MW / Accueil / Chroniques / SATELLITE: Evening Games

SATELLITE: EVENING GAMES (2005)


ALBUM - METAL MIND - ROCK PROGRESSIF - PETER HACKETT - 10.05.2005
""

3/5
GROUPES PROCHES :
RIVERSIDE, NO NAME, QUIDAM, KNIGHT AREA, BELIEVE, ALBION, GALLEON, COLLAGE, LIZARD, HIGH WHEEL

TRACKS :

01. Evening Games - 16:46, 02. Never Never - 7:03, 03. Rush - 5:48, 04. Love Is Around You - 5:39, 05. Why - 6:59, 06. Beautiful World - 9:05, 07. Evening Overture - 10:38, 08. Take It As It Is - 3:40

FORMATION :
Konrad Kozera (Guitares), Krzysiek Palczewski (Claviers), Przemek Zawadzki (Basse), Robert Amirian (Chant), Sarhan Artur Kubeisi (Guitares), Wojtek Szadkowski (Guitares / Batterie)

TAGs :
Symphonique, Neo
"Evening games" est le deuxième disque de Satellite et l'envie de le comparer avec son prédécesseur est pressante. On peut même aller plus loin avec cet album et être tenté de le mesurer à ceux de l'époque Collage. Personnellement je me suis heurté à ces comparaisons sans arriver à une conclusion nette et c'est donc sans jauge que je vais essayer de juger cet opus flambant neuf.

Ouvrant sur son titre éponyme, "Evening games" démarre sous les meilleurs auspices. Cette pièce d'introduction, dans le plus style néo-prog, dure près de 17 minutes et est composée de plusieurs parties alternant symphonisme puissant et mélodie délicate. Le son chaud du combo polonais, révélé sur "A street between sunrise and sunset", est au rendez-vous, la voix de Robert Armirian est toujours aussi puissante et les interventions de Kubeishi et de Palczewski à la guitare et aux claviers nous embarquent sur de biens belles envolées.

Le deuxième titre 'Never never' est quelque peu dérangeant malgré près de 3 minutes de pure bonheur mélodique (de 3'35 à 6'15). Les passages chantés détonnent par la faiblesse du texte et le phrasé complètement à contre emploi. Heureusement la suite nous fait vite oublier ce petit raté. 'Rush' est puissant et alterne mélodies suaves et riffs métalliques. 'Love is around you' est une ballade joliette mais manquant un peu de consistance.

Avec 'Why' on replonge dans un symphonisme à la "Moonshine", magnifique. 'Beautifull world' est une belle pièce riche en rebondissements musicaux mais appauvrie par les vocaux au même titre que le grandiose 'Evening ouverture' qui pourtant regorge de sonorités et d'idées lumineuses.
Ces jeux du soir s'achèvent sur un 'Take it as it is' court, très vocal et complétement dispensable. Heureusement que les deux titres bonus assurent une meilleure conclusion à l'album.

C'est donc avec un sentiment mitigé que j'arrive au terme d'un disque qui oppose un très haut niveau musical, très symphonique, débordant de soli de claviers grandioses ou de guitare aérienne, à un chant trop souvent décevant par son manque de conviction, son absence de théâtralité. La voix est donc le maillon faible de cette oeuvre, mais il serait dommage de renoncer à l'écoute car vous passeriez à coté de petites merveilles de mélodie.


Plus d'informations sur http://www.myspace.com/satellitepoland
KEITH_WAKEMAN - 24.09.2005
6+
Les fans de "Collage" s'y retrouveront avec cette fois une production plus professionnelle. Par contre, je trouve ce disque trop linéaire, sans grande surprise. J'ai beaucoup de mal à accrocher sur ne serait ce qu'un titre... Bof !!!

TARJY - 10.05.2005
Je l'attendais au tournant celui là ayant été conquis par A Street Between Sunrise And Sunset, et au final, je me suis retrouvé un peu déconcerté... L'album est bon, les titres assez homogènes (si l'on excepte le très mauvais Never Never et son refrain d'un ridicule...), il ya bien quelques temps forts (le titre Evening Games surtout) mais l'ensemble manque d'un petit quelque chose pour me faire fondre... Les compositions sont moins accrocheuses que dans A Street... tout simplement ! Bon, ça reste quand même une bonne sortie dans le genre ! 7.5/10

EN RELATION AVEC SATELLITE
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Nostalgia (2009)

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant SATELLITE
ALBUMS CONSEILLES
  • BELIEVE_Seeing-Is-Believing BELIEVE
    Seeing Is Believing (2012)
    METAL MIND - ROCK PROGRESSIF

    5
  • NO-NAME_The-Other-Side NO NAME
    The Other Side (1998)
    ANGULAR - ROCK PROGRESSIF

    4
  • STRAWBERRY-FIELDS_River-s-Gone-Dry STRAWBERRY FIELDS
    River's Gone Dry (2009)
    METAL MIND - ROCK PROGRESSIF

    4
  • RIVERSIDE_Second-Life-Syndrome RIVERSIDE
    Second Life Syndrome (2005)
    INSIDEOUT - ROCK PROGRESSIF

    4
  • KNIGHT-AREA_Under-A-New-Sign KNIGHT AREA
    Under A New Sign (2007)
    LASER'S EDGE - ROCK PROGRESSIF

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 3.2/5 (6 avis)
LECTEURS : 3/5 (2 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT SATELLITE
 
SATELLITE_Nostalgia Nostalgia (2009)
METAL MIND - ROCK PROGRESSIF

4
SATELLITE_Into-The-Night Into The Night (2007)
METAL MIND - ROCK PROGRESSIF

4
SATELLITE_Evening-Dreams Evening Dreams (2006)
METAL MIND - ROCK PROGRESSIF

4
SATELLITE_Evening-Games Evening Games (2005)
METAL MIND - ROCK PROGRESSIF

3
SATELLITE_A-Street-Between-Sunrise-And-Sunset A Street Between Sunrise And Sunset (2002)
METAL MIND - ROCK PROGRESSIF

5
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017