MW / Accueil / Chroniques / ANTHROPIA: Non-euclidean Spaces

ANTHROPIA: NON-EUCLIDEAN SPACES (2015)


ALBUM - ADARCA - METAL PROGRESSIF - PROGRACER - 23.04.2015
"Sur fond de métal progressif de haute volée, "Non Euclidean Spaces" s'inscrit dans la lignée de ses prédécesseurs, riche, complexe, abouti et incontournable."

5/5
GROUPES PROCHES :
DREAM THEATER, KAMELOT, SAVATAGE, SYMPHONY X, GRAVE DIGGER, ANGRA, VIRGIN STEELE, TRANS SIBERIAN ORCHESTRA, LIQUID TENSION EXPERIMENT, AINA

TRACKS :

01. Strange Aeons, 02. The Melancholy of R.C., 03. Silver Twilight Lodge, 04. The Part Of Them In Me, 05. Unknown Kadath, 06. Seeds Of Decay, 07. When The Stars Come Right, 08. Crawling Chaos, 09. The Snake Den, 10. Lost In Time And Space, 11. Fuoco

FORMATION :
Damien Rainaud (Batterie), Hugues Lefebvre (Chant / Guitares), Julien Negro (Basse), Nathalie Olmi (Chant), Yann Mouhad (Guitares), Arjen Anthony Lucassen (Guitares / Invité), Edu Falaschi (Chant / Invité), Laurent Tardy (Invité / Piano), Pascal Allaigre (Guitares / Invité)

TAGs :
-
Après seulement deux albums, Anthropia s'est imposé sur la scène métal prog comme l'une des grosses écuries du Power-Prog, et pas seulement en France. C'est d'autant plus remarquable que les niçois n'ont pratiquement pas changé de formation et qu'ils continuent de produire eux-mêmes leurs albums, et quels albums ! L'attente de près de 6 ans a donc été longue et fébrile pour enfin voir le successeur de "Chain Reaction" débarquer sur nos platines.

Déjà rompu à l'exercice du concept album, le groupe remet ça sur "Non-Euclidean Spaces" avec comme toile de fond les écrits de Howard Philip Lovecraft. Son univers fantastique et inquiétant est un parfait terrain de jeu pour Anthropia dont la musique variée et expressive est parfaite pour relever un tel challenge. 

Dès les premières mesures, la puissance du son et la qualité de la production frappent l'auditeur. Le travail effectué par le groupe est remarquable de ce point de vue. Et les premiers bénéficiaires en sont les titres qui profitent de cette puissance dès le début de l'album avec 'The Melancholy Of RC' et 'Silver Twilight Lodge'. Les riffs sont surpuissants et l'orchestration finement ciselée met en avant chaque instrument avec une clarté étonnante (la basse ronflante et les claviers orientaux du second). Comme il nous y a habitués, Hugues Lefebvre sert des compositions très élaborées, bourrées de ruptures rythmiques, de breaks, de soli et d'artifices rappelant les plus grands artistes du genre tels Ayreon comme en témoignent les sublimes mélodies de 'The Part Of Them In Me'. C'est d'ailleurs sur ce titre qu'apparaît pour la première fois la voix de Arjen Anthony Lucassen comme narrateur, ultime clin d'oeil d'un groupe qui assume totalement  ses influences.

Côté chant, Nathalie Olmi prend un peu plus de place que sur les albums précédents, ce qui  ne sera pas pour déplaire à ceux qui trouvaient que l'accent anglais de Hugues laissait parfois à désirer. C'est moins frappant dans cet opus même si ses interventions sont moins nombreuses. La prestation vocale de Nathalie est très expressive tout au long de l'album avec des montées impressionnantes notamment sur 'Seeds Of Decay' où elle rivalise avec des notes de guitare suraiguës. Un invité prestigieux vient apporter toute sa puissance sur 'The Snake Den' en la personne de Edu Falaschi (ex-Angra) pour un titre très power-prog que l'intéressé n'aurait pas refuser de voir sur l'un des albums du groupe il y a quelques années.

Les guitares dominent globalement les débats mais sans étouffer les autres instruments. Hugues Lefebvre fait étalage de sa technique ('Unknown Kadath'), de son touché ('Lost In Time And Space') et son talent transpire de chaque riff, chaque solo. La variété des sonorités est également de la partie dans ce domaine puisqu'il introduit régulièrement des guitares acoustiques lors des intros et des breaks instillant des ambiances plus intimistes. 'Fuoco' est même entièrement interprété en acoustique, sorte de flamenco endiablé aux soli virevoltants et à l'énergie communicative.

Une nouvelle fois, Anthropia vise juste avec "Non-Euclidean Spaces" puisque l'album est un florilège de ce qui se fait de mieux dans le métal prog à tendances power et symphonique. La variété des titres et des thèmes fait passer la grosse heure de musique en un instant. Il faudra tout de même plusieurs écoutes pour apprécier pleinement la richesse de cet album mais les amateurs de métal progressif y sont habitués, c'est même souvent l'aspect qu'ils préfèrent, découvrir un nouvel arrangement, un nouveau thème à chaque écoute. Anthropia leur en donne l'occasion de la plus belle des manières avec un album riche et complexe fait d'un métal progressif de haute volée, encore !


Plus d'informations sur http://www.anthropia.org
LOLO_THE_BEST59 - 12.05.2015
Tout d'abord, je tiens à préciser que je ne suis pas fan de métal progressif. Trop agressif pour mes délicates oreilles. Pour autant, quelques groupes et quelques morceaux trouvent grâce, et certains compte même parmi mes préférés (Best of Time de Dream Theater par exemple).
C'est donc sans attente particulière que j'ai écouté cet album du groupe Niçois. Et là, bon sang, quelle claque ! J'ai été estomaqué par le sens des mélodies du groupe, malgré la puissance du son. Même dans les moments plus tendus, Anthropia parvient toujours à placer cette petite rupture, cette direction inopinée et pourtant naturelle qui est la marque des grands (écoutez donc le morceau de clavier qui clôture Unknown Kadath). Quelle prouesse également au chant de Nathalie Olmi, qui illumine les œuvres de toute sa classe, que ce soit dans les moments de tension ou plus calmes. Bien entendu, la section rythmique est en béton et les guitaristes accomplissent des miracles (j'y reviens). Alors certes, compte tenu de l'introduction, certains morceaux sont un peu "too much" pour moi (l'enchaînement Crawling Chaos / The Snake Den). Et Credits, qui clôture l'album, tombe à plat, surtout après l'époustouflant Fueco : je ne savais même pas qu'on pouvait sortir ces sons d'une guitare classique !
La perfection n'étant pas de ce monde, je ne mets pas 5 mais mon 4 s'en rapproche bigrement !

EN RELATION AVEC ANTHROPIA
DERNIERE ACTUALITE
ANTHROPIA dévoile un nouveau titre
INFORMATION

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant ANTHROPIA
 
DERNIER ARTICLE
A l'occasion de la sortie de son 2e album (The Chain Reaction), Anthropia a de nouveau fait parler de lui en termes élogieux cette année. Désireux de mieux connaître l'homme derrière le projet, nous sommes partis à la rencontre d'Hugues Lefebvre !

Lire l'article
Voir tous les articles concernant ANTHROPIA
 
DERNIERE CHRONIQUE
5
Non-euclidean Spaces (2015)
Sur fond de métal progressif de haute volée, "Non Euclidean Spaces" s'inscrit dans la lignée de ses prédécesseurs, riche, complexe, abouti et incontournable.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant ANTHROPIA
ALBUMS CONSEILLES
  • DREAM-THEATER_The-Astonishing DREAM THEATER
    The Astonishing (2016)
    ROADRUNNER - METAL PROGRESSIF

    5
  • GRAVE-DIGGER_Ballads-Of-A-Hangman GRAVE DIGGER
    Ballads Of A Hangman (2009)
    NAPALM - HEAVY METAL

    4
  • DREAM-THEATER_Live-In-Tokyo-5-Years-In-A-Live DREAM THEATER
    Live In Tokyo-5 Years In A Livetime (2004)
    ELEKTRA ENTERTAINMENT - METAL PROGRESSIF

    4
  • KAMELOT_Silverthorn KAMELOT
    Silverthorn (2012)
    SPV - METAL MELODIQUE

    4
  • GRAVE-DIGGER_Tunes-Of-Wacken GRAVE DIGGER
    Tunes Of Wacken (2002)
    GUN RECORDS - HEAVY METAL

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 4.3/5 (3 avis)
LECTEURS : 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT ANTHROPIA
 
ANTHROPIA_Non-euclidean-Spaces Non-euclidean Spaces (2015)
ADARCA - METAL PROGRESSIF

5
ANTHROPIA_Acoustic-Reactions Acoustic Reactions (2010)
ADARCA - METAL PROGRESSIF

3
ANTHROPIA_The-Chain-Reaction The Chain Reaction (2009)
ADARCA - METAL PROGRESSIF

5
ANTHROPIA_The-Ereyn-Chronicles-Part-I The Ereyn Chronicles Part I (2006)
MAGNA CARTA - METAL PROGRESSIF

5
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, K-scope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017