MW / Accueil / Chroniques / FLORENT MARCHET: Bambi Galaxy

FLORENT MARCHET: BAMBI GALAXY (2014)


ALBUM - PIAS - POP - ALADDIN_SANE - 18.04.2014
"Avec cet album surprenant et maîtrisé, Florent Marchet prouve que l'on peut faire de la chanson française à la fois mélodique et ambitieuse. Un artiste assurément à suivre."

4/5
GROUPES PROCHES :
ALAN PARSONS, SÉBASTIEN TELLIER

TRACKS :

01. Alpha Centauri, 02. Reste Avec Moi, 03. Que Font Les Anges, 04. Où Étais-tu, 05. Héliopolis, 06. 647, 07. Space Opéra, 08. Bambi Galaxy, 09. La Dernière Seconde, 10. Devant L'espace, 11. Apollo 21, 12. Ma Particule Élémentaire

FORMATION :
Florent Marchet (Chant / Guitares / Claviers), Julien Decoret (Basse), Mathieu Gayout (Batterie), Sebastien Collinet (Guitares)

TAGs :
Electro, Epique, Concept-album
Honnêtement, quand vous êtes chroniqueur et grand amateur de musiques variées depuis de nombreuses années, il faut bien avouer qu’il est rare d’avoir un vrai coup de cœur. Alors quand cela se produit, vous souhaitez en parler, le crier à la terre entière ou à la blogosphère dans une moindre mesure. Eh bien, c’est l’effet qu’à eu le nouvel album de Florent Marchet sur votre serviteur. Bien sûr, j’avais (vaguement) entendu parler de ce chanteur mais je n’avais pas eu la curiosité ni la patience de m’approcher de son univers jusqu’à présent. Grave erreur, car « Bambi galaxy » (quel nom !) est une petite merveille pop conceptuelle, qui plus est, chantée dans la langue de Molière.

Croisement improbable entre Ayreon (pour le concept scientifico-futuriste), Alan Parsons Project (le côté pop) et Alain Souchon (le côté chanson française), l’album commence par « Alpha centauri », un morceau instrumental synthétique sur fond de chœurs inquiétants rappelant ceux de la scène des hommes préhistorique dans le film « 2001, l’Odyssée de l’Espace ». Le décor musical est planté, l’album sera traversé tout du long par une électro-pop percutante et addictive, parfois ancrée dans les 80’s (« Que font les Anges »), parfois plus contemporaine (« Heliopolis » qui peut rappeler les Strokes). Reste les textes des chansons qui empruntent souvent les thématiques de Michel Houellebecq (la société, ses dérives, à travers le prisme scientifique) mais renvoie aussi à la poésie surréaliste de Sébastien Tellier (« Space Opera », comme une ode décalée à la secte Raël : Oh Raël, mon amour, prends-moi dans tes bras, la vie ici n’est pas pour moi…). Et que dire du morceau éponyme « Bambi Galaxy »... Si vous aimez Souchon, son phrasé, ses mélodies vocales, cette chanson risque de vous toucher directement au cœur.

Arrive enfin « Apollo 21 » dans lequel le narrateur tient le journal de son voyage spatial, ses joies, ses peines avec sa famille (14 décembre 2049, le voyage durera toute une vie, voire deux, trois vies…) à destination d’Alpha Centauri, la boucle est (presque) bouclée. « Ma particule élémentaire » (ultime hommage à Houellebecq) déroule sa mélodie acoustique sur fond de texte allant de l’infiniment grand (Oh mon cosmos, ma galaxie…) à l’infiniment petit (Mes électrons, oh mes neutrons, protons et quarks à l’horizon…) terminant doucement et tranquillement cet album aussi surprenant que maîtrisé.

Vous pensez que la chanson pop française n’a pas assez d’ambition ? Avec cet album, Florent Marchet vient de nous prouver le contraire de manière éclatante. Merci pour le rêve Florent, si tu peux continuer sur cette voie et inspirer par la même occasion tes camarades de chansons, ce serait encore mieux.


Plus d'informations sur http://florentmarchet.com
LOLO_THE_BEST59 - 21.04.2014
Si je dois reconnaître une qualité à cet album, c'est la finesse des textes, sur lesquels on sent qu'un vrai travail "d'écrivain" a été réalisé. Par contre, la musique est noyée sous le déluge de paroles. Point ici d'envolées, de soli de claviers ou de guitares, on est dans le format chanson. Mais le plus gênant, c'est ce son typé électronique, surtout sur le jeu de batterie d'une tristesse absolue. On a parfois l'impression de se retrouver plonger dans le jeu pacman (bon, j'exagère un peu, mais c'est l'image qui me vient en tête). PS : c'est vrai que la voix de Florent Marchet penche furieusement du côté de Souchon.

EN RELATION AVEC FLORENT MARCHET
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
Bambi Galaxy (2014)
Avec cet album surprenant et maîtrisé, Florent Marchet prouve que l'on peut faire de la chanson française à la fois mélodique et ambitieuse. Un artiste assurément à suivre.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant FLORENT MARCHET
ALBUMS CONSEILLES
  • ALAN-PARSONS_Eye-In-The-Sky ALAN PARSONS
    Eye In The Sky (1982)
    ARISTA - POP

    4
  • ALAN-PARSONS_Pyramid ALAN PARSONS
    Pyramid (1978)
    ARISTA - POP

    4
  • ALAN-PARSONS_I-Robot ALAN PARSONS
    I Robot (1977)
    ARISTA - POP

    3
  • ALAN-PARSONS_On-Air ALAN PARSONS
    On Air (1996)
    AUTRE LABEL - ROCK ATMOSPHERIQUE

    3
  • ALAN-PARSONS_Tales-Of-Mystery-And-Imagination ALAN PARSONS
    Tales Of Mystery And Imagination (1976)
    ARISTA - POP

    3
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 3.5/5 (2 avis)
LECTEURS : 2/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT FLORENT MARCHET
 
FLORENT-MARCHET_Bambi-Galaxy Bambi Galaxy (2014)
PIAS - POP

4
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers Records, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2018