MW / Accueil / Chroniques / MEHDI ALOUANE: The Sound Of The Incurable Disease

MEHDI ALOUANE: THE SOUND OF THE INCURABLE DISEASE (2014)


ALBUM - AUTRE LABEL - AUTRES - PHENOMENA - 11.06.2014
"Délicat et étonnant, ce disque est un véritable chef d’œuvre d’émotion et d’éclectisme tant ses éthers vous ferons planer et voyager aux quatre coins de la planète."

4/5
GROUPES PROCHES :
MIKE OLDFIELD, PINK FLOYD, PETER GABRIEL, DEAD CAN DANCE

TRACKS :

01. Into the disease, 02. From The Past Reborn The Storm, 03. Self-fulfilling prophecy, 04. Affected memory, 05. Keep the world in balance, 06. Ostolo Asli, 07. We see clearer in the dark, 08. What is dead may never die (Part 1), 09. What is dead may never die (Part 2), 10. Nostalgia, 11. Cryptic Values, 12. The last Page, 13. Wilhem's dream (Bonus track)

FORMATION :
Mehdi Alouane (Claviers / Batterie / Bouzouki, Oud, Qanûn, Sitar), Nadir Boubsil (Guitares / Basse), Mina Chaou (Chant / Invité), Wilhem Alouane (Invité / Sur Wilhem's Dream)

TAGs :
Dépaysant, Instrumental, Jazzy, Mélancolique, Musique de film, Planant, Chant féminin
Après un premier album auto-distribué ‘Hatred For My Inner Chaos’, Mehdi Alouane, français d'origine algérienne, artiste-compositeur, multi-instrumentiste et batteur de formation, revient avec ‘The Sound Of The Incurable Disease’.

La structure de l’ensemble est somptueusement mise en relief par une instrumentation venue d’ailleurs, empruntant à la fois au rock progressif moderne et aux racines maghrébines de son géniteur, mais également à l’électro, le tout saupoudré d'une touche de métal. L'ensemble pourrait se décrire comme de la musique word-progressive-ethno-électronique principalement instrumentale. Notons l’apport non négligeable d’un « chant » tribal signé par la chanteuse Mina Chaou de l'école andalouse d'Alger, d’une beauté très touchante et intrigante.

Cet opus vous fera penser à Dead Can Dance et à son mysticisme moyen-oriental et médiéval, mais aussi par moments à Pink Floyd ou encore à Peter Gabriel (en particulier l’album Passion). Certains y retrouveront aussi du Mike Oldfield ou encore du Klaus Schulze dans les passages plus électroniques ("The Crime Of Suspense"). Rajoutez à cela des ambiances apprêtées, une dose de suspens cinématique et des touches jazzy/world fusion (Anouar Brahem pour l’opus « Thimar ») et vous obtenez ce concentré d'influences parfaitement digérées.

L’opus est édifié autour de treize dessins imaginaires qui combinent avec une rare habileté des sonorités high-tech et traditionnelles et nous entrainent dans un monde où le temps semble figé ("Into The Disease" ou "Keep The World In Balance"). L’apport de nombreux instruments non conventionnels dans le monde du rock progressif comme des aubades de Luths ou des passages joués au Qanûn voire au Bouzouki apportent un supplément d'âme à l'ensemble. D’autres titres amènent une touche plus dramatique voire angoissante comme "Affected Memory" ou bien encore "What Is Dead May Never Die". Enfin, certaines ambiances vous feront immanquablement penser à quelques bandes originales de film.

Délicat et étonnant, ce disque - qu'il sera important d'écouter au casque - est un véritable chef d’œuvre d’émotion et d’éclectisme tant ses éthers vous ferons planer et voyager aux quatre coins de la planète (qui est ronde d'ailleurs !). Envie de vous évader, de voyager et de découvrir de nouvelles effluves immergées dans un style progressif ? Foncez vers cet ouvrage magique et inattendu.


Plus d'informations sur https://www.facebook.com/mehdialouane.sound
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC MEHDI ALOUANE
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
The Sound Of The Incurable Disease (2014)
Délicat et étonnant, ce disque est un véritable chef d’œuvre d’émotion et d’éclectisme tant ses éthers vous ferons planer et voyager aux quatre coins de la planète.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant MEHDI ALOUANE
ALBUMS CONSEILLES
  • DEAD-CAN-DANCE_Within-The-Realm-Of-A-Dying-Su DEAD CAN DANCE
    Within The Realm Of A Dying Sun (1987)
    4AD - AUTRES

    5
  • MIKE-OLDFIELD_Discovery MIKE OLDFIELD
    Discovery (1984)
    VIRGIN - POP

    5
  • MIKE-OLDFIELD_Amarok MIKE OLDFIELD
    Amarok (1990)
    VIRGIN - ROCK PROGRESSIF

    5
  • PINK-FLOYD_Atom-Heart-Mother PINK FLOYD
    Atom Heart Mother (1970)
    EMI - ROCK PROGRESSIF

    5
  • PINK-FLOYD_More PINK FLOYD
    More (1969)
    EMI - ROCK PROGRESSIF

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 4/5 (1 avis)
LECTEURS : - /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT MEHDI ALOUANE
 
MEHDI-ALOUANE_The-Sound-Of-The-Incurable-Disease The Sound Of The Incurable Disease (2014)
AUTRE LABEL - AUTRES

4
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, Kscope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017