MW / Accueil / Chroniques / STEVE HACKETT: The Total Experience In Liverpool
GROUPE/AUTEUR:

STEVE HACKETT

(ROYAUME UNI)

TITRE:
THE TOTAL EXPERIENCE IN LIVERPOOL
ANNEE PARUTION:
2016
LABEL:
INSIDEOUT MUSIC
GENRE:
ROCK PROGRESSIF
"Superbe best-of de la carrière de Steve, de 1971 à nos jours. Techniquement parfait, émotionnellement, c'est autre chose ..."
ABADDON - 28.07.2016 -
Steve Hackett aime le live, et n’en finit plus de revisiter la Genèse, comme en témoignent les deux "Genesis Revisited Live" de 2013 et 2014. Avec ce "Total Experience Live in Liverpool", Steve réalise un rêve de gosse, produire en public des compositions issues de toutes ses périodes musicales, et dans un lieu chargé d’histoire musicale (Liverpool, ville des Beatles, un mythe !).

Ce concert est l’occasion de retourner dans une salle où Steve avait joué avec Genesis. Mais "Total Experience Live" n’est pas qu’un retour aux sources : pour satisfaire l’ensemble de ses fans, le Maître de la guitare parcourt tout son répertoire depuis 1971 jusqu'à nos jours, en un set composé de deux parties : la première partie "solo" pioche (seulement) dans ses quatre premiers albums et dans son dernier, "Wolflight" (avec six morceaux) ; la seconde picore dans la légende, de 'Get’em out by Friday' à 'The Lamb Lies Down on Broadway'.

Près de trois heures de show, au milieu d’une équipe éprouvée - en fait, quasiment le même line-up que celui qui a tourné dans les deux albums live précédents : Gary O'Toole (Chant / Batterie), Nad Sylvan (Chant), Rob Townsend (Batterie / Sax, Flûte), Roger King (Claviers, déjà présent sur le "Live Archive 05" , onze ans déjà !)… plus deux invités, le p’tit frère John pour un titre avec flûte et Amanda Lehmann (guitare, voix) pour la touche de charme.

Le cadre du concert est à la hauteur du projet : les éclairages sont superbes, et les prises de vue, réalisées avec de multiples caméras, permettent de profiter au maximum de la performance, avec un montage millimétré. Les musiciens assurent une prestation très solide : Gary O’Toole, en plus de livrer une prestation de batteur remarquable, se débrouille très bien au chant, Roger King se permet de reprendre le solo de 'Firth Of Fifth', solo que Tony Banks lui-même ne voulait pas produire en live de peur de se tromper, Rob Townsend passe avec décontraction du sax à la flûte et les invités ne sont pas en reste. L’édition de luxe se présente sous forme d’un pack 2 CD  + 2 DVD, avec une version BluRay , et peut également se trouver sous une version double CD.

Line-up de rêve, set list de rêve et salle de rêve, le show s’annonce sous les meilleurs auspices. Pourtant le ressenti global du DVD est en-dessous des espérances. Le fait que les musiciens en présence soient peu démonstratifs y est pour beaucoup, surtout de la part de Steve, tellement concentré sur son instrument… Son regard ne va quasiment jamais vers le public, son attitude est toute en retenue : inexpressive.
Certes, techniquement, c’est parfait, en revanche, ceux qui attendent d'un tel témoignage une certaine transmission des émotions peuvent passer leur chemin… Le jugement peut paraître sévère concernant un artiste qui a tant apporté au jeu de guitare, mais l’impression prédominante est que Steve maîtrise à la perfection le moindre effet qu’il sort de son instrument, mais sans arriver à faire passer le frisson qu’un Andy Latimer ou un John Mitchell parviennent à procurer. Ces guitaristes diversifient peut-être moins leur jeu mais arrivent par un prodige inexplicable à transmettre une émotion qui paraît gommée ici. Tout paraît trop propre, trop lisse, trop sans surprise… Et enfin, il y a cette distance entre le groupe et le public, qui comme ses héros d'un soir est d’ailleurs très peu communicatif.

Ajoutons à cela que les autres musiciens - à part Rob Townsend - sont statiques comme des piquets… Il est certes difficile de demander à un batteur d’arpenter la scène de long en large, Gary o’Toole est très bien, mais la qualité première de Roine Stolt n’est pas d'être expansif, et Roger King est très pro… mais ne respire pas l'enthousiasme.
Bref, la prestation globale est nickel, mais tellement ennuyeuse ! Nous sommes loin de l’émotion que chacun est en droit de rechercher dans un concert. Par ailleurs, Nad Sylvan, dont la voix "passe" très bien sur le répertoire de Genesis, est un bien piètre comédien, usant de poses convenues ou surjouées : moyen pour un frontman !

"Total Live Experience" est un bel objet, qui reste un excellent best-of de la carrière de Steve. Mais le manque de chaleur, de communion, se fait cruellement sentir sur la version filmée. Un défaut qui doit considérablement s’atténuer sur la version CD, où transparaîtra mieux l’excellence de la prestation technique des musiciens.

Plus d'information sur http://www.hackettsongs.com/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
GENESIS, ANTHONY PHILLIPS, PARZIVALS EYE, ABEL GANZ, TALISMA, ARZ, FRANCK CARDUCCI, BOLUS, MIKE RUTHERFORD, SUBMARINE SILENCE

LISTE DES PISTES:
01. Corycian Fire Intro
02. Spectral Mornings
03. Out of the Body
04. Wolflight
05. Every Day
06. Love Song to a Vampire
07. The Wheel's Turning
08. Loving Sea
09. Jacuzzi
10. Icarus Ascending
11. Star of Sirius
12. Ace of Wands
13. A Tower Struck Down
14. Shadow of the Hierophant
15. Get 'em Out by Friday
16. Can-Utility and the Coastliners
17. After the Ordeal
18. The Cinema Show
19. Aisle of Plenty
20. The Lamb Lies Down On Broadway
21. The Musical Box
22. Clocks
23. Firth of Fifth


FORMATION:
Gary O'Toole: Chant / Batterie
Nad Sylvan: Chant / Tambourin
Rob Townsend: Chant / Claviers / Saxophone, Percussions
Roger King: Claviers
Roine Stolt: Guitares / Basse
Steve Hackett: Chant / Guitares
John Hackett: Invité / Flûte
Amanda Lehmann: Chant / Guitares / Invité


TAGS:
Compilation, Live
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
productionuser_idproduction_comment_idproduction_review_id

ELIE KÖPTER - 30/07/2016 10:32:50
Ah ! Je suis très étonné de la chronique sur ce bel objet live que nous a encore offert Messire Hackett.
Étonné dans le sens où il est surtout question de l'inexpressivité de ce fabuleux et novateur guitariste qu'est Steve Hackett. Je n'ai pas l'impression que le chroniqueur ait vraiment pris le temps de regarder ce magnifique DVD de bout en bout. On l'y voit quand même à maintes reprises afficher un sourire béat sur son visage, il se permet aussi quelques mimiques qu'on ne lui connaissait guère durant l'exécution de certains solos. Manifestement le plaisir est là.
De là à le comparer avec John Mitchell...Je les ai vu deux fois en concert, on ne peut pas vraiment dire qu'il soit en totale communion avec sa musique. Bon Pour Andy Latimer, je ne dis pas..
On pourra aussi noter que dans ce nouvel opus, le sieur Steve nous propose d'autres morceaux de la Genèse que nous n'avions pas eu l'occasion d'entendre sur les précédents concerts, en particulier The Lamb lies Down on Broadway et The Cinema Show. Cela montre que Steve Hackett est désormais le seul dépositaire live du répertoire de Genesis.
Pour en revenir ç ce DVD, il complète merveilleusement les précédents opus live d'autant qu'il propose aussi de très bons morceaux de la carrière solo du guitariste, surtout ceux du dernier album.
Ah, pendant que j'y pense, il est tout de même étonnant de n'avoir cité qu'une fois Roine Stolt qui fait quand même figure d'invité de luxe puisque, et cela n'a même pas été noté, il officie au poste de bassiste alors qu'un sait qu'il est un excellent guitariste au sein de ses groupes comme Flower Kings et Transatlantic.
Enfin, pour finir, je dirais que Roger King est aussi bon que Tony Banks et il est autrement plus expressif, ne serait-ce que par ses petits sourires qu'il affiche sur son visage. Me souviens pas d'avoir vu le père Banks avoir la banane en concert.
En tout cas, merci Monsieur Hackett pour ce nouveau joyau. J'ai eu l'occasion de le voir en concert à Quimper en 2013, ce fut un concert fabuleux.
2246 19592
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC STEVE HACKETT
DERNIERE ACTUALITE
STEVE HACKETT: Nouvel album en janvier
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant STEVE HACKETT
 
DERNIER ARTICLE
Music Waves a de nouveau rencontré Steve Hackett pour évoquer la sortie de son 25e album solo "The Night Siren" mais également l'année écoulée particulièrement sombre en termes de disparition de héros musicaux...

Lire l'article
Voir tous les articles concernant STEVE HACKETT
 
NOTES
 
3.5/5 (2 avis)
4.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT STEVE HACKETT
 
STEVE-HACKETT_At-The-Edge-Of-Light At The Edge Of Light (2019)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_THE-NIGHT-SIREN The Night Siren (2017)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_The-Total-Experience-In-Liverpool The Total Experience In Liverpool (2016)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Wolflight Wolflight (2015)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Genesis-Revisited--Live-At-The-Royal-Albert-Ha Genesis Revisited - Live At The Royal Albert Hall (2014)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Genesis-Revisited--Live-At-Hammersmith Genesis Revisited - Live At Hammersmith (2013)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Genesis-Revisited-II Genesis Revisited II (2012)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Beyond-The-Shrouded-Horizon Beyond The Shrouded Horizon (2011)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Out-Of-The-Tunnel-s-Mouth Out Of The Tunnel's Mouth (2009)
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Tribute Tribute (2008)
CAMINO / AUTRES
STEVE-HACKETT_Wild-Orchids Wild Orchids (2006)
CAMINO / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Metamorpheus Metamorpheus (2005)
INSIDEOUT MUSIC / AUTRES
STEVE-HACKETT_Live-Archive-05 Live Archive 05 (2005)
CAMINO / ROCK
STEVE-HACKETT_To-Watch-The-Storms To Watch The Storms (2003)
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Till-We-Have-Faces Till We Have Faces (1994)
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Momentum Momentum (1988)
CAMINO / AUTRES
STEVE-HACKETT_Bay-Of-Kings Bay Of Kings (1983)
CAMINO / AUTRES
STEVE-HACKETT_Highly-Strung Highly Strung (1982)
CHARISMA / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Cured Cured (1981)
CHARISMA / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Defector Defector (1980)
CHARISMA / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Spectral-Mornings Spectral Mornings (1979)
CHARISMA / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Please-Don-t-Touch Please Don't Touch (1978)
CAMINO / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Voyage-Of-The-Acolyte Voyage Of The Acolyte (1975)
CAMINO / ROCK PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019