MW / Home / Reviews / ARENA: The Unquiet Sky
11.05.2015 by TONYB
BAND/AUTHOR:

ARENA

(ROYAUME UNI)

TITLE:
THE UNQUIET SKY
RELEASE DATE:
2015
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
PROGRESSIVE ROCK
"Après le décevant "The Seventh Degrees of Separation", c'est peu de dire qu'Arena était attendu au tournant pour sa huitième publication : confirmation du virage amorcé avec la précédente publication ou retour aux sources ? La réponse ... en images."
La vie n'étant pas un long fleuve tranquille pour les différents protagonistes d'Arena, et notamment son principal inspirateur – Clive Nolan - bien occupé par ailleurs avec ses autres projets et plus particulièrement ses comédies musicales, il aura de nouveau fallu attendre quatre années pour accueillir un successeur au controversé "The Seventh Degree of Separation", dont l'orientation  simpliste et métallique avait dérouté plus d'un auditeur, et fortement chagriné votre serviteur.
Pour cette huitième publication, le bureau directeur Nolan/Pointer a vu le fantasque John Jowitt quitter une deuxième fois le navire, et accueille en remplacement Kylan Amos, bassiste ayant déjà œuvré aux côtés du claviériste sur le projet Caamora.

Passons rapidement sur le concept qui préside aux 55 minutes de musique pour dire simplement que "The Unquiet Sky" est basé sur une nouvelle fantastique d'un certain M.R. James dont l'histoire se situe en 1911.  L'introduction symphonique aux atours de musique de film qui lance 'The Demon Strikes' parviendra à mettre tous les auditeurs dans l'ambiance, y compris ceux qui s'avèreront hermétiques aux paroles faute d'un bagage d'anglais suffisant. Après un gros riff de guitare soutenu par la batterie plombée de Mick Pointer, la suite du morceau d'ouverture révèle un groupe de retour à ses basiques, évoluant entre l'inspiration mélodique de "Contagion" et la puissance d'"Immortal?", un soupçon de Shadowland en plus.
Et cette première partie d'album va confirmer le retour aux sources d'Arena, laissant de nouveau la place à des passages instrumentaux dont profite à merveille John Mitchell pour placer des soli de guitare lumineux. Du côté de Paul Manzi, dont là encore la prestation ne m'avait guère emballé sur l'album précédent, on sent plus de confiance, plus de sûreté dans la voix, étant de surcroît bien servi par des mélodies bien plus inspirées que sur "The Seventh Degree".

Après une première moitié d'album plutôt homogène, "The Unquiet Sky" va prendre un tournant encore plus intéressant à partir de son morceau titre, superbe ballade symphonique et puissante introduite par une pièce atypique ('Markings on a Parchment', semi-récitatif aux contours de chœur grégorien), et précurseur d'un enchaînement de titres tous plus passionnants les uns que les autres, tant sur le plan mélodique qu'au niveau des passages instrumentaux. Parmi ceux-ci, on retiendra le dynamique 'What Happened Before', mais aussi 'Returning the Curse' et son solo entêtant de clavier, au sein duquel Arena colle un break rappelant furieusement un des thèmes de leur tout premier album.
Le tout atteint son apogée sur la dernière plage, 'Traveller Beware', au sein de laquelle Paul Manzi casse littéralement la baraque, démontrant une puissance dans les aigus qui colle des frissons dans le dos.

Avec "The Unquiet Sky", Arena retrouve avec bonheur le chemin d'un progressif accessible au plus grand nombre porté par les mélodies, démontrant avec classe qu'il est possible de produire des titres aux durées courtes sans pour autant sombrer dans la monotonie. Certes, on ne trouvera pas ici une très grande originalité au propos du groupe bien posé dans son néo-progressif, mais le bonheur auditif peut aussi se satisfaire de mélodies et d'harmonies qui accrochent l'oreille à la première écoute.

More informations on http://www.arenaband.co.uk/

VIDEO

SIMILAR BANDS
UNITOPIA, PALLAS, EVERON, STEVE THORNE, FLAMBOROUGH HEAD, LANDMARQ, SHADOWLAND, MR SO AND SO, CAAMORA, MOONRISE

TRACK LISTING
01. The Demon Strikes
02. How Did it Come to This?
03. The Bishop of Lufford
04. Oblivious to the Night
05. No Chance Encounter
06. Markings on a Parchment
07. The Unquiet Sky
08. What Happened Before
09. Time Runs Out
10. Returning the Curse
11. Unexpected Dawn
12. Traveller Beware


LINEUP
Clive Nolan: Chant / Claviers
John Mitchell: Chant / Guitares
Kylan Amos: Basse
Mick Pointer: Batterie
Paul Manzi: Chant


TAGS:
90's, Easy Listening / FM, Neo, Concept-album
 productionuser_idproduction_comment_id
 
REALMEAN - 30/04/2015 22:04:45
Le prog teinté métal, c'est pas trop ma tasse de thé, mais j'ai écouté en diagonal et j'ai bien accroché avec le dernier morceau, 'Traveller Beware'. Et pourtant, c'est pas le plus discret !!... Beaucoup d'énergie dans cet album.
2174275
 
LINKS
LAST NEWS
ARENA: Re-visited Live!
RELEASE

Read the news
View all news about ARENA
 
 
3.6/5 (9 view(s))
4.7/5 (3 view(s))
MY RATE:
 
OTHERS REVIEWS
F.A.Q. / You found a bug / Terms Of Use
Music Waves (Media) - Rock (Progressive, Alternative...), Hard Rock (AOR, Melodic,...) & Metal (heavy, progressive, melodic, ...) Media
Reviews, News, Interviews, Advices, Promotion, Releases, Concerts
Some of our partners :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019