MW / Accueil / Avis / filtrés par groupe : GUNS N ROSES
  • RECHERCHER...
    Genre:
    select
     Format:
    select
       
AVIS & NOTES
production_review_iduser_idtx_imagetx_data
2147112860
GUNS'N'ROSES: Appetite For Destruction (1987)


HARD ROCK
5
En 1987, la scène Hard Rock américaine est à son apogée, on ne compte plus les albums que MOTLEY CRUE, BON JOVI, VAN HALEN (malgré le départ de David Lee Roth), POISON ou même les revenants AEROSMITH, sont en train de refourguer chez eux, mais aussi dans le reste du monde. C’est là que déboule de nulle part (ou presque... le presque, c’est pour « Live Like A Suicide », un mini album live sorti l’année précédente en apéritif), ce groupe de Los Angeles au nom sorti d’on ne sait où (en fait le résultat de la fusion de deux groupes : L.A. GUNS et HOLLYWOOD ROSE). Du jour au lendemain, la bande d’Axl, Duff et Slash se retrouve propulsée tout en haut des charts à tel point que le combo devient ce que beaucoup ont appelé « le plus grand groupe de Rock du monde », rien que ça ! Il faut dire que même maintenant, ce « Appetite For Destruction » n’a pas pris une ride. Démarrant sur les chapeaux de roue par « Welcome To The Jungle », ce titre résume à lui tout seul la musique de GUNS N’ ROSES : un Hard Rock sale, joué avec un esprit Punk (musique si chère à Duff McKagan, le blond bassiste déjanté) et surplombé par le chant d’Axl Rose, tout en « couinements », toujours sur le fil du rasoir. Quelques tics Glam surgissent ici où là dans son chant (surtout sur « Welcome To The Jungle »), d’ailleurs, Axl au tout début arborait un look très Glam avec ses cheveux en pétard. GUNS N’ ROSES reprend en fait le flambeau abandonné prématurément par HANOI ROCKS. « Sweet Child O’Mine », la ballade de l’album est un single qui a cartonné et permis à l’album d’atteindre les sommets que l’on sait et où Slash nous sort des soli qui ont marqué toute une génération. Le brun à la longue chevelure bouclée et au haut de forme n’a peut être pas toute la technique des Steve Vai ou autres Joe Satriani, mais il sait faire parler sa guitare comme personne. L’autre titre qui a cartonné est le classique « Paradise City », un morceau alternant passages calmes et passages Heavy et fin tonitruante. Mais, on ne peut résumer l’album à ces trois seuls titres. D’autres moins connus sont tout aussi excellents. « It’s So Easy » est une chanson qui colle trop bien à l’esprit de Duff, tout comme le survolté « You’re Crazy ». « My Michelle » a beau débuter en acoustique la suite est électrique à tous les niveaux. « Mr. Browstone » a fait couler beaucoup d’encre, Axl est déchaîné sur « Out Ta Get Me » et clame son innocence (prophétique ?) comme personne. « Nightrain », « Think About You » et « Anything Goes » sont des compos typiquement Hard Rock tapageur, alors que « Rocket Queen » conclut l’album d’une manière plus Heavy (super intro !). Non vraiment, en 12 titres, GUNS N’ ROSES s’est retrouvé propulsé leader du Hard Rock, place que le groupe va occuper pendant quelques années, notamment ensuite avec les sorties des deux volumes de « Use Your Illusion » en 1991, devenant le seul groupe à pouvoir rivaliser avec METALLICA. Si actuellement, GUNS N’ROSES est perçu comme l’archétype du groupe de Hard américain, il ne faut pas oublier qu’à la sortie de « Appetite For Destruction », le groupe a donné un grand coup de pied dans cette scène, un peu comme avait pu le faire quelques années auparavant MOTLEY CRUE. Le Rock’n’Roll redevenait dangereux. Malheureusement, la suite sera moins glorieuse (Axl virant progressivement tous les autres membres qui formeront VELVET REVOLVER) et ce n’est pas le controversé « Chinese Democracy » (contenant du bon et du moins bon) sorti en 2008 qui mettra les fans d’accord.
SHAKA (04/10/2017)
65581858
GUNS'N'ROSES: Use Your Illusion I (1991)


HARD ROCK
4
Bien que d'un niveau inférieur à son pendant gémélaire, Use Your Illusion II, ce premier opus n'en recèle pas moins de très très bons morceaux. Et notamment "Coma" et son final où la tension va crescendo jusqu'au dernier cri libérateur d'Axel. Ce titre est bien le premier et le dernier à nous faire revivre la rage et la sincérité dont le groupe savait faire preuve à l'époque de "Appetite For Destruction".
Le reste est parfois bon, voir même très bon si l'on se refère au très énergique "Don't Damm Me" ou à la ballade "November Rain".
Mais des titres indignes des Guns souillent se disque qui aurait gagné à subir une cure d'amaigrissement. Quel intérêt pour un groupe de cette trempe de publier les très moyens "Bad Obsession", "Back Off Bitch", "Bad Apples" ou "Dead Horse" ?




NESTOR (10/08/2009)
537716
GUNS'N'ROSES: Chinese Democracy (2008)


HARD ROCK
4
S'il y a bien un album que je n'attendais plus depuis longtemps, c'est celui-là, mais quelle surprise, dès la première écoute, il fait mouche.
Axl a réussi à nous sortir un album moderne bourré de mélodies qui réussi à nous surprendre.
Respect.

PASCALJ (01/12/2008)
53731607
GUNS'N'ROSES: Chinese Democracy (2008)


HARD ROCK
5
Je n'était pas fan, loin s'en faut, mais alors là...ce disque, blindé de mélodies, est tour à tour sensible et rentre-dedans d'un titre à l'autre...il risque de tourner encore quelques fois sur ma platine...Madagascar est somptueux et à sa suite This I love vous achève sans concession...une des meilleures surprises de cette année...Chapeau Messieurs !
LYNOTT (29/11/2008)
5362367
GUNS'N'ROSES: Chinese Democracy (2008)


HARD ROCK
4
Personnellement, je n'attendais plus rien des Guns'N Roses résumés à la seule présence d'Axl Rose. Et puis ce pavé est tombé dans la marre. 71 minutes de rock furieux, pompeux, outrancier, larmoyant, grandiose et varié. "Chinese democracy" ? Je dirais plutôt "Bat out of hell IV" et le pire, c'est qu'il tourne en continu sur ma platine depuis plusieurs jours. On le disait mort mais Axl est toujours vivant, n'en déplaise à ses détracteurs.
ALADDIN_SANE (28/11/2008)
50431677
GUNS'N'ROSES: Lies (1988)


HARD ROCK
2
Tout les éléments mis en avant dans la chronique de mon collègue sont exacts, et sont en effet à mettre au crédit de l'album. Une énergie, des compos pas trop mauvaises, notamment le superbe "Patience".
Cependant, pour moi, le bilan n'est pas aussi positif. Le son des lives est mauvais (voire exécrable si l'on compare avec les "Use Your Illusion Live", pourtant pas très officiels...) et le nombre de morceaux originaux (4) est bien faible. Si l'on compte dans les morceaux originaux une reprise de l'album précédent, l'acheteur commence à se sentir véritablement volé.
Les trois autres morceaux originaux sont bons, et montrent que les Guns en ont encore sous la pédale. Si ma note est sévère c'est justement car ces morceaux auraient mérité mieux que ce bricolage de "Live ?!*@ Like A suicide" et de chute douteuse d'"Appetite For Destruction".

5,5/10

ZOSO (06/09/2008)
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017