MW / Accueil / Chroniques / FORGOTTEN SUNS: When Worlds Collide
GROUPE/AUTEUR:

FORGOTTEN SUNS

(PORTUGAL)

TITRE:
WHEN WORLDS COLLIDE
ANNEE PARUTION:
2015
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
METAL PROGRESSIF
""When Worlds Collide" est un solide album de rock/métal progressif, sans fioritures. De l'authenticité et du talent pour un groupe qui maitrise son sujet et donne du plaisir dès la première écoute."
PROGRACER - 11.06.2015 -

Après un début de carrière très orienté rock progressif, les portugais de Forgotten Suns ont opéré un virage plus métal avec leur précédent album. Ce background leur a évité le piège de la caricature de nombreux groupes qui s'érigent malgré eux en clones de Dream Theater. "When Worlds Collide" ne déroge pas à la nouvelle orientation musicale du groupe et même si le métal prog qu'il propose reste très classique, c'est ici un gage de qualité à condition d'y mettre de l'inspiration, du talent et une personnalité marquée pour lui une empreinte personnelle à la musique, challenge que les lisboetes relèvent avec brio.

L'album est constitué de 7 pistes pour une heure vingt de musique avec des formats de pistes allant de 6 à 17 minutes. Là encore c'est un format typique du genre musical qui nécessite une vrai richesse des compositions, ce qui est le cas ici. La pièce maîtresse de l'album, 'The Road To Nowhere' est divisée en deux parties. La première, qui ouvre l'album est faite d'un métal prog assez agressif avec son lot de riffs syncopés, de variations de thèmes et de parties instrumentales riches en solos et autres ruptures rythmiques. La seconde, placée en fin d'album, reprend le thème musical mais bénéficie d'un traitement beaucoup plus lumineux avec des solos aériens et une franche cassure centrale toute en douceur, magnifiée par la voix chaude de Nio Nunes brillamment secondée par celle de Tania Tavares, toute en douceur et harmonie. Ce double épique contribue grandement à la réussite de l'album y apportant profondeur et cohérence.

Entre ces deux pièces maîtresses, le groupe parvient à varier les compositions avec notamment deux pistes moins métalliques, 'Somewhere In The Darkness', et 'Rise & Fall' qui rappellent leurs premières productions lorsque les lusitaniens œuvraient principalement dans le rock prog. Ainsi, la première trouverait naturellement sa place sur un album de Néo prog à la Riversea par exemple. Le chant y est simplement beau, la mélodie enveloppante et le minimalisme musical du duo piano et violoncelle du début est du plus bel effet. Dans la même veine, quoiqu'un peu plus convenu, pour ne pas dire plus mièvre, 'Rise & Fall' s'annonce comme la ballade de l'album dans un registre très proche des Français d'Anasazi. Enfin, un mot sur 'When Worlds Collide' qui donne son nom à l'album. Il s'agit là encore d'un titre purement métal prog dans la plus pure tradition avec chorus de guitares multiples, nappes de claviers enveloppantes et nombreuses ruptures rythmiques pour un résultat passionnant jusqu'au sublime final aérien, tout en finesse et en émotion.

Sans révolutionner le genre, loin de là, Forgotten Suns délivre une copie de très bonne facture pour qui sait apprécier le métal progressif classique à la DT ou Spock's Beard. N'en étant pas à leur coup d'essai, les Portugais évitent aisément le piège de la facilité et mettent leur technique et leur talent de composition au service d'une musique riche et intéressante tout au long de l'album. Il faudra tout de même quelques écoutes pour apprécier pleinement toutes les subtilités et la richesse de l'album au contenu très dense. Seul un manque de prise de risque peut leur être reproché, mais en ont-ils vraiment les moyens, ou la volonté ... ? Quoi qu'il en soit, ils nous offrent un album authentique et cohérent assumant leur l'orientation métal tout en conservant les aspects les plus progs ayant fait leur renommée et leur succès.


Plus d'information sur http://www.forgotten-suns.com/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
MARILLION, DREAM THEATER, ARENA, SPOCK'S BEARD, SYLVAN, IQ, ANASAZI

LISTE DES PISTES:
01. The Road to Nowhere pt.I
02. In Harm's Way
03. Somewhere in the Darkness
04. Fortress of Silence
05. When Worlds Collide
06. Rise & Fall
07. The Road to Nowhere pt.II: 7.1 The Light Behind Your Eyes / 7.2 The Secret


FORMATION:
Ernesto Rodrigues: Claviers
J.c Samora: Batterie
Nio Nunes: Chant
Nuno Correia: Basse
Ricardo Falcão: Guitares
Tania Tavares: Chant / Invité


TAGS:
-
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC FORGOTTEN SUNS
DERNIERE ACTUALITE
FORGOTTEN SUNS: When Worlds Collide
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant FORGOTTEN SUNS
 
NOTES
 
4/5 (2 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT FORGOTTEN SUNS
 
FORGOTTEN-SUNS_When-Worlds-Collide When Worlds Collide (2015)
AUTRE LABEL / METAL PROGRESSIF
FORGOTTEN-SUNS_Innergy Innergy (2009)
PROGROCK / METAL PROGRESSIF
FORGOTTEN-SUNS_Snooze Snooze (2004)
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
FORGOTTEN-SUNS_Fiction-Edge-I-ascent Fiction Edge I (ascent) (2000)
GALILEO / ROCK PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019