MW / Accueil / Chroniques / UNISONIC: Light Of Dawn
Le 13.10.2014 par MR.BLUE
GROUPE/AUTEUR:

UNISONIC

(ALLEMAGNE)

TITRE:
LIGHT OF DAWN
ANNEE PARUTION:
2014
LABEL:
VERYCORDS
GENRE:
HEAVY METAL
"D'ensemble assez inégal, d’un genre plus convenu également, "Light Of Dawn" gagne en cohésion ce qu’il perd en originalité. Les fans du vrai Helloween seront sans doute convaincus ce qui ne sera pas le cas de tout le monde."
Une chronique, aussi objective se veut-elle, penchera toujours du côté du coeur de son rédacteur et il faut bien avouer qu'ici, si "Light Of Dawn" n'a rien à envier en terme de puissance et de consistance à son auguste prédécesseur "Unisonic", il ne possède ni la fraîcheur ni la "naïveté" qui donnait à ce premier album tout son parfum.

Né fin 2009 de l'initiative de Dennis Ward (Pink Cream 69) et l'association des anciens Helloween Michael Kiske et Kai Hansen, Unisonic propose moins de deux ans à peine son second album studio "Light Of Dawn". Disponible quelques mois auparavant, l'EP "For The Kingdom" s'était révélé alléchant. Composé de quatre titres live tirés du premier opus et de deux nouvelles compositions dont l'éponyme puissant au refrain helloweenien, il laissait à penser que le groupe allait durcir légèrement le ton. Et à la découverte du trio d'ouverture ('Venite 2.0' jouant le rôle d'intro symphonique dramatique) force est de constater que notre quintet frappe très fort.

'For The Kingdom' mais aussi 'Your Time Has Come' démarrent à grand renfort de double pédale et riffs épiques et véloces pour ensuite finir sur du Metal pur et dur. Kiske est d'entrée de jeu au sommet de son art et chante comme si sa vie en dépendait. Les mélodies, efficaces et mémorables (certains diront à la Helloween) sont de retour et semblent capables de soulever un stade comme un seul homme aux cris du fameux "You Know Your Time Has Cooooome !".

Bien mieux produit et mis en son que son petit frère, riche en couche et sous couches, Unisonic délivre un Metal massif au détriment du côté Rock et spontané qui transpirait des premières compositions et apportait à l’ensemble une énergie plus chaleureuse et palpable. Et c'est peut être bien ce confort enfin trouvé qui prive la musique d’Unisonic de cette magie. De l’aveu de Kiske lui-même, Dennis Ward s’est tellement adapté aux tessitures du chanteur que ce dernier aurait juré des compos de Kai, là où sur le premier album il avait éprouvé certaines difficultés à s'adapter aux mélodies de l’ex Pink Cream 69.

'Not Gonna Take Anymore' ou la fausse ballade 'Blood' qui prend vite en force sont des titres immédiats et fédérateurs aux soli dantesques qui rappellent les premières heures du groupe. Faussement épique 'Night Of The Long Knives', qui retrace une page sombre de l’histoire nazie, se bonifie également au fil des écoutes. Par contre, le pourtant solide 'Find Shelter', la répétitive 'When The Deed Is Done' et les ''OhOhOooh'' de 'Throne Of The Dawn' peinent à convaincre. 'Manhunter', up-tempo au refrain chantant, sera l’un des seuls titre de cette seconde moitié d’album à venir secouer l’auditeur avant la belle mais mal placée ballade finale 'You And I' qui évite une fois encore l’aspect sucrerie grâce aux talents de ses protagonistes.

D'ensemble assez inégal, d’un genre plus convenu également, "Light Of Dawn" gagne en cohésion ce qu’il perd en originalité sur cette manche. Les fans du vrai Helloween seront sans doute convaincus, ce qui ne sera pas le cas de tout le monde.


Plus d'information sur http://www.unisonic.org/mainpage/news/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
HELLOWEEN, PINK CREAM 69, PLACE VENDOME

LISTE DES PISTES:
01. Venite 2.0
02. Your Time Has Come
03. Exceptional
04. For The Kingdom
05. Not Gonna Take Anymore
06. Night Of The Long Knives
07. Find Shelter
08. Blood
09. When The Deed Is Done
10. Throne Of The Dawn
11. Manhunter
12. You And I


FORMATION:
Dennis Ward: Basse
Kai Hansen: Guitares
Kosta Zafiriou: Batterie
Mandy Meyer: Guitares
Michael Kiske: Chant


TAGS:
Accessible / FM
 productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id
 

LYNOTT le 18/10/2014 13:29:48
Quand Unisonic verse vers Place Vendome, les titres sont plaisants à l'oreille du pisteur de mélodies agréables. Quand Unisonic se tourne vers Helloween, la réussite est moins évidente.

Pour les fans de Kiske version Place Vendome, cinq titres vraiment plaisants sont à retenir - notamment un 'Manhunter" gouleyant - sur cet opus moins marquant que son ainé.
1607 16568
 
EN RELATION AVEC UNISONIC
DERNIERE ACTUALITE
UNISONIC : Nouvelle vidéo live
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant UNISONIC
 
DERNIER ARTICLE
Dans le cadre de la sortie de son premier album éponyme, Music Waves a eu le privilège de rencontrer le duo magique et légendaire d'Helloween, Michael Kiske et Kai Hansen ! Extraits...

Lire l'article
Voir tous les articles concernant UNISONIC
 
DERNIERE CHRONIQUE
Light Of Dawn (2014)
D'ensemble assez inégal, d’un genre plus convenu également, "Light Of Dawn" gagne en cohésion ce qu’il perd en originalité. Les fans du vrai Helloween seront sans doute convaincus ce qui ne sera pas le cas de tout le monde.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant UNISONIC
 
NOTES
 
3/5 (4 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT UNISONIC
 
UNISONIC_Light-Of-Dawn Light Of Dawn (2014)
VERYCORDS - HEAVY METAL

UNISONIC_Unisonic Unisonic (2012)
EAR MUSIC - HARD ROCK MELODIQUE

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion

© Music Waves | 2003 - 2019