MW / Accueil / Chroniques / SOUNDCRAWLER: The Dead-end Host

SOUNDCRAWLER: THE DEAD-END HOST (2015)


ALBUM - KLONOSPHERE - STONER - CHILDERIC THOR - 23.04.2015
"Tendu et ramassé, chaud et organique, "The Dead-End Host" progresse à la manière d'un récit, sans temps morts, l'inspiration dressée avec une insolente dureté."

4/5
GROUPES PROCHES :
SOUNDGARDEN, QUEENS OF THE STONE AGE

TRACKS :

01. Raiders - 05:35, 02. Burning Scales - 04:12, 03. A God To Feed - 03:30, 04. Long Coma Slow - 07:03, 05. Souls From The Trash - 03:54, 06. The Plastic Truth - 04:51, 07. Civil - 04:08, 08. Infinite Genocide - 04:43, 09. And All The Seconds Left - 03:21

FORMATION :
Clément Reviriego (Guitares), Firouze Pirolley (Basse), Paul Parsat (Guitares), Rémy Pocquet (Chant), Robin Cauchois (Batterie)

TAGs :
Lourde
Etonnant de voir comment le Stoner, genre à priori très américain par essence, sentant bon le bitume écrasé par la chaleur, a essaimé à travers toute la planète (ou presque) en conservant toujours ses traits désertiques. Prenez par exemple Soundcrawler, rien chez lui n'évoque le Périgord dont il est pourtant originaire, donnant l'impression à son écoute d'avoir à faire à un combo venu du fin fond du pays de l'Oncle Sam.

C'est d'ailleurs tout à l'honneur du groupe dont les compatriotes sont parfois moqués pour une incapacité chronique à gommer leurs racines. Rien de tout ça donc chez ce quintet qui n'a vu le jour qu'en 2011. On touche là un autre point positif à mettre à son actif, à savoir cette jeunesse qui ne s'entend pas, n'est jamais trahie par une quelconque approximation. La maîtrise du combo est totale, son professionnalisme également, témoin "The Dead-End Host" qui fait plus qu'enfoncer le clou planté par son prédécesseur, le séminal "The Sandcrawler", concept-album dans le sillage duquel il se glisse.

Voilà le cadre posé, alléchant à tout le moins. les Frenchies pourraient n'être qu'une formation de plus de Stoner à la sauce Desert Rock, ce qui serait déjà très bien, sauf qu'ils ne sont pas que. Il émane déjà de leur musique une espèce de force souterraine, trapue et poussièreuse, comme si celle-ci restait éternellement figée dans une terre caillouteuse. Du coup, les gars n'enclenchent jamais vraiment la seconde. Même quand le tempo semble vouloir s'emballer, comme sur l'inaugural 'Raiders', une masse invisible le retient, écrasant telle une enclume toute velléité d'échappée sauvage. C'est très particulier et indéfinissable.

Certes beaucoup de groupes se veulent plus lourds que le voisin mais Soundcrawler l'est d'une manière qui n'appartient finalement qu'à lui, un peu déglinguée ('Burning Scales').  De fait, c'est peu dire que le compteur Geiger s'affole tout du long de cet album, aussi généreux en plomb qu'en beauté ensoleillée, laquelle jaillit notamment de ce 'And All The Second Left' miraculeux, conclusion instrumentale squelettique égrenant notes acoustiques et nappes de claviers fantomatiques aux teintes westerniennes et crépusculaires.

N'oublions pas également de signaler le chant de Rémy Pocquet, dont la tessiture sale et râpeuse lui permet de se fondre à merveille dans ce rock trapu à la peau tannée. Afin de boucler ce tour d'horizon, nous pourrions enfin citer les grands moments qui émaillent cet impeccable menu, ce que nous ne ferons pas tant cet opus possède une forte unité qui rend vain son effeuillage. 

Tendu et ramassé, chaud et organique, "The Dead-End Host" progresse à la manière d'un récit, sans temps morts, l'inspiration dressée avec une insolente dureté.  


Plus d'informations sur https://www.facebook.com/soundcrawler.band
Soyez le premier à donner votre avis...
EN RELATION AVEC SOUNDCRAWLER
 
DERNIERE CHRONIQUE
4
The Dead-end Host (2015)
Tendu et ramassé, chaud et organique, "The Dead-End Host" progresse à la manière d'un récit, sans temps morts, l'inspiration dressée avec une insolente dureté.

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant SOUNDCRAWLER
ALBUMS CONSEILLES
  • QUEENS-OF-THE-STONE-AGE_Lullabies-To-Paralyze QUEENS OF THE STONE AGE
    Lullabies To Paralyze (2005)
    AUTRE LABEL - STONER

    4
  • SOUNDGARDEN_King-Animal SOUNDGARDEN
    King Animal (2012)
    EMI - GRUNGE

    4
    
 
VIDEO
 
RATING
STAFF : 4/5 (1 avis)
LECTEURS : - /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT SOUNDCRAWLER
 
SOUNDCRAWLER_The-Dead-End-Host The Dead-end Host (2015)
KLONOSPHERE - STONER

4
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner, Metal Mind, Mascot, Spv, Afm, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn, Prophecy, F2, Frontiers, Karisma, Insideout, Nightmare, K-scope, Ear Music, Klonosphere, Progressive Promotion, Gentle Art Of Music

© Music Waves | 2003 - 2017