MW / Accueil / Chroniques / LEAVES' EYES: Symphonies Of The Night

LEAVES' EYES: SYMPHONIES OF THE NIGHT (2013)


ALBUM - NAPALM RECORDS - METAL MELODIQUE - MR.BLUE - 15.11.2013
"Un Metal symphonique réellement solide et cohérent qui finit par se laisser apprivoiser en révélant enfin tout le talent de Leave's Eyes."

4/5
GROUPES PROCHES :
WITHIN TEMPTATION, EPICA, LACUNA COIL, AFTER FOREVER, THEATRE OF TRAGEDY

TRACKS :

01. Hell To The Heavens, 02. Fading Earth, 03. Maid Of Lorraine, 04. Galswintha, 05. Symphony Of The Night, 06. Saint Cecelia, 07. Hymn To The Lone Sands, 08. Angel And The Ghost, 09. Éléonore De Provence, 10. Nightshade, 11. Ophelia, 12. Eileen's Ardency, 13. One Caress

FORMATION :
Alexander Krull (Chant / Claviers), Félix Born (Batterie), J.b. Van Der Wal (Basse), Liv Kristine Espenaes Krull (Chant), Sander van der Meer (Guitares), Thorsten Bauer (Guitares)

TAGs :
Mélancolique, Symphonique, Théatral, Chant féminin
Voilà un groupe qui a toujours divisé la rédaction de Musicwaves. Il y a ceux qui aiment et sont dépaysés par ce Metal Gothique à chanteuse aux inspirations Celtes ou Pagan et les autres qui crient à la mièvre supercherie. Pourtant Leave's Eyes est toujours là et propose avec un peu de retard sur les prévisions son cinquième album. Capté au Mastersound studio et mixé par Alexander Skrull, "Symphonies Of The Night" se veut l'album de l'évolution tant dans la musique que l'inspiration.

Suivant la même ligne directrice tout en étant plus construit et cohérent que son prédécesseur, il se présente comme un film dont le cœur du voyage se situe quelque part dans cette sombre forêt qui illustre la pochette. Chaque titre semble avoir été longuement pensé et travaillé et l'assemblage final ne donne pas de place au hasard. Les différentes parties, subtilement intégrées aux autres révèlent un réel travail de composition et de mixage.

Et pour marquer l'évolution, le groupe laisse sur les trois premiers titres ses influences folkloriques au placard. Nous ne les retrouverons sur 'Galswintha' qu'avec plus de plaisir, sorte de plus-value à l'ensemble plus qu'un postulat de départ. Et tout démarre avec la grandiloquence qui sied au groupe. Epique, vibrant et visuel à souhait avec son refrain martelé et scandé par la voix cristalline de Liv, 'Hell To Heavens' plante le décor dans une certaine lumière. Lumière qui brille encore à travers un titre un peu trop facile aux allures de single nommé 'Fading Earth'. Et puis, doucement, à travers l'intro de 'Maid Of Lorraine', une ambiance plus compacte et froide se profile. Le titre, riche et construit, nécessitera comme bien d'autres plusieurs écoutes afin de laisser se lier les différentes parties et éléments. Bien sur les grunt d'Alexander Skrull restent (trop) présent et ajoutent au côté théâtral de l'ensemble même si ceux de Mr.Jack dans le film de Tim Burton (cet album rappelle souvent son univers singulier) sont plus crédibles et effrayants.

Après 'Galswintha', qui marque le retour en grande pompes du Folk dans l'univers de Leave's Eyes avec son introduction percussive, ses flutes et mélodies vertes (encore un titre riche sur lequel Metal et Folk s'imbriquent avec intelligence sur cette mélodie mémorable !) l'ambiance s’assombrit pour de bon et l'auditeur s'enfonce petit à petit dans une inquiétante forêt par une nuit claire.

Sur le titre 'Symphonies Of The Night', Liv Christine assume avec aplomb ses influences classiques et bien que jusqu'à présent son chant travaillé était fichtrement bien mis en valeur (par ses inflexions mais aussi par un travail de superposition de pistes), elle éclabousse cet éponyme de tout son talent de soprano. Et si l'exercice pourra rebuter certains métaleux durant cette copulation entre Opéra et Metal, le titre suivant, tout comme 'Nightshade' plus loin, sera uniquement symphonique. Très théâtral, ce 'Saint Cecelia' dévoile une Liv Christine tout en grâce dansant sur les cordes, cuivres et autres percussions tragiques tout au long de ce nocturne voyage aérien.

C'est après ce trou normand bien senti que le groupe choisit de balancer sa seconde et dernière explosion Folk avec 'Hymn To The Lone Sands'. Le retour en force de la guitare (et du groupe) fait d'autant plus plaisir qu'après cette douce introduction le titre prend une réelle vitesse et fera plaisir aux plus métalliques d'entre vous.

Dernier gros morceaux, le superbe 'Eleonore de Provence'. Epique à souhait, il regroupe avec une certaine profondeur chaque élément présent depuis les premières notes de 'Hell To Heavens'. Presque cinématographique avec ce superbe passage parlé de Liv Christine à vous filer la chair de poule et ses appels de guitare sur la reprise finale, il constitue sans doute le meilleur moment de l'album.

Le retour à la lumière s'effectue au son d' 'Ophelia', facile d'accès et toujours orné comme de nombreux titres de fins arrangements orchestraux, il nous laisse à la fin de ce voyage un sentiment positif de bien être.

Tout n'est pas exempt de défaut, la voix d'Alexander venant parfois saboter un peu l'ambiance et la grandiloquence frôlant par moment le Too Much mais "Symphonies Of the Night" marque une réelle volonté de progression au sein d'un groupe qui ose affirmer plus encore ses influences. Moins fourre-tout, réellement solide et cohérent, il révèle moult mélodies et ambiances qu'il nous tardera rapidement de retrouver.


Plus d'informations sur http://www.leaveseyes.de/
LYNOTT - 15.11.2013
Comment un groupe avec une telle chanteuse et une telle capacité en matière symphonique dans son approche du Métal peut il maintenir la porte ouverte aux growls destructeurs de son second chanteur ? C'est une hérésie que je n'arrive pas à comprendre depuis les débuts du combo et qui s'avère encore plus dommageable qu'à l'accoutumée sur cet opus très travaillé.

Alors que le groupe pourrait livrer une sacrée concurrence à Within Temptation tant il en possède les moyens il propose ici, une fois de plus, un album le cul entre deux chaises qui laisse l'auditeur inconfortablement assis.

Liv, s'il te plaît, concentre-toi à rendre les mélodies de ton combo plus catchy qu'elles ne le sont actuellement et bâillonne ton collègue. Voilà les modestes conseils que je peux aujourd'hui te donner.

EN RELATION AVEC LEAVES' EYES
DERNIERE ACTUALITE
LEAVES' EYES : Nouvelle lyric video
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant LEAVES' EYES
 
DERNIERE CHRONIQUE
3
Sign Of The Dragonhead (2018)
Si "Sign Of The Dragonhead" ne démérite jamais, force est de constater que le principal tort des musiciens est de l'avoir publié sous la bannière d'un Leaves' Eyes amputé de celle qui en était l'âme.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant LEAVES' EYES
ALBUMS CONSEILLES
  • WITHIN-TEMPTATION_Mother-Earth WITHIN TEMPTATION
    Mother Earth (2001)
    DSFA - METAL MELODIQUE

    4
  • EPICA_The-Quantum-Enigma EPICA
    The Quantum Enigma (2014)
    NUCLEAR BLAST - METAL MELODIQUE

    3
  • LACUNA-COIL_Dark-Adrenaline LACUNA COIL
    Dark Adrenaline (2012)
    CENTURY MEDIA - METAL MELODIQUE

    4
  • LACUNA-COIL_Unleashed-Memories LACUNA COIL
    Unleashed Memories (2001)
    CENTURY MEDIA - METAL ATMOSPHERIQUE

    3
  • THEATRE-OF-TRAGEDY_Storm THEATRE OF TRAGEDY
    Storm (2006)
    AFM RECORDS - ROCK

    3
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 3/5 (2 avis)
LECTEURS : 2/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT LEAVES' EYES
 
LEAVES-EYES_Sign-Of-The-Dragonhead Sign Of The Dragonhead (2018)
AFM RECORDS - METAL MELODIQUE

3
LEAVES-EYES_King-Of-Kings King Of Kings (2015)
AFM RECORDS - METAL MELODIQUE

3
LEAVE-S-EYES_Symphonies-of-the-night Symphonies Of The Night (2013)
NAPALM RECORDS - METAL MELODIQUE

4
LEAVE-S-EYES_Meredead Meredead (2011)
NAPALM RECORDS - METAL GOTHIQUE

4
LEAVE-S-EYES_Vinland-Saga Vinland Saga (2005)
NAPALM RECORDS - METAL ATMOSPHERIQUE

2
LEAVES-EYES_LOVELORN Lovelorn (2004)
NAPALM RECORDS - METAL GOTHIQUE

3
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018