MW / Home / Reviews / HAKEN: The Mountain
24.08.2013 by NUNO777
BAND/AUTHOR:

HAKEN

(ROYAUME UNI)

TITLE:
THE MOUNTAIN
RELEASE DATE:
2013
LABEL:
INSIDEOUT MUSIC
GENRE:
PROGRESSIVE METAL
"The Mountain dévoile un autre versant de la personnalité artistique d’Haken et place les anglais au sommet du métal progressif."
En cette époque frivole qui défait les talents aussi rapidement qu’elle les porte au pinacle, rarement un groupe a eu une reconnaissance aussi fulgurante qu’Haken. Un consensus semble s’être fait sur la qualité, l’originalité et la solidité de cette formation qui redonne des couleurs à un style en perte d’identité. The Mountain est, avant même d’être entendu, l’événement de la rentrée 2013 avec un sextet toujours intact et des interrogations sur la capacité d’Haken à fournir une matière toujours aussi riche en si peu de temps et avec une pression de plus en plus forte.

Après une introduction pleine de solennité qui donne déjà des indices sur la future performance toute en nuance de Ross Jennings résonne un piano dynamique qui ouvre la séquence "Atlas Stone" suivie de "Cockroach King", deux titres progressifs à souhait faisant une synthèse parfaite du savoir faire d’Haken. Il faudra passer par deux titres courts avant d’attaquer les trois pivots de l’album, ceux-ci savamment tempérés par la bouleversante "As Death Embraces" qui met encore Ross Jennings dans des dispositions assez inédites. D’abord la popisante et musienne "Becauses It’s There" qui rayonne largement par ses chœurs et harmonies vocales, et la bombe d’énergie aussi brève que dense "In Memoriam" qui démontre que Henshall peut composer du rock progressif solaire et tranchant en s’imposant des contraintes de temps très serrées.

Le triptyque qui donne à l’ascension son paroxysme se déploie avec un premier bijou, "Falling Back To Earth", un titre puissant qui rappelle Andromeda par ces refrains et Leprous par sa lourdeur et dont la montée finale qui commence atmosphérique pour finir martelée par les guitares est envoutante. L’orientalisant "Pareidolia", sorte d’hybride entre le "Home" de Dream Theater et Pain Of Salvation, est une déferlante qui laisse de larges plages aux instruments. Enfin, véritable péroraison de The Mountain, le dernier titre "Somebody" offre un crescendo pesant et orchestré qui fait référence à l’album Aquarius et son "Point Of No Return".

Richard Henshall n’a pas cherché la surenchère en termes de quantité mais a misé sur la qualité et la profondeur des contenus, faisant de The Mountain l’album le plus accessible d’Haken. Il a désiré donner une charge émotionnelle et mélodique encore plus forte à sa musique en faisant des choix différents de ceux déployés auparavant. La clarté succédant à la noirceur d’Aquarius, les textures de guitare moins tranchantes qu’avec Visions par la sobriété des accordages bas, les ambiances vocales plus riches qui contrastent avec les chants extrêmes d’il y a peu, et une moindre place dédiée aux séquences instrumentales.

La montagne a excité les imaginaires des époques, de Sisyphe jusqu’aux symboles sacrés de l’achèvement et de l’élévation. C’est aussi l’expression choisie par le groupe pour figurer son chemin parcouru jusqu’à aujourd’hui. En s’attaquant avec audace à ce mythe, Haken n’a pas préjugé de ses moyens. The Mountain dévoile un autre versant de la personnalité artistique d’Haken et place les anglais au sommet du métal progressif, non pas en surpassant Aquarius et Visions mais en achevant une série de trois albums différents et complémentaires. Peu importe par quelle face vous envisagerez de gravir la montagne, de là-haut la vue est vertigineuse.

More informations on http://www.haken.fr/

VIDEO

SIMILAR BANDS
YES, PAIN OF SALVATION, THE FLOWER KINGS, DREAM THEATER, LEPROUS, LIQUID TENSION EXPERIMENT, GATE 6, BEYOND THE BRIDGE, ERESIS, HAUCHARD

TRACK LISTING
01. The Path-02:48
02. Atlas Stone-07:33
03. Cockroach King-08:14
04. In Memoriam-04:17
05. Because It's There-04:23
06. Falling Back To Earth-11:50
07. As Death Embraces-03:13
08. Pareidolia-10:50
09. Somebody-09:00


LINEUP
Charles Griffiths : Guitares
Diego Tejeida : Claviers
Ray Hearne : Batterie
Richard Henshall: Guitares / Claviers
Ross Jennings : Chant
Tom Maclean: Basse


TAGS:
-
 productionuser_idproduction_comment_id
 
ALBIRÉO - 28/05/2014 21:03:39
Disque de qualité exceptionnelle ! Ce type de groupe manquait au monde du métal progressif : créativité, inspiration, beauté et pas prise de tête.
S'il en existe d'autres du même tonneau, je suis preneur !!
9951171
 
LINKS
LAST ARTICLE
Meeting with the English progressive metal band in vogue during their concert at the Parisian concert hall of La Maroquinerie!

Read the article
View all articles about HAKEN
 
LAST REVIEW
Vector (2018)
"Vector" is one more stone in a monumental building that actively participates in redefining progressive metal.

Read the review
View all reviews about HAKEN
 
RATING
 
4.3/5 (6 view(s))
4.6/5 (7 view(s))
MY RATE:
 
OTHERS REVIEWS
 
HAKEN_Vector Vector (2018)
INSIDEOUT MUSIC - PROGRESSIVE METAL

F.A.Q. / You found a bug / Terms Of Use
Music Waves (Media) - Rock (Progressive, Alternative...), Hard Rock (AOR, Melodic,...) & Metal (heavy, progressive, melodic, ...) Media
Reviews, News, Interviews, Advices, Promotion, Releases, Concerts
Some of our partners :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019