MW / Accueil / Chroniques / SEVEN REIZH: La Barque Ailée
Le 09.06.2015 par PETE_T
GROUPE/AUTEUR:

SEVEN REIZH

(FRANCE)

TITRE:
LA BARQUE AILÉE
ANNEE PARUTION:
2015
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
ROCK PROGRESSIF
"L'épisode 1 du tome III de la trilogie est arrivé ! Cette première partie confirme l'immense talent du duo et de la multitude de musiciens qui les accompagne. Certes légèrement moins celtique "La Barque Ailée" est, comme les deux premiers tomes, INDISPENSABLE. Le roman qui l'accompagne donne enfin les premières clefs pour comprendre la trilogie. Du Grand Art, tout simplement."
Lors de la précédente livraison ("Samsâra") en 2006, nous espérions la conclusion de la trilogie en 2011 mais c’est bien quatre ans de plus, et grâce à l’intervention d’un mécène, qu’il aura fallu attendre. "La Barque Ailée" est la première partie du tome III, puisque la suite ("L’Albatros") est annoncée pour début 2016.

Une fois de plus –et de manière magistrale- la présentation de cette œuvre, puisque telle il faut bien la qualifier, est grandiose. Un format 25x25 qui se rangera avec ses prédécesseurs, un livret de 48 pages fortement agrémenté de photos, croquis et autres visuels léchés et la première partie de "La Barque Ailée et l’Albatros" un roman de Gérard Le Dortz de 200 pages. Le tout, bien sûr, accompagné du CD d’une heure, base de l’ensemble.

Justement, par quel côté prendre cet objet ? Est-ce la musique qui complète l’histoire ou le roman qui met en valeur la partie sonore ? Il est donc important de prendre l’objet par les deux bouts afin d’en identifier les différentes composantes.
Musicalement, il n’y a pas à dire, c’est du Seven Reizh mais avec une évolution très notable puisque la partie celtique imposante présente sur les deux premiers opus se voit moins mise en valeur. Moins de percussions percutantes, et quasi-disparition de l’utilisation du français –mis à part de manière lyrique sur ‘Harp’ et dans les chœurs de ‘La Voie Du Milieu’- au profit de l’anglais admirablement chanté par Astrid Aubron. En ce qui concerne le chant breton c’est le retour de l’épatante Bleunwenn - après une parenthèse parfaitement assurée par Doro.t -, et une fois de plus le fidèle Farid Aït Siameur pour les vocaux en kabyle.

Si la magie celtique est un peu en retrait, la harpe, les violons et violoncelle ainsi que le saxophone (‘Kemmañ’) ont pris le pouvoir, offrant une vision plus sérieuse, plus linéaire laissant de côté les envolées puissantes que l’on trouvait sur "Strinkadenn Ys" par exemple. Il est clair, qu’une certaine rupture a été créée entre ce tome III et les autres. Toutefois, ‘La Voie Du Milieu’ est la composition qui s’en rapproche le plus avec ses différentes ambiances et l’utilisation des trois langues.

Coté son, nous avons donc une fois de plus affaire à du sérieux avec majoritairement des morceaux au tempo lent (‘Seven’, ‘Imram’) plus basés sur les émotions – ce qui fait la force de Seven Reizh - malgré l’introduction de ‘Sarpant Nij’ tout droit sortie de l’univers de Lazuli par son attaque et ses sonorités.
Nous ne parlerons pas du travail de production une fois de plus de très haut niveau.

Le livre comporte donc le livret relatif à la partie sonore plus la première partie du roman. Le récit alterne entre l’histoire de Jean-Marie Le Bris se déroulant au XIXème siècle et l’époque contemporaine relatant la genèse de Seven Reizh – où Claude et Gérard apparaissent sous les traits de Thomas et Mathias - et la création de la trilogie (les joies, les désillusions, les attentes…) romancée comme il se doit par Gérard Le Dortz. Le travail d’écriture est truffé de références, et les recoupements entre les périodes sont nombreux afin de dévoiler doucement le mystère Enora. Certains mots clefs sont expliqués (La signification de Kemmañ, référence prise dans Samsâra page 54) mais Gérard explique aussi ses écoutes musicales dans le passé (Page 125 : ‘Awaken’ de Yes) ou la définition du rock progressif (Page 173). Bref, le lecteur se passionne, hypnotisé, captivé par ces écrits forts bien rédigés.

Dans "La Barque Ailée", il faut donc voir un tout. Si musicalement le propos s’est légèrement affaibli avec un discours plus direct et moins marqué par la tradition celtique, l’objet, dans son ensemble, est un véritable monstre culturel totalement indispensable et n’ayant vie plus que justifiée par la présence à ses côtés des deux premiers opus. Autant vous dire qu’un achat autre que cette version n’a pas lieu d’être tant nous sommes en présence d’un bijou dans un écrin. L’attente de la deuxième partie va être longue mais il y a déjà quelques bons moments à passer en compagnie de cette première étape avant de se lasser et d’ingurgiter la foule d’informations offertes. Chapeau Messieurs ! Chapeau !

Plus d'information sur http://www.seven-reizh.com/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
XII ALFONSO, MINIMUM VITAL, CAFEÏNE, KOSMOS, APRIL (FR), ATOLL

LISTE DES PISTES:
01. Sarpant Nij - 7:04
02. Seven - 8:09
03. Imram - 6:16
04. An Touriou Ii - 5:36
05. Harp - 5:50
06. La Voie Du Milieu - 10:16
07. Kemmañ - 14:38
08. Autre Lettre À Louis Mignon - 4:43


FORMATION:
Astrid Aubron: Chant / Chant Anglais
Bagad Des Abers De Plabennec: Cornemuses,...
Bernard Le Dréau: Saxophone Ténor, Clarinette
Bleunwenn Mével: Chant / Chant Breton
Claude Mignon: Guitares / Claviers
Conservatoire De Brest Dirigé Par Cécile Le Métaye: Choeurs
Cyril Bonneau: Duduk
David Tench: Piano
Erwan Le Gallic: Cornemuse Écossaise
Farid Aït Siameur: Chant / Chant Kabyle
François Pernel: Harpe Celtique
Gérard Le Dortz: (conception Graphique, Narration, ...)
Gurvan Mével: Batterie
Gwendal Mével: Flûte Traversière
Gwenhaël Mével: Bombarde, Tin Et Low Whistle
Jonathan Dour: Violon
Loïc Bléjean: Uilleann Pipes
Marcel Aubé: Violon Chinois
Mathilde Chevrel: Violoncelle
Michel Hoffman: Hautbois
Mihai Trestian: Cymbalum
Olivier Carole: Basse
Olivier Salmon: Guitares
Philippe Durand: Cor
Régis Huiban: Accordéon
Ronan Hilaireau: Piano
Sébastien Charlier: Harmonica
Shane Lestideau: Violon
Stefanie Théobald: Chant / Chant Français Et Vocalises
Thierry Runarvot: Contrebasse


TAGS:
Celtique, Intimiste, Mélancolique, Planant, Romantique, Technique, Ballades, Concept-album, Chant féminin, Choeurs
 
EN RELATION AVEC SEVEN REIZH
DERNIERE ACTUALITE
SEVEN REIZH: "L'albatros" en pré-commande
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant SEVEN REIZH
 
DERNIER ARTICLE
Seven Reizh à Quimper le 15 septembre 2007.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant SEVEN REIZH
 
DERNIERE CHRONIQUE
L'albatros (2018)
Opus conclusif d'un travail démarré il y a près de 20 ans, "L'Albatros" se termine par un sifflotement de contentement, comme l'assurance d'un travail bien fait. C'est le moins que l'on puisse en dire !

Lire la chronique
Voir toutes les chroniques concernant SEVEN REIZH
 
NOTES
 
4.8/5 (4 avis)
5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT SEVEN REIZH
 
SEVEN-REIZH_L-Albatros L'albatros (2018)
AUTRE LABEL - ROCK PROGRESSIF

SEVEN-REIZH_La-Barque-Ailee La Barque Ailée (2015)
AUTOPRODUCTION - ROCK PROGRESSIF

SEVEN-REIZH_Samsâra Samsâra (2006)
YAKA - ROCK PROGRESSIF

SEVEN-REIZH_Strinkadenn-Ys Strinkadenn Ys (2001)
YAKA - ROCK PROGRESSIF

F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019