MW / Accueil / Chroniques / VETUS OBSCURUM: Blood Revelations
GROUPE/AUTEUR:

VETUS OBSCURUM

(ETATS UNIS)

TITRE:
BLOOD REVELATIONS
ANNEE PARUTION:
2009
LABEL:
DEBEMUR MORTI
GENRE:
BLACK METAL
"Expulsé de terre, Vetus Obscurum a donc sa raison d'être aux côtés d'un Krohm plus funéraire quand bien même les deux entités partagent une vision identique de l'art noir."
CHILDERIC THOR - 10.10.2013 -
S'il est permis de juger de la part du néanmoins respectable label Debemur Morti qui aurait tort de se priver, l'entreprise contestable qui consiste à commercialiser ce qui n'est qu'une simple demo comme un EP, il n'en demeure pas moins que ce que premier signe de mort de Vetus Obscurum était attendu par beaucoup et surtout par les fans de Krohm dont le groupe fut entre 1995 et 1996, la première ébauche.

Car contrairement à son successeur, projet solo du seul Numinas, cette entité n'est pas (que) l'oeuvre d'un musicien solitaire. Ainsi, autour de l'ex Evoken, responsable de tous les instruments, on croise deux chanteurs, Nihilist et Death (ça ne s'invente pas !) qui se partagent les lignes vocales. Pour le reste, Numinas ayant composé l'intégralité des quatre compos en présence, Vetus Obscurum porte forcément sa signature.

Moins lancinant quez chez Krohm, le black metal qu'il sculpte ici se veut à la fois plus cru et haineux ("Vetus Obscurum") et très influencé par le Katatonia originel. Cette comparaison s'avère particulièrement flagrante avec le déchirant "The Omen From The Est", dont les riffs obsédants possèdent cette même faculté à guider le pèlerin dans le brouillard que ceux tissés par Anders Nyström sur le matriciel Black Murder Day.

Mais après un dernier opus de son principal port d'attache décevant car vierge d'imagination (The Haunting Presence), Blood Revelations vient nous rappeler que l'Américain a encore des choses à dire et on en en vient à regretter que seulement 23 minutes nous soient proposées. Froid et rapide, le titre éponyme grave dans la paroi d'un caveau, un canevas mélancolique, tandis que "Antidote To Humanity" se veut plus agressif encore malgré ces guitares qui ruissèlent le mal être. "Blood Revelations" ferme la marche funèbre avec son long voile pesant et mortifère aux double vocalises déchaînées.

Expulsé de terre, Vetus Obscurum a donc sa raison d'être aux côtés d'un Krohm plus funéraire quand bien même les deux entités partagent une vision identique de l'art noir. Un premier véritable méfait est dans les tuyaux, on ne peut que s'en réjouir et l'attendre de pieds (de bouc) fermes.

Plus d'information sur https://myspace.com/vetusobscurum

VIDEO

GROUPES PROCHES:
KATATONIA

LISTE DES PISTES:
01. Vetus Obscurum - 05:16
02. The Omen From The East - 06:28
03. Antidote To Humanity - 04:49
04. Blood Revelations - 06:50


FORMATION:
Death: Chant
Nihilist: Chant
Numinas: Guitares / Basse / Batterie


TAGS:
-
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC VETUS OBSCURUM
 
NOTES
 
3/5 (1 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT VETUS OBSCURUM
 
VETUS-OBSCURUM_Blood-Revelations Blood Revelations (2009)
DEBEMUR MORTI / BLACK METAL
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019