MW / Accueil / Chroniques / PAIN OF SALVATION: Be - Original Stage Production

PAIN OF SALVATION: BE - ORIGINAL STAGE PRODUCTION (2005)


DVD - INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF - TORPEDO - 27.06.2005
""

3/5
GROUPES PROCHES :
DREAM THEATER, SYLVAN, FAITH NO MORE, HAKEN, WASTEFALL, DARK SUNS, ASYLUM PYRE, ASPERA, HOURGLASS, MINDFLOW

TRACKS :

01. Animae Partus, 02. Deus Nova, 03. Imago, 04. Pluvius Aestivus, 05. Lilium Cruentus, 06. Nauticus, 07. Dea Pecuniae, 08. Vocari Dei, 09. Diffidentia, 10. Nihil Morari, 11. Latericius Valete, 12. Omni, 13. Iter Impius, 14. Martius/nauticus Ii, 15. Animae Partus Ii

FORMATION :
Daniel Gildenlow (Chant / Guitares), Fredrik Hermansson (Claviers), Johan Hallgren (Guitares), Johan Langell (Batterie), Kristoffer Gildenlöw (Basse)

TAGs :
Symphonique, Fusion
Premier DVD pour Pain Of Salvation qui n'hésite pas à prendre une fois de plus des risques pour défendre son idée de ce que doit être le métal progressif.

Vous l'aurez compris, ce "Original Stage Production" est l'enregistrement du concert basé uniquement sur leur dernier album "Be". La formation est au grand complet et accompagnée par les violons, hautbois et flute des musiciens du "The Orchestra Of Eternity"... Un plateau très aguicheur, particulièrement pour l'amateur de Pain Of Salvation que je suis.

L'objet se présente comme un simple boitier DVD inséré dans un coffret cartonné et accompagné d'un petit livret de 48 pages. A l'intérieur, le DVD du concert et un CD Bonus utile lorsque l'on ne peut pas regarder. L'intérêt du CD n'est pas évident lorsque l'on a déjà l'album vu que ce live est très proche de la version studio. A l'inverse, vous aurez donc quasiment l'album et le DVD pour le même prix...

Suivant le concept et l'aventure de "Be", le show se découpe en chapitres et les protagonistes n'ont pas hésité à donner de leur personne avec un maquillage "Gothique" digne d'une comédie musicale. Daniel Gildenlow ne faisant pas les choses à moitié, change plusieurs fois de look pour coller à l'histoire. Ses mimiques et ses actions apportent un peu plus de force et d'expressivité à la musique. La scène et les jeux de lumière sont superbes et la qualité de l'image est parfaite.

Coté son, c'est la grande classe en 4.1. Intelligemment, la centrale a été mise de coté et le son est donc distribué sur les frontales, les deux satellites et le caisson. Ce dernier n'est pas vraiment utile et ils auraient peut être pu forcer un peu sur les basses. Les satellites sont très bien employés et donnent une bonne impression spaciale surtout lors des textes parlés.

Maintenant, passons aux points négatifs. En dehors du fait qu'il faille apprecier leur dernier album - qui soit dit en passant prend une dimension encore plus impressionante avec l'image - certains choix n'ont peut être pas été des plus judicieux. Tout d'abord, les prises de vues qui s'attardent un peu trop sur l'orchestre au lieu de la formation elle-même. Le bassiste est quasiment absent de l'image. Il est aussi à déplorer le manque de gros plans sur les guitares ou la batterie. Enfin je passe sur la pauvreté des bonus : un commentaire des Gildenlow, la première piste passée à l'envers, et d'autres choses sans grand intérêt.

Le fan de Pain Of Salvation peut se ruer sur ce DVD. Il sera de toute façon satisfait. C'est toujours un vrai plaisir que d'allier son à l'image. L'amateur objectif aura peut être plus de mal à accepter certains des choix du groupe décrits dans les points négatifs. Certaines pistes intermédiaires peuvent paraitre un peu longues (video de la bougie qui se consumme pendant 3 minutes). Enfin celui qui n'a pas aimé "Be" ne l'aimera pas plus et peut donc se dire qu'il a perdu 5 minutes de son temps à lire cette chronique pour rien.


Plus d'informations sur http://www.painofsalvation.com/enter.htm
KEITH_WAKEMAN - 27.06.2005
Pour tout dire l'album Be est déjà fort à mon goût, et l'ajout des images renforce la beauté de la musique. Le groupe et quelques musiciens classiques nous interprètent ce somptueux album en live, le tout entrecoupé de scènes filmées façon long métrage. Tout comme l'album, le Dvd ne doit pas plaire à tout le monde, dans mon cas il est indispensable.

POS33 - 04.06.2005
J'ai investi dans ce dvd avec de grosses appréhensions. Ayant l'album studio, j'avais eu beaucoup de mal à rentrer dans le concept sans véritablement arriver à mesurer sa richesse musicale et lyrique.

Je rassure de suite, la version "Live" de ce concept album hautement cérébral est une pure merveille à regarder et à écouter.

Mais une préparation est nécessaire :

- Le calme.
- Les paroles (ou du moins le concept)

Et à partir de là, on fait un voyage merveilleux au grè des composition ahurissantes de beauté alliant parfaitement douceur et rage, ombre et lumière. Daniel Gildenlow et sa bande imposent leur technique instrumentale et Monsieur Gildenlow son talent vocal qui ici le place directement comme l'un des meilleurs (si ce n'est le meilleur) chanteur actuel de la scène métal et progressive.

Ici tout est au service du concept pensé, réfléchi et structuré par la tête bien fournie de Dani.

Ce DVD renferme une image bien filmée mais si on peut regretter ici ou là, quelques plans qui ne mettent pas en valeur le talent des musiciens. Mais rappelons nous que l'on est en présence d'un spectacle conceptuel et la mise en scène a été réalisée et montée pour mettre en valeur l'ambience et les émotions et non pour faire uniquement des gros plans sur les doigts filant le long des manches de leurs instruments. Tout comme la qualité de la vidéo, la qualité du son est parfaite. La spatialisation et la séparation des instruments est de rigueur, rien à redire.

Je conseille donc ce DVD à tous ceux qui désirent découvrir de façon visuelle ce concept album gargantuesque et qui propulse Pain Of Salvation au panthéon des groupes progressifs.

A-C-H-A-T Indispensable.

Note : 9/10

EN RELATION AVEC PAIN OF SALVATION
DERNIERE ACTUALITE
PAIN OF SALVATION ET GHOST MEME COMBAT ?
INFORMATION

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant PAIN OF SALVATION
 
DERNIER ARTICLE
Pain of salvation était de retour en France pour trois dates dont une en région parisienne que Music Waves ne pouvait pas rater.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant PAIN OF SALVATION
 
DERNIERE CHRONIQUE
5
In The Passing Light Of Day (2017)
Pain Of Salvation est de retour avec un album touché par la grâce. "In The Passing Light Of Day" est un chef-d’œuvre.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant PAIN OF SALVATION
ALBUMS CONSEILLES
  • DIMENSION-X_Implications-of-a-Genetic-Defense DIMENSION X
    Implications of a Genetic Defense (2007)
    UNICORN - METAL PROGRESSIF

    4
  • WASTEFALL_Meridiem WASTEFALL
    Meridiem (2013)
    AUTOPRODUCTION - METAL PROGRESSIF

    4
  • INVISIGOTH_Narcotica INVISIGOTH
    Narcotica (2008)
    PROGROCK - METAL PROGRESSIF

    4
  • DREAM-THEATER_Live-At-Budokan DREAM THEATER
    Live At Budokan (2004)
    WARNER - METAL PROGRESSIF

    3
  • FAITH-NO-MORE_Angel-Dust FAITH NO MORE
    Angel Dust (1992)
    SLASH - ROCK

    5
    
 
RATING
STAFF : 3.7/5 (6 avis)
LECTEURS : 4.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT PAIN OF SALVATION
 
PAIN-OF-SALVATION_In-The-Passing-Light-Of-Day In The Passing Light Of Day (2017)
INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

5
PAIN-OF-SALVATION_Falling-Home Falling Home (2014)
INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

4
PAIN-OF-SALVATION_Road-Salt-Two Road Salt Two (2011)
INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

4
PAIN-OF-SALVATION_Road-Salt-Ivory Road Salt: Ivory (2010)
INSIDEOUT - ROCK ATMOSPHERIQUE

3
PAIN-OF-SALVATION_Ending-Themes--On-The-Two-D Ending Themes - On The Two Deaths Of Pain Of Salvation (2009)
INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

4
PAIN-OF-SALVATION_Linoleum Linoleum (2009)
INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

2
PAIN-OF-SALVATION_Scarsick Scarsick (2007)
INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

5
PAIN-OF-SALVATION_Be--Original-Stage-Producti Be - Original Stage Production (2005)
INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

3
PAIN-OF-SALVATION_125 12:5 (2004)
INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

4
PAIN-OF-SALVATION_Be Be (2004)
INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

4
PAIN-OF-SALVATION_Remedy-Lane Remedy Lane (2002)
INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

4
PAIN-OF-SALVATION_The-Perfect-Element-Part-I The Perfect Element Part I (2000)
INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

5
PAIN-OF-SALVATION_One-Hour-By-The-Concrete-La One Hour By The Concrete Lake (1998)
INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

4
PAIN-OF-SALVATION_Entropia Entropia (1997)
INSIDEOUT - METAL PROGRESSIF

3
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018