MW / Accueil / Chroniques / MIKE TRAMP: Maybe Tomorrow
GROUPE/AUTEUR:

MIKE TRAMP

(DANEMARK)

TITRE:
MAYBE TOMORROW
ANNEE PARUTION:
2017
LABEL:
MIGHTY MUSIC
GENRE:
ROCK
"Tel les sirènes, Mike Tramp envoûte l'auditeur qui enchaîne les écoutes sans réaliser qu'il devient de plus en plus dépendant de titres tous plus attachants les uns que les autres."
LOLOCELTIC - 08.03.2017 -
Avec "Nomad" (2015), Mike Tramp validait la fin de son voyage initiatique et imposait définitivement sa marque de fabrique avec un rock-folk authentique aux paroles profondes. Pour son dixième album en vingt ans de carrière solo, le Danois annonce la couleur en affirmant qu'il a désormais son propre style et qu'il compte bien s'y tenir. Interpréter ce positionnement comme un refus de remise en question serait une erreur pour un artiste qui a déjà eu l'occasion de prouver son ouverture d'esprit à maintes reprises. Il s'agirait plutôt de certitudes sur lesquelles il sait pouvoir s'appuyer avec une identité bien affirmée et un savoir-faire aisément identifiable.

Dès les premières notes du premier single, 'Coming Home', il est aisé de constater cet équilibre entre fondations solides et espace laissé libre à certaines évolutions. "Maybe Tomorrow" reprend les choses où "Nomad" les avait laissées mais en y glissant une approche légèrement plus rock. Sur plus de six minutes, Mike Tramp et ses acolytes laissent s'épanouir leur délicat équilibre entre espoir et mélancolie. Cependant, les guitares se font un peu plus accrocheuses et Søren Andersen en profite pour glisser un superbe solo. Partageant la production avec son leader, le guitariste est d'ailleurs l'un des principaux bénéficiaires de cet opus sur lequel il peut glisser de nombreuses interventions lumineuses.

Comme souvent avec le quintet scandinave, la première écoute laisse l'auditeur avec un sentiment de bonheur dont il est cependant difficile de retenir quelque chose de particulier. C'est bien là la marque des grands artistes qui savent accrocher l'attention d'entrée mais obligent à revenir plusieurs fois sur leurs compositions pour en saisir toutes les richesses. Une fois de plus, l'ensemble est hyper cohérent et chaque titre mérite que l'on s'y attarde, révélant de nouveaux trésors à chaque passage. La fraîcheur un brin naïve d'un 'Spring' au piano léger, le refrain obsédant de la délicate ballade 'Would I Lie To You', l'alternance de couplets sombres évoluant vers la lumière du refrain de 'Leaving One Day' ou la pop anglaise 70's d'un 'What More Can I Say' aussi surprenant qu'attachant, les raisons de revenir sur chaque chanson ne manquent pas. On notera une tendance à insuffler une énergie plus importante qu'à l'habitude sur certains titres tels que 'Rust And Dust' ou un 'Why Even Worry At All' aux accents Bon Joviesques. Il est d'ailleurs intéressant de constater que les ballades semblent devoir compenser cette démarche avec une délicatesse extrême, que cela soit 'Time And Place' et son duo voix - piano épuré, ou le titre éponyme à la montée en intensité toute en maîtrise.

C'est une fois pris dans ses filets que l'on comprend la signification de la confiance affichée par Mike Tramp. Telles les sirènes, l'artiste attire l'auditeur sans que celui-ci en ait pleinement conscience et lorsqu'il finit par reprendre ses esprits, il est trop tard car il est déjà envoûté par l'album qu'il vient de réécouter plusieurs fois sans s'en rendre compte. Tous les titres se révèlent plus attachants les uns que les autres et c'est là tout le talent du Danois qui privilégie l'authenticité à l'esbroufe pour un résultat d'une maturité impressionnante.

Plus d'information sur http://miketramp.dk/home

VIDEO

GROUPES PROCHES:
PEARL JAM , WHITE LION, STAN BUSH, OLIVER HARTMANN, JOHN WESLEY, TOM PETTY AND THE HEARTBREAKERS, BRENT ENMAN, BOB DYLAN, TODD GRIFFIN, BRUCE SPRINGSTEEN

LISTE DES PISTES:
01. Coming Home - 6:33
02. It's Not How We Do It - 4:43
03. Spring - 4:37
04. Would I Lie To You - 4:32
05. Rust And Dust - 5:42
06. Leaving One Day - 4:34
07. Time And Place - 4:39
08. What More Can I Say - 4:48
09. Why Even Worry At All - 4:41
10. Maybe Tomorrow - 6:04


FORMATION:
Dane Jesper Haugaard: Basse
Mike Tramp: Chant / Guitares
Morten Buchholz: Claviers / Piano
Morten Hellborn: Batterie
Søren Andersen : Guitares


TAGS:
Accessible / FM, Folk, Chant éraillé
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC MIKE TRAMP
DERNIERE ACTUALITE
MIKE TRAMP : Nouvelle vidéo
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant MIKE TRAMP
 
DERNIER ARTICLE
Quand la passion et le talent sont au rendez- vous.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant MIKE TRAMP
 
NOTES
 
4/5 (2 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT MIKE TRAMP
 
MIKE-TRAMP_Stray-From-The-Flock Stray From The Flock (2019)
AUTRE LABEL / ROCK
MIKE-TRAMP_Maybe-Tomorrow Maybe Tomorrow (2017)
MIGHTY MUSIC / ROCK
MIKE-TRAMP_Nomad Nomad (2015)
TARGET RECORD / ROCK
MIKE-TRAMP_Museum Museum (2014)
TARGET RECORD / ROCK
MIKE-TRAMP_Cobblestone-Street Cobblestone Street (2013)
VERYCORDS / ROCK
MIKE-TRAMP_Songs-I-Left-Behind Songs I Left Behind (2004)
FRONTIERS RECORDS / ROCK
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019