MW / Accueil / Chroniques / DAYMOON: Cruz Quebrada
GROUPE/AUTEUR:

DAYMOON

(PORTUGAL)

TITRE:
CRUZ QUEBRADA
ANNEE PARUTION:
2016
LABEL:
PROGRESSIVE PROMOTION RECORDS
GENRE:
ROCK PROGRESSIF
"Si la seconde partie est un peu terne, le prog à l’ancienne gorgé de mélancolie de la première mérite le détour."
CORTO1809 - 09.06.2016 -
Certains artistes n’ont d’autre ambition en faisant de la musique que de faire danser. D’autres, plus ambitieux, s’en servent pour raconter des sagas nordiques, des voyages spatiaux ou des histoires de dieux qui s’affrontent. Les plus techniques y voient le moyen de faire preuve de leur dextérité. Et légion sont ceux qui s’en servent pour manifester leur colère ou leur mécontentement de manière plus ou moins bruyante. Pour Fred Lessing, l’âme de Daymoon, la musique est plutôt un exutoire à son chagrin, un moyen utilisé comme thérapie au malheur qui s’est abattu sur sa famille.

Car l’homme n’a pas été épargné, entre le décès de son épouse des suites d’un cancer et son propre combat contre cette horrible maladie. Déjà en 2012, il nous avait émus avec "All Tomorrows", un hymne d’amour à son épouse alors malade. La première partie de "Cruz Quebrada", baptisé ‘Out’, reprend des titres enregistrés peu de temps avant et après le décès de sa femme, la longue suite constituant la seconde moitié, nommée ‘In’, décrivant le chemin parcouru par l’artiste pour renaître à la vie.

Avec un tel thème, inutile de préciser que la musique n’est pas particulièrement joyeuse, du moins sur les sept premiers titres. ‘Cruz Quebrada’ qui ouvre ce bal funèbre est un ensemble de bruits diffus et menaçants, de voix pressées, brutalement recouverts d’un son cataclysmique se terminant dans une cacophonie d’instruments, symbolisant l’annonce de la mort de la femme du chanteur.

Après cette introduction au cauchemar, Daymoon entame des mélodies complexes fleurant bon le progressif à l’ancienne (parfois épicé de Canterbury), lorsque la musique prend le temps de se dérouler, part sur des fausses pistes pour mieux revenir sur le thème principal, semble enfler en crescendo avant de s’évanouir en bribes insaisissables, finissant par instaurer un climat extrêmement complexe et riche. On pense souvent à Pink Floyd pour ce côté planant et mélancolique, ‘Shipwreck’ lorgnant du côté de "Animals" et ‘Thyme’ naviguant quelque part entre "Atom Heart Mother" et "Meddle". Quant au chant, souvent monocorde et désenchanté, parfois à la limite de la fausseté, il évoque souvent celui de Syd Barrett sur ses albums solos et peut s’avérer rédhibitoire si l’on n’est pas sensible à l’émotion qu’il dégage.

Si une grande palette d’instruments intervient sur la première partie, donnant aux morceaux de multiples couleurs, toutes dans les tons sombres, l’instrumentarium est bien plus resserré sur la longue suite de plus de vingt-cinq minutes. "Suite" est un grand mot car le fil directeur musical qui unit les huit derniers titres qui la constituent est bien ténu, l’unité tenant au duo guitare acoustique/voix omniprésent, parfois renforcé d’une flûte, d’une trompette ou de quelques percussions. La magie de la première partie a disparu. La musique, pas désagréable, manque d’âme, le chant est plat, les transitions ne sont pas soignées et les thèmes mélodiques sont fades, seul ‘Indian White’ retrouvant la tendre mélancolie du début.

Le constat pourra paraître un brin cynique, pourtant le malheur inspire mieux Fred Lessing que la quiétude retrouvée. Si ‘In’ retombe dans la catégorie "sympathique sans plus" de l’album précédent, ‘Out’ retrouve le ton juste de "All Tomorrows" pour atteindre l’auditeur en plein cœur. Et rien que pour cette partie, l’album vaut la peine d’être découvert.

NB : en achetant ce CD, non seulement vous vous ferez plaisir en écoutant de la bonne musique, mais vous participerez à une bonne œuvre, les fonds recueillis étant reversés à une association luttant pour la prévention et le dépistage du cancer (Europacolon).

Plus d'information sur http://www.daymoon-music.com/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
PINK FLOYD, KING CRIMSON, CARAVAN, GENTLE GIANT, HATFIELD AND THE NORTH, STEVE UNRUH, SOFT MACHINE, SYD BARRETT

LISTE DES PISTES:
01. Cruz Quebrada (2:28)
02. Fish Dissected (5:45)
03. Where It Hurts Most (3:38)
04. Shipwreck (8:26)
05. Whalebone (8:07)
06. Over The Cliff (1:36)
07. Thyme (15:24)
08. The River [The Mummy (1:04) - The Single-Most Expensive Kiss In History (3:59) - Headlong (2:09) - I Abraham (4:33) - Ghost (1:49) - Severance & Down Falls (4:53) - Indian White (5:02) - Onward (2:05)] (25:36)


FORMATION:
Adriano Pereira: Clarinette (2,5,8)
André Marques : Guitares / Basse / Claviers / Batterie / Percussions / Choeurs / Chant (4,7)
Bruno Evangelista : Chant (4,7,8)
Fred Lessing: Chant / Guitares / Basse / Claviers / Percussions / Flûte / Choeurs
Luca Calabrese: Invité / Trompette (3,7)
Nuno Flores: Invité / Violon (3), Alto (3)
Paulo Chagas: Invité / Instruments À Vent (2,5,8)
Rita Simoes: Invité / Choeurs (7,8)
Simon Harris: Invité / Voix (7)
Thomas Olsson: Invité / Guitare (7)
Trevor Lever: Invité / Voix (8)


TAGS:
70's, Canterbury, Mélancolique, Sombre
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC DAYMOON
DERNIERE ACTUALITE
Daymoon: All Tomorrows
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant DAYMOON
 
DERNIER ARTICLE
Séquence "émotion" avec Fred Lessing, l'âme de DAYMOON.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant DAYMOON
 
NOTES
 
2.7/5 (3 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT DAYMOON
 
DAYMOON_Cruz-Quebrada Cruz Quebrada (2016)
PROGRESSIVE PROMOTION RECORDS / ROCK PROGRESSIF
DAYMOON_Fabric-Of-Space-Divine Fabric Of Space Divine (2013)
MALS / ROCK PROGRESSIF
DAYMOON_All-Tomorrows All Tomorrows (2012)
MALS / ROCK PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019