MW / Accueil / Chroniques / GENTLE GIANT: Giant For A Day
GROUPE/AUTEUR:

GENTLE GIANT

(ROYAUME UNI)

TITRE:
GIANT FOR A DAY
ANNEE PARUTION:
1978
LABEL:
CHRYSALIS
GENRE:
POP / ROCK
"Un album pop/rock de grande qualité à ne pas conseiller aux néophytes qui voudraient découvrir la face la plus progressive de Gentle Giant."
ADRIANSTORK - 26.11.2013 -
Un an après The Missing Piece, qui avait annoncé l’orientation future du groupe avec des chansons d’apparence plus abordable et d‘obédience plus rock, à l’exception d’un morceau épique comme jadis, ‘’Memories of old days’’, Gentle Giant retourne en studio pour accoucher de Giant for a day, qui sera décrié par beaucoup à sa sortie et qui est toujours considéré dans les milieux prog comme le plus mauvais album du monde.

En effet, plus de longs morceaux (la durée moyenne des chansons se situe autour de trois minutes), plus beaucoup de dissonance comme naguère, plus d’instruments à vent et la belle voix de Kerry Minnear semble s’être dissoute dans les chœurs soutenant celle de Derek Shulman, dont l'emprise sonore est plutôt ''despotique'' (Aymeric Leroy). Mettons les points sur les i, Giant for a day n'appartient pas au rock progressif.

Bien que pop rock, l’album alterne des ballades (‘’Thank You‘’, ‘’It’s Only Goodbye‘’, ‘’No stranger‘’), des chansons énergiques (‘’Giant for a day‘’, ‘’Rock climber‘’) , un morceau instrumental (‘’Spooky boogie‘’) et un morceau inclassable proche du reggae (’’No strangers‘’).

Dès l’ouverture de l’album, Gentle Giant anticipe les critiques qui l’accusaient naguère d’avoir vendu son âme au diable Commercial.  On peut identifier quelques références à d'anciennes chansons, même si ces dernières sont très limitées en temps. Dès la première piste sont évoquées certaines chansons comme ‘’Knots’’ ou ‘’On Reflection‘’, où le rôle prépondérant des voix servait de fil d’Ariane sonore. Cependant, la suite de la chanson est trop enfermée dans un carcan pop empêchant toute progression dramatique et qui a pour conséquence l'essoufflement. Heureusement, la chanson ’’Thank you‘’, proche d’un folk avec son introduction progressive, rappelant ‘’Proclamation‘’, arrive rapidement et permet à l’album de se relancer après ce faux départ.

L’instrumental ’’Spooky Boogie’’ retrouve la dissonance d’un ’’Acquiring the taste’’ grâce à l’apport de Kerry Minnear, malheureusement vocalement en retrait sur cet album. C'est l'une des réussites de cet album, une chanson parfaite pour bande sonore d'Halloween. Un autre morceau comme ’’Friends’’ qui sera une première et une dernière occasion pour le fringant batteur gallois John Weathers d'officier au titre de chanteur,  est une ballade acoustique, dont le ton peut faire penser à ‘’Schooldays‘’ de Three Friends (sans la fin pessimiste évoquée par le morceau ’’Three Friends’’) . Néanmoins, la chanson aurait plutôt mérité d’ouvrir l’album. Gentle Giant s'était déjà essayé au reggae sur Interview, ''No strangers'' peut être considéré comme une nouvelle tentative, bien que le tempo de la chanson nous invite ailleurs.

Les autres titres partagent une énergie rock, plus frontale, comme si Gentle Giant était conscient de jouer sa survie. A l’exemple de  ce qui aurait pu être un One Hit Wonder  ’’Giant for a day‘’, qui a même eu droit à un clip, tourné à des fins commerciales, morceau à la hargne quasi punk et à la ligne de guitare très agressive (plagié par Moon Martin sur son tube ’’Bad News‘’, comme quoi un échec peut rapporter gros à celui qui sait se saisir de ses fruits dans l'indifférence).
Une autre chanson énergique comme la dernière piste ’’Rock Climber‘’, dont les paroles sont semblables à la froide ‘’Ladies of the road’’ de King Crimson, n’était pas le meilleur choix pour clore cet album et possède des points communs avec un autre morceau mitigé de King Crimson, ‘’Happy Family‘’, toutes deux possédant une très bonne introduction au piano (électrique sur Lizard), mais étant desservi par son chant.

Le sommet de l’album est atteint  au-delà du rock avec ’’It’s Only Goodbye’’ dans laquelle la voix de Derek Shulman fait preuve d’une palette d’émotion plus large, soutenue par la guitare du fidèle Gary Green qui s’autorise même un petit solo de guitare. Chanson romantique certes, mais qui s'écoute également en lettre d'adieu du groupe à ses fans.

Giant For A Day, à l’exception de quelques pistes maladroites, n’est pas le mauvais album que beaucoup ont voulu voir. Certes, Gentle Giant a abandonné pour toujours les formats classiques et progressifs pour un son direct parfois proche de l’urgence, ce que l’on retrouvera accentué sur Civilian, comme si le groupe avait été conscient de sa fin. On peut également penser que cette urgence nous présente seulement le squelette des chansons et que celles-ci manquent un peu de chair.

Mais ne boudons pas notre plaisir, c’est au final un album pop rock de grande qualité, mais qu’il ne faudrait pas conseiller aux néophytes, qui devraient commencer par une écoute chronologique de la discographie complète (à valoir sur n'importe quel groupe).

Plus d'information sur http://www.blazemonger.com/gg/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
SPOCK'S BEARD, THE TANGENT, BEARDFISH, ECHOLYN, DRUCKFARBEN, HIGH WHEEL, DAYMOON, HALF PAST FOUR, CARDIACS, MOTH VELLUM

LISTE DES PISTES:
01. Words From The Wise
02. Thank You
03. Giant For A Day
04. Spooky Boogie
05. Take Me
06. Little Brown Bag
07. Friends
08. No Stranger
09. It's Only Goodbye
10. Rock Climber


FORMATION:
Derek Shulman: Chant
Gary Green: Guitares / Choeurs
John Weathers: Batterie / Chant Sur Friends
Kerry Minnear: Claviers / Choeurs
Ray Shulman: Basse / Choeurs


TAGS:
Accessible / FM, Ballades, Chant grave, Choeurs
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

ALADDIN_SANE - 26/11/2013 09:31:00
J'aime beaucoup Gentle Giant mais à partir de "The Missing Piece", le groupe n'est plus que l'ombre de lui-même. Fini le charme de leur chansons décalées et complexes, place au format "pop/rock" formaté pour la radio et ça c'est impardonnable de la part d'un groupe qui enfanté des merveilles tel "In a Glass House". Je lui met 2 parce qu'il y a "Giant For A Day" qui me rappelle Devo mais c'est tout.
367 14879
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
productionuser_idproduction_comment_id
ADRIANSTORK - 22/06/2016 17:33:26
Salut Riko.
Ton message m'intrigue.
Pourquoi les 3 derniers? The Missing Piece (voir la chronique rédigée) n'était pas considéré comme un naufrage. En outre, les deux suivants ont perdu en progressif ce qu'ils ont gagné en spontanéité rock. Certes toutes les chansons ne sont pas des merveilles, mais honnêtement, je préfèrerais entendre ces chansons issues de ces deux albums à la radio plutôt que ce que l'on y passe même sur RTL2, même parfois chez Francis Zegut.
De toute façon, le problème avec une frange extrême de progueux, c'est que tout ce qui est hors de leur chapelle est mauvais. Si demain une nouvelle mouture de Soft Machine jouait de la variété de luxe, ou du reggae, crois-moi que les lamas fâchés feraient toujours ainsi (et souvent sans écouter). Un conseil : ça ne coûte rien d'écouter et de se faire son propre avis.
8831352
RIKO38 - 19/06/2016 17:31:04
Je m'abreuve actuellement à outrance des huit premiers albums de ce groupe, de l'éponyme à "Interview" en 1976. Mais j'ai toujours voulu occulter les 3 derniers n'ayant pas bonne réputation. Et quand je vois l'infâme vidéo de "Giant for a day", je crois que vais continuer à m'abstenir.
12064349
ADRIANSTORK - 27/11/2013 14:20:57
Le capital sympathie de ce groupe étant immense, la note élevée est ainsi expliquée.
883145
 
EN RELATION AVEC GENTLE GIANT
 
NOTES
 
3/5 (2 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT GENTLE GIANT
 
GENTLE-GIANT_Civilian Civilian (1980)
CHRYSALIS / HARD ROCK
GENTLE-GIANT_Giant-For-A-Day Giant For A Day (1978)
CHRYSALIS / POP
GENTLE-GIANT_The-Missing-Piece The Missing Piece (1977)
CHRYSALIS / ROCK PROGRESSIF
GENTLE-GIANT_Interview Interview (1976)
CHRYSALIS / ROCK PROGRESSIF
GENTLE-GIANT_Free-Hand Free Hand (1975)
CHRYSALIS / ROCK PROGRESSIF
GENTLE-GIANT_The-Power-And-The-Glory The Power And The Glory (1974)
ALUCARD / ROCK PROGRESSIF
GENTLE-GIANT_In-A-Glass-House In A Glass House (1973)
ALUCARD / ROCK PROGRESSIF
GENTLE-GIANT_Three-Friends Three Friends (1972)
VERTIGO / ROCK PROGRESSIF
GENTLE-GIANT_Octopus Octopus (1972)
VERTIGO / ROCK PROGRESSIF
GENTLE-GIANT_Acquiring-The-Taste Acquiring The Taste (1971)
VERTIGO / ROCK PROGRESSIF
GENTLE-GIANT_Gentle-Giant Gentle Giant (1970)
VERTIGO / ROCK PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019