MW / Accueil / Chroniques / VINC2: By The Third Sea

VINC2: BY THE THIRD SEA (2013)


ALBUM - AUTOPRODUCTION - POST ROCK - CORTO1809 - 29.11.2013
"Coincé quelque part entre Klaus Schulze et Bertrand Loreau, Vinc2 nous nimbe de ses compositions flirtant parfois avec une ambiance new age et propices à plonger l'auditeur dans un état méditatif proche du recueillement."

3/5
GROUPES PROCHES :
SIGUR ROS, KLAUS SCHULZE, MOGWAÏ, BERTRAND LOREAU

TRACKS :

01. Chanson De Soie (7'08), 02. So Long (3'37), 03. Fantasia (4'12), 04. Waiting For My Number Come (6'10), 05. Ballad In Em (3'54), 06. Solitudes (6'02), 07. Between C And Y (4'10), 08. After Her Call (2'56), 09. Experience (1'33), 10. Loneliness Has No End (5'36), 11. New Moon (4'11)

FORMATION :
Vincent Coudert (Chant / Guitares / Basse / Claviers), Géraldine Challe (Invité / Clarinette (1)), Julien Giet (Invité / Batterie (9)), Sébastien Giusti (Invité / Violoncelle (3, 5))

TAGs :
Instrumental, Intimiste, Mélancolique
Derrière le curieux nom de Vinc2 se cache le projet de musique ambient/post rock du français Vincent Coudert (on comprend au moins à quoi correspond le "Vinc") qui officie aux claviers, guitares, basse et chant même si ce dernier est faiblement sollicité au long de cet album. Un projet pas complètement solitaire puisque notre artiste se fait accompagner sur quelques titres d'une clarinettiste (Géraldine Challe), d'un violoncelliste (Sébastien Giusti) et d'un batteur (Julien Giet).

Que les amateurs de musiques tonitruantes, de riffs acérés, d'éructations agressives retournent paisiblement à leurs occupations. "By The Third Sea" n'est pas fait pour leurs tympans endurcis et il est probable que le caractère intimiste et minimaliste de cet album ne parvienne pas à atteindre le seuil d'audition requis pour qu'ils s'aperçoivent qu'ils n'écoutent pas une plage blanche. Le premier titre, 'Chanson De Soie', donne le ton de l'album qui dérogera rarement à ces ambiances feutrées, délicates et mélancoliques qui nous enveloppent dans un cocon de douceur. Les variations, nombreuses, sont tout en nuances et on ne peut que conseiller à l'auditeur d'être dans de bonnes conditions d'écoute (au casque, en pleine tranquillité, les yeux fermés et prêt à entrer en méditation) pour les savourer. Quelques bruitages (crépitements, pépiements, ressac, source chuintante, …), les incursions d'une clarinette à la fin de 'Chanson De Soie', de la suave gravité d'un violoncelle sur 'Fantasia' et 'Ballad In Em' sont autant de petites touches de couleur pastel qui titillent nos oreilles avec bonheur.

Quelques titres jouent la différence : 'So Long' dont les sons plus "industriels" et le bourdonnement sourd installent une atmosphère pesante, 'Between C And Y' au post rock à la Sigur Ros affirmé, ou l'expérimental et bien nommé 'Experience'. S'ils ont le mérite d'introduire un peu de diversité, on leur préfèrera néanmoins le spleen poli, le vague à l'âme résigné, les espoirs déçus mais qu'on sent pourtant encore bien vivaces de titres tels que 'Loneliness' ou 'Solitudes'.

Coincé quelque part entre Klaus Schulze et Bertrand Loreau, Vinc2 nous nimbe de ses compositions flirtant parfois avec une ambiance new age propice à plonger l'auditeur dans un état méditatif proche du recueillement. Un album intimiste, mélancolique, mélodieux, doux et lent qui distille un sentiment de tristesse diffuse auréolée d'un timide optimisme.


Plus d'informations sur http://www.vinc2.net/
JUJU2FRUIT - 24.03.2014
Poursuivant la voie céleste qu'il pave d'étoiles, Vinc2 nous dévoile le successeur de "Dreams and Hopes", excellent EP évasif et onirique sortit en 2010. "By the Third Sea" commence là ou "Dreams and Hopes" se termine ; sur une chanson. La différence est que la dernière piste de Dreams and Hopes était chantée par la voix légère de Jaana Palonen évoquant les belles heures de AIR (nous faisant nous sentir telle une feuille emportée par un vent frais et doux) ; la première piste de "By the Third Sea", "Chanson de soie", est chantée par Vinc2 lui-même dans sa langue natale. Il s'agit là d'un véritable cadeau lorsqu'on connaît la timidité et l'humilité du musicien. Par cette première piste, Vinc s'offre à nous de la manière la plus généreuse et la plus sincère qu'il soit. Le rythme ternaire sonne comme une invitation à une danse orchestrée par Vincent, danse à laquelle il nous convie en nous prenant par la main. Tout au long de cette première piste, ponctuée ça et là des sons caractéristiques de Vinc (Glockenspiel, textures sonores, …), on sent comme un envol ; lorsqu'on regarde nos pieds, on à comme l'impression de voir se dessiner au sol les nuages desquels Vinc parle. La musique de Vinc2 à parmi ses particularités d'être remplie d'images et de sensations; ce sentiment d'apesanteur dans lequel on se sent si bien. Le final de "Chanson de Soie", à la fois doux et psychédélique , est une porte d'entrée vers l'univers onirique de Vinc2 et révèle les progrès effectués par l'artiste depuis ses précédentes productions. L'arrangement est travaillé dans ses moindres secondes, le son est fourni, et accueil d'autres instruments (en témoigne la très belle clarinette venant conclure ce titre d'introduction). Tout au long de cet album, il est question de voyage ; pour exemple, la seconde piste plus chaotique nous imprègne d'un orage, de vents, de pluie, d'éclaires. Orage se concluant sur l'ouverture de "Fantasia" qui se révèle être l'entrée dans le monde de Vinc ; le refrain donne cette impression d'immensité, de grandeur, de liberté. A titre personnel j'ai ressenti ces 3 premières pistes ainsi ; "Chanson de Soie" est l'invitation dans l'univers de Vinc, "So Long" est le voyage quelque peu tumultueux vers les contrées oniriques promises, et "Fantasia" sont les premières images que l'ont voit de ce monde fantastique. L'arrangements détaillé fourni cette impression d'émerveillement ; on voit la nature en mouvement, on l'entend. Les textures sonores en fond renforcent l'immersion de part ces sons de cascade, de vagues. "Waiting for my Number Come" ne déroge pas à l'ensemble mis en place ; nous nous promenons. Et nous observons une fois encore la variété de genres qu'explore l'album de manière subtile. Il suffit de fermer les yeux pour que les distorsions contrôlées mêlées au piano léger dessinent le paysage. Plus calme, l'instant de repos "Balade in Em" fait la part belle au piano, l'instrument phare de Vinc2. Le piano tombe tel une pluie sur la seconde partie, lorsque l'instrumental se renforce petit à petit. Ce jeu sur les nuances , la douceur sur la progression d'un moment à un autre à de quoi impressionner. Le jeu se calme, l'ambiance s'allège pour arriver sur "Solitude", hymne à une certaine mélancolie. Mélancolie dans laquelle se lit/lie la voix quelque peu fantomatique de Vinc2. L'effet est très réussit. Nous arrivons à la piste 7 de l'album ; une performance de production remarquable et artistiquement puissante et passionnante. L'atmosphère se charge de sons avant de se vider une nouvelle fois. La piste suivante, "After her Call", décrit un sentiment de perte(qui renvoi au titre) ; je l'ai ressenti comme un sentiment inquiétant de solitude soudaine. Pourtant, le titre se termine sur des notes plus optimistes ; un rayon de lumière venant nous chercher, venant nous rappeller que nous ne sommes pas seul. A la suite de cet piste nous arrivons sur un intermède percussif expérimental; un capharnaüm sonore délicieux évoquant les influences Shoegaze si propres au post-rock cher à Vinc. Cette piste est une véritable cassure qui permet à Vinc de préparer secrètement le final ; "Loneliness has no end" débute en matérialisant son atmosphère quelque peu apaisante de fin de voyage. L'ostinato de piano par-dessus lequel s'ajoutent des couches de distorsions prend directement aux tripes, avant de laisser un nouvel instant de repos. Enfin, "New Moon" clos l'album sur des notes lumineuses ; sur les souvenirs du merveilleux voyage auquel nous avons participé.
Cet album pourrait s'apparenter à un disque monde ; c'est un véritable univers qui s'offre à nous, dans ce disque. Le paradoxe est le sentiment de pureté que l'album dégage ; la musique est totalement électronique, mais le tout forme un ensemble indéniablement naturel qui au-delà du spectre musical brise le 4eme mur ; telle la sensation de l'écoute de () de Sigur Rós dans le noir.

By the Third Sea pourrait s'apparenter à la Bande originale d'un film qui n'existe pas; ou plus exactement, du film dont nous pouvons rêver. Il est délicat ici de découper l'album en pistes tant le tout forme un ensemble formidable dans lequel il est plaisant de s'émerveiller. Comme un jardin secret, il est intéressant de constater qu'à chaque passage dans ce monde, à chaque écoute de l'album, nous découvrons de nouvelles choses, de nouveaux détails dans ce paysage riche.

Je me souviens d'un album (dans un genre totalement différent) m'ayant procuré des sensations telles ; c'était en 2011, il s'agissait de Grace for Drowning de Steven Wilson. J'avais adoré cet album que j'avais qualifié à l'époque de "Meta-musical" pour cet aspect "tout" ; lorsque je l'écoutait, je n'entendais pas une guitare, une batterie, une basse, … Non ; je voyais des couleurs automnales, je sentais le vent annonçant l'hiver, je voyais Steven Wilson se livrant pour la première fois de façon aussi intimiste.
Merci Vinc, pour de telles sensations. Et rendez vous sur scène … puis au prochain album !

GUILG - 03.12.2013
Les paroles françaises de la première piste (Chanson de Soie) peuvent paraître singulières, mais leurs harmonies nous portent à coup sûr. Car depuis Exoplanète, Vinc2 n'a pas perdu son sens de la mélodie et l'agrémente dans cet album d'arrangements profonds, ciselés et toujours avec la même virtuosité qui tient en haleine.

EN RELATION AVEC VINC2
 
DERNIERE CHRONIQUE
3
By The Third Sea (2013)
Coincé quelque part entre Klaus Schulze et Bertrand Loreau, Vinc2 nous nimbe de ses compositions flirtant parfois avec une ambiance new age et propices à plonger l'auditeur dans un état méditatif proche du recueillement.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant VINC2
ALBUMS CONSEILLES
  • BERTRAND-LOREAU_Nostalgic-Steps BERTRAND LOREAU
    Nostalgic Steps (2013)
    SPHERIC MUSIC - ROCK ATMOSPHERIQUE

    3
  • SIGUR-ROS_Með-suð-í-eyrum-við-spilum-endalaus SIGUR ROS
    Með suð í eyrum við spilum endalaust (2008)
    EMI - POST ROCK

    4
  • SIGUR-ROS_Takk SIGUR ROS
    Takk (2005)
    EMI - ROCK ATMOSPHERIQUE

    3
  • MOGWAÏ_Les-Revenants MOGWAÏ
    Les Revenants (2013)
    AUTRE LABEL - POST ROCK

    4
  • SIGUR-ROS_Valtari SIGUR ROS
    Valtari (2012)
    EMI - ROCK ATMOSPHERIQUE

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 3/5 (1 avis)
LECTEURS : 4.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT VINC2
 
VINC2_By-The-Third-Sea By The Third Sea (2013)
AUTOPRODUCTION - POST ROCK

3
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, K-scope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017