la chanteuse descend de la scène pour interpréter magnifiquement "The Reign" au milieu de son public, après quoi elle s'installera au piano pour "Oasis-The archive of Lost Dreams".
Le tout agrémenté par un superbe light-show qui justifie l'acquisition du DVD, qui offre également une superbe image.
Cependant, tout n'est pas parfait. La reprise en medley de "Livin' on a prayer" de Bon Jovi ou celle de "Still of the night" de Whitesnake est largement dispensable.
La chanteuse possède un jeu de scène un peu limité. Plutôt que l'utilisation de samples, on imagine ce qu'aurait donné dans un tel décor le même concert avec un vrai orchestre symphonique. En outre, sur le DVD on regrettera le contenu des bonus, réduits à la portion congrue, et offerts en Anglais ou Espagnol seulement.
Ces détails restent cependant insignifiants par rapport à la qualité de l'ensemble.

ELVAD - 09/11/2012 -
111472325
TARJA: WHAT LIES BEANEATH (2010)
METAL MELODIQUE
Je découvre avec retard le merveilleux travail de nightwish.. Veuillez m'en excuser........ Oui je suis stupéfait par la prestation de ce groupe et surtout de sa chanteuse, Tarja qui m'inspire le respect. Elégance et performance ! Le live en dvd est tout bonnement incroyable et je suis le premier déçu de son éviction du groupe. Ici il s'agit d'un album solo mais majestueusement acompagnée (mike terranna...joe satriani...doug wimbish). Beauté et justesse des compositions. Elle nous crédite là d'un joyau que je déguste pas à pas... Un grand bravo à cette chanteuse gorgée de talent.
FLECHE BLEUE - 17/01/2012 -
111442
TARJA: TARJA TURUNEN & HARUS - LIVE AT THE SIBELIUS HALL (2011)
AUTRES
J'abonde dans le sens de corto. Du classique qui a pour seule particularité d'avoir une chanteuse ayant officié dans un groupe de metal.
TORPEDO - 12/01/2012 -
11145999
TARJA: TARJA TURUNEN & HARUS - LIVE AT THE SIBELIUS HALL (2011)
AUTRES
Une première partie plutôt intéressante, avec notamment deux Ave Maria magnifiques ... et puis la suite part en sucette complète : un Silent Night idéal pour endormir les gamins très tôt dans la soirée quand on a oublié les cadeaux de Noël, des expérimentations sans queue ni tête sur Astral Balls, une improvisation finale dénuée d'intérêt et avant cela des interprétations gnan gnan de titres déjà peu commodes.

Au-delà de toute considération carriériste, l'idée initiale de cette prestation est plutôt louable. Sa réalisation l'est beaucoup moins, et ce n'est pas parce qu'une chanteuse rock se met à lorgner du côté du classique qu'il faut crier au génie. En tout cas, pour cet album, c'est raté.

TONYB - 12/01/2012 -
54661847
TARJA: MY WINTER STORM (2007)
METAL GOTHIQUE
Comme à chaque fois qu'un artiste quitte un groupe connu pour entamer une carrière solo, j'ai toujours une petite inquiétude lors de la première écoute du premier album. Non pas que je sois un grand fan de Nightwish, mais j'aime bien le style de musique que véhicule ce groupe, et sa chanteuse à voix lyrique apportait une touche d'originalité dans un genre qui en manque un peu. Alors, Tarja allait-elle nous faire du mauvais Nightwish, ou bien renier son passé et changer radicalement de style, au risque de se perdre ? Ni l'un, ni l'autre. Elle nous livre sur cette album une quinzaine de titres assez courts, d'un rock de bonne facture, oscillant entre morceaux rythmés et douces ballades. La voix de la diva est là, mais pour le plaisir, pas par pure démonstration vocale. I walk alone, The reign, My little phoenix, Boy and the ghost, Damned and divine à eux sont autant de très bons moments. Les autres morceaux ne déméritent pas. Quant à Oasis, c'est le diamant de cet album, une douce romance chantée en finlandais (je suppose, puisque Tarja est finlandaise, mais je ne pratique pas cette langue couramment). Une merveille.
Alors, de la séparation Nightwish / Tarja, c'est assurément Nightwish qui s'en est le moins bien tiré, dont le dernier album sans relief est tombé au niveau moyen des groupes de métal à chanteuse. Grace à sa voix, Tarja est capable de transformer en vrai plaisir l'écoute d'une chanson ordinaire.

CORTO1809 - 29/12/2008 -
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019