MW / Accueil / Chroniques / NASHVILLE PUSSY: Up The Dosage
GROUPE/AUTEUR:

NASHVILLE PUSSY

(ETATS UNIS)

TITRE:
UP THE DOSAGE
ANNEE PARUTION:
2014
LABEL:
SPV STEAMHAMMER
GENRE:
HARD ROCK
"Après cinq ans d'absence, Nashville Pussy est de retour et plutôt en forme, avec sous le bras un album comme il en a le secret, qui donne envie de taper du pied et de s'enfiler des bières. Un disque de plus mais qu'importe car le plaisir est là !"
CHILDERIC THOR - 08.01.2014 -
Qui aurait pû imaginer à l'époque du séminal "Let Them Eat Pussy" que les Américains seraient encore là quinze ans plus tard ? Pas grand monde, certainement. Non pas que ce premier album était mauvais, bien au contraire mais, biberonné à la bière et au sexe et nanti d'une pochette d'un (bon) goût contestable, il était difficile de prendre au sérieux ses géniteurs, ce qui ne les a pas empêché de s'imposer comme les rejetons les plus excitants d'Angus Young. Des galettes solidement charpentées, un chanteur velu, une dynamo vivante comme guitariste, de sculpturales bassistes et des prestations endiablées expliquent ce succès autant qu'une longévité que le silence discographique depuis 2009 et "From Hell To Texas", puis le départ de la charismatique Karen Cuda risquaient toutefois à terme de contester.

De fait, cette abstinence avait tout pour nous inquiéter. A tort car le plaisir de replonger dans l'univers des Ricains avec "Up The Dosage" n'en est que plus jouissif, auréolant celui-ci d'une très bonne impression générale dont il n'aurait peut-être pas bénéficié s'il était sorti plus tôt. Car, admettons-le, le combo se contente avec cette sixième rondelle de faire ce qu'il sait faire, du Nashville Pussy. Ce Rock bluesy crasseux au socle sudiste n'est pas propice aux longues analyses, il est comme une bonne bière qui se tête dans la salle enfumée d'un rade poussiéreux.

S'ils n'ont jamais cherché à cacher leur admiration pour les kangourous, le visuel, sobre et efficace simplement constitué d'un éclair se détachant sur un fond (presque) noir, de "Up The Dosage" affirme clairement la principale influence des Américains. Ce n'est pas pour rien que Blaine Cartwright le présente comme leur "Black In Black", comparaison flatteuse bien qu'un peu exagérée car il n'aura jamais l'impact de son légendaire aîné.

De plus, ce cru 2014 se révèle des plus variés, piochant certes chez AC/DC, comme l'illustrent des brûlots de l'acabit de 'Pussy's Not A Dirty World' ou 'The South's Too Fat To Rise Again', que propulsent la guitare survitaminée de Ruyter Suys, laquelle n'a toujours pas décidé de se calmer avec le temps, mais laissant plus que jamais affleurer les racines southern de ses auteurs. 'Hoorey For Cocaine, Hoorey For Tennessee' et sa slide remuante ou 'Before The Druggs Wear Off' en témoignent par exemple.

Selon une habitude entamée avec "Get Some", le quatuor prend son pied à mouliner des titres au tempo ralenti et bien gaulés, à l'image de 'Till The Meat Falls Off The Bone' et sa rythmique de bûcheron sans oublier 'Up The Dosage' ou le bien nommé 'White And Loud', tous irrigués par des riffs qui rentrent de suite dans la tête pour ne plus la quitter.

Quelques surprises émaillent enfin ce menu toujours court et ramassé telles que le crachat de moins d'une minute au jus 'Taking It Easy', au chant entièrement féminin et surtout l'opener 'Everybody's Fault But Mine' aux ambiances pesantes et que rehausse la présence d'un clavier aux teintes seventies, ce qui est rare chez Nashville Pussy.

Sans (mauvaises) surprises, efficace et décontracté, le groupe reste fidèle à lui-même avec cet album ni meilleur ni pire que ses prédécesseurs. Un disque de plus sans doute mais qui donne envie de taper du pied et de s'enfiler des mousses (en autres). Que demander de plus ?

Plus d'information sur http://www.nashvillepussy.com/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
AC/DC, ROSE TATTOO, AMERICAN DOG, ZZ TOP, AIRBOURNE, MOLLY HATCHET, NITROVILLE

LISTE DES PISTES:
01. Everybody's Fault But Mine
02. Rub It To Death
03. Till The Meat Falls Off The Bone
04. The South's Too Fat To Rise Again
05. Before The Drugs Wear Off
06. Spent
07. Beginning Of The End
08. Up The Dosage
09. Taking It Easy
10. White And Cloud
11. Hooray For Cocaine
12. Ray Fortennessee
13. Pillbilly Blues
14. Pussy's Not A Dirty Word
15. Begging For A Taste (bonustrack)
16. Before The Drugs Wear Off (bonustrack)


FORMATION:
Blaine Cartwright: Chant / Guitares
Bonnie Buitrago: Basse
Jeremy Thompson: Batterie
Ruyter Suys: Guitares


TAGS:
Bluesy, Sudiste
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC NASHVILLE PUSSY
DERNIERE ACTUALITE
MUSIC WAVES TOUCHE LA NASHVILLE PUSSY A LA VOISINE!
INTERVIEW

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant NASHVILLE PUSSY
 
DERNIER ARTICLE
Après près de 25 ans de carrière, les incroyables Américains de Nashville Pussy sont de retour avec un nouvel album !

Lire l'article
Voir tous les articles concernant NASHVILLE PUSSY
 
NOTES
 
3.5/5 (4 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT NASHVILLE PUSSY
 
NASHVILLE-PUSSY_Pleased-To-Eat-You Pleased To Eat You (2018)
EAR MUSIC / HARD ROCK
NASHVILLE-PUSSY_Up-The-Dosage Up The Dosage (2014)
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK
NASHVILLE-PUSSY_From-Hell-To-Texas From Hell To Texas (2009)
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK
NASHVILLE-PUSSY_Get-Some Get Some (2005)
SPITFIRE / HARD ROCK
NASHVILLE-PUSSY_Say-Something-Nasty Say Something Nasty (2002)
ARTEMIS / HARD ROCK
NASHVILLE-PUSSY_High-As-Hell High As Hell (2000)
AXE KILLER / ROCK
NASHVILLE-PUSSY_Let-Them-Eat-Pussy Let Them Eat Pussy (1998)
MERCURY / HARD ROCK
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019